Avis Drupal (2021) : plus qu'un CMS, un monstre (d'efficacité) à dompter

28 août 2021 à 14h14
0

Si WordPress est le CMS grand public, Drupal est sans doute le CMS des développeurs, une usine à gaz qui permet de tout customiser aux petits oignons. Un raffinement qui s’étend depuis plus de 20 ans et convainc les plus prestigieuses institutions ou entreprises internationales. Revue de détail de ce gestionnaire de contenu protéiforme.

En 2000, Dries Buytaert développe une sorte d’intranet pour discuter avec ses camarade d'université. A la fin de ses études, il rend son site public et lui assigne l'URL drop.org. En janvier 2001, il publie le code de son logiciel, qu’il baptise Drupal. Ce nom vient de la prononciation anglaise du mot néerlandais « druppel », qui signifie « goutte ». Ce gestionnaire de contenu est open source et distribué sous licence publique générale GNU.
Drupal est un CMS populaire auprès des firmes multinationales et des institutions. Aujourd'hui, un site sur 30 dans le monde tourné sur ce CMS. Il a ainsi servi à propulser le site du gouvernement français, celui du studio Warner Bros ou encore celui de la SNCF .

Drupal
  • Extrêmement puissant
  • Nombreux modules
  • Sécurité élevée
  • Pour développeurs avertis
  • Gourmand en ressources
  • Complexité des paramétrages

Installation de Drupal

Ce gestionnaire de contenu n’est pas vraiment adapté aux petits sites web. A contrario, il gère très bien les grands sites web avec des milliers de pages, plusieurs langues et beaucoup d’utilisateurs. Cette richesse a une contrepartie : l’absolue nécessité d’avoir au moins un développeur spécialisé Drupal pour configurer et maintenir correctement le ou les sites. La courbe d’apprentissage sur ce CMS est longue et abrupte.

Ce gestionnaire de contenu fonctionne avec un serveur web Microsoft IIS ou Nginx, mais Apache 2.4.7 est recommandé (tournant sur UNIX/Linux, macOS X ou Windows). Pour la base de données, MySQL 5.7.8 minimum (ou alors MariaDB 10.3.7, Percona 5.7.8) avec un moteur de stockage principal compatible InnoDB, sinon PostgreSQL 10.0, ou encore SQLite 3.26 au minimum. Drupal 9.2 est l’un des CMS les plus lourd actuellement. Son archive décompressée d’installation pèse en effet presque 73 Mo (plus de 19 000 fichiers) alors que Wordpress est 30% plus léger avec 8 fois moins de fichiers. Les recommandations de la documentation Drupal est de 100 Mo, auxquels il faut ajouter plusieurs autres mégaoctets selon les extensions et thèmes installés. Drupal est rarement utilisé par les petites structures ou petits sites web, car l’entretien est rapidement dispendieux.

Ergonomie de l’interface d’administration

Par rapport à un Wordpress ou même un Typo3, le back-end brille par sa clarté. L’utilisateur peut facilement localiser son interface d’administration dans langue de son choix et s’organiser (barre d’outils horizontale ou verticale, raccourcis personnalisables pour gagner en vitesse…).

Drupal a volontairement opté pour la sobriété et contraste des couleurs pour le back-end. Un développeur pourra modifier les couleurs et styles de l’interface d’administration. Comme pour le front-end, le back-end peut subir des ralentissements lancinants si l’hébergement a été sous-dimensionné. L’expérience est alors désagréable pour le rédacteur comme pour le manager.

Même si les écrans de paramétrages ou d’édition sont nombreux, le simple utilisateur peut comprendre rapidement la logique de Drupal. Une aide est accessible dans l’interface d’administration pour assister les débutants.

Malgré son extrême sophistication, Drupal tolère le passage à un autre écran alors que l’on édite une page. La suppression d’un élément nécessite toutefois une double validation. Cependant, il dispose d’un système de versioning élaboré avec un journal de révision compilant les commentaires de chaque enregistrement.

drupal_versions © P-E LAURENT

Fonctionnement et fonctionnalités

Édition de contenus

L’éditeur de texte est assez basique (gras, italique, listes, titres, citation) mais autorise cependant l’insertion de médias (images, sons, vidéos). L’édition des images se limite à affecter un style d’image, défini en amont par un administrateur ou un « super utilisateur ». Ce style d’image est en fait un profil de corrections. Il contient un ensemble d’effets (dimensions, rotations, saturation, recadrage…) cumulables. En pratique, le rédacteur insère une image dans une page, qui adoptera automatiquement le style d’image défini par le cahier des charges du site. C’est extrêmement puissant, puisque des dizaines de styles d’image sont possibles. Chaque contenu est un nœud avec un titre unique, et le superviseur peut créer des pages en utilisant différents nœuds indépendants.

drupal_editor © P-E LAURENT

Taxonomie et référencement

Drupal propose un système classique de catégories et d’étiquettes pour sa taxonomie. Hormis les champs pour balises méta, le « core » (noyau) de ce CMS est assez limité pour le référencement. Il est donc primordial d’installer des plugins adaptés comme SEO Checklist.

Réseaux sociaux

Même topo que pour le SEO : Drupal a besoin de modules supplémentaires pour partager les contenus sur les réseaux sociaux.

drupal_taxo © P-E LAURENT

Multilinguisme & multisite

En tant que système de gestion de contenus à destination des entreprises et institutions, Drupal a été conçu pour le multisite et le multilinguisme. Il est aisé d’ajouter des packages pour traduire les contenus dans une autre langue, à n’importe quelle étape d’avancement du site.

Réactivité & accessibilité

Depuis Drupal 8, tous les thèmes sont nativement « responsive design ». En d’autres termes, ils s’adaptent à toutes tailles d’écran. La gestion des images est laissée à la convenance de l’administrateur.

Portabilité des données

Le noyau de Drupal ne propose pas l’export ou importe de données. Toutefois, il existe le module Backup & Migrate pour la sauvegarde et restauration des données. D’autres modules gèrent le backup sur Droptbox et SFTP.

Performance

Drupal est réputé pour sa vitesse, malgré la richesse des pages. Toutefois, un hébergement lambda nuira considérablement au chargement des pages. Outre les optimisations des développeurs, un hébergement haut de gamme et évolutif est nécessaire.

drupal_langues © P-E LAURENT

Personnalisation fonctionnelle et esthétique

Personnalisation du front-office

Sur le site officiel, plus de 2 900 thèmes sont disponibles pour ce gestionnaire de contenu, auxquels on peut ajouter pratiquement 1 400 distributions. Ces dernières sont assimilables à des kits de démarrage regroupant des thèmes avec des fonctions et des modules particuliers. L’ensemble est configuré pour des besoins spécifiques (réseaux sociaux, projets universitaires…). Le développeur n’a pas besoin de réinventer la roue, il part d’une base et l’adapte.

drupal_themes © P-E LAURENT

Personnalisation des fonctionnalités

Au-delà du noyau, ce sont bien les nombreux modules gratuits (plus de 46 800) qui font la force de Drupal. Selon les objectifs et besoins du site, il suffit de cocher une case dans le backend pour les installer. Avec ces modules, ce gestionnaire de contenus s’adapte à tous les usages, du forum au site d’informations en passant par le cybercommerce. Le noyau même de Drupal propose déjà un niveau très élevé de personnalisation, que ce soit en termes de mise en forme des contenus que de paramétrage du serveur. Mais l’association de modules préexistants ou spéciaux assurent une extrême flexibilité et puissance. Evidemment, ce SGC s’interface avec les logiciels de CRM, ERP et autres logiciels métier. S’il n’existe pas de module parfaitement adapté aux exigences professionnelles, les développeurs peuvent créer un module spécifique grâce aux 4 000 fonctions accessibles en API.

drupal_modules © P-E LAURENT

Support & Sécurité

Mises à jour

Pratiquement chaque semaine il existe une nouvelle mise à jour, généralement pour corriger des problèmes de sécurité et stabilité. Rien que pour la première moitié de l’année 2021, 21 updates et upgrades ont été déposées alors que la version 9 est sortie en juin 2020. Un amusant système de statistiques et graphiques indique les problèmes, taux de réponse et autres infos sur le noyau ou les modules.

Communauté

La communauté Drupal est très vaste (plus de 1,39 million de membres) et surtout très active, avec 121 000 contributeurs dans le monde.

drupal_users © P-E LAURENT
Gestion des droits sophistiquée

Documentation

Forte de cette communauté, la documentation est l’une des plus fournie qui soit. Le guide utilisateur est particulièrement didactique pour les développeurs amateurs ou utilisateurs curieux, mais le site drupal.org est une mine d’or d’informations.

Sécurité

On a coutume de dire que Drupal est sécurisé by design. En d’autres termes, les développeurs ont pensé à le protéger dès sa conception. D’après son créateur, ce CMS se défend contre les 10 failles les plus souvent utilisées (notamment injection et cross-site scripting). Malgré tout, Drupal est très exposé car il propulse des sites gouvernementaux ou de grands groupes. Son noyau est régulièrement amélioré, mais un module ancien ou une erreur de conception d’un développeur peut amoindrir la sécurité. Depuis son lancement, on dénombre 202 CVE (Common Vulnerabilities and Exposures, c’est-à-dire failles).

drupal_cve © CVE Details
Vulnérabilités (CVE) de Drupal d'après CVE Details

Drupal : l'avis de Clubic

Drupal constitue une référence dans la gestion de contenu web. Plus qu’un CMS, c’est un véritable framework pour créer ses propres outils adaptés à son métier. Drupal est trop souvent recommandé sur des projets qui ne le méritent pas ou qui n’ont pas les reins assez solides pour l’exploiter pleinement. Pour le rédacteur et encore plus pour le développeur, il ne faut pas ménager ses efforts pour apprendre à maitriser cet outil exigeant.

Drupal

8

Drupal constitue un formidable outil de publication sur le web. Il est à tort trop souvent recommandé pour des objectifs modestes, alors que son avantage réside dans son énorme adaptabilité. Si les fonctions du noyau ne suffisent pas, il existe plus de 45 000 modules prêts à répondre aux besoins d’une grande entreprise ou d’une institution. Dans tous les cas, des développeurs spécialisés Drupal sont nécessaire pour entretenir et faire grandir le mastodonte.

Les plus

  • Extrêmement puissant
  • Nombreux modules
  • Sécurité élevée

Les moins

  • Pour développeurs avertis
  • Gourmand en ressources
  • Complexité des paramétrages

Ergonomie 8

Personnalisation 9

Fonctionnalités 9

Performances 8

Sécurité 8

Curieux pathologique, je m'intéresse aux sciences et aux technologies sous toutes leurs formes. Geek de naissance, gamer d'adoption, je subl...

Curieux pathologique, je m'int...

Lire d'autres articles
Lire d'autres articles
Modifié le 28/08/2021 à 16h51
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page