Espace membre :
flechePublicité

// Test du BlackBerry Torch 9810 : du changement dans la continuité

Partager ce dossier

Publié par le Vendredi 21 Octobre 2011

Test du BlackBerry Torch 9810

Après un Bold 9900 plutôt convaincant, le Canadien RIM remet le couvert pour assurer la relève du Torch premier du nom. Désormais, le 9810 propose un écran tactile capacitif d'une résolution de 640 x 480 accompagné d'un processeur qui passe le cap du gigahertz. Pari réussi ? C'est ce que nous verrons à l'issue de ce test !

Torch9810

BlackBerry Torch 9810
Caractéristiques principales
Système d'exploitation BlackBerry OS 7.0
Processeur / Fréquence 1.2 GHz simple coeur
Mémoire / Stockage Stockage interne : 8 Go
Mémoire vive : 768 Mo
Slot Micro SD compatible SD 2.0 jusqu'à 32 Go (en option)
Technologie d'écran et définition Ecran tactile capacitif multipoint
640 x 480
Appareil photo 5 mégapixels avec flash
(capture vidéo en 720p, détection de visage, Geo-tagging)
GPS Oui
Radio FM Non
Batterie 1270 mAh lithium-ion amovible
Dimensions 111 mm (hauteur) x 62 mm (largeur) x 14.6 mm (épaisseur)
Poids 161 g (avec batterie)



Design et composants retour au sommaire

Les amateurs du Torch ne seront pas dépaysés. Ce nouveau 9810 conserve rigoureusement le même design. Si les changements ne sont pas visibles au premier abord, c'est surtout à l'intérieur de la bête qu'on trouve les plus grosses évolutions. Cette fois, le processeur passe de 624 à 1.2 GHz, et la mémoire de 512 à 750 Mo. L'écran tactile capacitif de 3.2 pouces gagne également en résolution (640 x 480).



Ce moyen de saisie est toujours complété par un pad tactile cliquable accompagné par quatre touches physiques. Pour le stockage, RIM propose une capacité de 8 Go extensible via carte micro SD. Pour le multimédia, ce Torch 9810 se dote d'un APN autofocus de 5 mégapixels avec mono flash LED. Du côté de la vidéo cette fois, la montée en fréquence du processeur permet désormais de capturer des séquences HD en 720p.

Image: 1/9 | Lancer le diaporama
 
 
 
Torch 9810 vu de face : l'écran tactile capacitif multipoint offre un excellent rendu. En revanche, contrairement aux apparences, la définition est rigoureusement identique à celle du Bold 9900 (VGA, 640 x 480).
Ne nous leurrons pas, le clavier est nettement moins confortable que celui du Bold 9900. Pour le reste, on retrouve le trackpad tactile ainsi qu'un ensemble de quatre touches physiques propres au système de RIM.
Torch 9810 vu de dos : APN 5 mégapixels sans autofocus avec flash. La coque arrière plastique est fine. Elle est recouverte d'une peinture à l'aspect métal qui craint les rayures.
Le système coulissant semble robuste.
Prise de rechargement et de synchronisation micro-USB.
Les touches « muet » et « verrouillage » sont beaucoup trop sensibles et/ou sont mal implantées ! On déplore des actions non sollicitées (appels, muet) en permanence.
Adaptateur secteur fourni.
Câble micro-USB.
Kit piéton filaire (le modèle final peut différer de celui qui accompagne l'exemplaire presse).


Enfin, ce Torch ne fait pas l'impasse sur les circuits sans fil puisqu'on retrouve une connectique Wi-Fi b, g et n ainsi qu'une puce Bluetooth 2.1 compatible avec les casques A2DP. Le tout est complété par une puce GPS qui peut être exploitée à l'aide de l'application BlackBerry Cartes.

Couche téléphonie : oui, mais... retour au sommaire

LOGOTELEPHONE
Pas de soucis à signaler concernant la qualité des communications. En revanche, on regrette la sensibilité des touches « muet » et « verrouillage » implantées sur la tranche supérieure du terminal. Résultat des courses : quand on appuie sur le téléphone pour l'insérer dans une poche ou plus simplement, lors d'un mouvement, ces dernières s'actionnent souvent de façon inopinée. Parfois, l'appareil compose tout seul des numéros de l'historique lorsqu'une pression est appliquée sur l'écran. Même causes et mêmes effets pour la touche « muet » qui vient perturber les conversations lorsqu'elle est actionnée.


Internet retour au sommaire

Avec BlackBerry OS 7, RIM promet un gain de rapidité de 40 % sur le Web. Difficile de vérifier cette information dans la mesure où ce nouvel OS est accompagné de caractéristiques techniques largement revues à la hausse depuis la génération précédente. Quoi qu'il en soit, le navigateur offre de bonnes performances.

Test BlackBerry Torch 9810 (Clubic.com) 026
Test BlackBerry Torch 9810 (Clubic.com) 033
Test BlackBerry Torch 9810 (Clubic.com) 025

Navigation en mode portrait et gestionnaire de signets


On regrette simplement un délai un peu longuet lors de la validation d'une URL ou d'une requête (y compris en Wi-Fi). Une fois ce laps de temps passé, les pages lourdes se chargent relativement rapidement et les défilements s'effectuent de façon fluide (l'écran tactile capacitif répond au doigt et à l'œil).

Test BlackBerry Torch 9810 (Clubic.com) 028
Test BlackBerry Torch 9810 (Clubic.com) 024

Test BlackBerry Torch 9810 (Clubic.com) 001
Test BlackBerry Torch 9810 (Clubic.com) 002


Navigation en mode paysage


Côté fonctionnalités, RIM n'a pas oublié les zooms multipoints, les redimensionnements automatiques par double tap (parfois tronqués), les rotations basées sur l'accéléromètre (en position fermée) ainsi que le gestionnaire d'onglets. À ce propos, ce dernier permet d'ouvrir plus de 16 pages simultanément, mais on ne tombera pas dans ces excès pour éviter de perdre en réactivité.

Test BlackBerry Torch 9810 (Clubic.com) 029
Test BlackBerry Torch 9810 (Clubic.com) 027
Test BlackBerry Torch 9810 (Clubic.com) 025

Test BlackBerry Torch 9810 (Clubic.com) 023
Test BlackBerry Torch 9810 (Clubic.com) 019

Multimédia, pas de Flash, mais de l'HTML5


Pour la vidéo, si le fameux format Flash d'Adobe n'est pas pris en charge, l'HTML 5 est bien de la partie. Attention toutefois, en fonction des codecs et de la résolution, toutes les vidéos ne seront pas forcément prises en charge. Pas de soucis à noter sur les versions mobiles de YouTube et DailyMotion : la majorité des contenus sont lisibles sur le Torch 9810.

Place au Web avec Sunspider, le benchmark JavaScript des auteurs du moteur de rendu HTML Webkit (Safari, Chrome...). Étonnamment, le Torch 9810 s'en tire particulièrement bien en parvenant même à surpasser le Galaxy S2 qui faisait figure de référence. Dans la pratique, comme nous l'avons dit, le navigateur se montre plutôt performant, mais on regrette tout de même les délais des requêtes.



Multimédia retour au sommaire

Lecteur musical
Pour l'audio, RIM propose un lecteur d'excellente facture équipé d'un égaliseur qui propose pas moins de 13 profils différents. L'application propose également d'effectuer des tris par albums, genre ou artiste, et permet de sélectionner une piste musicale pour l'utiliser en sonnerie de téléphone.

En revanche, le modèle de test est accompagné d'un kit filaire qui n'offre pas un bon rendu sonore. S'agit-il d'un modèle identique à celui qui sera fourni avec la version commerciale ? L'exemplaire presse du BlackBerry Bold 9900 était différent de celui commercialisé : espérons qu'il en sera de même pour le Torch 9810...

Test BlackBerry Torch 9810 (Clubic.com) 017
Test BlackBerry Torch 9810 (Clubic.com) 020
Test BlackBerry Torch 9810 (Clubic.com) 018

RIM propose un excellent petit lecteur audio


Lecture des vidéos
Contrairement au programme embarqué nativement sur iOS ou Android, le lecteur vidéo fourni par RIM a la bonne idée de ne pas se limiter au format MP4. En dehors d'un fichier XviD dont la piste sonore n'est pas prise en charge, on constate que la majorité des DivX et variantes en basse définition passent sans difficulté. En revanche, comme on pouvait s'en douter, il ne faudra pas trop compter lire des formats HD (MKV). Dans ce cas précis, il faudra passer par une phase d'encodage préliminaire avec MediaCoder ou Super.

Test BlackBerry Torch 9810 (Clubic.com) 012
Test BlackBerry Torch 9810 (Clubic.com) 010
Test BlackBerry Torch 9810 (Clubic.com) 008

Les DivX passent sans soucis


Capture photo et vidéo retour au sommaire

Le Torch 9810 est équipé d'un appareil photo numérique de 5 mégapixels autofocus doté d'un petit flash LED. Les clichés Jpeg 2560 x 1920 du Torch 9810 nous semblent plutôt bons. On vous laisse juger par vous-même : (compter environ 1.5 Mo par fichier image)

IMG 20111014 00003 Resize
IMG 20111014 00003 Crop

Clichés réalisés avec l'APN du BlackBerry Torch : du tout bon.


La capture vidéo donne également de bons résultats. En qualité maximale, le Torch 9810 est capable de générer des séquences 3GP de qualité honnête en 1280 x 720 parfaitement fluides. Au final, même si l'APN ne dépasse pas les 5 mégapixels, le résultat obtenu dépasse largement le cadre de la simple photo / vidéo mémo.



Applications intégrées retour au sommaire

En dehors des applications natives citées (photo, vidéo, musique, etc.), RIM propose de nombreux programmes annexes. Tout d'abord, même si le clavier est moins confortable que celui du Bold 9900, on retrouve toujours la célèbre suite mobile Documents To Go (version complète) capable d'ouvrir les fichiers Office (.doc, .docx, .xls, .xlsx, .ppt, etc.) pour les lire, ou les éditer. Cette délicate attention s'explique par le fait que RIM a fait l'acquisition de DataViz (l'éditeur du logiciel) en septembre 2010.

BlackBerry Bold 9900 (Clubic.com) 006
BlackBerry Bold 9900 (Clubic.com) 008

BlackBerry Bold 9900 (Clubic.com) 007
BlackBerry Bold 9900 (Clubic.com) 003

BlackBerry Bold 9900 (Clubic.com) 001
BlackBerry Bold 9900 (Clubic.com) 002

Documents To Go est fourni en version complète.


En parallèle, on retrouve également quelques outils dédiés aux réseaux sociaux FaceBook et Twitter. Visuellement, ces derniers semblent plus s'apparenter à un site Web mobile plutôt qu'à une véritable application. Pourtant, RIM propose tout de même un ensemble de fonctions liées au téléphone. À titre d'exemple, il est possible de synchroniser son compte pour consulter les notifications et messages Facebook dans l'application « Message » BlackBerry. On peut également synchroniser le Calendrier et les contacts du mobile avec son compte Facebook, et déclencher des notifications lors d'une activité sur son « mur » (toutes les 30 minutes, 1, 2 ou 3 heures).

Test BlackBerry Torch 9810 (Clubic.com) 011
Test BlackBerry Torch 9810 (Clubic.com) 009
Test BlackBerry Torch 9810 (Clubic.com) 004

Intégration des réseaux sociaux.


GPS et réalité augmentée

Pour exploiter la puce GPS embarquée, le Torch 9810 propose l'application BlackBerry « Cartes » qui se base sur des cartographies fournies par TomTom. Dans son principe, le programme est similaire à Google Maps, même s'il est moins complet (pas d'info trafic). Il en conserve également le principal inconvénient puisque les données cartographiques ne pourront pas être stockées dans la mémoire de l'appareil.

BlackBerry Bold 9900 (Clubic.com) 012
BlackBerry Bold 9900 (Clubic.com) 013

BlackBerry Bold 9900 (Clubic.com) 011
BlackBerry Bold 9900 (Clubic.com) 010
Application Cartes


Bien qu'une option d'itinéraires (avec choix des modes de transport) soit présente, aucune fonction de guidage vocal ou visuel « turn by turn » n'a été prévue. Une omission d'autant plus regrettable que les deux ténors que sont Navigon et TomTom ne sont pas présents sur cette plate-forme. Pour transformer son smartphone en assistant de navigation, il faudra se replier sur WizePilot (6 euros par mois ou 30 euros pour 24 mois), un assistant GPS offboard (les cartes sont téléchargées en live et les itinéraires sont calculés par un serveur distant).

Côté réalité augmentée, RIM propose une version revisitée de Wikitude. Le concept de base consiste à afficher différents types de points d'intérêts provenant de Wikipedia, YouTube, Twitter, Filckr, Starbucks, (pour ne citer que ces services) en les superposant sur l'image capturée en temps réel par l'APN (voir photos d'écran). Par rapport aux autres plates-formes mobiles, cette version BlackBerry propose également d'afficher les contacts BlackBerry Messenger situés à proximité. Heureusement, les personnes qui le souhaitent pourront masquer leur position géographique afin de ne pas être vues par les autres utilisateurs.

Wikitude1
 
Wikitude2

Wikitude


Tests de performances (Web, autonomie) retour au sommaire

SunSpider

Place au Web avec Sunspider, le benchmark JavaScript des auteurs du moteur de rendu HTML Webkit (Safari, Chrome...). Étonnamment, le Torch s'en sort beaucoup mieux que le Bold 9900 en faisant l'exploit de dépasser le Galaxy S2 en se positionnant juste derrière l'iPhone 4S.


Benchmark Javascript Sunspider (en ms, le plus petit résultat est le meilleur)


Autonomie

Sans surprises, la courbe d'autonomie du Torch 9810 en utilisation se superpose à celle du Bold 9900. Les deux smartphones partagent les mêmes architectures matérielles, mais on constate que la taille légèrement supérieure de l'écran du Torch ne le pénalise pas. Tout comme avec le Bold, on peut envisager de tenir deux jours entre deux charges si utilisation légère. Que ce soit en « charge » ou en veille, on se situe dans une moyenne haute par rapport à la concurrence (dans notre graphique, seuls les Atrix et Galaxy S2 surclassent les terminaux de RIM). Un bon point qui s'explique probablement en partie par l'absence de processeur double cœur ainsi que par une bonne optimisation des requêtes DATA.

Autonomie
Autonomie en minutes


Conclusion retour au sommaire

Torch9810 2
Ce BlackBerry Torch 9810 est loin d'être un mauvais téléphone, mais son orientation-mi tactile mi-clavier physique ne facilite pas son positionnement. Difficile pour lui de rivaliser avec la concurrence des tout-tactiles en raison de la taille et de résolution de sa matrice VGA. La problématique reste identique face à son propre camp dans la catégorie des smartphones à clavier physique : l'excellent Torch 9900 ne fera qu'une bouchée des petites touches pas franchement pratiques de ce Torch 9810. À cela s'ajoute le problème des boutons « muet » et « déverrouillage » trop sensibles qui ont tendance à s'actionner de façon non sollicitée.

Résultat des courses : il arrive que le téléphone compose tout seul les numéros présents dans l'historique et/ou se mette en mode muet en pleine conversation. Ces petites anicroches associées au côté hybride mal maitrisé relèguent les nombreux points positifs au second plan. Dommage, l'appareil s'en sort plutôt bien sur la partie multimédia grâce à un APN correct accompagné de lecteurs audio/vidéo relativement complets. On apprécie également le rendu de l'écran, le système fluide et convivial ainsi que l'autonomie. Malgré cela, en définitive, on préfèrera peut-être faire un choix tranché en optant pour du 100 % tactile, ou en lorgnant du côté du Bold 9900 qui offre un clavier physique nettement plus confortable accompagné d'un écran tactile de résolution identique à celle du Torch 9810.

Les plus

  • OS convivial
  • Finition, réactivité
  • Compatibilité DivX
  • Capture photo et vidéo

Les moins

  • Touches verrouillage et muet s'actionnent dans la poche
  • Pas d'évolution du design
  • Clavier peu confortable

BlackBerry Torch 9810

Test de Smartphone BlackBerry

Assez bon

  • Finition
  • Ergonomie
  • Web
  • Multimédia


Vous aimerez aussi

Article du Vendredi 21 Octobre 2011 par Paul-Emile Graff

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Impression d'images

Ashampoo Burning Studio
Une suite de gravure CD/DVD/Blu-Ray qui ne manque pas d'interêt
PagePlus SE
Logiciel de mise en page complet et gratuit
Imprim' Covers
Création de jaquettes DVD, CD et VHS
BorderMaker
BorderMaker : Créer facilement des bordures pour vos photos !
Poster Forge
Réalisez facilement vos affiches avec Poster Forge !
GoodFrame
Réaliser des cadres pour vos photos
flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité