Avis SiteGround : que vaut l’hébergement web créé par des universitaires ?

18 mars 2022 à 10h54
1
SiteGround © SiteGround

Créée en 2004 à Sofia en Bulgarie par un groupe d’amis universitaires, l’entreprise jouit d’une excellente réputation sur le marché de l’hébergement web. SiteGround fournit différents types d’hébergements web mutualisés ou gérés, ainsi que de nombreux outils maison notamment pour le développement de sites WordPress.

Basée sur les serveurs de Google Cloud, la plateforme se distingue par ses technologies de pointe, une disponibilité et des performances de premier plan ainsi qu’un support client de qualité. Outre des hébergements web pour les particuliers et les entreprises,
SiteGround propose un service d’enregistrement de noms de domaine.

SiteGround.com
  • Certificat SSL gratuit avec tous les plans
  • Interface moderne conviviale et intuitive
  • Fonctionnalités WordPress remarquables
  • Outils de développement avancés
  • Tarifs élevés
  • Stockage limité
  • Pas de nom de domaine offert
  • Interface et support client en anglais

L’entreprise revendique 2 800 000 noms de domaine gérés, mais ne communique pas sur le nombre de ses utilisateurs ou celui des sites web qu’elle héberge. SiteGround fait désormais l’impasse sur des offres de serveurs dédiés et VPS au profit d'une offre Cloud affichant de meilleures performances.

SiteGround : infrastructure et géolocalisation

L’entreprise qui témoigne d'une forte croissance depuis plusieurs années compte plus de 500 employés répartis dans cinq pays différents : Bulgarie, Espagne, Royaume-Uni et États-Unis. Son infrastructure qui a pris de l’ampleur comprend désormais 6 centres de données sur 4 continents, dont 3 en Europe (Londres, Francfort et Eemshaven en Hollande), 1 en Asie (Singapour), 1 en Australie (Sydney), et 1 en Amérique du Nord (Iowa aux États-Unis). Elle ne dispose malheureusement toujours pas de datacenter en France. L’un de ses gros points forts réside dans le fait qu’elle utilise l’infrastructure réseau de Google Cloud réputée pour sa sécurité multicouche et ses performances.

Les serveurs du géant du web fonctionnent entièrement avec des disques SSD offrant des vitesses élevées et un haut niveau de redondance. Si un serveur tombe en panne, un serveur virtuel est créé instantanément et associé à une autre instance. Le service garantit en outre une connectivité permanente grâce à l’utilisation de plusieurs grands opérateurs télécom. SiteGround intègre gratuitement le réseau de diffusion de contenu (CDN) de CloudFlare qui se compose de 194 emplacements disséminés dans 90 pays dans le monde. Celui-ci assure de meilleures performances et une sécurité accrue.

SiteGround © SiteGround

SiteGround : les performances et la disponibilité

La stabilité, la vitesse de chargement et surtout la disponibilité figurent parmi les critères les plus importants à prendre en compte lors du choix d’un hébergeur. Dans ce domaine, SiteGround fait partie des bons élèves. Le service affiche un taux de disponibilité de 99,99 %. SiteGround propose même de rembourser une partie de l’abonnement si ce taux de disponibilité n'est pas assuré. En ce qui concerne le temps de réponse des sites, nos tests montrent que SiteGround assure de bonnes performances, sans être toutefois aussi véloce que des acteurs comme Hostinger, Kinsta ou LWS. Tous les sites hébergés par SiteGround bénéficient d’une puissante technologie de mise en cache statique et dynamique baptisée SuperCacher qui améliore la vitesse d’affichage de certains éléments comme les images. Activé par défaut, cet outil est disponible pour tous les plans d’hébergement web.

Selon la société, ses clients bénéficient des dernières innovations technologiques relatives notamment aux protocoles et aux algorithmes de compression tels que Brotli, HTTP/2, TLS 1.3, QUIC, OCSP Stapling, etc. Le service a également optimisé l’implémentation PHP qui permettrait aux pages web de se charger jusqu’à 30% plus rapidement qu’avec une configuration standard. La société assure dans l'ensemble un excellent niveau de service et de performance.

SiteGround © SiteGround

Le test d'un serveur Web dépend d'un certain nombre de facteurs et les résultats sont à titre indicatif. Idéalement, un même site web doit être mis en ligne sur chaque hébergeur. Les résultats obtenus ne seront toutefois valables que pour ce dernier. Les performances dépendront de la nature du site Internet, de son code, de la mise en cache des éléments ou encore de l'usage d'un CDN (réseau de diffusion de contenu).

Nous avons donc pris le parti de retourner les résultats de Bitcatcha pour la page d'accueil du site de chaque hébergeur, chacun étant donc hébergé sur leur propre infrastructure. Les chiffres sont valables pour SiteGround.com qui a obtenu la note globale « B+ » :

  • Note A+ : temps de réponse inférieur à 180 ms
  • Note A : temps de réponse compris entre 181 ms et 210 ms
  • Note B+ : temps de réponse compris entre 211 ms et 220 ms
SiteGround © SiteGround

SiteGround : sécurité et protection des données

SiteGround vante les mérites de l’infrastructure de Google Cloud qui utilise un stockage SSD persistant distribué. Si un serveur tombe en panne, le service crée immédiatement une machine virtuelle sur un autre nœud d’hébergement et associe le volume de stockage à une nouvelle instance. Au niveau de la sécurité, SiteGround a développé un système maison qui vérifie l’état des serveurs toute les 0,5 seconde. Il est programmé pour détecter et corriger une multitude de problèmes pouvant survenir. Le cas échéant, les administrateurs système sont prêts à intervenir 24h/24 et 7j/7 tout au long de l’année.

Pour assurer une sécurité optimale, SiteGround réalise des sauvegardes redondantes quotidiennes. Plusieurs copies de chaque compte sont répliquées et stockées dans des datacenters répartis dans des zones géographiques différentes de celle où le site est hébergé. En cas d’incident, qu’il s’agisse d’une erreur humaine, d’une attaque virale, d’une panne matérielle ou même d’un sinistre, les clients ont l’assurance de pouvoir récupérer et restaurer l’intégralité de leur site. La réplication distante et gratuite des sites web hébergés sur SiteGround constitue une forte valeur éajoutée du service.

SiteGround © SiteGround

L’hébergeur fournit gratuitement un certificat SSL « Let’s Encrypt » quel que soit le type d’hébergement choisi. Pour rappel, un certificat SSL permet d’assurer la sécurité du site ainsi que celle de ses visiteurs via le protocole HTTPS. Les hébergements WordPress incluent un plug-in de sécurité gratuit programmé pour protéger les sites contre les attaques et les logiciels malveillants qui sévissent sur la plateforme d’édition. Le service dispose également d’un pare-feu intelligent qui s’enrichit en permanence de nouvelles règles pour assurer la sécurité des sites, ainsi que d’une protection contre les attaques de force brute basée sur des technologies d’intelligence artificielle. Un mode d’authentification double facteur est également de la partie.

Le service se distingue enfin avec un outil d’analyse baptisé SG Site Scanner. Très pratique, il permet de scanner les sites web et détecter les éventuels logiciels malveillants ou URL infectées qui s’y trouvent.

SiteGround © SiteGround

SiteGround : l'interface d'administration

Au risque de se répéter, l’interface d’administration fait partie des critères à ne pas prendre à la légère. Bien que SiteGround est loin d’être un nouveau venu sur le marché, il demeure uniquement disponible dans la langue de Shakespeare. Hormis ce détail pouvant être rébarbatif pour certains, le service jouit d’une interface moderne à la fois conviviale et intuitive. Outre la possibilité d’activer un mode sombre, celle-ci se distingue par ses menus bien agencés et ses modes de création de sites pas à pas parmi les plus simples du marché. Une fois que l’on a sélectionné son plan d’hébergement et son nom de domaine, il suffit de suivre les instructions à l’écran pour démarrer la création d’un site web ou d’une boutique en ligne. A noter qu’il est également possible de transférer très facilement un site WordPress existant via le bouton dédié « Migrate Website ».

SiteGround © SiteGround

L'hébergeur propose aussi un service de migration professionnel facturé 24 € par site. Les experts de l'hébergeur s'occupent de tout, mais il faut compter un délai de 5 jours ouvrés selon la taille du site web. Différents outils d’édition sont accessibles via le tableau de bord, dont WordPress, WooCommerce, ou encore Weebly SiteBuilder (un outil d’édition ultra simple pour la création d’un site web ou d’une e-boutique). Ce dernier permet de créer un site au design attractif sans connaissance technique. Pour la gestion du site au quotidien, le tableau de bord dispose d’un menu sur la gauche permettant d’accéder en un clic aux principales fonctionnalités : sites, sauvegardes, sécurité, performances, statistiques, etc. Si SiteGround convient parfaitement aux débutants, les développeurs ne sont pas en reste et disposent d'un large éventail d’outils dédiés, dont la possibilité de gérer leur site en ligne de commande.

SiteGround © SiteGround

Les plans d’hébergement « GoGeek » et « Cloud » leur donnent également accès à un plug-in GIT leur permettant de créer facilement des référentiels de leurs sites. A noter que l'environnement de test pour les développeurs prend en charge des applications telles que Joomla, Drupal, PrestaShop, etc. La plupart des menus et des fonctionnalités sont accompagnés de descriptifs techniques et de conseils d’utilisation permettant de toujours savoir ce que l’on fait. Une interface très soignée qui constitue incontestablement l’un des points forts du service, mais on regrette que celle-ci ne soit pas francisée.

SiteGround © SiteGround

SiteGround : y a-t-il une offre gratuite ?

La société bulgare ne propose pas d’hébergement web gratuit ni même une simple période d’essai. Comme bon nombre de ses concurrents, elle offre une garantie de remboursement de 30 jours qui nécessite d’enregistrer un moyen de paiement. Celle-ci est disponible pour tous les plans à l’exception des offres cloud. Contrairement à certains hébergeurs, SiteGround n'offre aucun nom de domaine gratuit avec ses plans d’hébergements web. Un peu mince sachant que les tarifs du service sont dans l’ensemble plus élevés que la moyenne.

SiteGround : les offres d'hébergements mutualisés

Les tarifs des hébergements web partagés « Web Hosting » de SiteGround ne sont pas les plus attractifs du marché. Les utilisateurs peuvent choisir la localisation de l’hébergement parmi 6 centres de données répartis sur 4 continents, dont l'Europe. Il n'y a malheureusement pas de centre de données en France. Pour les clients français, il est recommandé d’opter pour l'un des trois centres basés sur le vieux continent : Londres, Francfort ou Eemshaven. Outre le choix de la localisation, les hébergements partagés de SiteGround bénéficient de certaines options pouvant être facturées par des services concurrents comme le stockage SSD, un accélérateur de mise en cache, la réplication distante quotidienne, la restauration gratuite, ou le support PHP optimisé (sauf formule StartUp).

L’hébergeur bulgare compte trois formules d’hébergements mutualisés : StartUp, GrowBig, et GoGeek. Leurs prix varient à date de 3,99 €/mois, 6,99 €/mois, à 10,79 €/mois. Tous les plans sont fournis avec un certificat SSL gratuit, une bande passante et des bases de données illimitées. Conçu pour un seul « petit » site web, le plan Start-Up comprend un espace de stockage de 10 Go et peut accueillir un maximum de 10 000 visiteurs mensuels.

Avec les deux autres plans GrowBig et GoGeek, SiteGround propose désormais un nombre de sites web illimités ainsi qu’une fonction de sauvegarde à la demande. Ils disposent d’un espace de stockage respectif de 20 et 40 Go, et peuvent accueillir de 100 000 et 400 000 visiteurs mensuels. Le plan GoGeek offre en sus de créer des sites en marque blanche, d’utiliser plus de ressources sur le serveur (CPU, processus simultanés…), et une assistance prioritaire.

SiteGround © SiteGround

SiteGround : les offres d'hébergement Wordpress

Comme la plupart des hébergeurs, SiteGround propose des plans spécifiquement dédiés au CMS WordPress. Leurs caractéristiques techniques se révèlent strictement identiques aux trois plans d’hébergements mutualisés présentés précédemment. Ces derniers se distinguent en revanche par l’accès aux outils d’installation automatisés de WordPress. À peine quelques minutes suffisent pour installer un nouveau site avec le système de gestion de contenu. Les tarifs sont également les mêmes que pour les hébergements mutualisés et s’échelonnent de 3,99 €/mois pour la formule Start-Up, 6,99 €/mois pour GrowBig, et 10,79 €/mois GoGeek.

SiteGround © SiteGround

SiteGround : les offres d'hébergement WooCommerce

Il existe également trois formules d’abonnement distinctes pour les hébergements dédiés à la plateforme open source de création de sites de e-commerce. Là encore les caractéristiques techniques et les conditions tarifaires demeurent identiques à celles des formules d’hébergements mutualisés et WordPress.

SiteGround © SiteGround

SiteGround : les offres d'hébergement Cloud

Les hébergements cloud s’adressent principalement aux professionnels et aux entreprises. Le service propose 4 formules distinctes, dont la première appelée « Jump Start » revient à 80 € HT/mois avec un processeur 4 cœurs, 8 Go de mémoire vive, et un espace SSD de 40 Go (jusqu’à 5 To de bande passante). Les tarifs augmentent ensuite graduellement en fonction de la puissance du CPU, ainsi que la quantité de mémoire vive et l'espace de stockage disponible. Il est également possible de personnaliser son offre d’hébergement cloud en choisissant le nombre de cœurs, la quantité de mémoire vive, et l’espace de stockage de son choix.

Les hébergements cloud de SiteGround disposent d’une mise à l’échelle automatique qui ajoute automatiquement des ressources en cas de pics de trafics inattendus. Ils sont basés sur le cloud de Google et entièrement gérés par les experts de SiteGround. Le taux de disponibilité annuel est de 99,99 %. Chaque plan donne accès à l’ensemble des nombreux outils et optimisations développés par l’hébergeur : staging, préinstallation de GIT, sauvegardes avancées, SuperCacher, etc. A noter que les offres cloud remplacent les hébergements VPS jugés moins performants par l’hébergeur. L’espace de stockage se révèle par contre relativement limité par rapport à d’autres offres concurrentes.

SiteGround © SiteGround

SiteGround : les offres d'hébergement revendeurs

Les packs d’hébergement pour les revendeurs permettent à des professionnels et des entreprises de créer des sites web et de les gérer ou de les revendre à leurs clients. Ils peuvent ainsi fournir des services d’hébergement en marque blanche (plans GoGeek et supérieurs) comme s’ils étaient eux-mêmes l’hébergeur. Il existe trois formules pour les revendeurs : GrowBig à 6,99 € HT/mois, GoGeek à 10,79 € HT/mois et Cloud à 80 € HT/mois. Tous les plans permettent de créer un nombre illimité de sites web. L’espace de stockage varie de 20 Go pour l’offre d’entrée de gamme à 40 Go pour les deux autres plans. Ces derniers bénéficient d’un accès prioritaire au support technique.

Avec le plan Cloud, il est possible en sus de personnaliser les accès clients et de gérer les ressources à allouer à chaque site, définir les outils auxquels ils peuvent accéder ou encore le nombre de comptes de messagerie ou de base de données qu’ils peuvent créer. Une offre d’hébergement revendeurs flexible et adaptée à la plupart des besoins des professionnels de la création de sites web.

SiteGround © SiteGround

SiteGround : les autres services proposés

L’entreprise bulgare est également un bureau d’enregistrement qui gère plus de 2,8 millions de noms de domaine. Contrairement à certains hébergeurs concurrents, elle n’offre aucun nom de domaine gratuit avec ses hébergements. De nombreuses extensions sont proposées, mais les tarifs pratiqués par SiteGround sont près de deux fois plus élevés que ceux des ténors du marché : 15,99 €/an pour une extension « .com » chez SiteGround contre 8,99 € chez Hostinger, par exemple.

Avec chaque plan d’hébergement, il est possible de créer un nombre illimité de comptes de messagerie associés à son nom de domaine. Le service dispose d’un répondeur automatique et d’une protection contre les spams. Au registre des nouveautés, SiteGround offre la possibilité d’utiliser la messagerie professionnelle de Gmail avec son propre nom de domaine. Un service payant qui nécessite de souscrire un forfait Google Workspace. Une remise de 20 % est offerte aux clients de SiteGround la première année.

SiteGround © SiteGround

SiteGround : disponibilité et qualité du support client

Le support client de SiteGround est disponible en permanence (24h/24 et 7j/7) par téléphone et par chat et via un système classique de ticket en ligne. La réactivité et la qualité du support sont impressionnantes. Il suffit de quelques secondes pour être mis en relation avec un agent par chat et obtenir des réponses claires et rapides que cela soit pour des questions commerciales ou techniques. C’est l’un des gros points forts de SiteGround, mais le support n’est malheureusement disponible qu’en anglais. Pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec la langue de Shakespeare, c’est évidemment un point négatif à prendre en compte.

Pour les problèmes courants, le « Help center » qui est accessible via le tableau de bord en ligne comprend une importante base de connaissance avec des tutoriels complets classés par catégories. Là encore, l’ensemble de la documentation est en anglais.

SiteGround.com

7

SiteGround ne dispose pas de centres de données en France, son interface et son support client sont uniquement en anglais et il n’offre pas de nom de domaine. Fort de ce constat, il peut difficilement rivaliser avec les offres des ténors du marché tels que Hostinger ou LWS, mais il se distingue néanmoins par ses nombreux outils maison et son interface d'adminstration ultra conviviale.

Les plus

  • Certificat SSL gratuit avec tous les plans
  • Interface moderne conviviale et intuitive
  • Fonctionnalités WordPress remarquables
  • Outils de développement avancés

Les moins

  • Tarifs élevés
  • Stockage limité
  • Pas de nom de domaine offert
  • Interface et support client en anglais

Services 8

Prix 5

Infrastructure 8

Performances 7

Support client 7

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
ld9474
Bonjour, est ce que j’ai bien compris un truc:<br /> Ce provider n’est pas un provider puisqu’il utilise l’infrastructure GCP et en gros son service consiste à installer sur les ressources GCP des services préconfigurés.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Shopping en 3D, pubs sur YouTube Shorts... Les dernières annonces marketing de Google
Voici le campus flambant neuf de Google qui peut accueillir 4 000 personnes
Bill Gates n'utilise pas le Microsoft Surface Duo, découvrez le téléphone qu'il utilise
Google dépose le bilan en Russie
Spams sur Twitter : et si Elon Musk avait raison ?
Surprise ! Elon Musk laisse entendre qu'il pourrait racheter Twitter, mais pour moins cher
Impression 3D : MakerBot et Ultimaker s’unissent
Google Pay pourrait vous indiquer quelle est la carte la plus intéressante à utiliser lors de vos achats
Google Chrome : cette fonctionnalité vous permettra de sécuriser vos paiements en ligne
Lastman : pour boucler sa saison 2, la série animée lance un crowdfunding
Haut de page