Avis BigCommerce (2021) : la plateforme pour créer son site web e-commerce sur mesure

26 octobre 2021 à 15h45
1
BigCommerce grand logo © BigCommerce

Fondé en 2009 à Sidney, BigCommerce a rapidement quitté l’Australie pour aller s’installer aux Etats-Unis. Visant en premier lieu à permettre aux petites et moyennes entreprises de créer un site web orienté e-commerce à moindres frais, un virage a été opéré par la société en 2015 avec la création de BigCommerce Enterprise pour s'adresser à des commerces plus conséquents.

Depuis, BigCommerce est régulièrement cité lorsqu'on parle d'outils de création de site web e-commerce, aux côtés de son concurrent direct : Shopify. Si les plateformes ont un but similaire, elles possèdent aussi de nombreuses différences qui pourront faire pencher la balance vers l’une ou vers l’autre selon ses besoins.

BigCommerce Website Builder
  • Choix des thèmes
  • Nombreuses applications
  • Editeur très complet
  • Guides supplémentaires
  • Le prix des thèmes
  • Maîtrise de l'anglais impérative

BigCommerce Website Builder : les premiers pas

La création du site commence dès l’inscription, puisque la plateforme demande la taille du commerce (autrement dit ses revenus) pour pouvoir faire des propositions correspondant au besoin. Par la suite, BigCommerce veut savoir si on commence le site de zéro, ce que l’on souhaite vendre et de quelle façon on le vend (sur un site ou en boutique). Il est possible de passer ces étapes ou de signaler que l'on ne vend rien si vous démarrez tout juste votre activité.

A la suite de ces questions, BigCommerce aura sélectionné un thème gratuit pour commencer et vous redirigera vers le tableau de bord. Celui-ci paraît au premier abord assez chargé et intimidant, mais lorsque l’on se penche sur ce qu’il propose il est surtout très complet et pratique. On peut y voir un pas à pas pour nous guider sur les tâches à réaliser, plusieurs propositions de fonctionnalités à intégrer (comme le fait de vendre ses produits sur Amazon, eBay ou d'autres).

BigCommerce tableau de bord © BigCommerce
Le tableau de bord

C’est aussi là que l’on trouvera des liens directs pour diverses tâches comme personnaliser son magasin, écrire une page « A propos », compléter son profil et avoir un aperçu du site, que l’on peut partager avec d’autres personnes. Les statistiques du site sont présentes en bas de la page ainsi que les commandes, rangées dans différents onglets. Le premier défaut de la plateforme pour les utilisateurs français se montre à ce moment-là : tout n’est que très partiellement traduit et il sera nécessaire de maîtriser un minimum l’anglais technique et commercial pour avoir la meilleure expérience.

BigCommerce Website Builder : personnalisation

Page Builder

BigCommerce propose par défaut un thème parmi le catalogue de templates gratuits. Ils sont au nombre de cinq, certains possédant des variations en plus, et sont très corrects niveau design. Si cependant vous souhaitez investir, le magasin de thèmes propose plus de 150 thèmes payants, que l’on peut filtrer par domaine d’activité. Cependant les prix se comptent en centaines de dollars, ce qui peut faire rapidement augmenter la facture. Une fois le thème choisi, direction la modification dans l'éditeur dédié.

L’éditeur se présente sous la forme d’un menu sur la gauche ainsi que d’un aperçu en direct de votre site, qu’il est possible de régler pour visionner sa version sur ordinateur, tablette ou mobile. Un onglet est dédié à la modification des styles du thème, et c'est également l’endroit où il est possible de cacher ou modifier les éléments de la page inclus dans le thème. Il est possible d’y changer le style du thème choisi, les options globales, le header et le footer, les produits, la page d’accueil, les boutons et la page de paiement.

Niveau options, BigCommerce s’est montré généreux : on peut choisir les couleurs de quasiment chaque élément et dans chaque état possible (actif ou inactif pour un bouton, par exemple), leur position, on peut personnaliser les polices d’écriture pour chacun des textes, ce qui doit être ou pas affiché… S’il est appréciable d’avoir autant de choix, quelqu’un qui débute tout juste pourra se retrouver intimidé devant cette multitude d’options et le temps nécessaire à consacrer pour personnaliser son site.

BigCommerce éditeur © BigCommerce

En plus des éléments déjà présents sur la page par défaut, il est possible d’ajouter des widgets. Ils fonctionnent sur un principe de « drag and drop » et on peut y trouver toute la base : du texte, des images, des vidéos, un produit seul ou un set de produits, des boutons mais aussi des éléments de mise en page comme un séparateur ou des colonnes. Les widgets peuvent être placés au sein d’une page précise ou dans un emplacement « global » (en haut de la page et en bas), ce qui leur permet d'être présents sur toutes les pages.

Tableau de bord

C'est dans le tableau de bord que vous allez pouvoir ajouter vos produits et définir toutes les options commerciales, d'affichage et de SEO. C’est aussi là que l’on peut définir un logo, choisir ce qui apparaîtra dans le carrousel de la page d’accueil, créer de nouvelles pages et définir les liens vers ses réseaux sociaux. Vous y trouverez aussi tout ce qui concerne le marketing et la vente des produits. Mais, plus essentiel pour une véritable personnalisation de son site, l’accès et la gestion des applications se passent également ici.

BigCommerce possède une page entièrement dédiée aux applications, pour ajouter des fonctionnalités de gestion des commandes, renforcer la sécurité du site, automatiser la sauvegarde de ses données ou encore optimiser son marketing. Avec 994 applications actuellement disponibles, impossible de ne pas trouver son bonheur. BigCommerce propose également, comme la plupart de ses concurrents, de créer un blog pour accompagner sa boutique. L’éditeur est un peu vieillot et chargé mais toutes les options nécessaires sont présentes et tant que vous ne partez pas bille en tête rédiger des articles de plusieurs milliers de mots, il sera largement suffisant.

BigCommerce applications © BigCommerce

BigCommerce Website Builder : les offres

Les offres BigCommerce Website Builder pour petits commerces

BigCommerce peut paraître assez compliqué pour ceux qui souhaitent lancer rapidement une petite boutique en ligne. Mais ses nombreuses options et applications permettront au site d’évoluer en même temps que l'activité, ce qui revêt un véritable intérêt par rapport à d’autres plateformes visant les plus petites entreprises mais exigeant une migration dès que l’activité commerciale se fait plus intense. Si vous souhaitez sauter le pas, la plateforme possède deux offres qui pourraient vous intéresser :

  • L’offre « Standard », à 29,95$/mois, permet de pouvoir vendre sans frais de transaction supplémentaires, d’avoir une boutique en ligne complète, d’accéder à différents canaux de vente, de pouvoir proposer des bons d’achat et chèques cadeaux à ses clients, de donner des devis de livraison en temps réel et de vendre jusqu’à 50 000$ par an.
  • L’offre « Plus », à 79,95$/mois, donne en plus accès à l’enregistrement des paniers abandonnés ainsi qu’à la possibilité de créer des groupements de clients, pour par exemple récompenser les plus fidèles d’entre eux. Le montant des ventes en ligne autorisé par an augmente aussi, en passant à 180 000$.

Les offres BigCommerce Website Builder pour grosses entreprises

BigCommerce est une très bonne solution pour les plus grosses entreprises, qui y trouveront tous les outils nécessaires pour créer leur boutique en ligne et vendre un gros volume de marchandises. Si vous pouvez tout à fait vous contenter de l’offre « Plus » détaillée plus haut, les plus grosses sociétés pourraient vouloir investir dans l'offre supérieure  :

  • L’offre « Pro », à 299,95$/mois, ajoute la possibilité d’avoir un SSL personnalisé, les avis clients sur Google, l’accès au filtrage des produits pour les clients et de vendre jusqu’à 400 000$ par an. Il est possible de monter jusqu’à 1 000 000$ mais le prix de l’abonnement montera en conséquence. Pour les sommes supérieures à 1 000 000$, il est nécessaire de contacter BigCommerce pour bénéficier d'un abonnement sur mesure.

BigCommerce Website Builder : les plus qui font la différence

BigCommerce est une plateforme pour professionnels, et cela se ressent dès qu'on se penche sur les outils supplémentaires proposés. Les développeurs sont à l’honneur, avec plusieurs API disponibles mais aussi des outils pour créer des thèmes ou des applications. La plateforme propose aussi de l’intégration headless avec plusieurs plateformes, dont un plug-in créé sur mesure pour WordPress afin de pouvoir utiliser le CMS en front. De nombreuses options sont disponibles selon le langage de programmation de prédilection des développeurs, et la plateforme est généreuse en documentation et en exemples pour bien démarrer.

Il est également très simple de télécharger en un clic le code de votre template, dans sa version originale ou modifiée par vos soins dans le Page Builder, afin de pouvoir le travailler dans l'éditeur de code de votre choix. Si le design ou le développement ne sont pas votre fort, BigCommerce propose un réseau d’entreprises et d’agences certifiées pour travailler sur ses outils.

BigCommerce guides © BigCommerce
Les guides proposés par BigCommerce

La plateforme possède un blog avec des articles informatifs et éducatifs sur le e-commerce. Plusieurs guides et e-books sont téléchargeables et, pour ceux qui préfèrent écouter plutôt que lire, des podcasts sont également proposés. Cependant, comme pour tout le reste du site, il sera nécessaire d’avoir une base solide en anglais, rien n’étant traduit dans notre langue.

BigCommerce Website Builder

7

BigCommerce n’est pas forcément accessible au premier venu, mais c'est un bon choix pour des professionnels souhaitant faire évoluer leur site en même temps que leur activité. On apprécie ses nombreuses options de personnalisation et les outils avancés pour les développeurs. On note cependant des coûts assez prohibitifs pour les petites entreprises, avec des thèmes payants chers et des abonnements parfois salés pour les fonctionnalités les plus intéressantes.

Les plus

  • Choix des thèmes
  • Nombreuses applications
  • Editeur très complet
  • Guides supplémentaires

Les moins

  • Le prix des thèmes
  • Maîtrise de l'anglais impérative

Tarifs 5

Facilité d'utilisation 6

Design 8

Personnalisation 9

Fonctionnalités 9

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
merotic
Plus vous insistez avec ces pubs pour des sites «&nbsp;builder&nbsp;» et plus ça créé de la défiance et du rejet envers ces boîtes.<br /> Le marketing agressif, redondant provoque l’effet inverse de ce que la parque peur espérer.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La plateforme PrestaShop signe un partenariat avec Google, une aubaine pour ses marchands
Square, maison-mère de Tidal cofondée par Jack Dorsey, change de nom
Déréférencé, Wish souhaite revenir sur Google et les app stores
Vous pouvez suivre en temps réel les commandes passées à l'occasion du Black Friday sur cette carte du monde
Qui veut prendre la place de Stéphane Richard (et son salaire annuel de 1,6 million) ?
Pour mieux lutter face aux plateformes streaming, Canal+ veut séparer sa section films et séries du sport
Black Friday : malgré une chute des recherches, les Français toujours aussi friands de bonnes affaires
La répression des fraudes souhaite que Wish devienne invisible
Stéphane Richard échappe à la prison, le P.-D.G. d'Orange écope d'un sursis et d'une petite amende
Le football serait le sport le plus piraté en streaming selon cette étude, voici ce qu'on sait
Haut de page