Où et comment acheter un nom de domaine en .fr ? Notre guide complet

Cécile Avouac
Publié le 01 juin 2024 à 15h22
Comment acheter un nom de domaine en .fr ? Conseils Clubic
Comment acheter un nom de domaine en .fr ? Conseils Clubic

Avant de se lancer dans la création d’un site web, certains prérequis sont indispensables. Parmi eux, la réservation d’un nom de domaine est sans doute le plus important. Mais comment acheter un domaine et à qui s’adresser ? Clubic vous dit tout ! En prime, découvrez notre sélection d’hébergeurs web proposant un service d’enregistrement de NDD.

Qu’est-ce qu’un nom de domaine ?

Un nom de domaine (NDD) est un intitulé unique qui forme l’URL (l’adresse) de votre site. Autrement dit, c’est grâce à lui que vous pouvez publier votre site sur la toile et le rendre accessible à vos visiteurs.

Plus être plus précis, le nom de domaine est composé de deux éléments :

  • l’appellation que vous choisissez, qui peut être le nom de votre marque ou un à deux mots-clés décrivant le contenu de votre site ;
  • l’extension de domaine ou suffixe, aussi appelée domaine de premier niveau : .fr, .net, .com, .org, .biz, etc. Comme nous le verrons, le choix d’une extension n’est pas anodin et peut avoir une incidence sur le référencement et la crédibilité d’un site.

Bon à savoir : le nom de domaine est parfois précédé du préfixe www (pour World Wide Web) que les éditeurs ne sont pas contraints d’utiliser et qui peut être désactivé côté hébergeur. Le cas échéant, une redirection entre l’URL sans préfixe doit être mise en place pour éviter la coexistence de deux versions identiques d’un même site.

Les extensions de domaine par pays ou ccTLD présentent plusieurs avantages. Opter pour une extension nationale, en l’occurrence le .fr pour la France, favorise une indexation plus pertinente du site par les moteurs de recherche et, par là même, un meilleur ciblage géographique de l’audience. Les ccTLD sont incontournables pour les sites multilingues, l’extension permettant de viser plusieurs pays et de différencier les contenus propres à chaque langue, y compris lorsqu’ils sont rattachés à un domaine principal en .com. Enfin, les extensions nationales contribuent à asseoir la bonne réputation d’un site en l’authentifiant comme source d’information de confiance. Les extensions génériques (gTLDs) comme .biz ou .online sont jugées moins fiables par les internautes.

Seul bémol : les noms de domaine par pays, particulièrement plébiscités par les éditeurs, arrivent à saturation.

Acheter un nom de domaine en .fr : comment procéder ?

Vous l’aurez compris, l’achat d’un nom de domaine en .fr doit être l’aboutissement d’une réflexion stratégique menée en amont du lancement de votre site internet.

Étape n°1 : trouver un intitulé pertinent

À l’image d’une carte de visite virtuelle, votre nom de domaine doit refléter votre activité, être facile à mémoriser et inspirer la confiance. Il doit également être facilement interprétable par vos visiteurs et par les moteurs de recherche. Si les noms à rallonge espacés de tirets, propices au keyword stuffing, ont eu un temps leur heure de gloire ; un intitulé clair et concis est désormais préférable à l’ère de la recherche vocale.

Attention aux ambiguïtés sémantiques et aux homonymes qui risquent d’être automatiquement corrigés lors de la saisie dans l’omnibox des moteurs de recherche ou d’être noyés dans les pages de résultats.

Étape n°2 : vérifier la disponibilité du domaine

Vous pensez avoir trouvé la perle rare ? Avant de sabler le champagne, assurez-vous que le nom de domaine que vous convoitez est bien disponible. S’il est déjà utilisé par un autre éditeur, il vous sera impossible de le réserver.

Le Whois de l’Afnic (Association française pour le nommage Internet en coopération) permet de vérifier la disponibilité des noms de domaine.

Il suffit de saisir le nom de domaine de son choix et de sélectionner l’extension en .fr pour savoir s’il est disponible et s’il peut être enregistré.
Dans l’éventualité où vous souhaiteriez proposer le rachat d’un NDD à son propriétaire, le registraire collecte toutes les informations utiles : bureau d’enregistrement, date de création et d’expiration, ainsi que les coordonnées du titulaire.

Remarque : certains noms de marque ne sont pas associés à un nom de domaine (même si cette éventualité est rare), mais font l’objet d’un dépôt de droit d’auteur à l’INPI et ne peuvent, à ce titre, être utilisés par un tiers. De même, les pratiques de cybersquatting qui visent à utiliser un intitulé très proche d’une marque ou d’un domaine existant dans l’objectif de nuire à un concurrent peuvent faire l’objet de poursuites judiciaires.

Vérifier la disponibilité d'un nom de domaine en explorant le répertoire Whois
Vérifier la disponibilité d'un nom de domaine en explorant le répertoire Whois

Étape n°3 : sécuriser son NDD

Si vous souhaitez renforcer la protection de votre nom de domaine, vous pouvez adresser au bureau d’enregistrement pour activer des options de sécurité, comme le verrouillage du domaine. Cette précaution réduit les risques d’usurpation ou de transfert non autorisé du NDD.

Autre possibilité : activer le DNSSEC (Domain Name System Security Extensions), un protocole qui ajoute une signature numérique cryptée aux serveurs DNS pour authentifier un site et éviter toute redirection vers une version frauduleuse.

Étape n°4 : choisir un fournisseur de nom de domaine en .fr fiable

Pour réserver un nom de domaine en.fr, il faut impérativement faire appel à un registraire (ou registrar). Seuls les fournisseurs habilités sont autorisés à gérer des noms de domaines : il peut s’agir de sociétés spécialisées, d’hébergeurs web ou de plateformes d’enchères de NDD. Dans tous les cas, les registraires doivent obligatoirement être accrédités par l’ICANN.

Notre sélection d’hébergeurs web pour acheter son NDD

Pour réserver un nom de domaine et vérifier son éligibilité, le plus simple est de faire appel à un hébergeur web. C’est également une alternative idéale pour centraliser la gestion de son domaine et de son site web au sein d’une seule et même plateforme. L’hébergeur prend en charge les aspects techniques, comme l’installation du nom de domaine sur votre site et la configuration des serveurs DNS.

Autre avantage, certains acteurs offrent le NDD pour l’achat d’un hébergement, ce qui permet de réduire les frais. Par ailleurs, les hébergeurs web gèrent le renouvellement (en général, chaque année ou tous les 4 ans) et vous envoient une alerte pour éviter tout risque de perte de votre nom de domaine (qui aurait pour fâcheuse conséquence de rendre votre site inaccessible).

Vous ne savez pas vers quel hébergeur web vous tourner pour acheter et gérer votre nom de domaine ? Clubic vous en propose 3 : Hostinger, Infomaniak et LWS !

Hostinger

Hostinger est un hébergeur lituanien spécialisé dans la fourniture d’hébergements web premium et WordPress. Parmi sa gamme de services se trouve la gestion des noms de domaine. Pour réserver un NDD avec une extension en.fr, il faut commencer par vérifier sa disponibilité à l’aide du moteur de recherche. Récemment, Hostinger a intégré un service de génération automatique de noms de domaine propulsé à l’intelligence artificielle. Pour l’utiliser, il suffit de décrire sommairement son projet : l’assistant IA propose alors différentes options (plus ou moins créatives) parmi les intitulés libres de droit.

Trouver un nom de domaine grâce à l'IA avec l'hébergeur Hostinger

Côté tarifs, les prix varient entre moins de 1 euro et plus de 10 euros, en fonction des extensions choisies. Sans surprise, les TLD (Top Level Domain) sont plus onéreux. Un domaine en .fr est proposé au prix de 6,99 € la première année. Autre solution : réserver un hébergement pour profiter d’un NDD gratuit (valable pour les plans Premium, Business et Cloud Startup, pour certains types d’extensions seulement).

Hostinger
  • money_offRemboursement 30 jours
  • securityCertificat SSL inclus
  • install_desktopCompatible WordPress
9.6 / 10

La société Hostinger a été fondée en 2004 en Lituanie. Deux décennies plus tard, elle est présente dans le monde entier et la voilà positionnée en seconde position sur le marché global de l'hébergement web. Du site personnel généré en IA avec le website builder au serveur installé sur une solutions VPS performante, le fournisseur couvre la majorité des besoins avec différentes formules (Wordpress, WooCommerce, serveur dédié….). L'entreprise compte aujourd'hui 1000 employés et dispose de ses propres serveurs en France.

Les plus
  • Une gamme extrêmement riche
  • Un temps de réponse à toute épreuve
  • Serveurs NVMe en France
  • Des prix attractifs
Les moins
  • Des prix bas moyennant un engagement

Infomaniak

Réputé pour ses services d’hébergement cloud sécurisés, Infomaniak est un registraire accrédité qui propose un service d’enregistrement de nom de domaine. Axé sur la sécurité, l’hébergeur suisse propose des options de protection de NDD avancées, notamment :

  • DynDNS : facilite la connexion à distance de votre site depuis n’importe quel appareil, y compris pour les adresses IP dynamiques.
  • Renewal Warranty : une garantie qui protège de la perte de domaine en cas de non-renouvellement (oubli ou moyen de paiement bloqué).
  • Domain Plus, incluant Domain Privacy (protection des données personnelles qui figurent dans le Whois) et DNS Fast Anycast (réplication des DNS pour augmenter la vitesse d’accès aux sites, partout dans le monde).
Service d'enregistrement de nom de domaine - Infomaniak

Le prix moyen pour un domaine en .fr est de 5,88 €/an ou gratuit pour l’achat d’un hébergement, d’un serveur cloud managé, d’un service de messagerie ou de la suite bureautique ksuite.

Infomaniak
  • storage250 Go
  • money_offRemboursement 30 jours
  • securityCertificat SSL inclus
  • install_desktopCompatible WordPress
8.7 / 10

Niveau tarifs, Infomaniak n’a pas les offres les plus alléchantes du marché des hébergeurs web, d’autant plus que les noms de domaine ne sont pas inclus. Cependant, l’entreprise suisse a l’avantage de gérer entièrement ses centres de données et d’accorder énormément d’importance à l’écologie, ce qui pourra séduire certains utilisateurs. On apprécie l’interface claire et les hébergements modulables, bien qu’ils ne conviendront pas à tous les utilisateurs.

Les plus
  • Centres de données gérés en Suisse par l’entreprise
  • Infrastructure robuste et mesures de sécurité
  • Offres d’hébergement modulables
  • Les nombreux services supplémentaires pour rester dans l’écosystème Infomaniak
  • Engagement écologique
Les moins
  • Pas de véritable offre gratuite
  • Pas de nom de domaine inclus
  • Autres services un peu trop mis en avant

LWS

LWS est un hébergeur français haute disponibilité qui possède un grand nombre de références prestigieuses, à l’instar des entreprises Nexity, Canon, BMW ou encore Lafarge. Avec plus de 800 000 domaines enregistrés, il se positionne également comme un registraire fiable qui gère à la fois l’achat et le transfert de NDD. L’achat d’un nom de domaine inclut une large gamme de services :

  • Hébergement web de 2 Go
  • Gestion avancée des DNS
  • Support technique 7j/7
  • Verrouillage anti-vol des domaines
  • Protection DNSSEC
  • Confidentialité des données renseignées dans le Whois
  • Sous-domaines illimités
  • 2 comptes mails (limités à 2 Go de stockage)
Un nom de domaine à un prix attractif : l'offre de LWS

Le tarif pour un domaine avec une extension en .fr est de 2,99 €/an la première année, puis 8,99 €/an au renouvellement.

LWS
  • money_offRemboursement 30 jours
  • securityCertificat SSL inclus
  • install_desktopCompatible WordPress
8.2 / 10
  • LWS coche toutes les cases. L'hébergeur possède des serveurs en France, les tarifs sont clairs, les offres sont solides et les performances sont au rendez-vous. LWS répondra aux besoins de tout le monde.
  • Les plus
    • Le moins cher du marché
    • Première offre solide
    • Centres de données en France
    • Excellentes performances
    • Stockage statique gratuit avec un nom de domaine
    Les moins
    • Catalogue exhaustif et complexe

    Découvrez nos autres tutos en lien avec l'hébergement web et la création de site internet :

      Par Cécile Avouac

      Addicte au numérique depuis presque deux décennies, je suis toujours en veille pour débusquer l’innovation high-tech qui va changer la face du web. En tant que chef de projet digital, j’ai été amenée à comparer de nombreux hébergeurs pour trouver la solution la plus adaptée aux besoins de mes clients. Et, il faut bien l’avouer, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver ! Je peux passer beaucoup de temps à dénicher et tester les astuces qui changent tout. Mon objectif : vous aider à trouver les bons services et logiciels pour booster votre site et vos activités en ligne. À mes heures perdues, vous me trouverez sur le web… ou devant ma Kindle.

      Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
      Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
      Commentaires (0)
      Rejoignez la communauté Clubic
      Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.