LaFormuleWeb industrialise la création de sites web

26 novembre 2001 à 00h00
0
Créée par Patrick ROBIN, LaFormuleWeb cherche à industrialiser la création de sites web clef en main.

Les Web Agencies sont elles menacées ? Créée par Patrick ROBIN, le fondateur d'Imaginet, LaFormuleWeb est une nouvelle société qui cherche à industrialiser la création de sites web clef en main.

Tout comme Novadeck ou Tekora, l'objectif de la jeune société est de devenir une véritable "usine à sites" au profit de gros acteurs du monde des télécoms (annuaires, FAI, portails, banques), disposant de clients souhaitant disposer d'une vitrine sur le web.

« Notre vocation consiste à nous mettre au service de ces grands groupes qui peuvent ainsi proposer notre offre sous leur propre marque sans repenser leur organisation et sans se doter d'une infrastructure de production dédiée » déclare Patrick ROBIN, fondateur de LA FORMULE WEB®.

Afin de séduire les PME, la jeune pousse propose 3 offres allant du "Point de présence" au "catalogue" en passant par la "Plaquette". Ces "packs" incluent la création de quelques pages, l'hébergement, le nom de domaine et des adresses e-mail.

Evolution logique du métier d'hébergeur, laFormuleWeb pénètre néanmoins dans un marché relativement concurrentie où sont déjà présents des hébergeurs traditionnels (iFrance, Yahoo), de gros éditeurs d'annuaires (PagesJaunes, Scoot) et même les outils open source.
Modifié le 18/09/2018 à 14h09
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

NEC commercialisera des combinés 3G
MPO On-Line lance une offre de Mini-Séries Express de CD
Surenchère de Ericsson et Nokia autour du MMS
Laurent DAVID présente Tridion spécialiste européen de la gestion de contenu
Surenchère de Ericsson et Nokia autour du MMS
NEC commercialisera des combinés 3G
MPO On-Line lance une offre de Mini-Séries Express de CD
Surenchère de Ericsson et Nokia autour du MMS
Laurent DAVID présente Tridion spécialiste européen de la gestion de contenu
Surenchère de Ericsson et Nokia autour du MMS
Haut de page