Espace membre :
flechePublicité

// Test du Galaxy Nexus : la Rolls des Google Phones ?

Partager ce dossier

Publié par Paul-Emile Graff le Vendredi 16 Décembre 2011

Test du Galaxy Nexus : Android 4 en action !

Logo ics
Après de longues semaines d'attente, le Galaxy Nexus débarque enfin à la rédaction. Le mobile fait figure de fer de lance Android et pour cause, il sera le premier à être équipé d'Android 4 (Ice Cream Sandwich). Les attributs matériels ne sont pas en reste : le Galaxy Nexus est équipé d'un processeur double cœur particulièrement efficace, et bénéficie d'un écran Super AMOLED HD (1280 x 720 pixels) de 4,65 pouces. Le Galaxy S2 a-t-il trouvé son maitre ?

Galaxy Nexus 2

Samsung Galaxy Nexus
Caractéristiques principales
Système d'exploitation Android 4.0.1 (Ice Cream Sandwich)
Processeur / Fréquence Dual-Core 1.2GHz
Texas Instrument OMAP4460
GPU : PowerVR SGX540
Mémoire / Stockage 16 GB de mémoire interne partagée
Non extensible via micro SD
Pas de modèle 32 Go prévu
1 Go de RAM
Technologie d'écran et définition Super AMOLED HD 4.65"
WXGA-H 1280 x 720 pixels
Appareil photo 5 mégapixels autofocus + flash power LED
(capture vidéo en 1080p)
Webcam VGA frontale 1.3 mégapixels
GPS Oui
Radio FM Non
Batterie 1750 mAh lithium-ion
Dimensions 135.5 x 67.94 x 8.94 mm
Poids 135g (avec batterie)



Design de l'appareil retour au sommaire

Le Galaxy Nexus arbore un design sobre aux formes arrondies. La finition est excellente, même si certains utilisateurs critiqueront peut-être la présence d'une coque dorsale ultra fine similaire à celle du Galaxy S2.

L'aspect incurvé de l'écran mis en avant par Google passerait presque inaperçu. En revanche, mobile allumé, la matrice Super AMOLED HD (1280 x 720 pixels) de 4.65 pouces fait sensation ! Cette dernière offre un rendu superbe, et sa définition s'avère idéale pour les activités Web ou vidéo.



Étrangement, pour le processeur, Samsung n'a pas opté pour une solution maison de type Exynos (cas du Galaxy S2). Le Galaxy Nexus est mû par un chip Texas Instrument OMAP4460 double cœur cadencé à 1.2 GHz, et est accompagné d'un circuit graphique de type PowerVR SGX540.

Sur le plan logiciel, le Galaxy Nexus est le premier smartphone à être équipé d'Android 4 (Ice Cream Sandwich). Le système fait un bond en avant significatif en proposant une interface repensée accompagnée de nouvelles fonctionnalités (pour plus de détails, vous pourrez consulter notre test d'Ice Cream Sandwich).

Image: 1/14 | Lancer le diaporama
 
 
 
Galaxy Nexus : l'écran Super AMOLED HD ne passe pas inaperçu !
Prise casque et prise micro USB compatible MHL.
Touche de volume.
Forme incurvée : pas vraiment le point que l'on remarque le plus.
Touches virtuelles tactiles d'Android 4
Mobile vu de dos.
Kit piéton stéréo : on s'attendait à mieux.
Coque dorsale ultra fine : la patte de Samsung.
Pas d'emplacement pour carte micro SD.
Objectif visio
Touche Power
Appareil photo numérique de 5 mégapixels avec flash et autofocus
Micro contacts : un dock prévu ?
Pas un modèle de finesse, mais l'épaisseur reste parfaitement raisonnable.


Bien que le mobile soit produit par Samsung, il s'agit d'un « pur » produit Google. À ce titre, le Galaxy Nexus n'est pas équipé de la fameuse couche TouchWiz 4.0.

Pour le multimédia, Samsung dote son Galaxy Nexus d'un APN de 5 mégapixels qui peut être mis à contribution pour capturer des photos, ou vidéos HD en 720 ou 1080p.

Outre le circuit GPS, les communications sans fil sont assurées par une puce Wi-Fi 802.11 a/b/g/n. À noter qu'Ice Cream Sandwich apporte un mode Wi-Fi direct qui permet d'augmenter les débits lors de transferts de fichiers de mobile à mobile. Malheureusement, nous ne sommes pas parvenus à établir une liaison avec deux Galaxy Nexus. Même constat entre un Galaxy Nexus et un Wave 3 qui supporte également ce protocole.

Le Galaxy Nexus est aussi équipé d'une puce Bluetooth 3.0 compatible A2DP (audio stéréo) et AVRCP (commande de lecteur depuis le casque).

Qualité des appels retour au sommaire

LOGOTELEPHONE
Mobile à l'oreille, ou via le kit filaire, le Galaxy Nexus offre une excellente qualité d'écoute. On apprécie également la nouvelle couche logicielle d'Andoid 4.0 qui conserve une bonne ergonomie, et propose un client SIP natif. Ce dernier permet de passer des appels à moindres frais via Internet (en Wi-Fi ou 3G si l'abonnement le permet).


Test.Galaxy.Nexus (Clubic.com) 010
Test.Galaxy.Nexus (Clubic.com) 009
Test.Galaxy.Nexus (Clubic.com) 008

Nouveau pavé numérique tactile et client SIP intégré.


Internet retour au sommaire

Inutile de tourner autour du pot : le Galaxy Nexus est l'un des meilleurs (si ce n'est le meilleur) Webphone disponibles à l'heure actuelle. Les excellentes prestations s'explique par la présence d'un tandem de choc. L'affichage profite de l'écran Super AMOLED HD (1280 x 720) et les performances sont boostées par la présence d'un processeur véloce épaulé par 1 Go de RAM.

Test.Galaxy.Nexus (Clubic.com) 015

Navigateur en mode portrait


La fluidité est tout simplement irréprochable, et Ice Cream Sandwich apporte quelques options bienvenues. Dans le lot, on retiendra le mode de navigation privée, l'enregistrement des pages pour consultation en mode déconnecté ainsi que la possibilité de forcer l'affichage d'un site dans sa version classique (et non mobile).

Test.Galaxy.Nexus (Clubic.com) 004
Test.Galaxy.Nexus (Clubic.com) 003
Test.Galaxy.Nexus (Clubic.com) 002

Navigateur Web en mode portrait


Le navigateur propose également une compatibilité Flash. Il faut simplement passer par la case Market pour y télécharger le plug-in d'Adobe.

Test.Galaxy.Nexus (Clubic.com) 006
Test.Galaxy.Nexus (Clubic.com) 013
Test.Galaxy.Nexus (Clubic.com) 012

Options et gestionnaire d'onglets


Capture photo et vidéo retour au sommaire

À première vue, on peut être déçu en constatant la présence d'un objectif photo de 5 mégapixels, contre 8 pour un Galaxy S2 sorti 6 mois plus tôt. La firme sud-coréenne tente-t-elle de réserver ses cartouches pour un éventuel Galaxy S3 ? Possible, mais en attendant cette date, les acquéreurs potentiels peuvent être rassurés.


IMG 20111213 165840

Crop galaxy nexus
IPhone4S éclairage studio

Galaxy Nexus (à gauche) VS iPhone 4S (à droite)


Le Galaxy Nexus génère des fichiers .JPG d'environs 1.6 Mo d'une résolution de 2592 x 1944. Dans la pratique, le Galaxy Nexus parvient à faire presque aussi bien qu'une référence armée de 8 mégapixels. De plus, on bénéficie des nouvelles options apparues avec Android 4.0. Nous pensons au panorama ou au module d'édition photo. Pour plus de détails, se référer à notre test d'Ice Cream Sandwich.

Concernant la capture vidéo, le Galaxy Nexus propose de réaliser des séquences 720 ou 1080p. Sélectionné par défaut, le mode 720p est aussi celui qui offre les meilleurs résultats. Dans cette définition, le smartphone produit des vidéos fluides plutôt convaincantes.



Lorsqu'on bascule sur le mode 1080p, les choses se gâtent. Cette fois, on perd 6 images par secondes (24 ips contre 30 ips en 720p). Un changement qui se ressent : les vidéos 1080p sont nettement moins fluides.


Autres soucis plus gênants : dans les deux cas, il est impossible de choisir la zone de netteté à l'aide d'une sélection tactile sur l'écran. L'autofocus s'effectue automatiquement sur la zone centrale de l'écran, mais la fréquence d'actualisation manque de réactivité. Il faut parfois attendre plus de 6 secondes pour que le Galaxy Nexus parvienne à effectuer sa mise au point.

Lecture vidéo et audio retour au sommaire

Le Galaxy Nexus fait figure de Rolls des cinémas de poche ! La confortable diagonale de l'écran prend tout son sens en présence d'Android 4.0. En plein écran, le lecteur désactive les touches virtuelles « retour », « accueil » et « tâches », ce qui agrandit d'autant la surface d'affichage (le gain est ici de 7 mm). Et à l'instar du Galaxy Note, la résolution de 1280 x 720 permet de lire des vidéos HD dans leur format original.

Android ICS (Clubic.com) 075

Vidéo HD en 1080p sur Galaxy Nexus : accrochez vos ceintures !


Tous ces atouts n'auraient que peu d'intérêt en présence d'une compatibilité vidéo limitée. Les cinéphiles nomades peuvent être rassurés : le Galaxy Nexus avale à peu près tout ce qu'on lui présente sans rechigner. Du MP4 au DivX (et XviD) en passant par le MKV HD 720 et 1080p, le Galaxy Nexus propose une décompression aussi fluide qu'immédiate (pas de temps d'attente à l'ouverture, ni lors de sauts de lecture).

Remarque : Attention, la mise à jour 4.0.2 supprime la compatibilité DivX. N'appliquez pas cette update si vous souhaitez conserver cette fonctionnalité.

Pour l'audio, le Galaxy Nexus propose un lecteur compatible avec les formats MP3, OGG, AAC, AAC+, eAAC+. Le programme est doté d'un égaliseur de tonalité (pour plus de détails, se reporter à notre test d'ice Cream Sandwich).

Test.Galaxy.Nexus (Clubic.com) 016
Test.Galaxy.Nexus (Clubic.com) 033
Test.Galaxy.Nexus (Clubic.com) 031

Lecteur audio du Galaxy Nexus


Enfin, il ne faudra pas en attendre trop du kit piéton fourni d'origine. Les mélomanes le remplaceront vite par un casque de meilleure qualité.

DLNA et sortie HDMI retour au sommaire

Mhl
Le Galaxy Nexus n'est pas équipé d'une sortie au format micro HDMI. En revanche, le téléphone est compatible avec la norme MHL. Ce standard permet de « transformer » la prise Micro USB en sortie HDMI. Attention, le système nécessite l'utilisation d'un adaptateur MHL optionnel de marque Samsung (compter entre 30 et 40 euros). Résolution HD oblige, le résultat à l'écran est quasi identique à ce que l'on obtiendra en raccordant un PC portable à son téléviseur HD. Impressionnant ! À noter que ce mode d'affichage « clone » fonctionne avec toutes les applications (jeux vidéo, navigateur, lecteur vidéo, photo, etc.). Aucune solution DLNA n'est proposée en standard. En cas de besoin, vous pourrez vous tourner vers BubbleUPnP (Android Market).

DSC 0020

Mise en situation de la sortie HDMI


Logo android polo nakedg

Vous voulez en savoir plus ?

Retrouvez notre article sur Android 4.0 (ou Ice Cream Sandwich) qui décrit plus dans le détail le système d'exploitation mobile qui gère ce smartphone.

Tests de performances (CPU, Web, calcul 3D, autonomie) retour au sommaire

Benchmark Pi
Ce logiciel de benchmark évalue la puissance brute du processeur en indiquant le nombre de millisecondes nécessaires au calcul du nombre Pi. Le résultat est sans appel : la puce Texas Instrument OMAP4460 double cœur cadencée à 1.2 GHz surclasse la concurrence. Le Galaxy Nexus se paye même le luxe de battre Tegra 3 sur Transformer Prime, la nouvelle tablette d'Asus ne dépassant pas les 439 ms.


Benchmark Pi (en ms, le plus petit résultat est le meilleur)


SunSpider
Place au Web avec Sunspider, le benchmark JavaScript des auteurs du moteur de rendu HTML Webkit (Safari, Chrome...). Ici le Galaxy Nexus s'offre la meilleure place du classement en parvenant à battre l'iPhone 4S. Des résultats confirmés par la pratique : le Galaxy Nexus offre une excellente expérience Web.


Benchmark Javascript Sunspider (en ms, le plus petit résultat est le meilleur)


GLBenchmark
GLBenchmark est un logiciel qui éprouve les performances OpenGL ES 1.X et 2.0. Pendant toute la durée du test, le mobile calcul une scène complexe modélisée en trois dimensions. Le score obtenu (nombre de frames) donne une indication des capacités du terminal en matière de calcul 3D. Ici, le Galaxy Nexus pêche un peu, mais il faut éviter de tirer des conclusions hâtives. La résolution élevée du terminal demande une puissance de calcul plus importante pour afficher la scène du benchmark. Dans la pratique, le Galaxy Nexus se montre à la hauteur.



Benchmark GLBenchmark 2.1.0 Egypt High (nombre de frames, le plus grand résultat est le meilleur)


Autonomie
Comme on peut s'en douter, les caractéristiques avantageuses du Galaxy Nexus (large écran HD, processeur double cœur @1,2 GHz) sont gourmandes en énergie. Conscients du problème, les ingénieurs de Samsung et Google ont doté leur poulain d'une batterie de 1750 mAh (les rumeurs concernant une éventuelle batterie de 2000 mAh n'ont pas été confirmées par Samsung).

Autonomie
Perte d'autonomie en activité


Cette dernière ne permet pas de battre des records d'autonomie, mais plutôt de maintenir le Galaxy Nexus dans une moyenne raisonnable. En veille avec usage modéré, on peut tenir une journée et demie entre deux charges. En revanche, les résultats obtenus lors du test de décharge en activité (graphique ci-dessus) nous rappellent que nous sommes au volant d'une bête de course. Les activités Web ou vidéo prolongées impacteront l'autonomie de façon non négligeable.

Jeux vidéo retour au sommaire

Les jeux gourmands tels que Shadowgun, Riptide, Asphalt 6 ou Dungeon Defender (Unreal Ungine) sont parfaitement fluides. En revanche, à l'instar du Galaxy Note qui disposait également d'une résolution inhabituelle, on peut se questionner sur les problématiques de compatibilité. Nous n'avons pas constaté de soucis, y compris avec Dungeon Defender qui posait des problèmes sur Galaxy Note (débordement des touches tactiles de l'écran).

Test.Galaxy.Nexus (Clubic.com) 030
Test.Galaxy.Nexus (Clubic.com) 026

Jeux vidéo sur Galaxy Nexus


Conclusion retour au sommaire

À la lumière de ce test, une première constatation s'impose : ce Nexus ne tombe pas dans les travers de ces prédécesseurs. Alors que les Nexus One et Nexus S avançaient timidement dans l'ombre de leurs clones respectifs
Galaxy Nexus
(HTC Desire pour l'un, Galaxy S pour l'autre), ce Galaxy Nexus marque un réel tournant. Bond en avant d'Android 4.0, écran Super AMOLED HD, processeur et chip graphique véloces, fluidité de l'interface, exécution parfaite des applications « lourdes ». Inutile de chercher plus loin, nous tenons LE mobile Android (mobile tout court ?) le plus avancé du moment.

Au rang des petits points négatifs, on regrettera peut-être l'absence de slot Micro SD ainsi que l'aspect « cheap » de la coque dorsale en plastique. Concernant le capteur photo, la demi-déception du 5 mégapixels s'illustre là où on ne l'attendait pas vraiment. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les photos produites par le Galaxy Nexus n'ont pas grand-chose à envier à l'iPhone 4S (8 mégapixels). De près dans les environnements sombres, on constate même que la tendance s'inverse, la puissance du flash étant mieux calibrée sur Galaxy Nexus. En revanche, en vidéo, le bilan est plombé par un autofocus trop lent accompagné d'un mode HD 1080p moins fluide qu'en 720p.

Samsung souhaite probablement conserver une marge de progression pour un éventuel Galaxy S3. Faut-il attendre d'en savoir plus, ou craquer de suite pour un Nexus ? En l'état, ces petits défauts ne suffisent pas à entacher un tableau brillant. Oui, le Galaxy Nexus est bel et bien la bête de course que l'on attendait. Les mobinautes désireux d'acquérir un androphone haut de gamme n'auront que deux questions à se poser : où se le procurer, et à quel prix.

Les plus

  • Ecran Super AMOLED HD
  • Performances ébouriffantes / Finition
  • Compatibilité vidéo, taille d'affichage

Les moins

  • Pas de slot micro SD
  • Autofocus lent en vidéo
  • Manque de fluidité en capture 1080p

Samsung Galaxy Nexus

Test de Smartphone Android

Très bon

  • Finition/Qualité
  • Ergonomie
  • Web
  • Multimédia
  • Autonomie


Remarque : Le Galaxy Nexus est chez SFR en exclusivité provisoire à partir du 16 décembre au prix de 49,90 euros (offre de remboursement de 100 euros déduite) avec une formule Carré Web (Web mobile + 3 heures + appels illimités de 20 à 8 h et le week-end vers tous les opérateurs fixes et mobiles.). Le Galaxy Nexus devrait être disponible en boutiques à partir du 21 décembre.

Les autres opérateurs le proposeront à partir de janvier. Le prix conseillé hors abonnement est de 579€ TTC.

Vous aimerez aussi

Article du Vendredi 16 Décembre 2011 par Paul-Emile Graff

Envoyer par mail Envoyer par mail
à partir de
104,90 €
à partir de
343,90 €
à partir de
89,90 €
à partir de
34,89 €
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels

Sachs Marine Aquarium Time
Ecran de veille de type aquarium
God of War Screensaver
Ecran de veille God Of War
Matrix Code Emulator Screensaver
Copie conforme de l'écran de Matrix en économiseur d'écran
3D World Map
Le monde en 3D.
Electric Sheep
Economiseur d'écran psychédélique généré par l'interconnexion des utilisateurs
EarthView
Earth View : La planète sur votre bureau Windows !

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité