Avis Google Drive (2021) : une solution de stockage et de synchronisation ultra complète

Interconnecté avec la galaxie d’applications en ligne de Google, Drive est bien plus qu’un service de synchronisation et de stockage sur le cloud. Il offre un écosystème complet pour la collaboration en ligne, le partage et la sauvegarde de fichiers, ainsi que pour une multitude d'autres usages personnels et professionnels. La confidentialité lui fait cependant toujours défaut.

Google Drive
  • Intégration de Google Workspace
  • Nombreuses applications tierces
  • Outils de collaboration
  • Vitesse de synchronisation
  • Sauvegarde sélective
  • Confidentialité
  • Pas de cryptage sans connaissance
  • Absence de synchronisation par blocs
  • Plans payants peu compétitifs
  • Partages non protégés par des mots de passe

Lancé en 2012, Google Drive est devenu le service de stockage cloud le plus populaire de la planète avec plus d’un milliard d’utilisateurs dans le monde. Toute personne possédant un terminal Android et/ou un compte de messagerie Gmail possède de fait un accès à Google Drive sans toujours le savoir. D’une richesse fonctionnelle sans égal, Drive fonctionne de manière transparente avec Android, Chromebook, Gmail, Google Home, ainsi que les applications de la suite bureautique G Suite (rebaptisée Workspace) comprenant Docs, Sheets, Slides, etc. Comme Dropbox ou Box, il intègre par ailleurs de nombreuses applications tierces via sa boutique d’applications Google Workspace Marketplace. Il est considéré à juste titre comme l’un des meilleurs services de collaboration en ligne.

Drive présente également d’énormes avantages pour les utilisateurs d’Android et de Chromebook. Comme avec iCloud sur iOS, chaque appli installée sur un appareil Android ainsi que ses données, ses réglages et préférences sont automatiquement sauvegardés dans Google Drive sans être décomptées du quota de 15 Go gratuit. Par l’intermédiaire de Google Photos, le service offre également le stockage gratuit et illimité des photos et vidéos en plein format prises avec les terminaux Android et/ou importées via Google Photos (ou l’outil de synchronisation bureau maison). Au grand dam des utilisateurs, Google a récemment fait marche arrière en décidant de supprimer cet avantage qui a fait le succès de Google Photos.

A partir du 1er juin 2021, les photos et vidéos sauvegardées sur le service cloud seront décomptées du quota de 15 Go partagé entre Gmail, Google Photos, et Google Drive. Face aux besoins de stockage grandissants des utilisateurs, Google fait désormais tout pour convertir les utilisateurs à ses offres payantes. Pour obtenir plus d’espace de stockage, il faut désormais souscrire à un abonnement via Google One. Lancé en 2018, ce service destiné au grand public propose différents plans de stockage de 100 Go, 200 Go, et 2 To.

Infrastructure et sécurité

Google détient et gère ses propres centres de données partout dans le monde que cela soit pour Drive, son moteur de recherche ou ses autres services. Les fichiers importés dans Google Drive sont fragmentés, répliqués et répartis sur ses différents serveurs. Il disposerait de plus de 2,5 millions de serveurs basés principalement en Amérique du Nord et du Sud, ainsi qu'en Europe et en Asie. À la pointe de la technologie, Google Drive assure à la fois des performances supérieures à la moyenne et une sécurité de premier ordre. Tous les fichiers au repos hébergés sur Drive sont chiffrés en AES 128. Les fichiers en transfert sont protégés par le protocole TLS et par un cryptage AES 256.

Comme la plupart des services cloud, les connexions des utilisateurs sont sécurisées par un mode d’authentification à double facteur qui nécessite de confirmer son identité via une notification mobile. Sur ce point, OneDrive fait encore mieux avec une application dédiée (Android et iOS) permettant de s’authentifier via la reconnaissance biométrique du terminal mobile. Bien que Google Drive bénéficie d’une excellente sécurité, il présente des problèmes évidents de confidentialité. Tous les fichiers sont chiffrés, mais Google possède les clés permettant de les déchiffrer. Contrairement à des services comme MEGA ou pCloud, Drive ne dispose pas d’une sécurité de bout en bout avec un cryptage dit sans connaissance pour verrouiller/déverrouiller les données.

Cela signifie que l’entreprise ou les autorités qui en font la demande peuvent accéder à tout moment aux données des utilisateurs. On ne connait que trop bien l’appétit vorace de Google pour les données. Comme avec tous ses autres services web (Gmail, Search, G Suite, Photos…), la firme analyse toutes les informations qui passent sur Drive susceptibles de lui permettre de proposer ensuite des publicités ciblées, des suggestions de contenus, etc. Google collecte également les informations relatives aux appareils utilisés pour se connecter à Drive tels que l’OS, la position GPS, l’adresse IP, etc. Ceux qui souhaitent que leurs données restent vraiment privées passeront leur chemin.

Fonctionnalités

Associé au vaste écosystème de Google, Drive fourmille de fonctionnalités intéressantes. Contrairement à certains services concurrents, les comptes gratuits peuvent accéder à l’ensemble des fonctionnalités que cela soit pour la collaboration, le partage, la sauvegarde, la création de contenus avec G Suite, l’accès aux applications tierces, la gestion des photos et des vidéos, etc.

À l’usage, Google Drive fonctionne de manière totalement transparente avec les applications bureautiques de Workspace (anciennement G Suite) qui comprend notamment Doc, Sheets et Slides. Il suffit de cliquer sur « Nouveau » en haut à droite de l’écran et sélectionner l’une des applications de la suite pour créer un document. Celui-ci est ensuite automatiquement enregistré et consultable dans Drive.

Grâce à cette intégration, il est très facile ensuite de partager un fichier avec un autre utilisateur, définir des droits d’utilisation, visualiser les modifications effectuées, etc. Le même menu contextuel permet également d’accéder à une multitude d’applications tierces via le Workspace Marketplace. Semblable au Play Store sur Android, le store comprend aussi bien des applications ludiques que professionnelles telles que Play YouTube, Maps, Audacity, DocuSign, ProjectWord, etc. De quoi enrichir considérablement Drive et créer un véritable écosystème accessible sur tous ses appareils.

Sans oublier tous les autres services de Google interconnectés d’emblée avec Drive et accessibles d’un clic tels que Gmail, Agenda, Photos, Play Music, Hangouts, Podcast, ou encore l’outil de prises de notes Keep. Compatible nativement avec de très nombreux formats de fichiers, Drive permet de prévisualiser toutes sortes de documents (Office, PDF, RTF…), ainsi que des contenus multimédias tels que des images, des vidéos ou de la musique. Il dispose en prime d’un excellent lecteur vidéo pour regarder des films sur son compte cloud.

Google oblige, Drive profite de puissantes fonctionnalités de recherche. Celle-ci dispose d’une fonctionnalité baptisée « Priorité » qui exploite l’intelligence artificielle pour anticiper ce que les utilisateurs vont rechercher et afficher les contenus les plus pertinents possibles. Selon Google, cette fonction permettrait de retrouver des fichiers 50 % plus rapidement. Grâce à toutes ses applications, services et technologies, les capacités de Drive surpassent celles de la majorité des services cloud concurrents.

Sauvegarde et synchronisation

Si Drive bénéficie forcément d’une intégration optimale dans Android et Chromebook, il est également très bien implémenté sur les autres plateformes Windows, macOS, et iOS. Linux n’est en revanche pas pris en charge. Basé sur le même modèle que Dropbox, le client bureau de Drive « Sauvegarde et synchronisation » crée un dossier local dans l’Explorateur Windows ou le Finder. Une icône en forme de nuage apparaît également dans la barre des tâches et permet de visualiser l’espace de stockage disponible, accéder aux paramètres ainsi qu'à l’interface web de Drive, Google Photos, ou le dossier local

Tout ce qui est ajouté dans le dossier local est synchronisé automatiquement sur le cloud et répliqué à l’identique sur l’interface web et tous les appareils où Google Drive est installé. Pour partager un dossier ou un fichier depuis l’ordinateur, il suffit de faire un clic droit dessus, puis de sélectionner « Copier le lien dans le presse-papier » ou « Partager ». La première option permet d’obtenir un lien partageable à copier ensuite dans un email, un chat ou un réseau social. La seconde offre la possibilité de partager le lien par email et de définir quelles sont les personnes qui peuvent lire, commenter ou éditer le contenu partagé. Par contre, il n’est pas possible de protéger les liens avec un mot de passe ou déterminer une date d’expiration.

Cela n’a pas toujours été le cas, mais force est de constater que Google Drive est devenu l’un des services de stockage les plus performants. Avec une connexion en fibre optique, il nous a fallu seulement 46,33 secondes pour télécharger un fichier de 1,50 Go sur Drive, contre 1,38 minute sur MEGA, 1,23 min sur OneDrive, 1,05 min sur Dropbox, ou encore 59 secondes sur pCloud. Contrairement à Dropbox, Drive ne dispose pas de la technologie de synchronisation par blocs. Concrètement, lorsqu’on effectue des modifications sur un fichier dans Drive et qu’on souhaite ensuite l’enregistrer, le service le télécharge à nouveau au lieu de ne prendre en compte que les parties modifiées. Pas vraiment idéal pour des équipes qui travaillent et modifient sans cesse un fichier partagé très lourd…

Le client bureau « Synchronisation et sauvegarde » dispose d'un mode de sauvegarde sélective. Celui-ci permet de choisir via le menu des « Préférences » quels dossiers hébergés sur Google Drive peuvent être synchronisés ou non en local et à l’inverse quels dossiers de l’ordinateur peuvent être sauvegardés sur le cloud. Mieux encore pour les comptes payants avec beaucoup d’espace de stockage, il est possible de synchroniser n’importe quel dossier avec le cloud, qu’il se trouve sur un disque dur interne, externe ou réseau.

L'outil de Syncrhonisation et sauvegarde pour ordinateur de Google Drive

Les applications mobiles de Google Drive figurent parmi les plus complètes du marché avec celles de Dropbox et OneDrive. Elles offrent de nombreuses fonctionnalités présentes sur l’interface en ligne, dont la possibilité de télécharger des fichiers, de les modifier et de les supprimer. Capable de gérer de nombreux formats, elles permettent de prévisualiser toutes sortes de fichiers, afficher des images, ou encore lire des vidéos.

Grâce à l’intégration des outils bureautiques de Workspace, il est possible de créer, modifier et collaborer sur des documents directement depuis l’application mobile. Elles ne gèrent pas en revanche les applications tierces. Au registre des fonctions spécifiques, les apps mobiles comprennent un outil de numérisation, ainsi que le téléchargement automatique des photos et des vidéos (via Google Photos). Pour finir, les contacts et les événements peuvent respectivement être enregistrés dans Google Contacts et Gmail.

Application mobile de Google Drive

Les offres de Google Drive

Tous les comptes Google disposent d’un espace gratuit de 15 Go, mais attention, car celui-ci est partagé avec Gmail, Drive et Photos. Les utilisateurs qui possèdent un compte Gmail depuis plusieurs années peuvent vite se retrouver à l’étroit s’ils ne font pas régulièrement le ménage. De plus, le stockage illimité de photos et vidéos importées dans Drive via Google Photos ou les smartphones Android prendra fin le 1er juin 2021. D'ici là, le géant du web espère bien convertir un maximum de ses utilisateurs à ses formules payantes. Voici les plans de Google One et ceux destinés aux entreprises :

  • Google One 100 Go : 1,99 €/mois/Assistance SAV/Partage familial/Avantages abonnés
  • Google One 200 Go : 2,99 €/mois/Assistance SAV/Partage familial/Avantages abonnés
  • Google One 2 To : 9,99 €/mois/Assistance SAV/Partage familial/Avantages abonnés
  • Business Starter : 4,68 €/mois/30 Go par utilisateur/adresse email professionnel/Gestion sécurité
  • Business Standard : 9,36 €/mois/2 To par ut./adresse email pro./Visoconférences 150 participants
  • Business Plus : 15,60 €/mois/5 To par ut./adresse email pro./Sécurité avancée/Visio. 250 particpants
  • Entrerpise : tarifs sur devis/stockage illimité/Messagerie professionnelle/ Visio. 250 participants

Avec pas moins de sept différentes formules pour Google Drive, la firme de Mountain View tente de s’adresser au plus grand nombre. Les plans de Google One sont abordables, mais ne se distinguent pas nettement de ceux de la concurrence. A noter que les utilisateurs qui font la mise à niveau vers Google One peuvent accéder à des fonctions supplémentaires telles qu’un gestionnaire d’espace de stockage, un accès prioritaire au SAV, ou encore la possibilité de partager son espace cloud avec sa famille.

Le ticket d’entrée à 1,99 €/mois pour 100 Go est quasi identique à celui de Microsoft OneDrive (2 €/mois/100 Go). Son offre à 9,99 €/mois pour 2 To correspond à celles de MEGA, Dropbox et pCloud, mais elle se révèle bien moins avantageuse que celle de OneDrive qui propose la suite Microsoft 365 et 6 To se stockage pour 10 €/mois. Les plans Business sont également loin d’être les plus compétitifs du marché, sachant que des acteurs comme Box, Dropbox ou encore Microsoft OneDrive ont des offres Business avec stockage illimité aux mêmes tarifs, voire moins chères.

Conclusion

Google Drive constitue l’un des services de stockage en ligne les plus performants et riches en fonctionnalités du marché. Grâce à l’intégration native de ses propres services web, dont la suite bureautique Workspace, et de plusieurs centaines d’applications tierces, il offre des outils de collaboration et de partage de fichiers vraiment impressionnants. Contrairement à bon nombre de ses concurrents, tous les utilisateurs (y compris gratuits) peuvent accéder à la quasi-totalité de ses technologies et fonctionnalités. Outre une intégration optimale sur Android et Chromebook, Google Drive dispose d’excellentes applications pour les autres plateformes Windows, macOS et iOS.

C’est par ailleurs l’un des trop rares services cloud à proposer de solides outils de sauvegarde sélective. Malgré toutes ses qualités, Google Drive présente d’importants problèmes de confidentialité. En l’absence d’une sécurité de bout en bout avec un cryptage sans connaissance, toutes les données stockées sur Drive demeurent accessibles aux équipes de Google. Tout comme ses autres services, Google Drive permet à la firme de collecter et analyser les données des utilisateurs dans l'objectif de les revendre aux annonceurs et autres prestataires de services. Le prix à payer pour utiliser les services de Google…

Google Drive

9

Google Drive constitue sans aucun doute l'une des solutions de stockage cloud les plus complètes et performantes du marché. Le service fait la part belle à la collaboration et au partage de contenus grâce à l'intégration native de la suite Workspace et de ses services maison. Sans oublier des centaines d'applications tierces et un outil de sauvegarde sélective particulièrement efficace. Google oblige, il ne faut en revanche pas être trop regardant sur la confidentialité des données…

Les plus

  • Intégration de Google Workspace
  • Nombreuses applications tierces
  • Outils de collaboration
  • Vitesse de synchronisation
  • Sauvegarde sélective

Les moins

  • Confidentialité
  • Pas de cryptage sans connaissance
  • Absence de synchronisation par blocs
  • Plans payants peu compétitifs
  • Partages non protégés par des mots de passe
Modifié le 26/03/2021 à 10h32
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0
Haut de page