Avis Concrete5 (2021) : le CMS sur-mesure et sans développement

25 août 2021 à 09h15
1

Trouver un bon CMS est un jeu d’équilibriste. Soit il est trop complexe pour les non-développeurs, soit il est trop simple et ne permet pas de personnalisation sans aller dans le code. Concrete5 est justement ce gestionnaire funambule, à l’aise aussi bien en design qu’en fonctionnalités.

En 2003, les Américains Franz Maruna et Andrew Embler développent un gestionnaire de contenu baptisé Concrete CMS. Leur crédo se résume en trois K : « Keep it simple » (faire simple), « Keep it flexible » (faire flexible) et « Keep it robust » (faire robuste). Aujourd'hui, ils travaillent toujours dans l’agence web Portland Labs qui gère la maintenance et les vulnérabilités de Concrete5. Ce content management system est sous la licence open source MIT. Pour utiliser Concrete5 dernière version (8.5), il est nécessaire d’installer un serveur web Apache ou Nginx avec une base de données MySQL (5.7 ou plus, avec InnoDB) ou MariaDB et PHP 7.2.

Concrete5
  • Grande sécurité
  • Prise en main aisée
  • Nombreux thèmes et extensions
  • Grande sécurité
  • Intuitif
  • Nombreux thèmes et extensions

Installation de Concrete5

Concrete5 nécessite un niveau intermédiaire pour son installation et exploitation. Si vous ne savez pas créer une base de données MySQL ou gérer les droits d’accès sur un espace web, vous ne saurez en effet pas installer manuellement ce CMS. En revanche, pour un développeur, il faudra environ 10 mn pour l'installer sur un hébergeur. Certains hébergeurs proposent également Concrete5 en click & install pour plus de simplicité.

Dès le lancement de l’installation, un fichier PHP annonce la couleur : il vérifie si votre hébergement est conforme aux exigences requises par Concrete5. Elles sont assez standard (LAMP) : un serveur Web Apache ou Nginx avec la prise en charge de PHP (7.2 minimum), une base de données MySQL (5.7 ou plus) ou MariaDB. Le dossier décompressé de Concrete5 pèse 100 Mo et contient plus de 13 000 fichiers, quand WordPress pèse deux fois moins avec 5 fois moins de fichiers.

Ergonomie de l’interface d’administration

L’édition de contenus est aisée sur ce gestionnaire. Une fois connecté avec son compte utilisateur, une barre horizontale d’outils s’affiche un peu à la manière de Wordpress. A droite, les informations générales : tableau de bord, configuration, utilisateurs… A gauche, les informations liées à la page en cours : design, référencement, versions… Cette organisation nécessite un peu d’habitude pour la comprendre et la maitriser mais devient redoutablement efficace à moyen terme.

Pour les actions de validation, un code couleur simple permet de se repérer facilement : la couleur bleue suggère la validation, la couleur rouge l’effacement et le vert l’édition. Cette hiérarchie n’est cependant pas parfaitement adoptée sur l’ensemble du back-office. L’utilisateur ou l’administrateur n’ont pas possibilité de modifier les couleurs de l’interface d’administration.

concrete5_edition © P-E LAURENT

La validation des actions est systématique : Concrete5 enregistre les versions successives apportées à une page. Un « super utilisateur » peut approuver une modification ou commenter le changement.

concrete5_versioning © P-E LAURENT

Fonctionnement et fonctionnalités

Édition de contenus

L’édition est véritablement WYSIWYG : l’utilisateur pointe la zone à modifier et peut l’éditer avec mise à jour en temps réel. L’éditeur est d’ailleurs très évolué, avec une grande variété de mises en forme possible. L’utilisation des blocs Express permet de réutiliser des informations entre pages.

Taxonomie et référencement

A la différence de plusieurs CMS qui nécessitent une extension pour améliorer le SEO, Concrete5 propose depuis le back-office des balises meta, la génération de sitemaps XML et des URL personnalisées depuis son code.

Réseaux sociaux

Nul besoin d’installer une extension pour partager vos publications sur les réseaux sociaux : le code de Concrete5 possède un bouton pour les principaux d'entre eux (Facebook, Twitter…).

Multilinguisme & multisite

La structuration même de Concrete5 permet de mettre en place une mutualisation de son code source. En d’autres termes, ce gestionnaire de contenu est parfaitement taillé pour réaliser plusieurs sites web à partir d’une seule installation. C’est même assez simple. Quant au multilinguisme, c’est encore plus raffiné : l’administrateur peut installer des packages de langues pour modifier la langue de l’interface d’administration ou laisser choisir l’utilisateur de sa langue préférée. Les contenus créés sont également traduisibles dans plusieurs langues.

concrete5_langues © P-E LAURENT

Réactivité & accessibilité

Concrete5 et les thèmes créés pour lui sont « responsive design ». On peut avoir un aperçu du rendu sur tablette ou mobile (Apple/Android) depuis le back-end. Les sites Concrete5 bénéficient de technologies modernes et sont propulsés rapidement.

Portabilité des données

La portabilité des données n’est pas l’atout de Concrete5. Certes, il existe des add-ons (comme Backup Pro ou Migration Tool) pour migrer un site vers ce CMS ou une procédure pour sauvegarder les données. Mais il n’existe pas d’outil dans le code même de ce gestionnaire de contenu.

Performance

Concrete5 est un CMS rapide grâce à son code optimisé et la gestion native de la mémoire cache des pages PHP, mais en contrepartie il est nécessaire d’avoir une infrastructure rapide.

concrete5_themes © P-E LAURENT

Personnalisation fonctionnelle et esthétique

Personnalisation du front-office

On trouve plus 100 templates (dont plus de la moitié gratuits) uniquement sur le site Concrete5, avec des prix variants entre 15 à 60 € pour ceux qui sont payants. D’autres spécialistes de modèles commencent à en vendre sur leur site. De façon générale, les designs sont modernes et conviennent à différents usages et besoins : artisans, artistes, PME, commerçants ou encore particuliers y trouveront leur compte. Concrete5 peut également devenir constructeur de thèmes, puisqu'on peut créer des modèles de page où chaque bloc peut jouir d’une mise en forme originale et reproductible. Sans être développeur HTML ou CSS, on peut affecter pléthore d’effets (rotation, ombres…)

Personnalisation des fonctionnalités

Concrete5 jouit d’une bonne réputation et stimule sa communauté. De ce fait, plus de 580 add-ons sont recensés sur le site officiel du CMS. Et bonne nouvelle : seule une minorité de ces extensions est payante… mais les prix peuvent grimper jusqu'à 900 dollars !

concrete5_addons © P-E LAURENT

Support & Sécurité

Mises à jour

Les mises à jour sur Concrete5 ne sont pas aussi fréquentes que sur les autres CMS, puisqu’on ne compte qu’une seule update pour la première moitié de l’année 2021. Toutefois, il faut relativiser ce chiffre par l’utilisation de briques logicielles (Laravel et Symfony) éprouvées.

Documentation

La documentation Concrete5 est très bien réalisée et surtout bien structurée. Contrairement à la plupart des CMS, elle n’est pas focalisée sur les développeurs, puisqu'un guide d’utilisateur est proposé. En plus d’informations textuelles classiques, on trouve également des tutoriels pour maitriser le CMS. Encore mieux : Portland Labs a réalisé une trentaine de vidéos pour expliquer comment utiliser correctement Concrete5.

Communauté

La communauté de cette plateforme d’édition est plus restreinte que d’autres CMS récents. A titre de comparaison, il existe 253 contributeurs Concrete5 sur Github contre 348 pour Ghost.

Sécurité

Ce système de gestion de contenus cible un haut niveau de sécurité. Non seulement son code natif conserve l’historique des connexions, mais il requiert l’approbation des contenus ou propose l'authentification des utilisateurs avec des captchas. Portland Labs ne cache rien quant aux vulnérabilités de ce CMS, qui sont visibles de tous sur le site de CVE Details . Le gestionnaire est par ailleurs certifié ISO 27001.

concrete5_cve © CVE Details
Vulnérabilités

Concrete5 : l'avis de Clubic

Concrete5 est un CMS intermédiaire, aussi bien en termes de facilité d’usage pour le développeur et le rédacteur qu’en termes de personnalisation du design et des fonctionnalités. Il répond parfaitement aux attentes pour un blog ou un site sécurisé d’artisans ou PME. Il n’offre pas le raffinement des CMS d’entreprise type Drupal ou Typo3, mais se montre très efficace et polyvalent. Son éditeur WYSIWYG est par ailleurs très agréable à utiliser.

Concrete5

8

Pour les entreprises privilégiant la fiabilité et la sécurité mais qui ne souhaitent pas investir temps et compétences dans un CMS d’entreprise comme TYPO3 ou Drupal, Concrete5 est sans doute une solution séduisante. Si un développeur est toujours préférable, un webmaster peut s’en priver pour concevoir un thème personnalisé ou ajouter de nouvelles fonctions (via les extensions) au cœur du CMS. Concrete5 couvre donc un champ large d‘usage, du petit site vitrine au site de commerce en plusieurs langues. Ce CMS est par ailleurs certifié ISO 27001, garant de sa haute sécurité.

Les plus

  • Grande sécurité
  • Prise en main aisée
  • Nombreux thèmes et extensions

Les moins

  • Grande sécurité
  • Intuitif
  • Nombreux thèmes et extensions

Ergonomie 8

Personnalisation 8

Fonctionnalités 7

Performances 7

Sécurité 9

Curieux pathologique, je m'intéresse aux sciences et aux technologies sous toutes leurs formes. Geek de naissance, gamer d'adoption, je subl...

Curieux pathologique, je m'int...

Lire d'autres articles
Lire d'autres articles
Modifié le 25/08/2021 à 09h15
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page