Espace membre :
flechePublicité

// Fujitsu U772 : tourné vers les pro !

Partager ce dossier

Publié par Frédéric Cuvelier le Jeudi 26 Juillet 2012

Bien qu'il ne se montre pas (encore ?) à la hauteur des attentes d'Intel, le marché de l'ultrabook attire pourtant à lui de nouveaux constructeurs. C'est le cas de Sony, dont nous testions récemment le Vaio T13, mais également d'un autre constructeur japonais, Fujitsu. Son premier ultrabook, le U772, se distingue par une robe rouge qui n'est pas passée inaperçue au sein de la rédaction. Et là n'est pas son seul intérêt.

En effet, Fujitsu a choisi d'orienter son produit en direction des professionnels, comme en attestent certaines fonctionnalités que l'on ne retrouve que très rarement sur les autres ultrabooks actuels. Concurrent direct du Toshiba avec son Z830 de ce point de vue, le U772 se pose donc comme un sérieux challenger dans un marché déjà très concurrentiel. Quels sont donc ses atouts ? Sur quels choix technologiques s'appuie ce U772, et quelles en sont les performances ? Autant de questions qui trouveront réponse dans les lignes qui suivent.

Fujitsu LifeBook U772

Présentation retour au sommaire

Fujitsu U772
Caractéristiques techniques
Réf. exacte Lifebook U772
Ecran - Définition 14 pouces
1 366 x 768 pixels
Processeur Intel Core i7-3667U
(de 2 à 3,2 GHz)
Nombre de cœurs 2 (4 avec HyperThreading)
Mémoire vive 4 Go DDR3 1 333 MHz
Carte graphique
Intel HD 4000
Stockage Crucial m4 128 Go
Lecteur optique Non
Wi-Fi 802.11 b/g/n
(Centrino 6205)
Bluetooth 4.0+HS
Lecteur de cartes SD, SDHC, SDXC
Connectique PC 2x USB 3.0, 1x USB 2.0, Ethernet via adaptateur
Connectique A/V HDMI 1.4, casque/micro
Webcam 1,3 mégapixel
Clavier 85 touches chiclet sans pavé numérique
Touchpad 97 x 59 mm multipoint
OS Windows 7 Home Premium 64 bits
Garantie 2 ans
Batterie 4 cellules 46 Wh
Dimensions 327 x 225 x 15,6 mm
Poids
1,4 Kg
Nous le disions en introduction, la robe rouge éclatante qui habille ce Lifebook U772 constitue une vraie singularité face aux coloris généralement très sages choisis par les autres constructeurs. Un effet renforcé par l'aspect métallisé de la coque, constituée quasiment exclusivement d'un alliage de magnésium qui a la fâcheuse tendance à beaucoup marquer. Seul l'écran est entouré de plastique, et ainsi épargné par les traces de doigts. Et si le rouge ne vous plait pas, sachez que le U772 est également disponible dans un gris beaucoup plus conventionnel.

Fujitsu LifeBook U772

Ce qui l'est moins en revanche, c'est la diagonale de l'écran : grâce à ses bords fins, le U772 accueille une dalle de 14 pouces dans un châssis de seulement 13,3 pouces. A l'image de Dell avec son XPS 13, Fujitsu est donc parvenu à optimiser l'espace pour fournir un écran aux dimensions plus généreuses dans format équivalent à celui de l'Asus Zenbook Prime. Mais pas un espace de travail plus important. Pourquoi ? Parce qu'en dépit de cette diagonale supérieure à la moyenne, le constructeur n'a pas jugé utile d'étendre la définition de la dalle au-delà des traditionnels 1 366 par 768 pixels. Quand les Asus Zenbook Prime, Apple MacBook Air ou Samsung Series 9 déploient des écrans HD+, voire Full HD, Fujitsu se contente, comme beaucoup d'autres, de 768 lignes. Dommage.

En revanche, le constructeur se démarque par l'utilisation d'une dalle mate. Un choix qui nous semble des plus pertinents tant un ultrabook est amené à être utilisé dans des conditions de luminosité très variables. C'eut été vraiment très bien si l'écran avait bénéficié d'un contraste plus important. Car malgré les 300:1 annoncés par Fujitsu, notre sonde n'a mesuré qu'un maximum de 179:1. Et encore, pour une colorimétrie peu convaincante, le delta E moyen frôlant 11. Une fois calibré, la colorimétrie s'approche de la perfection (delta E de 1,1), mais le taux de contraste en pâtit, chutant à 155:1. La faute n'en incombe pas à la luminance de cet écran (placée à 200 cd/m² lors de la calibration, et mesurée à 218 cd/m² avant), mais plutôt aux noirs délavés : le point noir passe de 1,22 cd/m² avant calibration, et stagne à 1,29 cd/m² après. Là encore, petite déception malgré des prestations globalement satisfaisantes.

Fujitsu LifeBook U772

Petit bémol toutefois quant à la qualité de la charnière de cet U772 : si le portable est bien équilibré et évite de se soulever à l'ouverture de l'écran, la charnière manque un peu de rigidité. Résultat, l'écran vibre durant de longues secondes à la moindre manipulation de l'ultrabook. Cet élément de finition est le seul que l'on peut vraiment reprocher à Fujitsu, qui a par ailleurs réalisé un beau travail. L'impression de finesse est là, le design est soigné, et si le côté anguleux, voire un peu agressif, ne plaira pas à tous, force est de constater que Fujitsu a tenté de produire quelque chose de différent.

Fujitsu LifeBook U772
 
Fujitsu LifeBook U772

Enfin, dernier reproche que l'on peut formuler à l'encontre du constructeur : la taille de l'adaptateur secteur fourni avec cet ultrabook est trop importante. Des dimensions qui ne sont pas en adéquation avec celles d'un tel portable. Les modèles en la matière se nomment Apple et Asus. Ici, nous sommes loin, très loin de ces références.

Fujitsu U772


Configuration matérielle retour au sommaire

Badge Intel Core i7 Extreme Edition
Comme la plupart des constructeurs, Fujitsu propose différentes versions de son U772. Les variations concernent en premier lieu le processeur : au choix, les Intel Core i5-3317U, i5-3427U voire i7-3667U. C'est ce dernier qui équipe notre exemplaire de test. Un CPU de choix, puisqu'il s'agit du plus puissant à l'heure actuelle, du moins dans une enveloppe thermique de 17 W. Doté de deux cœurs physiques et de 4 Mo de mémoire Smart Cache, il est gravé en 22 nm, génération Ivy Bridge oblige. De même, la nouvelle architecture d'Intel présente sur ce processeur implique l'utilisation du nouveau cœur graphique HD 4000, dont les 16 unités d'exécution sont ici cadencées à 1,15 GHz au maximum.

Pour accompagner ce Core i7-3667U, notre exemplaire de test dispose de 4 Go de mémoire vive de type DDR3 fonctionnant à 1 600 MHz. Sachez qu'il est possible d'ajouter 4 Go supplémentaires. Vous disposez également de nombreuses options pour la partie stockage : vous opterez pour un combiné disque dur (de 320 ou 500 Go) / 32 Go de mémoire flash, ou choisirez un SSD d'une capacité de 128 ou 256 Go. Le U772 que Fujitsu nous a fait parvenir est quant à lui équipé d'un Crucial m4 de 128 Go.

Côté connectique, rien de vraiment novateur : comptez un port USB 2.0 et deux ports USB 3.0, dont l'un est toutefois compatible avec la technologie Anytime USB Charger. Cette dernière permet d'alimenter un périphérique même lorsque l'ultrabook est éteint, ou encore d'opérer des réglages fins quant à l'alimentation disponible via ce port USB. Le Lifebook U772 dispose également d'un port HDMI plein format ainsi que d'un lecteur de cartes mémoire SD, SDHC ou SDXC.

Fujitsu LifeBook U772
Fujitsu LifeBook U772

Notez également le présence d'un connecteur placé à côté du port HDMI : il permet d'accueillir un adaptateur Ethernet. Une bonne idée en soi, mais une réalisation très imparfaite, puisque ce bout de plastique qui sert d'adaptateur se fixe particulièrement mal dans le connecteur dédié. Le risque est grand de perdre sa connexion, sans parler de l'esthétisme peu réussi de l'objet.

Fujitsu U772

Pour ceux qui utiliseront le réseau Wi-Fi, Fujitsu a choisi une puce Centrino Advanced-N 6205 de chez Intel, qui gère à la fois le Wi-Fi 802.11n, mais également la technologie WiDi du fondeur, qui permet pour rappel d'envoyer ses vidéos sur un adaptateur compatible via le réseau Wi-Fi. L'ultrabook de Fujitsu prend également en charge le Bluetooth 4.0.

Un mot enfin sur la webcam 1,3 mégapixel livrée avec le U772 : l'image délivrée par cette webcam n'est pas acceptable. Et si les réglages offerts par le Youcam Cyberlink sont nombreux et permettent d'améliorer un peu les choses, il ne faudra pas attendre de miracles de ce périphérique.

Snapshot 20120724
Snapshot 20120724 3

Cliché de notre scène de test avec éclairage, puis sans

Un logiciel qui autorise également la reconnaissance faciale. Si ce système est assez mal sécurisé, il est en revanche très réactif, et très simple à configurer. Nous n'avons pris qu'un seul cliché et tenté d'utiliser le dispositif pour ouvrir une session : l'opération s'est déroulée sans anicroche et avec une rapidité surprenante. Il faut dire que nous ne nous sommes pas montrés trop exigeant quant à la fiabilité de la reconnaissance : Youcam permet en effet de choisir le degré de similitude entre l'image capturée et l'image référence. Nous avons choisi le réglage par défaut, c'est à dire moyen. Voilà pour l'équipement « traditionnel ».

Face login


Un équipement très « pro » retour au sommaire

Ce qui l'est moins, ce sont les autres composants qui équipent cet U772. A commencer par le lecteur d'empreintes digitales, un dispositif que peu d'ultrabooks possèdent (dont le Toshiba Z830). Cet équipement est exploité par le logiciel Omnipass livré avec le U772.

Fujitsu LifeBook U772

Un dispositif bien mieux sécurisé que la reconnaissance faciale, mais qui se montre en revanche bien plus capricieux. Il faut tout d'abord s'y reprendre à plusieurs fois avant qu'une empreinte soit correctement enregistrée. C'est d'autant plus gênant que le logiciel souffre de quelques bugs, notamment au moment de l'étape de configuration. Et une fois passées ces difficultés, l'identification ne se montre pas plus docile.

Omnipass suite et fin

Que faire quand le bouton précédent est absent ? Recommencer la procédure...


En plus du lecteur d'empreintes digitales, Fujitsu a équipé son Lifebook U772 d'une puce TPM (pour Trusted Platform Module) qui permet, pour rappel, de chiffrer de façon matérielle les informations sensibles contenues dans l'ultrabook, telles que vos mots de passe. Plus globalement, le U772 bénéficie de la technologie vPro. Cette dénomination regroupe diverses fonctionnalités qui facilitent l'administration des parcs informatiques à distance (via le réseau Wi-Fi ou Ethernet), même après des défaillances sévères, puisque cette technologie est indépendante du système d'exploitation. Il est possible d'accéder aux réglages via l'interface Management and Security Status d'Intel.

Intel Management

Sachez également que l'ultrabook de Fujitsu est compatible avec la technologie Anti-Theft d'Intel. Un dispositif qui vous permet de désactiver le PC à distance en cas de vol, et faire en sorte que ce dernier ne démarre plus. Vos données seront chiffrées par le logiciel PC Theft Defense et deviendront inaccessibles tant que le PC sera verrouillé. L'interface de gestion disponible en ligne (https://atservice.intel.com/) vous renseigne également sur l'adresse IP publique à laquelle se connecte l'appareil. Notez que cette protection matérielle est indépendante du système d'exploitation utilisé et reste insensible à un éventuel changement du disque dur. Pour utiliser cette protection, il vous faudra acquérir une licence d'un an, vendue 30 euros dans le commerce.

Intel Anti-Theft

L'ensemble de ces systèmes de protection peut être activé ou désactivé dans un BIOS qui, une fois n'est pas coutume pour un ultrabook, regorge d'options. Vous avez ainsi accès aux fréquences du CPU ou de la mémoire, mais les réglages les plus intéressants concernent l'aspect consommation. Vous pouvez ainsi choisir le comportement par défaut du CPU ou du port utilisé par la fonction Anytime Charge lorsque l'ultrabook fonctionne sur batterie, activer ou désactiver le Rapid Start d'Intel (c'est à dire le stockage sur le SSD du contenu réduit et optimisé de la mémoire vive en cas de mise en veille prolongée), et même désactiver tous les périphériques du Lifebook U772 : webcam, lecteur d'empreintes, circuits sans fil, prise USB, lecteur de cartes SD... Une excellente idée pour qui cherche à tirer le meilleur partie de sa batterie.

Une batterie inamovible, comme très souvent, et dont la capacité est dans la moyenne, puisqu'elle propose 46 Wh. Fujitsu a également prévu un accéléromètre capable de détecter un mouvement trop brutal. Ceci n'est évidemment d'aucune utilité sur notre modèle de test, équipé d'un SSD. Fujitsu préconise d'ailleurs de désactiver cette fonction dans un tel cas de figure. Sachez aussi que le Lifebook U772 est pourvu d'un lecteur de cartes SIM et d'un modem offrant une compatibilité avec les réseaux 3G/UMTS et 4G/LTE. Un équipement, là aussi, très orienté vers le monde de l'entreprise.

Fujitsu LifeBook U772

C'est également le cas du connecteur présent sous l'ultrabook : il permet de connecter ce dernier à une station d'accueil qui offrira davantage de ports (USB, VGA...) que ce dont dispose le portable Fujitsu. Bref, le Lifebook U772 dispose de l'équipement le plus riche qu'il nous ait été donné d'observer sur un ultrabook.

Fujitsu LifeBook U772


A l'usage, ergonomie retour au sommaire

Si le Fujitsu U772 se montre brillant en terme d'équipement, que vaut-il à l'usage ? Dans un domaine où la référence demeure le MacBook Air, force est de constater que le bilan est bien moins bon pour l'ultrabook de Fujitsu. À commencer par le clavier, qui souffre de deux défauts majeurs. Car si la finition extérieure du Lifebook U772 est globalement bonne, le constructeur n'a pas autant soigné son clavier. Le plastique qui le soutient s'enfonce bien trop. C'est d'autant plus gênant que la course des touches est particulièrement faible.

Fujitsu LifeBook U772

Résultat, la frappe est déroutante, puisqu'on ne sent quasiment rien sous les doigts. Dommage, car les touches sont bien espacées et disposent de dimensions confortables, y compris les touches du pavé directionnel, pourtant souvent sacrifiées. Un vrai gâchis pour un clavier bien proportionné, mais qui offre une ergonomie vraiment insuffisante et fait l'impasse sur le rétroéclairage.

Fujitsu LifeBook U772

Le touchpad souffre également de défauts majeurs. Bien que ce dernier soit multitouch, avec des fonctions spéciales (zoom, défilement horizontal et vertical à deux doigts) bien gérées, il est d'une part trop juste en hauteur et pâtit d'une réactivité perfectible. Mais le problème principal concerne les « boutons » de ce dispositif : sur notre exemplaire de test, nous avons trouvé le clic particulièrement difficile, les coins inférieurs du touchpad répondant à peine. Une vraie plaie à l'usage. Toutefois, sachez qu'il est possible de désactiver ce périphérique, au cas où certains seraient tentés par l'utilisation d'une souris pour pallier aux insuffisances de ce touchpad.

Fujitsu LifeBook U772

Côté fonctionnalité, peu de choses à se mettre sous la dent avec les raccourcis, qui se contentent de gérer la luminosité de l'écran, le volume sonore, la sortie de l'affichage (sur l'écran ou externe) ou l'activation ou la désactivation des circuits sans fil. Seule la touche « Eco » revêt un intérêt particulier. Cette dernière est, par défaut, chargée d'activer le mode d'économie d'énergie du Lifebook U772. Mais cette touche est configurable et peut être utilisée à un tout autre usage, comme le lancement de l'application de votre choix.

Fujitsu LifeBook U772

Si les possibilités sont donc relativement limitées via les raccourcis clavier, ce n'est pas pour autant que la suite logicielle fournie par Fujitsu manque d'intérêt. Le Fujitsu DeskUpdate, par exemple, vous permet de maintenir à jour votre ultrabook, puisque ce programme se charge de télécharger et d'installer les derniers logiciels, pilotes et même BIOS correspondant à votre matériel.

Desk Update 2
Desk Update

Le Lifebook U772 dispose également d'autres utilitaires de ce type, comme le Display Manager (qui vous permet de créer des profils d'affichage) ou le USB Charge Utility (qui autorise des réglages avancés sur l'utilisation du port USB dédié à l'Anytime Charge). Il est juste regrettable que Fujitsu n'ait pas pris le soin d'installer ces logiciels, qui se retrouvent tous dans un dossier « Addons », au même titre qu'Omnipass, pourtant nécessaire à l'utilisation du lecteur d'empreintes digitales.

USB Anytime
Display Manager

Autre grief : Fujitsu n'a pas prévu de logiciel de restauration, et ne propose qu'un DVD dédié à cet usage. Bon point en revanche lors de la première utilisation de l'ultrabook : une interface vous propose de créer automatiquement une partition de données, opération fort pertinente que les moins débrouillards ne pensent pas forcément à effectuer seuls.

Enfin, notez les efforts réalisés par Fujitsu pour donner un contrôle avancé sur la consommation de son ultrabook, comme en attestent l'Auto Connection, qui vous permet de choisir quels sont les circuits qui seront privilégiés pour vous connecter aux réseaux qui vous entourent, avec un mode économique qui met en avant la connexion filaire, puis le Wi-Fi, avant de passer sur la carte SIM) ou plus encore l'utilitaire d'économie d'énergie, qui offre un nombre de réglages important.

Connection
Configuration du mode Eco


Performances

Performances : les scores du Fujitsu U772 ! retour au sommaire

Qu'en est-il des performances de cet ultrabook dans la pratique ? Que donne-t-il face aux derniers modèles en date, Asus UX31A, Acer Aspire S5 ou face à d'autres ultrabooks ? Vous trouverez des résultats chiffrés et comparés dans les pages suivantes :


Notre avis retour au sommaire

Fujitsu Lifebook U772
Si un constructeur comme Acer a tout misé sur les performances avec son dernier ultrabook, l'Aspire S5, Fujitsu a pour sa part choisi de se différencier par une orientation très pro. L'équipement haut de gamme (lecteur d'empreinte, connecteur pour station d'accueil, puce TPM, plateforme vPro, emplacement SIM) en est la meilleure preuve. La suite logicielle livrée par le constructeur compte également quelques trouvailles intéressantes et autorise quelques contrôles avancés de l'ultrabook.

Le choix du m4 de Crucial pour le stockage nous semble également plutôt pertinent, alors que le Lifebook U772 accueille le processeur mobile à deux cœurs le plus puissant du marché. Si bien que d'ailleurs, le système de refroidissement prévu par Fujitsu semble quelque peu sous-dimensionné. Reste que la réactivité apportée par ces deux composants est tout à fait appréciable. Et si l'on prend en considération le design plutôt réussi de cet ultrabook et son écran mat, on pourrait penser que le U772 de Fujitsu est LE modèle à se procurer cet été.

Las, il souffre de quelques lacunes qui sont, selon nous, réellement rédhibitoires. A commencer par la définition de l'écran : Fujitsu n'a pas exploité les 14 pouces de ce dernier pour proposer du HD+, voire du Full HD, et s'est contenté des traditionnelles 768 lignes. Et ce n'est pas le positionnement tarifaire voulu par Fujitsu qui sauvera son ultrabook : à 1270 euros la configuration Core i5 / SSD 128 Go, et 1780 euros pour la version Core i7 / SSD 256 Go, le U772 n'est pas vraiment donné. Mais le problème le plus important se trouve du côté de l'ergonomie : la trop faible course des touches du clavier et la qualité plus que douteuse du touchpad éliminent le Lifebook de la course au meilleur ultrabook du moment. Dommage, car il avait des atouts à faire valoir...

Les plus

  • CPU performant
  • Equipement de haut niveau
  • Finition extérieure / Design
  • Ecran mate 14"

Les moins

  • Frappe désagréable / Pas de rétroéclairage
  • Touchpad indigne
  • 1366x768 seulement
  • Tremblements de l'écran

Fujitsu U772

Ultrabook

Bon

  • Performances
  • Autonomie
  • Ergonomie / Finition
  • Positionnement tarifaire

// Ultrabook : Dossiers relatifs

Vous aimerez aussi

Article du Jeudi 26 Juillet 2012 par Frédéric Cuvelier

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Famille

RapidTyping Typing Tutor
Apprendre à taper rapidement au clavier et le positionnement correct des doigts, facilement et gratuitement avec l'excellent RapidTyping Typing Tutor !
Ript
Composez vos albums photo virtuels en deux clics
Smart Organizer
Agenda, planning, carnet d'adresses et gestion de compte bancaire
PC Spy Keylogger
Surveiller et recueillir les mots de passe d'un utilisateur
BabyMaker
Réalisez le portrait improbable de votre futur bambin avec cette pépite inutile, mais totalement indispensable !
Local Keylogger Pro
Un keylogger complet

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité