🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

WordPress.org ou WordPress.com : quelles différences et comment choisir ?

12 décembre 2022 à 11h25
Wordpress banner

Disponible gratuitement en installation autonome, ou bien dans le cadre d'offres dites autogérées, WordPress permet à tout individu d'accéder à la création de son site web, sans disposer de connaissances spécifiques en développement.

Lancé en 2003, WordPress est un système de gestion de contenu (CMS) libre, gratuit et open-source. L'outil aspire à permettre à tout individu de créer son propre site web sans connaissance spécifique en développement informatique. WordPress occupe en 2022 une place de choix en matière de part des sites qui l'utilisent puisqu'il représente à lui seul 43% des sites à échelle mondiale. Ce déploiement massif est une aubaine pour les pirates informatiques. Partant du constat que plus d'un tiers de l'Internet est propulsé par la solution fournie par WordPress, les cybercriminels se spécialisent et concentrent leurs efforts sur la recherche de failles spécifiques à ce CMS.

WordPress.com

  • Apprentissage rapide
  • Des milliers de thèmes
  • Presque 60 000 extensions

WordPress.org

  • Créer un site internet sans savoir coder
  • Très polyvalent
  • Extensions pour ajouter des fonctionnalités

WordPress.org ou Wordpress.com, les différences fondamentales

Si l'appellation du logiciel reste la même, à savoir WordPress, il est important d'établir que des différences majeures subsistent entre le CMS open source WordPress en lui-même et sa déclinaison commerciale distribuée sur Wordpress.com.

Wordpress.org : le projet open source

Wordpress org screen home

Wordpress.org est le site internet proposant et distribuant la version open source de WordPress. À ce titre, on parlera d'une installation auto-hébergée puisque le logiciel téléchargé depuis Wordpress.org sera à déployer par l'utilisateur sur l'hébergement web de son choix, commandé séparément.

Ce type de configuration reste la plus plébiscitée par les utilisateurs pour la création de leur site web. Moins coûteuse en termes de budget global que le forfait tout-en-un de Wordpress.com, cette solution nécessitera néanmoins un minimum d'aisance avec l'outil informatique puisque la configuration ne sera pas automatique. En revanche, disposer de sa propre configuration de WordPress permet à l'administrateur du site en question de disposer de la flexibilité la plus totale vis-à-vis de la gestion du site et surtout, de la liberté d'installer tous les plug-ins qu'il souhaite, à l'inverse de l'offre proposée par Wordpress.com.

Wordpress.com : la solution clé-en-main

A contrario du CMS libre et open source téléchargeable sur Wordpress.org, le site web Wordpress.com distribue le même outil, à la différence que cette installation est dite infogérée. De ce terme découle une configuration et une gestion automatique de tous les paramètres techniques comme la mise en place de la base MySql ou encore les mises à jour automatiques de la plateforme. Si la solution proposée par Wordpress.com paraît bien plus facile à utiliser aux premiers abords pour un néophyte, il est à noter que certaines différences se font sentir en regard des fonctionnalités et plus particulièrement de celles touchant à la personnalisation de WordPress.

Le service proposé par Wordpress.com repose sur un modèle de rémunération freemium. Si l'on pourra déployer son site sur internet gratuitement, on rencontrera néanmoins un grand nombre de limitations. Il sera par exemple nécessaire de souscrire un abonnement payant pour installer un thème d'origine tierce à Wordpress.com ou bien pour ajouter des plug-ins forts utiles pour le référencement ou la mise en place d'une boutique en ligne.

WordPress.org ou Wordpress.com, quel budget ?

WordPress.org et WordPress.com déploient tous les deux la solution logicielle permettant de créer et gérer un site internet sans connaissance en développement ou langage informatique. Toutefois, si les deux sites portent le même nom, de grandes différences subsistent entre ces derniers et notamment au niveau du budget alloué.

Les coûts liés à Wordpress.org

Choisir le bon hébergeur

Hostinger
Hostinger
  • mood Offre gratuite disponible
  • money_off Remboursement 30 jours
  • security Certificat SSL inclus

Hostinger coche beaucoup de cases, à commencer par l'exhaustivité de ses offres ainsi que ses tarifs attractifs, bien que pas toujours très clairs au premier abord. Il figure en tête des meilleurs hébergeurs les plus performants du marché. Autre avantage, il dispose désormais de serveurs en France.

Lire le test complet Essayez Hostinger maintenant !

Pour utiliser WordPress, il est nécessaire d'envoyer les fichiers téléchargés auparavant sur un hébergement Web à l'aide d'un logiciel client FTP. Le rôle de cet hébergement web consiste à stocker l'ensemble du site créé dans le cloud, permettant ainsi aux internautes d'y accéder. Hostinger, fait partie des hébergeurs Web les plus populaires. Avec près d'une trentaine de millions de clients, cet hébergeur dispose de pas moins de 10 centres de données dans le monde entier et propose d'ailleurs un service dit info géré. Celui-ci consiste en le paramétrage automatique de WordPress sur l'hébergement, ainsi qu'à la gestion des diverses mise à jour dont celles liées à la sécurité. Pour en savoir plus sur Hostinger, ses formules et laquelle sélectionner en fonction de vos besoins, nous vous invitons à consulter notre guide traitant spécifiquement de cet hébergeur et son rapport particulier avec WordPress.

LWS
LWS
  • mood Offre gratuite disponible
  • money_off Remboursement 30 jours
  • security Certificat SSL inclus
  • LWS coche toutes les cases. L'hébergeur possède des serveurs en France, les tarifs sont clairs, les offres sont solides et les performances sont au rendez-vous. LWS répondra aux besoins de tout le monde.
  • Lire le test complet Essayez LWS maintenant !

    LWS est un autre service d'hébergement Web. Disposant de plusieurs serveurs en France, le fournisseur d'hébergement se positionne comme l'un des plus abordables du marché actuellement. Très prisé par les internautes français, LWS propose différents tarifs pour différentes prestations et possède à son avantage une présentation de ses tarifs transparente et très claire vis-à-vis des différences entre les fonctionnalités fournies.

    O2switch
    O2switch
    • storage Stockage illimité
    • mood Pas d'offre gratuite
    • money_off Remboursement 30 jours
    • security Certificat SSL inclus

    Si vous n'êtes plus débutant et cherchez à migrer votre site Web vers une offre techniquement un peu plus évoluée mais pas trop chère, 02Switch est fait pour vous. Les performances sont correctes mais surtout l'infrastructure vous donnera carte blanche avec la prise en charge non seulement de PHP mais aussi Perl, Ruby, NodeJS ou Python

    Lire le test complet Essayez O2switch maintenant !

    O2switch fait partie des hébergeur que nous recommandons régulièrement. La plate-forme permet de souscrire à différents abonnements en matière d'hébergement Web. Plutôt accessible au niveau des tarifs, O2switch permet elle aussi d'installer WordPress de façon automatique. En raison de cette prestation infogérée liée à la configuration automatisée, O2switch se hisse sans difficultés apparentes dans le top des fournisseurs d'hébergement Web les plus plébiscités en ce moment.

    Choisir un nom de domaine

    choix NDD Hostinger screen

    L'obtention d'un nom de domaine est accessible à n'importe qui. Concrètement, le nom de domaine signifie l'adresse que devront entrer les visiteurs pour se rendre sur votre site. Par ailleurs, notons qu'un nom de domaine est constitué d'une série de chiffres que l'on nommera une adresse IP. Lors de la réservation de ce nom de domaine, le fournisseur se charge de relier l'adresse choisie par le créateur du site Internet à cette fameuse suite de chiffres représentant l'adresse IP.

    Si durant de nombreuses années, le nom de domaine influençait directement la position dans les moteurs de recherche comme Google, il est bon de savoir qu'aujourd'hui ce paramètre ne pèse presque plus sur le référencement d'un site. Choisir un bon nom de domaine consiste alors à trouver une adresse disponible autant percutante que cohérente vis-à-vis de l'objectif principal du site. Pour en savoir plus, quant au choix de votre nom de domaine, nous vous invitons à vous pencher sur le dossier que nous avons écrit sur ce sujet.

    Choisir un thème

    Bien que le choix d'un thème pour un site WordPress soit très personnel, on distingue deux grandes catégories de templates. D'un côté, on retrouvera les thèmes gratuits et de l'autre, les modèles payants. Le coût d'acquisition n'est pas le seul facteur à considérer à ce niveau. Si l'utilisateur néophyte aura tendance à se diriger vers un thème gratuit, il est à préciser que ces derniers ne disposent généralement pas des mêmes options de configuration et de personnalisation. Ils ne sont pas toujours très bien optimisés pour le référencement au sein même de leur code source. Pour ces raisons, se diriger vers un thème payant est généralement une meilleure option que de récupérer un thème gratuit.

    Choisir les extensions

    Comme pour les thèmes WordPress, un très grand nombre d'extensions pour améliorer les fonctionnalités du CMS existe sur la toile. Pareillement, on retrouvera des extensions gratuites, des extensions payantes ainsi que des extensions reposant sur le business modèle du Freemium. Il apparaît important de faire un aparté au sujet des extensions payantes, récupérées gratuitement et de façon illégale sur Internet. Hormis l'aspect purement législatif et la question du droit de la propriété, installer une extension téléchargée illégalement sur un site sous WordPress est extrêmement dangereux vis-à-vis de sa sécurité. En effet, l'individu qui diffuse cette extension sur les plates-formes de téléchargement, pourrait vraisemblablement avoir caché dans le fichier un virus informatique. Ce dernier utilisera la puissance de votre hébergement, et surtout sa connexion permanente au réseau pour déployer des cyberattaques d'ampleur.

    Les coûts liés à WordPress.com

    Une offre gratuite limité

    En utilisant la plate-forme WordPress.com, il est possible de créer son site Internet avec WordPress, sans envoyer de fichiers d'installation par le biais d'un logiciel client FTP et sans commander l'ensemble nom de domaine et hébergement auprès d'un fournisseur tiers. Ce service propose d'ailleurs un forfait gratuit. Il est meilleur de considérer celui-ci comme une version d'essai plutôt que de la comparer à une solution pérenne durablement. Les nombreuses restrictions de cette version non payante ne permettront pas de déployer un site Internet sérieux et professionnel, sans franchir la case de souscription à un abonnement.

    Choisir une formule d'abonnement

    Abonnements forfaits WP Com

    Dans l'optique de créer un site Internet sur la plate-forme WordPress.com, il sera dans la majorité des cas nécessaire de régler un abonnement. Sur ce sujet précis, l'entreprise propose différents plans de paiement.

    La formule la moins onéreuse, à savoir l'abonnement nommé Personnel, permet de rattacher son propre nom de domaine à son site et de supprimer l'affichage des publicités. En revanche, certaines fonctionnalités très utile manque à la pelle. On pense notamment à l'importation de thème premium que l'on aura récupéré sur des sources tierce. Pour la plupart des projets, nous recommandons de souscrire au forfait business. Celui-ci permet d'installer des thèmes achetés sur d'autres sites, mais également d'ajouter des extensions tierces, contrairement au tarif précédent, qui, pour sa part, n'autorise pas l'importation de n'importe quelles extensions. Dans le cadre d'un projet de boutique en ligne, il sera requis de sélectionner le forfait eCommerce. Celui-ci reprend toutes les fonctionnalités des abonnements de niveau inférieur, en y ajoutant l'acceptation des paiements pour plus de 60 pays.

    WordPress.org ou WordPress.com, les thèmes et les plugins

    WordPress.org, aucune restriction

    Le sujet des thèmes et des plug-ins est une discussion récurrente vis-à-vis de WordPress. L'avantage indéniable d'une configuration indépendante à l'aide des fichiers sources récupérés sur WordPress.org réside, sans aucun doute, sur l'absence de restrictions sur l'import de modules externes.

    Il est important de noter que l'importation de thèmes et de plug-ins occupe une place cruciale au sein de WordPress. Cela se confirme par ailleurs en regard du faible nombre de thèmes pré-embarqués dans WordPress. Il en va de même pour les extensions, puisque celles proposées n'apportent que des fonctionnalités très primaires.

    Bien que l'on puisse penser que le site que l'on crée ne nécessite pas d'extensions de fonctionnalités très spécifiques, il est d'usage de viser le futur et de partir sur le bon outil dès le début. Si le site en cours de création venait à devoir disposer d'une fonctionnalité particulière d'ici à quelques années, il serait dommage de ne pas pouvoir l'ajouter en raison d'un mauvais choix lors de la création.

    WordPress.com, les limites imposées par les abonnements

    Bien que le système vendu par WordPress.com puisse être alléchant aux yeux des néophytes, les limites imposées par les abonnements se veulent très présentes. Si l'utilisateur fait le choix d'utiliser cette plate-forme pour son site Internet, il sera important de sélectionner la bonne formule dès le commencement. De notre point de vue, et la tarification minimale pour ne pas être trop gêné par les limitations imposées se trouve dans l'offre business. Pour une évolution vers un site de type boutique en ligne, l'abonnement eCommerce sera un impératif.

    Depuis une perspective concrète, souscrire l'abonnement le moins cher sur cette plate-forme ne permet ni plus ni moins que de posséder un site avec un nom de domaine personnalisé et exempt de publicités. Il sera absolument impossible d'utiliser un thème acheté sur un autre site, ou bien d'installer un plug-in non distribués par WordPress.com. Dans cette lignée, nous conseillons à nos lecteurs, de se poser les bonnes questions quant à l'avenir possible de leur site. Si une évolution vers un forfait supérieur est possible, celle-ci ajoutera des frais au budget défini, là où l'utilisation de WordPress.org sur son propre hébergement, permet à l'administrateur de bénéficier de toutes les fonctionnalités qu'il souhaite sans devoir en modifier le budget.

    WordPress.org ou WordPress.com, la sécurité

    WordPress.org, deux options

    Des mises à jour manuelles de la plateforme, themes, plugins

    Comme évoqué, en première partie de ce guide, WordPress représente une très grande proportion du Web. Cela sous-entend que les hackers s'intéressent naturellement à cette plate-forme. Faire le choix d'une installation WordPress gérée de soi-même implique d'être sérieux et rigoureux quant à l'exécution des mises à jour sur le site. Il sera atteint aussi impératif de s'occuper d'appliquer tous les correctifs et éventuels patchs sur Word, presse en lui-même, le thème que l'on aura installé ainsi que tous les plug-ins que l'on aura importés et activés.

    Il existe par ailleurs de nombreux plug-ins dédié à la sécurité informatique d'un site sous WordPress. Ces derniers offrent notamment la possibilité de scanner les éventuels logiciels malveillants qui se seraient infiltrés, de surveiller les connexions de même que les fichiers en temps réel, d'appliquer un pare-feu pour protéger des attaques, d'effectuer des sauvegardes de la base de données régulières, etc. Pour en savoir plus à ce sujet, nous vous invitons à consulter notre dossier sur les meilleurs plug-ins de sécurité pour WordPress.

    WordPress autogéré par l'hébergeur

    Hostinger
    Hostinger
    • mood Offre gratuite disponible
    • money_off Remboursement 30 jours
    • security Certificat SSL inclus

    Hostinger coche beaucoup de cases, à commencer par l'exhaustivité de ses offres ainsi que ses tarifs attractifs, bien que pas toujours très clairs au premier abord. Il figure en tête des meilleurs hébergeurs les plus performants du marché. Autre avantage, il dispose désormais de serveurs en France.

    Lire le test complet Essayez Hostinger maintenant !

    Si la solution offerte par WordPress.org reste la plus personnalisable, il est compréhensible, que celle-ci, puisse inquiéter les utilisateurs les plus néophytes en raison de la rigueur nécessaire à avoir vis-à-vis de la sécurité. Pour cette raison, nous pouvons conseiller à cette tranche d'internautes de se pencher vers une offre WordPress autogérée telle que proposée par l'hébergeur Hostinger par exemple. D'un point de vue concret, ce type de service est parfois offert par les fournisseurs Web et consiste en une gestion automatique de tous les paramètres technique de WordPress. Il suffit généralement d'appuyer sur un seul bouton, pour déployer le CMS, épargnant au créateur, toute manipulation technique, lors de l'étape de la création et lui évitant également de se soucier des mises à jour de son site Internet.

    WordPress.com, des mises à jour automatiques

    Contrairement à la version libre et open source du CMS WordPress, l'offre proposée par WordPress.com, dispose du concept d'auto gérance. En ce sens, la solution se veut être clés en main, facile à utiliser et automatisée du point de vue informatique. Bien que ce mode de fonctionnement soit le plus simple pour un utilisateur peu à l'aise avec la technique, il reste le plus, ou l'un des plus onéreux à l'emploi. De notre perspective, nous préférons et recommandons l'utilisation d'une formule autogérée telle que décrite dans le paragraphe précédent, à propos de Hostinger, puisque la flexibilité du CMS reste entière vis-à-vis de l'installation des différents plug-ins et thèmes de sources tierces et ce, à moindre coût.

    WordPress.org ou WordPress.com, monétisation et référencement

    WordPress.org, aucune limite

    Les 3 principaux plug-ins de référencement

    Comme nous l'avons déjà évoqué tout au long de cet article, il est désormais clair que la solution WordPress.org n'impose aucune limite quant à la gestion et l'amélioration de l'installation. Cet affranchissement de restrictions permet notamment d'exécuter certaines actions impératives lors de la création d'un site Internet. On pense particulièrement à toutes les fonctionnalités qui touchent au référencement, étape primordiale et commune à tout site Internet qui se respecte. Le plus connu d'entre eux, Yoast SEO offre une interface graphique dédiée à l'optimisation du référencement on-page. On entend ici que le plug-in émet des recommandations quant à la récurrence de certains mots-clés afin d'optimiser le classement dans les résultats Google d'un article ou une page. L'extension SEO All-In-One talonne Yoast en fournissant des informations utiles quant aux choix à faire pour référencer un texte. En revanche, ce plug-in ne propose pas de suggestions en temps réel. Enfin, l'extension JetPack est à considérer puisque, bien que non spécifique au SEO, elle offre un large panel de fonctionnalités pour améliorer un site WordPress, se voulant très polyvalente.

    L'ajout de Google Analytics

    Google Analytics illustration

    Google Analytics est un utilitaire très pratique pour l'administrateur d'un site Internet. Il permet d'obtenir des statistiques vis-à-vis de celui-ci. Grâce à la connexion d'un plug-in établissant la communication entre l'installation WordPress et l'outil fourni par Google. Comme son nom, le suggère Google Analytics se spécialise dans l'analyse de l'audience d'un site. En l'utilisant, l'administrateur pourra, par exemple, améliorer le processus de vente de sa boutique en ligne, en visionnant facilement le nombre de visites d'un même prospect sur une page donnée avant de passer sa commande définitive. Toutes ces indications permettent de retracer le parcours de l'internaute, et donc d'en améliorer l'expérience utilisateur en vue d'augmenter les conversions d'un site Internet, quel que soit l'objectif visé ou le domaine d'activité. L'ajout de Google Analytics se fait par le biais d'une extension. De ce fait, il est nécessaire de pouvoir installer des plug-ins externes.

    Les bases de la monétisation

    Tous les sites Internet ne puisent pas leurs revenus par la vente directe de produits, comme on le voit sur un site e-commerce. On parle ici notamment des médias présents sur le web. La monétisation consiste en le fait de percevoir des revenus issus du contenu que l'on publie sur son site. Par exemple, on peut imaginer obtenir des partenariats avec certaines marques et créer des liens dits d'affiliation qui offrent une commission, lorsqu'un individu en provenance de notre site Internet, passe commande auprès d'une marque partenaire vers laquelle nous l'aurions redirigé. Si cet usage ne nécessite pas toujours d'extension spécifique, d'autres cas de figure l'exigent. Il sera souvent nécessaire d'ajouter des plug-ins externes pour l'affichage de publicités, pour jouer sur les biais marketing du retargeting sponsorisé, pour créer un espace membre privé payant, etc.

    Wordpress.com, choisir la bonne souscription

    Bien que nous recommandions l'usage du CMS WordPress.org en raison de son absence de restrictions vis-à-vis de l'utilisation d'extension externe, il est compréhensible de vouloir partir sur WordPress.com et son offre clés en main concernant l'aspect informatique. De se fête, si tel est le choix, il sera tout de même impératif de choisir précautionneusement le bon abonnement. Vous l'aurez compris, nous recommandons la formule qui permet d'installer tous les plug-ins les thèmes en provenance de sources tierces.

    WordPress.org ou WordPress.com, créer un site e-commerce

    WordPress.org, aucune limite

    WordPress ne se cantonne pas uniquement à la création de site vitrine. En 2022, de nombreux sites e-commerce utilisent ce CMS pour leur boutique en ligne. Encore une fois, la transformation de WordPress en site e-commerce utilise une extension externe : WooCommerce. Cette dernière est en mesure de modifier complètement le comportement de l'installation WordPress et se veut être la référence en son domaine.

    Wordpress.com, choisir la bonne souscription

    Toujours dans cette même lignée, la création d'un site à visée e-commerce, par le biais de WordPress.com est possible, mais nécessite de choisir le bon forfait. Attention, dans ce cas de figure spécifique, il est requis de s'orienter vers la souscription Business ou eCommerce. En effet, pour effectuer des ventes en ligne, il est impératif d'être en mesure d'accepter les paiements sur Internet. Sur WordPress.com, seuls les forfaits Business et eCommerce sont capables de réaliser cette opération.

    WordPress.org ou WordPress.com : Conclusion

    Si les deux sites Internet portent un nom très similaire, ils partagent de nombreuses différences. Bien que le CMS qu'ils proposent soit le même, on observe un nombre plutôt élevé de limitations sur WordPress.com. Comme nous l'avons expliqué, il est possible de lever ces restrictions en souscrivant au bon forfait. En revanche, le budget se révèle conséquent pour ce mode de fonctionnement et se révèle bien plus important que celui lié à l'utilisation du logiciel libre proposé sur WordPress.org.

    Si installer le CMS WordPress par ses propres moyens en commandant un hébergement web sur un fournisseur externe pourrait inquiéter les internautes les moins à l'aise avec l'outil informatique, rappelons que certains hébergeurs web proposent des offres comprenant l'auto-gérance technique, à l'image d'Hostinger. Cette solution permet un compromis intéressant entre la flexibilité de WordPress.org et l'aspect clé-en-main de WordPress.com pour un coût généralement mieux maitrisé.

    En raison des fortes restrictions imposées par les forfaits basiques de WordPress.com, notre recommandation penche vers l'installation autonome du CMS téléchargé sur WordPress.org ou bien la souscription à une offre autogérée par un hébergeur web.

    Foire aux questions

    Quel est le principal problème de WordPress ?

    WordPress est un logiciel en ligne permettant de créer un site internet sans connaissance en développement informatique. De ce fait, l'outil s'utilise par interface graphique à l'aide de boutons cliquables et d'éléments que l'utilisateur déplace en glisser - déposer. Sa grande malléabilité quant à la polyvalence de ses usages confère à son utilisateur un certain temps d'adaptation, afin d'en comprendre sa logique.

    Pourquoi WordPress est gratuit ?

    L'utilisation de l'utilitaire de création de site Internet WordPress est gratuite pour tous lorsqu'il est téléchargé sur WordPress.org. Le logiciel à installer sur un hébergement web est distribué gratuitement sous licence GPL.

    WordPress est-il le meilleur CMS ?

    WordPress fait partie des logiciels de création de site Internet les plus utilisés à échelle mondiale, toutes catégories confondues. Si WordPress est globalement simple à utiliser et affranchit ses utilisateurs de toute ligne de code, le CMS est également apprécié par les très nombreux tutoriels sur le web, traitants de son utilisation.

    Florent Lanne

    Rédacteur web passionné par le digital, les objets et les services innovants. Je passe la plupart de mon temps à ratisser la toile à la recherche de nouvelles trouvailles liées au high-tech.

    Lire d'autres articles

    Rédacteur web passionné par le digital, les objets et les services innovants. Je passe la plupart de mon temps à ratisser la toile à la recherche de nouvelles trouvailles liées au high-tech.

    Lire d'autres articles
    Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
    Lire la charte de confiance
    • Indépendance
    • Transparence
    • Expertise

    L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

    Haut de page