le jeudi 13 juin 2013

Raspberry Pi, NuC, clés Android : le succès des mini PC


Les Raspberry Pi, le Nuc d'Intel, les clés-PC, les ordinateurs et même leurs systèmes d'exploitation sont en pleine mutation. Pas de quoi faire trembler pour l'instant Microsoft et Apple, mais cette nouvelle génération de machines fonctionnant avec des OS Open Source (Android, Linux,...) démontre que des alternatives très bon marché peuvent satisfaire de multiples besoins. En pleine crise économique, on ne peut que se féliciter de cette tendance qui suscite un immense engouement. Décryptage de ces nouveaux pionniers de l'informatique 2.0...

Raspeberry Pi



La chute des ventes d'ordinateurs

Rien ne va plus sur le marché des ordinateurs... Selon l'institut International Data Corp (IDC), les ventes sont en chute libre et accusent une baisse de 13, 9 % pour le premier trimestre 2013. Il s'agit de la plus forte baisse depuis près de vingt ans ! La faute à la conjoncture économique difficile, mais également à l'échec des nouvelles versions de PC sous Windows 8 (un OS qui est loin de faire l'unanimité), et bien sûr à l'émergence fulgurante des tablettes. De plus en plus de consommateurs se contentent désormais d'une tablette comme outils informatique, tandis que d'autres se tournent vers des solutions beaucoup plus abordables que les ordinateurs traditionnels.

Tablette Archos 5 Internet Tablet - 160Go (clone)


L'essor des micro-PC low cost

Linux - Tux Logo officiel
Le marché ne semble pas près de reprendre des couleurs, d'autant que de nouvelles machines à bas prix viennent concurrencer les ordinateurs traditionnels. On assiste en effet à la montée en puissance des micro-PC lancés il y a tout juste un an par le fabricant anglais Raspberry PI. Basées généralement sous Linux, ces machines atypiques à peine plus grandes qu'une carte de crédit sont vendues à partir d'une vingtaine d'euros. Le concept remporte un tel succès que des poids lourds du marché de l'informatique comme Intel, AMD ou Samsung proposent désormais des modèles concurrents.

Des clés-PC Android prometteuses

Android Logo
Autre tendance qui commence à arriver peu à peu en France, les clés-PC sous Android (l'OS mobile de Google) qui se vendent entre 75 et 130 €. Des ordinateurs de la taille d'une « grosse » clé USB destinée à être branchée à un écran de TV ou un moniteur via une prise HDMI. L'intérêt ? Apporter des fonctions multimédias à des écrans non connectés grâce au Wi-Fi, consulter les fichiers stockés sur leur mémoire interne, accéder à un ordinateur distant via une application spécifique, ou encore à l'immense catalogue d'applications de Google Play. Là encore, des poids lourds comme Dell et Haier n'ont pas tardé à se positionner sur ce nouveau segment de marché.

Un second âge d'or pour l'informatique ?

Cette nouvelle génération de produits innovants et bon marché offre l'opportunité d'explorer de nouveaux horizons. Raspberry Pi ouvre une voie royale aux bidouilleurs en herbe qui peuvent se frotter à la programmation pour faire faire à ces petits engins exactement ce qu'ils souhaitent. Dans le sillage du fabricant anglais, le géant Intel semble avoir visé juste avec le NuC, une version chic des Raspeberry Pi dont les spécifications commencent à être reprises par d'autres constructeurs. Promis sans doute à un bel avenir, les clés-PC offrent une nouvelle expérience permettant de profiter de l'univers du multimédia, de la mobilité et de l'informatique sur un seul et même écran. Tour d'horizon des possibilités offertes par ces ordinateurs d'un nouveau genre...
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )