Espace membre :
flechePublicité

// Nexus 5 : une nouvelle réussite pour Google et LG ?

Partager ce dossier

Publié par Stéphane Ruscher le Lundi 25 Novembre 2013

Attendu avec ferveur depuis le coup d'éclat du Nexus 4, le Nexus 5 de Google est une fois de plus signé LG. Partageant de nombreux points communs avec le G2 du même constructeur, il est aussi moins cher, et arrive avec une toute nouvelle version d'Android, la fameuse 4.4 ou KitKat. Le smartphone le plus « buzzé » de la fin d'année est-il à la hauteur ?

Nexus 5
Google Nexus 5 par LG
Caractéristiques principales
Système d'exploitation Android 4.4
Processeur / Fréquence CPU : Snapdragon 800 cadencé à 2,27 GHz
GPU : Adreno 330
Mémoire / Stockage Mémoire interne de 16 ou 32 Go
Mémoire vive de 2 Go
Technologie d'écran et définition Ecran 5,0 pouces LCD IPS de 1920x1080 pixels
Appareil photo 8 mégapixels autofocus et flash LED
Capture vidéo 1080p 30 ips
GPS Oui
Radio FM Non
Batterie 2300 mAh
Dimensions 137,9 x 69,2 x 8,6 mm
Poids 130 grammes


Design et ergonomie retour au sommaire


Après un Nexus 4 qui misait sur un dos en verre très classe mais aussi très fragile, on se réjouira que Google et LG fassent preuve de plus de sobriété. Détail plutôt surprenant, les 2 modèles disponibles, blanc et noir, n'ont pas tout à fait la même finition. La version noire est assez proche de la Nexus 7 fabriquée par Asus, et adopte ainsi un dos en revêtement « soft touch » beaucoup plus classique, parcouru, comme la Nexus 7, par un logo « Nexus » en plastique brillant. La bordure est elle aussi caoutchoutée.

Image: 1/11 | Lancer le diaporama
 
 
 


En revanche, la version blanche arbore une bordure en plastique noir brillant, et un dos en plastique mat. Côté prise en main, on a une légère préférence pour le noir même si la finition du modèle blanc est plus élégante.

La façade du Nexus 5 est vierge de tout bouton, physique ou virtuel, ceux-ci étant intégrés à l'interface, comme le veut Google. Pas de fantaisie sur le placement des touches de verrouillage et du volume : contrairement au G2, elles adoptent une position des plus classiques. Les boutons sont en céramique, et leur contact assez tranchant !



Par rapport au LG G2, l'espace occupé par l'écran est tout de même moins impressionnant, même si les bordures ne sont pas trop imposantes. On perd 0,2 pouces sur un format très proche pour ce qui est des dimensions. Côté poids, la balance penche légèrement en faveur du Nexus 5 : 130g contre 142g pour le G2.

Sans surprise – c'est un Nexus – le smartphone n'intègre aucun slot Micro SD et seul le tiroir de la carte Micro SIM agrémente le bord droit. Sur la base, on trouve un connecteur Micro USB et deux grilles pour les haut-parleurs.

Dans l'ensemble, le Nexus 5 bénéficie d'une finition sans reproche. On pourrait à la limite pester contre la coque en 2 parties et pas « unibody » mais l'assemblage est de très bonne facture.

Composants retour au sommaire


Snapdragon
On pensait que le Nexus 5 serait basé sur la fiche technique du LG G2. C'est le cas pour le processeur : un Snapdragon 800 de Qualcomm, une puce haut de gamme qu'on s'étonne d'ailleurs de trouver sur un smartphone commercialisé à partir de 349 euros sur le Google Play Store. Le SoC intègre 4 cœurs cadencés à 2,27 GHz et un GPU Adreno 330 qui compte parmi les solutions graphiques mobiles les plus performantes.

L'écran en impose en revanche un peu moins en taille, même s'il reste d'une qualité comparable à celle du G2. La dalle LCD IPS de 5 pouces affiche des couleurs correctement calibrées et des angles de vision très larges. On constate quand même une petite fuite de lumière sur notre exemplaire de test, ainsi qu'un pixel mort. Espérons qu'il ne s'agisse que d'un défaut isolé.

Alors que le Nexus 4 était bridé de manière complètement arbitraire sur sa compatibilité 4G, le Nexus 5 s'affranchit enfin de cette limite. Mieux : le smartphone gère toutes les bandes actuellement utilisées en 4G. Le Wi-Fi est compatible b, g, n et ac, le Bluetooth en version 4.0. On trouve un circuit GPS et une puce NFC, en fait il ne manque que l'émetteur infra-rouge par rapport à son « grand frère ».

Côté stockage, une bonne et une mauvaise nouvelle. Le point qui fâchera certains pour commencer : le slot Micro SD n'est toujours pas de mise. Heureusement, Google a compris que 8 Go en standard était ridicule en 2013. Le Nexus 5 intègre donc 16 Go (ce qu'on pourra continuer à considérer comme un peu juste) mais propose surtout une version 32 Go pour 50 euros supplémentaires, soit la moitié de ce que facture Apple pour le même gain en capacité.

L'appareil photo principal permet de monter jusqu'à 8 Mégapixels et de capturer des vidéos 1 080p en 30 images par seconde. C'est un peu moins bien que le G2 sur le papier, mais les mégapixels ne font pas tout, et les 2 smartphones bénéficient d'une stabilisation optique.

Le compromis le plus regrettable est sans doute celui opéré sur la batterie : sa capacité se limite à 2 300 mAh. Ca semble peu par rapport aux 3 000 mAh du LG G2 ou du Sony Xperia Z1, équipés du même processeur.

OS et interface retour au sommaire


Le Nexus 5 est le premier smartphone à disposer de la nouvelle version d'Android, le déjà fameux KitKat. On passera sur l'aspect commercial du partenariat avec Nestlé (pourquoi pas ?) pour se concentrer sur les nouveautés de cette version 4.4.

Nexus 5 captures
Nexus 5 captures


Certaines sont purement visuelles, d'autres plus ergonomiques. On remarque d'emblée que les barres supérieure et inférieure sont désormais transparentes. Ça n'est cependant le cas que sur la page d'accueil, le multitâche et Google Now : dès que l'on entre dans une app, elles redeviennent opaques.

Nexus 5 captures
Nexus 5 captures


D'autres petites modifications rendent l'utilisation du système plus agréable. La plupart étaient déjà intégrées à des surcouches de constructeurs : arrière-plan visible sur le menu des applications, module de gestion des écrans d'accueil, séparation des widgets de la liste des apps…

Nexus 5 captures
Nexus 5 captures


Beaucoup de détails sur lesquels Google a travaillé pour affirmer la cohérence de son interface, tout en gardant sa sobriété. C'est plutôt réussi sur ce point, même si on aurait aimé que cette refonte touche aussi certaines applications qui restent assez austères, notamment l'appareil photo.



Les deux changements principaux concernent Google Now et la gestion des messages, centralisée autour de l'application Hangouts : celle-ci permet désormais d'envoyer et de recevoir des SMS, alors que le client dédié à ces derniers disparaît.

Nexus 5 captures
Nexus 5 captures


Les SMS ne sont pas les seuls à évoluer : le Nexus 5 embarque également une nouvelle couche téléphonie, qui affiche à présent les contacts les plus fréquemment appelés en priorité. Le Nexus 5 est au passage tout à fait correct en tant que téléphone : la qualité d'écoute des deux côtés nous a semblé satisfaisante, et nous n'avons constaté aucun problème de réseau.

Nexus 5 captures
Nexus 5 captures


Lancé avec la version Jelly Bean 4.1, Google Now a encore peu d'usages en France, en tous cas nettement moins que dans les pays anglophones où il propose nettement plus d'informations contextuelles. D'ailleurs, la fonctionnalité la plus intéressante du Nexus 5, la possibilité pour Google Now d'être toujours à l'écoute via la commande vocale « OK Google », ne marche pas en dehors des Etats Unis.

Nexus 5 captures
Nexus 5 captures


Reste une intégration facilitée : le panneau Google Now est désormais accessible par un simple balayage vers la gauche depuis le premier écran d'accueil.

KitKat, en tous cas sur le Nexus 5, se pare également d'une offre bureautique plus fournie avec la pré-installation de QuickOffice, et un module d'impression compatible Google Cloud Print et HP ePrint (mais pas AirPrint d'Apple, évidemment). Le module gère aussi la création de PDF.

Nexus 5 captures
Nexus 5 captures


Internet, multimédia et jeux retour au sommaire


L'écran du Nexus 5 est un tout petit peu moins confortable que celui du G2, mais 5 pouces en 1080p restent largement suffisants pour surfer aisément, regarder des vidéos HD ou jouer en profitant de la très belle dalle LCD IPS.

Nexus 5 captures
Nexus 5 captures


Avec son Snapdragon 800, le smartphone n'a aucun mal à exécuter les jeux les plus récents, la partie GPU étant une des plus performantes à l'heure actuelle. La barre de boutons virtuels demeure gênante pour certaines activités comme les jeux. Bonne nouvelle : Android 4.4 permet aux développeurs de s'en débarrasser. Encore faut-il qu'ils intègrent cette option dans leurs mises à jour. Ça n'est évidemment pas le cas à l'heure où nous écrivons ce test : laissons leur le temps !

Nexus 5 captures


Côté compatibilité multimédia, on touche un des points faibles d'un smartphone « pure Google » : la nécessité de passer par des applications du Play Store pour faire ce que les appareils commercialisés par LG sous sa propre marque font en standard, et notamment pour le DLNA.

Nexus 5 captures


Le Nexus 5 pourrait également mieux faire au niveau du son. Si la sortie casque offre un rendu et une puissance satisfaisante, les haut-parleurs manquent sérieusement de volume, et ça peut s'avérer gênant dans certains environnements, notamment en voiture où entendre la voix du GPS peut être délicat.

Photos et vidéos retour au sommaire


Que vaut le Nexus 5 en photo ? Sur le papier, il serait en dessous du G2, mais c'est bien connu : la qualité d'une photo n'est pas une question de mégapixels. En fait, le capteur 8 Mégapixels, sans être extraordinaire, réalise d'assez belles images, semblables à celles du G2, la définition en moins.

Nexus 5 photo exterieur

Nexus 5 photo exterieur detail 1
Nexus 5 photo exterieur detail 2


On constate comme d'habitude une perte de précision sur les bords, mais dans l'ensemble les détails sont présents, et les couleurs assez fidèles.

Nexus 5 photo scene

Nexus 5 photo scene detail 1
Nexus 5 photo scene detail 2


Le seul bémol concerne l'usage en faible luminosité où l'appareil a bien du mal et sort des images très bruitées et lissées.

Nexus 5 photo scene low light detail 1
Nexus 5 photo scene low light detail 2


Du côté des vidéos, si on regrettera le mode 1080p/60 images par secondes qu'on trouve sur le LG G2, les séquences produites sont de bonnes qualité. L'autofocus manque peut-être de réactivité par moments, mais on ne note pas de défaut majeur.



Performances retour au sommaire


Équipé d'un Snapdragon 800, le Nexus 5 se classe évidemment parmi les meilleurs smartphones du moment, aussi bien sur sa partie CPU que graphique. On va finir par s'habituer aux fluctuations entre les modèles pourtant similaires sur certains tests. Précisons qu'elles sont peu représentatives d'écarts réels entre les smartphones sous S800 : en pratique, nous n'avons constaté aucune différence visible entre un Nexus 5, un Samsung Galaxy Note 3 et un LG G2.



En revanche, dans tous les cas, on remarque que nos 4 modèles utilisant la dernière puce de Qualcomm, ainsi que l'iPhone 5s et son processeur A7, distancent assez nettement les autres, même le Galaxy S4 ou le HTC One. Là encore, dans un usage quotidien, l'écart ne sautera pas aux yeux : aucun smartphone haut de gamme actuel ne nous paraît lent ou saccadé. Quoiqu'il en soit, il est indéniable que le Nexus 5 offre d'excellentes performances.

Autonomie retour au sommaire


L'autonomie est le point faible du Nexus 5, c'est un fait. En gros, on pourra tenir entre une dizaine et une quinzaine d'heures en usage à peu près « normal », incluant quelques appels, du surf, et de la synchronisation de mails et/ou de réseaux sociaux. Ca n'est pas exceptionnel, mais ça permet d'utiliser le téléphone pendant une journée de travail.

On constate tout de même une tendance à descendre un peu trop vite sur certaines tâches, et on est clairement un cran en-dessous du LG G2 ou du Xperia Z1, tous deux équipés d'une batterie de 3000 mAh. Bien entendu, ces 2 smartphones sont nettement plus chers que le Nexus 5 : on ne peut pas tout avoir pour 349 euros.



Sur notre test d'autonomie, qui consiste à lire un film H264/MP4 720p en boucle avec écran à fond, son à 50% et Wi-Fi activé, il tient un peu moins de 6 heures, soit à peu près autant qu'un HTC One ou un LG Optimus G, dont les composants sont similaires à ceux du Nexus 4.

Conclusion retour au sommaire


Nexus 5
Le Nexus 5 s'avère particulièrement intéressant pour son prix. En fait, il n'a presque que des qualités. Son écran est de très bonne facture, même si on espère que les défauts que l'on a pu constater ne concernent que notre exemplaire, ses performances sont tout à fait satisfaisantes, et LG a corrigé le design pour le rendre à la fois plus léger et plus résistant.

Son atout est également logiciel : il dispose de la dernière version d'Android, sans personnalisation, et avec l'assurance de disposer, au moins pour 18 mois, des prochaines mises à jour sans passer par le filtre des constructeurs souvent lents à la détente.

Le smartphone idéal, donc ? Pas tout à fait. Si certains reprocheront l'absence de slot Micro SD, ce défaut nous semble compensé par le prix relativement bas du modèle 32 Go. En revanche, en matière d'autonomie, le compromis sur la batterie est sans doute le plus regrettable. Le Nexus 5 n'est pas le mobile le plus endurant : il devrait tenir sans trop de souci une journée, mais vous devrez vous attendre à le recharger tous les soirs.

Si vous êtes prêt à accepter cette limitation, il nous paraît difficile de résister à l'appel du Nexus 5. Pour 100 à 200 euros de plus, le LG G2 pourra s'avérer un choix plus sûr, mais il faudra alors composer avec les personnalisations parfois encombrantes du constructeur.


Les plus

  • Ecran de très bonne qualité
  • Performances / Réactivité
  • Prix relativement bas
  • Android 4.4 / MAJ immédiates

Les moins

  • Autonomie perfectible
  • Couche photo austère
  • Haut parleur peu puissant

Google Nexus 5 par LG

Smartphone Android

Très bon

  • Fonctionnalités
  • Finition
  • Ergonomie
  • Autonomie
  • Puissance


Vous aimerez aussi

Article du Lundi 25 Novembre 2013 par Stéphane Ruscher

Envoyer par mail Envoyer par mail
à partir de
598,99 €
à partir de
199,00 €
à partir de
110,40 €
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Antispam

HijackThis
Détecter les détournements de navigateur et malwares sous Windows 7 !
Spamihilator
Logiciel Antispam efficace et simple d'utilisation !
Vade Retro
Filtre anti spam pour Outlook et Outlook Express
Trend Micro Titanium Maximum Security
Protéger son système grâce à une suite de sécurité des plus complètes
SPAMfighter Standard
Dites au revoir au spam !
SpamPal
Séparer le spam des emails importants

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité