Robbe Nine Eagles Galaxy Visitor 6 en vol

Vidéo : Robbe NineEagles Galaxy Visitor 6 en vol

Le Robbe Galaxy Visitor 6 tend à offrir plus de stabilité que l'autre drone assez proche, le Blade 180 QX. Il faut dire que le Galaxy Visitor 6 dispose de pales un peu plus grandes et espacées, et que le châssis est plus plat (moins de prise au vent) et dense (118 g contre 98 g). Mais ce n'est pas tout. Le drone de Robbe est en effet plus solide, ses tampons en caoutchouc sous les pieds évitent les rebonds désagréables du train d'atterrissage du Blade (train qui casse à chaque session, mais que nous recollons) et ses LED le rendent plus visible. Le feu rouge arrière permet de visualiser rapidement dans quel sens est le drone, tandis que les lumières situées sur les quatre bras servent également à indiquer quand la batterie devient faible. Dans les deux cas, les engrenages sont protégés, mais pas les pales.

Robbe prend encore une fois l'avantage grâce à ses bonnes aptitudes aux flips : le bouton dédié sur la télécommande permet de lancer des figures très simplement, dans les quatre directions. Très ludique, même si contrairement au cas de Ninco, il faut ici avoir suffisamment de hauteur et bien remettre les gaz derrière pour éviter de flirter avec le sol de trop près. L'appareil va aussi bien en intérieur qu'en extérieur, sa bonne stabilité le rend supérieur au drone de Blade en cas de vent. Le drone se pilote plus facilement, on se sent plus confiant pour le faire grimper dans les airs.

Modifié le 12/12/2014 à 14h21
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic