AFNIC : une croissance de 21% en un an pour les domaines .fr

24 novembre 2010 à 16h11
0
0096000003775024-photo-logo-afnic-sq-gb.jpg
L'AFNIC, l'association française chargée du nommage de la zone .fr, a publié ce matin son observatoire du marché des noms de domaines en France et dans le monde. Alors que la crise financière s'estompe peu à peu, le marché reprend doucement son souffle avec une croissance globale des ventes de l'ordre de 10%. Derrière le .com, qui regroupe aujourd'hui 85 millions de domaines, nous retrouvons le .de (Allemagne), le .net et le .uk (Angleterre). Reste que l'extension .fr est celle qui croît le plus vite avec une progression de 21% sur un an.

Le .fr dans le monde



Parmi les pays comptant le plus de dépositaires de noms de domaines génériques de type .com, .net ou .org, les Etats-Unis arrivent en tête et posséderaient plus de 64% du marché. Selon Patrick Maigron, enseignant-chercheur à Telecom & Management SudParis, ce phénomène s'expliquerait tout d'abord par des raisons historiques ainsi que par une très failbe popularité du .us.

A cause de nouvelles mesures d'enregistrement très strictes, le .cn (Chine), autrefois en seconde place derrière le .com, connaît une forte décroissance et se retrouve en quatrième position. Il y aurait moins 8 millions de domaines .cn en 2010 contre 13 millions l'année dernière.

Avec 2,6% de parts de marché, la France se place actuellement en sixième position du classement mondial derrière le Canada (3,3%) et devant l'Australie (2,2%). En 2009, la France ne comptait que pour 1,9% du marché international, cela signifie donc une croissance de 37%.

Très prisée, l'extension .com représente 43% des ventes de domaines en France, devant le .fr qui est choisi par un tiers des internautes. Depuis son ouverture aux particuliers en 2006, l'extension nationale connaît une forte progression. Mi-novembre 2010, l'AFNIC comptait au total 1,8 million de domaines .fr à raison de 300 000 déposés en moyenne chaque année.

0226000003774978-photo-afnic-observatoire-2010.jpg


Caractéristiques des titulaires



Loïc Damilaville, adjoint au directeur général de l'AFNIC, explique que si pendant longtemps le marché du .fr était largement prisé par les professionnels, une étude montre que 40% des titulaires d'un tel domaine sont désormais des particuliers. Il n'exclut cependant pas qu'une personne puisse déposer un nom pour des activités professionnelles (professions libérales).

Aujourd'hui 54% des entreprises françaises ont une vitrine sur le web, c'est en dessous de la moyenne européenne (64%). Sur le Vieux Continent, c'est le Danemark qui mène la danse avec un taux de 88%, devant la Suède et la Finlande.

Près de 80% des particuliers ayant déposé un domaine .fr ne possèdent qu'un seul nom sous cette extension ; 11,5% en possèdent deux, un phénomène qui tend à augmenter doucement. Selon l'AFNIC, au mois de juin 2010 11 000 particuliers détenaient plus de 5 domaines .fr.

Dans l'Hexagone, l'AFNIC observe encore des disparités entre les zones urbaines et les zones rurales. Ainsi, Paris regroupe entre 16 et 18% du marché du .fr et les huit départements de la région Ile-de-France compteraient pour 38% des noms de domaines déposés en France par les particuliers.

Depuis le 16 mars dernier, le dépôt d'un domaine en .fr est désormais accessible aux français résidant à l'étranger ainsi qu'aux entreprises. Depuis cette date 600 particuliers expatriés auraient ainsi procédé à un enregistrement, notamment en Belgique ou en Suisse contre 21 000 sociétés, principalement localisées en Allemagne.

Notons que l'âge moyen d'un particulier déposant un domaine en .fr a tendance à rajeunir aux alentours de 36 ans avec une forte progression de la tranche 19-30 ans.

0226000003774768-photo-afnic-observatoire-2010.jpg


Caractéristiques des noms de domaines .fr



Et à quoi ressemble donc ces noms ? Au 1er janvier 2010, toutes les combinaisons à deux caractères autorisées par l'AFNIC (chiffre + chiffre, lettre + chiffre ou chiffre + lettre) étaient réservées. Pour l'annectode, 9 noms de domaine .fr comportent le nombre maximal de caractères (63).

D'une manière générale les noms sont assez courts avec un pic à 9 caractères sans compter l'extension (contre 8 en 2009) ; la moyenne étant à 12,4. 25% d'entre eux présentent un tiret et 6% un chiffre. Lors de l'enregistrement, les termes france, paris et immobilier sont toujours très prisés par les internautes avec une forte hausse du mot restaurant. Notons que plus d'une commune sur trois ont enregistré leur nom en .fr et une entreprise mondiale sur deux possèdent également un domaine localisé en France même si elles n'ont pas d'activités sur le territoire.

Parmi les noms les plus chers revendus sur le second marché nous retrouvons credit.fr à 851 875 dollars et lundi.fr pour 70 000 dollars.

Pour retrouver l'étude complète de l'AFNIC rendez-vous ici.

0226000003774786-photo-afnic-observatoire-2010.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top