Espace membre :
flechePublicité

// Test du Galaxy Note : entre smartphone et tablette

Partager ce dossier

Publié par Paul-Emile Graff & Julien Jay le Mercredi 23 Novembre 2011

Présenté à l'IFA au début du mois de septembre, le Galaxy Note ne se sera pas fait attendre bien longtemps. Le signe distinctif de ce mobile ne passe pas vraiment inaperçu : le gabarit imposant se situe à mi-chemin entre la tablette et le smartphone ! Difficile de faire plus grand : à côté du Note, même l'HTC Titan fait figure de jouet. Avec son écran de 5.3 pouces Super AMOLED et sa résolution identique à celle d'une tablette HoneyComb (1280 x 800 !), le Note en impose. Autre grosse nouveauté : même si l'on a bien affaire à un écran capacitif, Samsung propose de prendre des notes à l'aide d'un stylet. Pari réussi ou essai à transformer ? La réponse dans les lignes qui suivent.

Galaxy Note
Caractéristiques principales
Système d'exploitation Android 2.3.5
Processeur / Fréquence Exynos C210 1.4GHz double coeur
Mémoire / Stockage 16GB de mémoire interne
MicroSD (jusqu'à 32GB)
Technologie d'écran et définition 5.3'' HD Super Amoled capacitif
(1280 x 800)
Appareil photo 8 mégapixels autofocus flash LED (capture vidéo en 1080)
Webcam de 2 mégapixels
GPS Oui + eCompass
Radio FM OUI
Batterie 2 500 mAh Li-on
Dimensions 146.85 x 82.95 x 9.65 mm
Poids 178g (avec batterie)

Galaxy Note



Un format XXL ! retour au sommaire

Alors que le Dell Streak, au format similaire, ne nous avait pas vraiment convaincus, ce Note signé Samsung brandit deux arguments qui font pencher la balance du bon côté. Tout d'abord, les dimensions généreuses de l'écran trouvent une certaine légitimité en présence du stylet. Pari réussi : l'écran de 5.3 pouces permet bien d'utiliser ce dispositif de pointage dans de bonnes conditions.



Vient ensuite la définition XXL de la dalle Super AMOLED : contrairement au Streak qui proposait une définition rigoureusement identique aux smartphones concurrents, le Note enfonce le clou en proposant une résolution que l'on trouve habituellement sur ordinateur portable, moniteurs, ou tablette Android (HoneyComb) ! Le résultat est là : la matrice offre une bonne vue d'ensemble des sites Web et la vidéo HD peut enfin être lue dans son format natif.

Image: 1/15 | Lancer le diaporama
 
 
 
Galaxy Note accompagné de son stylet : un gabarit XXL et une résolution qui joue à armes égales avec les tablettes HoneyComb. Heureusement, le poids reste raisonnable.
Terminal vu de dos : la coque constituée d'un plastique aussi fin que sensible aux rayures fait un peu toc. En revanche, la finition n'est pas à mettre en cause.
Objectif visio et haut-parleur d'oreille
Touche centrale physique (home). Ici, les touches tactiles sont éteintes (tout semble prêt pour Android 4.0 qui devrait signer leur disparition).
Les touches menu et back s'allument lorsqu'elles sont sollicitées. Ces touches ne peuvent pas être actionnées à l'aide du stylet, ce qui oblige à mixer stylet et doigt en permanence lorsqu'on utilise ce périphérique de pointage.
APN de 8 mégapixels avec flash LED. Le Note offre une qualité photo ou vidéo (1080p) excellente !
Prise Micro USB compatible MHL (sortie HDMI nécessitant un adaptateur).
Touche Power ou Veille
Touche de volume
Le stylet peut être rangé dans le corps du Galaxy Note.
Stylet passif avec touche (pour screenshot ou actions diverses) basé sur une technologie développée conjointement par Wacom et Samsung.
Kit piéton intra auriculaire avec télécommande déportée (volume et contrôle lecteur audio).
Galaxy Note face à son petit frère : un Galaxy S2 géant !
La coque arrière est très flexible : un peu trop ?
La coque arrière semble être encore plus fine que celle du Galaxy S2 qui battait déjà des records dans le domaine.


Concernant gabarit, l'utilisation au quotidien s'avère bien moins dramatique qu'on aurait pu l'imaginer. Les usages à une main restent toutefois à proscrire, et la place occupée dans une poche dépasse les normes en vigueur (il faudra éviter les jeans moulants aux petites poches). Pour ces raisons, le Note risque de s'adresser à un publique de niche. Il n'empêche qu'à l'usage, le Note se prête relativement bien aux exercices de la vie de tous les jours.

Stylet et saisie cursive : le point ! retour au sommaire

Galaxy Note
À l'instar de l'HTC Flyer, le Galaxy Note est équipé d'un stylet qui complète les manipulations tactiles (ce dernier vient se loger dans le corps de l'appareil lorsqu'on en a plus l'utilité). Samsung s'est inspiré du constructeur taiwanais en donnant la possibilité de réaliser des photos d'écran. Pour ce faire, il suffit d'appliquer une pression sur l'écran à l'aide du stylet tout en appuyant sur un bouton placé sur ce dispositif de pointage. Détail intéressant : dans certaines applications, la pression appliquée sur l'écran permet de forcer le trait (avec le crayon), ou d'augmenter son intensité (avec pinceau et marqueur, par exemple). En revanche, seuls deux niveaux de pression semblent être proposés, et l'écran se montre trop sensible pour que l'on puisse maîtriser facilement cet effet.

À noter que le stylet s'appuie sur une technologie développée conjointement par Samsung et Wacom (une référence dans le monde des tablettes graphiques). La pierre angulaire du système repose sur l'écran. Le stylet est dit « passif », ce qui signifie qu'il n'y a pas de batterie à l'intérieur, même si un bouton situé sur ce dernier pourrait le laisser penser.

Avec un stylet, on est en droit de s'interroger sur la précision des saisies. Même si la technologie se montre convaincante, il est difficile de donner une réponse tranchée. S'il est vrai que le stylet offre une précision accrue par rapport au doigt, dans certains cas, on constate parfois un décalage pouvant atteindre de 1 à 2 mm. L'écart est négligeable dans la majorité des cas, mais il peut s'avérer gênant lorsqu'un besoin de précision accrue se fait sentir (dessin). À noter que ce petit défaut ne peut pas être corrigé : aucun étalonnage n'a été prévu.

Galaxy Note
Galaxy Note
Galaxy Note

La reconnaissance de caractères cursive : du bon et du moins bon.


Enfin, le stylet pourra être utilisé pour saisir des lettres une à une, ou des mots entiers (en remplacement du clavier tactile). Dans un cas comme dans l'autre, tout n'est pas encore parfait. À titre d'exemple, les U sont parfois reconnus comme étant des V. Avec les mots complets, le dispositif de Samsung souffre parfois d'un des principaux défauts de Transcriber (Microsoft) sur Windows Mobile. Au lieu de se baser rigoureusement sur un dictionnaire, le programme propose parfois des mots farfelus mixant lettres et chiffres. Au final, on revient assez vite au clavier virtuel.

Galaxy Note

La reconnaissance de caractères cursive : du bon et du moins bon.


Stylet : le tour des applications proposées par Samsung retour au sommaire

Pour appuyer l'usage du stylet, Samsung propose le logiciel de prise de note S Memo. Vous laissant le choix des plumes, l'application autorise la saisie au clavier virtuel et permet, en véritable cahier numérique, l'inclusion d'images ou de notes audio. La synchronisation avec Google Documents est même de la partie. Et si S-Memo ne vous emballe pas, Skitch, rachété en aout dernier par Evernote, est compatible avec le stylet (on apprécie le lissage automatique des courbes ou droites hésitantes).

Galaxy Note
Galaxy Note
Galaxy Note

S Memo : un logiciel de prise de note développé par Samsung.


Au-delà de S-Note, Samsung propose S-Choice une application offrant une sélection de logiciels compatibles avec le stylet. On en dénombre une quinzaine pour le moment, avec notamment des programmes de dessin.

Galaxy Note
Galaxy Note
Galaxy Note

Programmes optimisés stylet : il y en aura pour tout le monde du dessin pour enfants aux programmes de maquillage


Jeux vidéos + stylet + résolution + puissance = ? retour au sommaire

Côté jeux, Samsung fourni son terminal avec Crayon Physics Deluxe ou Slice It, deux titres qui s'avèrent particulièrement adaptés à la jouabilité au le stylet. Le Note est loin de se limiter à ses deux jeux puisque potentiellement, l'intégralité des programmes disponibles sur le Market est compatible avec le stylet. Avec certains titres (Fruit Ninja, par exemple), le stylet se montre vraiment agréable, rappelant le gameplay proposé par certains titres DS ou 3DS.

Galaxy Note
Galaxy Note

Crayon Physics et Slice It : le stylet s'avère idéal (cliquer pour agrandir)


Pour ce qui est de la puissance cette fois, s'il n'y a pas trop de soucis à se faire en présence d'un processeur double cœur « maison » cadencé à 1.4 GHz, on pouvait se poser des questions concernant la résolution exotique de l'appareil. Difficile de savoir si tous les programmes sont compatibles. Le signal lancé par les premiers jeux testés était plutôt encourageant : que ce soit avec Asphalt 6, ShadowGun ou Tetris, tout se passe pour le mieux. En revanche, avec Dungeon Defender, nous avons pu constater que les touches de contrôle tactiles « débordaient » de l'écran, rendant le jeu impraticable. Méfiance, donc. Pour finir sur les particularités propres au Note, on constate que cette fois, les pouces perturbent moins la visibilité en présence de contrôles tactiles. Ici, le large écran apporte une bouffée d'oxygène particulièrement appréciable sur le plan visuel.

SC20111118 164428
Galaxy Note

Pas de soucis avec la plupart des jeux, mais la compatibilité ne sera pas forcément totale (à droite : les touches débordent de l'écran).


Internet retour au sommaire

Comparé au Galaxy S2, la montée en résolution (480 x 800 contre 1280 x 800 pour le Note) laissait augurer une éventuelle perte de performances. Les doutes s'estompent assez rapidement, le Galaxy Note parvenant à s'accommoder de cette activité gourmande avec brio (même s'il n'atteint pas le niveau d'excellence de son petit frère). Les pages s'ouvrent très rapidement et les défilements tactiles (ou au stylet) sont fluides.

Device 2011 11 16 173406

Affichage en mode paysage


Seuls les sites « lourds » manquent de souplesse (Flash activé), mais dans l'ensemble, le Note ne déçoit pas. Puisqu'on en parle, le stylet apporte un plus dans le mesure ou il permet de pointer sur les différents liens et boutons avec une précision diabolique.

Galaxy Note
Galaxy Note
Galaxy Note

Un navigateur un poil moins réactif que sur Galaxy S2, mais des performances qui demeurent excellentes.


Pour ce qui est du multimédia cette fois, Android 2.3.5 est toujours accompagné du fameux plug-in Flash dont l'abandon sur mobile a été officiellement annoncé par Adobe. En attendant cette date fatidique, les contenus multimédias encodés dans ce format (vidéos et Flashs audio) s'exécutent sans soucis sur Galaxy Note. On constate même que les vidéos lourdes non optimisées pour mobile sont lues de façon fluide.

Galaxy Note

Optimisés mobile ou non, les vidéos Flash passent sans problème.


Un excellent point, donc. Au rang des autres fonctionnalités, on retrouve les classiques rotations basées sur l'accéléromètre et autre gestionnaires d'onglets. À l'instar du Galaxy S2, Samsung propose à nouveau la possibilité de réaliser des zooms en gardant deux doigts appuyés sur l'écran tout en inclinant le mobile. Une idée originale qui s'avère toutefois moins pratique qu'un classique multipoint (également proposé).

Qualité des appels retour au sommaire

LOGOTELEPHONE
Mobile à l'oreille ou via le kit filaire, le Galaxy Note offre une excellente qualité d'écoute. Certes, la taille du mobile oblige de le tenir à pleine (de préférence, grosse) main. Ceci étant dit, le poids raisonnable compte tenu du format (178 g) limitera les crampes en cas d'appels prolongés. Dernière remarque concernant le format : il ne faudra pas trop compter tenir le mobile d'une main pour composer un email, un SMS, ou plus simplement composer un numéro de téléphone avec le pouce. En toute situation (doigt ou stylet, quelle que soit l'activité), le Galaxy Note doit être tenu à deux mains.


Capture photo et vidéo retour au sommaire

Le Galaxy Note est équipé d'un appareil photo de 8 mégapixels autofocus épaulé par un petit flash. Ne tournons pas autour du pot plus longtemps : en matière de capture photo et vidéo, le Galaxy Note se montre convaincant. En qualité photo maximale, le smartphone génère des fichiers .JPG de 3264 x 2448 (compter environ 3,6 Mo par photos) particulièrement convaincants.

L'autofocus s'effectue instantanément, la balance des blancs est bonne, l'image est nette et les couleurs sont fidèles à l'original. Ces bonnes performances montrent toutefois leurs limites lorsque les conditions d'éclairage sont moins clémentes. Dans ce cas, la couche logicielle opère un lissage des textures qui gomme les détails pour masquer les phénomènes de bruitage. Ce post traitement limite les bonnes performances entre 200 et 400 ISO (limite maximale en mode automatique), ce qui reste logique compte tenu de la taille physique du capteur.

En résumé, en bonnes conditions en extérieur, le Note peut rivaliser avec certains compacts de la marque (hors zoom). En revanche, en intérieur, ou dans tous les cas de faible luminosité, l'écart avec un compact est nettement plus visible.



Resize
Crop

Galaxy Note : des capacités photos impressionnantes !


Pour ne rien gâcher, le constructeur sud-coréen ne change pas ses habitudes et propose toujours une foule d'options bienvenues. Dans le lot, on retiendra surtout le géotagging, le minuteur, les effets vidéo (sépia, noir et blanc, etc.) ainsi que le focus par détection de visage. En revanche, on regrette que l'objectif soit explosé aux rayures (on aurait préféré qu'il soit protégé par un renfoncement).

Device 2011 11 17 162022
Device 2011 11 17 162221

Échantillons d'options proposées par la couche photo


Bonne nouvelle, le Note ne baisse pas sa garde en ce qui concerne la capture vidéo. En 1080p (.mp4, 1920 x 1080), les séquences sont parfaitement fluides et nettes (l'autofocus se montre particulièrement efficace). Le flux vidéo est encodé au format AVC à 30 images secondes, la piste audio en AAC 124 kbps (deux canaux). Aucun doute, Samsung place la barre très haut. Seul inconvénient qui découle mécaniquement de cette qualité : en 1080p, on consomme 123 Mo/minute (87.2 Mo/minute en 720p)…




Lecture vidéo et audio retour au sommaire

Est-il possible de profiter au mieux de l'affichage du Note pour afficher ses vidéos ? Rappelons que la matrice Super AMOLOED du Galaxy Note se caractérise par une diagonale généreuse (5.3 pouces) alliée à une définition WXGA que l'on trouve habituellement sur portable, tablette 10 pouces, ou moniteur desktop ! La réponse est à l'affirmative : le Note poursuit dans la voie tracée par les deux premiers smartphones de la gamme Galaxy en parvenant à avaler la grande majorité des formats vidéos du MP4 au Divx en passant par le MKV ! Puisqu'on en parle, cette fois, la HD prend tout son sens dans la mesure où le Note fait partie des rares smartphones à être capables de lire un fichier HD 720p en résolution native avec une fluidité impeccable… effet garanti !

Galaxy Note

Lecture d'un MKV HD : la définition de 1280 x 800 prend tout son sens.


Pour l'audio, Samsung propose toujours un lecteur amélioré proposant de nombreux profils sonores pouvant être combinés avec des effets acoustiques. Une piste musicale pourra également être paramétrée en sonnerie, ou partagée par email, Wi-Fi ou Bluetooth (ou DLNA via AllShare). En cas de besoin, le tout est complété par un tuner FM.

Pour ces deux activités, Samsung fournit un kit piéton stéréo filaire intra auriculaire qui offre un rendu sonore correct. Ce dernier a également le bon goût d'être doté de contrôles déportés complets (commande du lecteur, volume).

La lecture sur Galaxy Note retour au sommaire

Le format du Galaxy Note se prête bien à l'exercice de la lecture ! En standard, Samsung propose Reader Hub, une application trois en un qui permet d'effectuer des téléchargements de journaux, de magazines, et de livres électroniques. Le premier sous-programme se nomme Press Reader. Ici, on peut accéder à un kiosque qui propose 9 quotidiens en Français parmi lesquelles on retrouve Le Monde, Aujourd'hui en France, La Tribune et Libération.

Galaxy Note
Galaxy Note
Galaxy Note

Reader Hub


Du côté des magazines, il faut compter sur Zinio qui propose un choix nettement plus large, même si la présence de nombreuses publications étrangères donne une impression d'exhaustivité trompeuse. L'application est relativement basique. Lorsqu'on parcourt une catégorie, toutes les langues sont mélangées.

Le kiosque de livre électronique n'est autre que Kobo, un service qui se limitait aux ouvrages rédigés dans la langue de Shakespeare. Petite nouveauté : les parutions françaises font leur apparition depuis la naissance d'un partenariat avec la Fnac. Cette fois, on a accès à un catalogue français de deux millions de livres. Au final, en dehors de l'offre Fnac, on reste tout de même un peu sur sa faim. Pour passer à la vitesse supérieure avec les ebooks, on peut utiliser un programme tiers tel qu'Aldiko (livres téléchargés soi-même + kiosque) ou Kindle (kiosque de vente).

Galaxy Note
Galaxy Note
Galaxy Note

Reader Hub


Un « Siri like » sur Galaxy Note ? retour au sommaire

Le Galaxy Note est accompagné d'un programme qui marche dans les traces de Siri. Cet assistant basé sur la reconnaissance permet d'effectuer différents types d'action en prononçant des phrases clefs. Le système est beaucoup plus rigide que celui qui équipe l'iOS 5 sur iPhone 4S. On a plus affaire à une application similaire dans son principe à Microsoft Voice Command sur Pocket PC. Lors des dictées (SMS, email), la reconnaissance n'est pas catastrophique, mais on constate souvent une erreur par phrase prononcée. Au final, seuls les plus persévérants utiliseront ce système.

Galaxy Note
Galaxy Note
Galaxy Note

Le Galaxy Note propose un assistant de reconnaissance vocale.


À propos de la sortie HDMI retour au sommaire

À l'instar du Galaxy S2, le Note n'est pas équipé d'une sortie HDMI native. Il est toutefois possible de raccorder le smartphone à un téléviseur en utilisant ce standard, mais pour cela, il faudra passer par un adaptateur MHL (optionnel, compter une quarantaine d'euros).

Mhl

Sortie HDMI : oui, mais via MHL


Autonomie

Que donne le Galaxy Note en terme d'autonomie ? L'impressionnante batterie de 2500 mAh compense-t-elle la demande énergétique de la matrice Super AMOLED de 1280 x 800 accompagnée d'un Exynos C210 cadencé à 1.4 GHz ? Que ce soit en charge ou en veille, on constate que le Note s'en sort plutôt bien. En charge (graphique ci-dessous), le smartphone se hisse sur la première marche du podium aux côtés de l'Atrix de Motorola.

Autonomie
Autonomie en charge (suite de 4 activités distinctes)


Concernant l'autonomie en utilisation « classique », si usage modéré, il est possible de tenir un jour et demi à deux jours entre deux charges. Au final, la batterie dont la capacité est bien supérieure à ce que l'on observe avec les smartphones concurrents ne permet pas de battre des records, mais plutôt de maintenir une autonomie satisfaisante.

Conclusion retour au sommaire

Le Galaxy Note est né d'un pari audacieux... Un pari qui n'avait pas vraiment porté chance à certains de ses prédécesseurs (le Dell Streak, par exemple). Malheureusement, le Note ne parvient toujours pas à mettre ce format hybride au goût du jour. Pourtant, il dispose de solides atouts conférant au moins pour partie une légitimité certaine à son format XXL.

Note2
En premier lieu, on pense à la résolution de la matrice Super AMOLED qui parvient à se hisser au niveau de tablette 10 pouces, ou d'ordinateurs portables. L'écran apporte un plus significatif sur le Web, et offre cette fois ses lettres de noblesse à la vidéo HD sur mobile. Vient ensuite le stylet dont le come back ravira les fans du tactile de la première heure. Il ne parviendra toutefois pas à convertir les utilisateurs qui pensent qu'il appartient à une époque révolue, à moins de tenir absolument à disposer d'un calepin numérique de poche.

Trop petit pour être considéré comme une véritable tablette, et trop gros pour un smartphone, le Note aura un certain mal à faire l'unanimité. Le gabarit impose de tenir systématiquement le mobile à deux mains, même lorsqu'il faut simplement composer un numéro de téléphone. À l'oreille, le Note doit être tenu à pleine main, mais heureusement, le poids reste raisonnable.

Dans la liste des points positifs, on retiendra la vélocité du terminal ainsi que ses excellentes capacités multimédias (photo, lecture et capture vidéo, audio). Autre point appréciable : les bonnes performances n'entachent pas l'autonomie. Il est vrai que Samsung a été obligé d'intégrer une batterie de 2500 mAh pour assurer une autonomie convenable.

Au final, le Note n'aura pas la prétention de convertir les personnes réfractaires au format. Il n'en demeure pas moins qu'il pourra constituer un choix pour les acheteurs avertis en quête de confort visuel et/ou les aficionados du stylet qui apprécie de pouvoir prendre des notes, ou réaliser des croquis en toute facilité.


Les plus

  • Stylet / Écran / Définition
  • Lecture vidéo HD / Logiciels Samsung
  • Capture photo et vidéo de haut vol

Les moins

  • Finition « plastique ».
  • Coque arrière trop fine
  • Des redémarrages inopinés ?
  • APN exposé aux rayures

Samsung Galaxy Note

Test de Smartphone Android

Assez bon

  • Finition/Qualité
  • Ergonomie
  • Web
  • Multimédia
  • Autonomie


Vous aimerez aussi

Article du Mercredi 23 Novembre 2011 par Paul-Emile Graff & Julien Jay

Envoyer par mail Envoyer par mail
à partir de
104,90 €
à partir de
343,90 €
à partir de
89,90 €
à partir de
34,89 €
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Outils pour musiciens

Guitar Pro
Guitar Pro 6 : La solution musicale de référence pour Guitaristes !
TuxGuitar
Musique et tablatures !
KB Piano
transforme votre clavier d'ordinateur en synthetiseur.
Electronic Piano
Fiche Logiciel
Accordeur
Accordez numériquement tous vos instruments avec un micro et à l'aide de ce Saint Graal gratuit et portable !
MixMeister BPM Analyzer
analyse le BPM d'un MP3

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité