AFNIC : une croissance de 21% en un an pour les domaines .fr

Par
Le 24 novembre 2010
 0
0096000003775024-photo-logo-afnic-sq-gb.jpg
L'AFNIC, l'association française chargée du nommage de la zone .fr, a publié ce matin son observatoire du marché des noms de domaines en France et dans le monde. Alors que la crise financière s'estompe peu à peu, le marché reprend doucement son souffle avec une croissance globale des ventes de l'ordre de 10%. Derrière le .com, qui regroupe aujourd'hui 85 millions de domaines, nous retrouvons le .de (Allemagne), le .net et le .uk (Angleterre). Reste que l'extension .fr est celle qui croît le plus vite avec une progression de 21% sur un an.

Le .fr dans le monde


Parmi les pays comptant le plus de dépositaires de noms de domaines génériques de type .com, .net ou .org, les Etats-Unis arrivent en tête et posséderaient plus de 64% du marché. Selon Patrick Maigron, enseignant-chercheur à Telecom & Management SudParis, ce phénomène s'expliquerait tout d'abord par des raisons historiques ainsi que par une très failbe popularité du .us.

A cause de nouvelles mesures d'enregistrement très strictes, le .cn (Chine), autrefois en seconde place derrière le .com, connaît une forte décroissance et se retrouve en quatrième position. Il y aurait moins 8 millions de domaines .cn en 2010 contre 13 millions l'année dernière.

Avec 2,6% de parts de marché, la France se place actuellement en sixième position du classement mondial derrière le Canada (3,3%) et devant l'Australie (2,2%). En 2009, la France ne comptait que pour 1,9% du marché international, cela signifie donc une croissance de 37%.

Très prisée, l'extension .com représente 43% des ventes de domaines en France, devant le .fr qui est choisi par un tiers des internautes. Depuis son ouverture aux particuliers en 2006, l'extension nationale connaît une forte progression. Mi-novembre 2010, l'AFNIC comptait au total 1,8 million de domaines .fr à raison de 300 000 déposés en moyenne chaque année.

0226000003774978-photo-afnic-observatoire-2010.jpg


Caractéristiques des titulaires


Loïc Damilaville, adjoint au directeur général de l'AFNIC, explique que si pendant longtemps le marché du .fr était largement prisé par les professionnels, une étude montre que 40% des titulaires d'un tel domaine sont désormais des particuliers. Il n'exclut cependant pas qu'une personne puisse déposer un nom pour des activités professionnelles (professions libérales).

Aujourd'hui 54% des entreprises françaises ont une vitrine sur le web, c'est en dessous de la moyenne européenne (64%). Sur le Vieux Continent, c'est le Danemark qui mène la danse avec un taux de 88%, devant la Suède et la Finlande.

Près de 80% des particuliers ayant déposé un domaine .fr ne possèdent qu'un seul nom sous cette extension ; 11,5% en possèdent deux, un phénomène qui tend à augmenter doucement. Selon l'AFNIC, au mois de juin 2010 11 000 particuliers détenaient plus de 5 domaines .fr.

Dans l'Hexagone, l'AFNIC observe encore des disparités entre les zones urbaines et les zones rurales. Ainsi, Paris regroupe entre 16 et 18% du marché du .fr et les huit départements de la région Ile-de-France compteraient pour 38% des noms de domaines déposés en France par les particuliers.

Depuis le 16 mars dernier, le dépôt d'un domaine en .fr est désormais accessible aux français résidant à l'étranger ainsi qu'aux entreprises. Depuis cette date 600 particuliers expatriés auraient ainsi procédé à un enregistrement, notamment en Belgique ou en Suisse contre 21 000 sociétés, principalement localisées en Allemagne.

Notons que l'âge moyen d'un particulier déposant un domaine en .fr a tendance à rajeunir aux alentours de 36 ans avec une forte progression de la tranche 19-30 ans.

0226000003774768-photo-afnic-observatoire-2010.jpg


Caractéristiques des noms de domaines .fr


Et à quoi ressemble donc ces noms ? Au 1er janvier 2010, toutes les combinaisons à deux caractères autorisées par l'AFNIC (chiffre + chiffre, lettre + chiffre ou chiffre + lettre) étaient réservées. Pour l'annectode, 9 noms de domaine .fr comportent le nombre maximal de caractères (63).

D'une manière générale les noms sont assez courts avec un pic à 9 caractères sans compter l'extension (contre 8 en 2009) ; la moyenne étant à 12,4. 25% d'entre eux présentent un tiret et 6% un chiffre. Lors de l'enregistrement, les termes france, paris et immobilier sont toujours très prisés par les internautes avec une forte hausse du mot restaurant. Notons que plus d'une commune sur trois ont enregistré leur nom en .fr et une entreprise mondiale sur deux possèdent également un domaine localisé en France même si elles n'ont pas d'activités sur le territoire.

Parmi les noms les plus chers revendus sur le second marché nous retrouvons credit.fr à 851 875 dollars et lundi.fr pour 70 000 dollars.

Pour retrouver l'étude complète de l'AFNIC rendez-vous ici.

0226000003774786-photo-afnic-observatoire-2010.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top