Avis Weebly (2021) : la facilité au prix de la personnalisation

20 octobre 2021 à 10h57
0
Weebly

Fondée en 2006 par des étudiants de l'université de Pennsylvanie, Weebly avait comme principal objectif d’aider d'autres étudiants à créer un site web contenant un portfolio. Après plusieurs levées de fonds, les fondateurs ont pu se consacrer à temps plein à leur projet et le faire évoluer jusqu’à la plateforme que l’on va connaît aujourd’hui.

Weebly est désormais loin de ses racines. Ouvertement tournée vers l’e-commerce, elle appartient à Square depuis 2018, société de paiement en ligne co-fondée par Jack Dorsey (plus connu pour son autre entreprise : Twitter). Malgré tout, la plateforme ne se coupe pas complètement de ses débuts et continue de proposer des offres pour ceux qui ne voudraient pas se lancer dans la vente en ligne.

Weebly
  • Des thèmes classiques mais corrects
  • Facile d’utilisation
  • La possibilité de personnaliser des mails promotionnels
  • Manque d’options de personnalisation
  • Les forums dépeuplés
  • Les posts de blog à écrire dans l’éditeur

Weebly : les premiers pas

D'entrée de jeu, la plateforme nous demande de prendre une décision : site web ou site web avec boutique en ligne ? Si les deux sont possibles et viables, Weebly ne fait pas mystère du fait qu’elle est conçue principalement pour du e-commerce. Une fois le choix fait, il est temps de se décider sur un thème parmi ceux proposés, rangés par catégorie selon l’utilisation qui sera faite du site.

Les thèmes proposés par Weebly ne sont pas très nombreux mais sont globalement agréables et fonctionnels, même s’ils manquent de la complexité nécessaire pour réellement faire illusion. Selon votre objectif, le choix restreint peut être un avantage ou un inconvénient. Si vous souhaitez un site rapide à créer sans vous creuser la tête face à une myriade de choix et sans vouloir spécialement retoucher le design au-delà de la base, vous devriez trouver votre bonheur. Au contraire, si c’est la personnalisation poussée que vous cherchez sans avoir à écrire une seule ligne de code, passez votre chemin : la personnalisation est limitée et il n’y a pas de possibilité de créer un thème de zéro directement dans l’éditeur.

Weebly thèmes © Weebly

Si vous décidez de vous lancer plutôt dans la vente en ligne, les étapes seront légèrement différentes. Il faudra indiquer le nom de votre boutique, préciser si vous vendez déjà vos propres articles ou pas, quel genre de marchandises vous possédez et votre adresse pour profiter d’un calcul automatique des frais de port. Vous aurez aussi la possibilité de choisir un thème parmi la trentaine proposée. Que vous ayez choisi site vitrine ou e-commerce, après le choix du thème vous aurez la possibilité de choisir un nom de domaine ou d'en transférer un. Une offre gratuite existe avec un nom de domaine en « weebly.com », les autres nécessiteront de sortir la carte bancaire.

Comme sur la plupart des plateformes, un tableau de bord vous accueille avec les étapes nécessaires pour assurer la base pour un site fonctionnel. Chacune d’entre elles est clairement affichée et facile à réaliser. Le menu sur le côté gauche reste le même peu importe votre choix de site, et c’est là où l'on voit que Weebly est avant tout orientée e-commerce : tout concerne les articles, le marketing, les commandes, la communication… Rien qui n’intéresse vraiment quelqu’un qui aurait créé un site vitrine ou un portfolio.

Weebly : la personnalisation

L'éditeur pour le thème

Une fois le thème choisi, il s’agit de le personnaliser selon ses besoins. Direction l’éditeur, qui présente deux menus : un qui permet de sélectionner ce que l'on souhaite paramétrer (pages, thème, paramètres généraux, SEO…) et un qui propose les éléments à ajouter ainsi que les applications installées. L'ensemble fonctionne avec un système de blocs, à glisser et déposer sur la page. Les propositions de l’éditeur se contentent du strict minimum comme du texte, des images ou des vidéos (YouTube ou personnelles), avec même un bloc Flash toujours présent pour des raisons obscures.

On apprécie tout de même la présence de blocs de structure, qui permettent de personnaliser un peu plus la mise en page avec un bloc « espace » pour créer des marges et un bloc « section » dans lequel on peut sélectionner une mise en page toute faite ou glisser d’autres blocs pour faire son propre design. Ces blocs peuvent être agrandis et réduits librement, ce qui est très appréciable. Cependant, selon les thèmes, leurs choix d’emplacement sont assez limités : tout ce qui sert de header n'est généralement pas modifiable ou remplaçable par un autre élément, tout se fera donc entre le header et le footer. On regrette particulièrement de ne pas pouvoir choisir un menu qui nous convient, certains thèmes possédant bien des options mais assez limitées.

Weebly éditeur section © Weebly

Comme la plupart des plateformes du genre, Weebly a son propre système d’apps : des extensions qui servent à ajouter des fonctionnalités à un site, qui permettent de le rendre modulable et personnalisable. Premier obstacle : l’entreprise précise que pour le moment, la plupart des apps sont en anglais. Il y en a environ 400, aussi bien pour personnaliser son thème que pour ajouter des fonctionnalités sociales, marketing ou e-commerce, payantes ou gratuites et avec une démonstration en direct. Mais, deuxième problème, elles sont créées par des personnes et des entreprises indépendantes de Weebly et un tour sur les forums de la plateforme permet de se rendre compte que ceux-ci sont dépeuplés. Vouloir de l’aide sur les apps signifie donc devoir se tourner vers chacun des créateurs et créatrices et en installer plusieurs rendra donc l’opération fastidieuse. Mais si vous décidez tout de même d’en télécharger quelques-unes, elles seront présentes dans l’éditeur dans le même menu que les blocs et pourront être placées sur votre page de la même façon.

L'éditeur pour les pages et mails commerciaux

L’éditeur sert également à ajouter des pages classiques, des pages de blog, des pages spécialisées vente en ligne ou d’autres pages plus utilitaires. Si vous décidez d’ajouter une page de blog, vous aurez la surprise de constater que c’est également dans l’éditeur que vous allez devoir écrire vos articles. En effet, Weebly ne propose pas d'éditeur dédié comme la plupart des plateformes du genre : un article de blog n’est qu’un bloc supplémentaire qui sera peuplé d’autres blocs de mise en page et de contenu. L’utilisation est franchement désagréable et rend l’outil inutilisable pour plus qu'un blog d’appoint.

L'éditeur ne sert pas qu’à personnaliser son thème ou écrire des articles de blog. En effet, toujours dans sa démarche tournée e-commerce, Weebly propose la possibilité de créer des pop-ups personnalisés mais aussi des courriels commerciaux. Des modèles tout prêts existent mais il est possible de les modifier dans une version simplifiée de l’éditeur - une idée qu'on apprécie beaucoup.

Weebly popup © Weebly

Weebly : les offres

Particuliers, indépendants et petites entreprises

Même si Weebly donne la possibilité de créer un site sans boutique liée, la plateforme ne cache pas sa volonté de cibler les commerçants. Malgré tout, si vous souhaitez vous lancer dans un site vitrine ou un portfolio (nous vous déconseillons purement et simplement de réaliser un blog sur cette plateforme), accompagné ou non d'une petite boutique en ligne avec quelques articles, deux offres payantes peuvent vous intéresser :

  • L’offre « Connect », à 5€/mois pour une facturation annuelle ou 7€/mois si vous préférez plutôt payer tous les mois, donne la possibilité de connecter un nom de domaine personnalisé ainsi que l’accès à quelques outils SEO.
  • L’offre « Pro », qui revient à 10€/mois en payant pour l’année entière ou 15€ tous les mois, ajoute la possibilité de mettre en vente jusqu’à 25 articles, un an de nom de domaine gratuit, bande passante et stockage illimités, le retrait des publicités, la recherche sur le site, des pages privées, un panier, des outils e-commerces et l’accès à l’assistance téléphonique.

Business et e-commerce

Weebly vise totalement le e-commerce, et pour ceux qui souhaitent réellement se lancer dans l’aventure de la vente en ligne, deux offres les concernent :

  • L’offre « Entreprise », à 20€/mois ou 28€/mois pour une facturation mensuelle, qui permet de mettre en vente un nombre d’articles illimités, d’accepter les paiements sur PayPal, de supprimer les frais de transaction pris par la plateforme, de pouvoir gérer ses stocks, de permettre à ses clients de laisser des avis sur les produits, distribuer des codes promotionnels, ainsi qu’un soutien prioritaire de la part du service client.
  • L’offre « Business Plus », à 30€/mois avec un paiement annuel ou 35€/mois, qui ajoute la relance automatique des clients s’ils abandonnent leur panier en cours de route.

Weebly : les plus qui font la différence

Si Weebly manque clairement de personnalisation au niveau de ses blocs et de ses options, si vous connaissez un minimum votre HTML, CSS et JavaScript, ça sera une autre histoire. Une option existe dans l’éditeur, appelée « éditer HTML / CSS » : cliquer dessus vous ouvrira les fichiers du thème, vous permettant de les modifier et même d’en ajouter à partir de vos propres dossiers ou en en créant un nouveau. Vous pouvez directement les modifier sur la plateforme, celle-ci contenant un éditeur de code sommaire. Cela peut permettre de personnaliser ce qui n’est pas proposé par l’éditeur classique, par exemple l’en-tête et le menu.

Weebly éditeur de code © Weebly

Pour les développeurs les plus avancés, Weebly propose une API REST qui permet de récupérer les informations d’un site donné, auquel il faudra se connecter grâce à OAuth. Elle propose d’obtenir des détails sur les blogs, les commandes passées, les pages, les produits… La documentation est assez complète et l’API semble facile d’utilisation, bien que tout soit uniquement en anglais.

Weebly

6

Taillée pour l’e-commerce, il est compliqué de conseiller la plateforme pour une autre utilisation parmi sa myriade de concurrents. Par contre, pour tous ceux qui souhaitent vendre en ligne efficacement, Weebly peut vous permettre de démarrer rapidement avec un template plaisant ainsi que des outils utiles et faciles d’accès, sans oublier son abonnement à un prix somme toute raisonnable.

Les plus

  • Des thèmes classiques mais corrects
  • Facile d’utilisation
  • La possibilité de personnaliser des mails promotionnels

Les moins

  • Manque d’options de personnalisation
  • Les forums dépeuplés
  • Les posts de blog à écrire dans l’éditeur

Tarifs 7

Facilité d'utilisation 7

Design 6

Personnalisation 4

Fonctionnalités 5

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Vous pouvez suivre en temps réel les commandes passées à l'occasion du Black Friday sur cette carte du monde
Qui veut prendre la place de Stéphane Richard (et son salaire annuel de 1,6 million) ?
Pour mieux lutter face aux plateformes streaming, Canal+ veut séparer sa section films et séries du sport
Black Friday : malgré une chute des recherches, les Français toujours aussi friands de bonnes affaires
La répression des fraudes souhaite que Wish devienne invisible
Stéphane Richard échappe à la prison, le P.-D.G. d'Orange écope d'un sursis et d'une petite amende
Le football serait le sport le plus piraté en streaming selon cette étude, voici ce qu'on sait
Free ne veut pas de la fusion TF1-M6 et met en doute la compétence des autorités françaises pour décider de sa légalité
Amazon refuse les cartes Visa britanniques à cause de frais bancaires trop élevés : demain en France ?
Rémunération des droits voisins : Google et l'AFP ont trouvé un accord
Haut de page