Mini mais puissant : top 9 des meilleurs mini PC

Petits, silencieux, peu gourmands en énergie, les mini PC ont le vent en poupe. De plus en plus puissants, ils rivalisent désormais avec les tours et ne sont plus cantonnés à la fonction de media center. Voici notre sélection.

On trouve deux catégories de mini PC sur le marché : les prêts-à-l'emploi et les « nus » ou barebone. La seconde catégorie est livrée sans système d'exploitation et sans mémoire. Il faudra acheter séparément la RAM et les disques durs ou SSD. Nous présenterons les deux types d'appareil dans cet article.

Comme il n'y a pas de modèle meilleur qu'un autre dans l'absolu, puisque tout dépend de l'usage que l'on veut en faire, nous les avons simplement classés par ordre de puissance croissante.

NB : Les mini PC retenus dans cette sélection sont le plus souvent équipés de processeurs Intel pour appareils mobiles à très basse consommation, dont l'enveloppe thermique n'est que de 15W. Ces processeurs de 6e et 7e génération sont reconnaissables à la lettre U. Exemple : Intel Core i3-6100U

Ces précisions étant faites, découvrez sans plus attendre notre Top 9 des mini PC :

9. Acer Chromebox CXI2 (DT.Z0KEF.004)

Pour booster sa télé avec Chrome OS

Pour démarrer cette sélection, voici un mini PC bien particulier. Tournant sur Chrome OS, le système d'exploitation de Google, il ne permettra pas de faire tourner des applications comme Word ou Excel. Il est plutôt conçu pour surfer sur le web, regarder des vidéos sur YouTube ou travailler sur des documents stockés dans le Cloud de Google.

Il existe deux modèles de Chromebox commercialisés par Acer. Celui que nous vous présentons est doté d'un processeur Intel Celeron 3215U, de 4 Go de RAM et de seulement 16 Go de mémoire Flash, ce qui est peu dans l'absolu, mais est adapté à un stockage dans le Cloud.

Acer Chromebox CXI2 (DT.Z0KEF.004)

Il dispose de quatre ports USB 3.0 dont deux en façade, d'un port Ethernet et d'une sortie audio mini jack, et peut être branché à un téléviseur ou à un écran d'ordinateur grâce à ses sorties HDMI et Display.

Nous n'avons pas retenu le modèle équipé d'un Intel Core i3, car il est nettement plus cher et est réservé à ceux qui font beaucoup de visioconférences sur Google Hangout. Pour le même prix il serait sans doute plus judicieux de s'orienter vers un mini PC nu.

Coûtant moins de 200 euros, le modèle de base de l'Acer Chromebox est un appareil intéressant, qu'il sera sans doute plus utile de brancher sur un téléviseur que sur un moniteur, pour obtenir un poste de travail ou de divertissement à moindre coût.




8. Revo One RL85 DT.SYYEF.022

Un mini PC mignon tout plein, sous Windows 10 Home.

Sorti en 2015, il n'intègre pas les composants les plus récents mais demeure un très bon choix si l'on n'a pas besoin de vidéos en 4K et si l'on est sensible à son look tout en douceur et à ses dimensions modestes (10 x 10 x 15 cm).
Ce modèle comporte un SSD de 128 Go et un disque dur de 1 To. On dispose donc d'un engin réactif et doté d'une forte capacité de stockage, configuration idéale pour un média center d'autant plus qu'il peut être piloté depuis un smartphone.

Revo One RL85 DT.SYYEF.022

Windows fonctionnera sans problème, grâce à ses 8 Go et son processeur i5-5200U de 5e génération. Le Revo One n'est pas un foudre de guerre et il ne sera pas à l'aise avec les jeux, mais ce n'est pas ce qu'on lui demande.

Les connecteurs sont tous situés en face arrière, à l'exception du lecteur de carte SD, qui est situé sur le dessus : deux ports USB 3.0, deux USB 2.0, une sortie audio, un port Ethernet et un Display Port pour l'écran.



7. ZOTAC ZBOX CI523 nano

Boitier nu peu onéreux, pour la bureautique.

Ce boitier de 15 x 12 x 6 cm, équipé d'un processeur Intel Core i3-6100U à 2.3GHz, refroidi passivement est vendu seulement 350 euros. Il faudra toutefois acheter séparément RAM et support de stockage.

ZOTAC ZBOX CI523 nano

On pourrait penser qu'à un tel tarif la connectique serait en retrait, et bien non. La face avant comporte un lecteur de carte 3-en-un, deux jacks audio (micro et casque), un port USB 3.0 et deux ports USB-C. Sur la face arrière, on trouve les ports HDMI et Display, un port USB 3.0 et deux USB 2.0.

Avec 4 Go de mémoire (DDR 3) et un disque SSD de 64 Go, on pourra faire tourner Linux sans problème. Pour Windows mieux vaut doubler RAM et SSD. Pour stocker ses films on recourra à un disque dur externe.



6. LDLC PC10 NUC-I3-8-S1-10H

Bien pour la bureautique. Windows 10 Pro préinstallé

LDLC est un fournisseur de composants informatiques bien connu des geeks qui assemblent eux-mêmes leur PC. Leur offre commerciale comprend également des PC déjà montés, dont ce modèle qui est livré avec Windows 10 professionnel.

Ce petit boitier est en fait un NUC Core i3 Skylake. Les NUC (Next Unit of Computing) sont des mini PC nus commercialisés par Intel. Mesurant 11 x 11 x 3,2 cm, ce modèle est équipé d'un processeur de 6ème génération Intel Core i3-6100U à 2,3 GHz, de 8 Go de RAM DDR4 et d'un disque SSD de 120 Go. Cela suffit largement pour faire tourner Windows 10 et des logiciels de bureautique comme Word ou Excel.

LDLC PC10 NUC-I3-8-S1-10H

Il est possible de se procurer le boitier nu d'Intel pour environ 350 euros. Sachez qu'il n'est pas silencieux comme le Zotac présenté plus haut. L'intérêt de l'offre de LDLC est de proposer un produit prêt à l'emploi.
- En face avant : deux ports USB 3.0, dont un pour charger les batteries, et deux mini jacks (micro et casque).
- En face arrière : deux ports USB 3.0 supplémentaires, un port Ethernet, un Mini Display pour l'écran et enfin un port HDMI 1.4.

Ce mini PC pourra servir également de media center, quitte à utiliser un disque dur externe pour y stocker les films.


5. Le Wood Kubb Noyer

Tout de bois vêtu

Fin 2014, la société toulousaine Bleujour avait fait sensation avec son cube bleu de 12 cm. Le Kubb s'est depuis décliné en plusieurs collections : essentielle, pantone, intemporelle, haute couture et wood.

La collection « wood » comprend trois modèles : noyer, frêne brun et frêne blanc. Nous avons retenu le modèle noyer à l'aspect particulièrement chaleureux, qui tranche fortement avec l'image que l'on se fait habituellement d'un ordinateur.

Wood Kubb Noyer

La configuration de base est vendue 720 euros, elle comporte un processeur Intel i3-6100U à 2,3 GHz. Pour 130 euros de plus, on pourra opter pour un i5-6260U de même génération, plus polyvalent et doté d'une puce graphique Iris 540 plus performante.

Il faudra compter encore 120 euros supplémentaire si l'on souhaite une machine équipée de Windows 10 plutôt que de Linux Mint, une excellente déclinaison de Linux, au demeurant.

Les 8 Go de RAM DDR4 sont extensibles à 32 Go et le SSD de 128 Go peut être secondé par une seconde unité de stockage de 2,5 pouces.

Pour des raisons esthétiques il n'y a pas de ports en façade. La connectivité est cependant tout à fait satisfaisante : le Kubb est pourvu en effet d'un port Ethernet, de deux ports USB 3.0, quatre USB 2.0, un port HDMI et un Mini Display. Seul regret : il n'y a pas de prise casque.


4. ASUS VivoMini UN65H-M018Z i5-6200U

Polyvalent et d'un bon rapport qualité-prix. Windows 10 Home préinstallé.

L'UN65H est décliné en différente version, le modèle retenu pourvu d'un processeur i5 65200U à 2,3 GHz, de 8 Go de mémoire vive, d'un SSD de 128 Go et d'un disque dur de 500 Go. Il combine rapidité du SSD et puissance de stockage du disque dur, qui sera bien utile pour y stocker films et photographies. Pour dissiper la chaleur Asus a ajouté un ventilateur, mais assure que celui-ci est très silencieux.

Asus VivoMini

Il n'y a aucun connecteur en face avant. La face arrière comporte deux ports USB 3.0, un port Ethernet, un port HDMI, un jack combiné micro et casque et enfin un port Display. Sur le côté on trouve deux USB 3.0 supplémentaires qui peuvent charger les batteries, et un lecteur de carte quatre-en-un.

Ce mini PC de dimension modeste (13 x 13 x 5 cm) pourra servir à tous les usages courants : bureautique, retouche photo, media center (sauf vidéos 4K). Une bonne affaire assurément dans le même esprit que le Revo One, avec des composants plus récents.



3. Gigabyte Brix GB-BKi5HA-7200

Mini PC nu. De bons composants et un bon boitier.

Gigabyte est un célèbre fabricant taïwanais de cartes mères et de carte graphiques, qui a eu la riche idée d'ajouter des boitiers autour de ses cartes mère. Le robuste boitier de la série Brix mesure environ 12 x 12 x 4,7 cm et est doté d'un support VESA, ce qui signifie qu'on peut le fixer derrière un écran.

gigabyte-brix-gb-bki5ha-7200

La face avant est plutôt dépouillée puisqu'on n'y aperçoit que deux ports USB 3 dont un de type USB-C et un jack audio. Sur la face arrière, deux ports USB 3.0, un port mini Display, HDMI et un port Ethernet.

Le boitier comporte un emplacement SATA 3 et un M2. On pourra donc installer un SSD plus un disque dur ou un deuxième SSD. Il y a deux slots pour la RAM DDR4, soit un maximum de 32 Go.

Ce modèle est pourvu d'un processeur de 7ème génération i5-7200U à 2.5 GHz grâce auquel ce mini PC pourra s'acquitter de toutes sortes de tâches, y compris lire les vidéos 4K grâce à sa puce graphique Intel HD 620. On pourra éventuellement attendre la prochaine mise à jour comportant une puce graphique Iris un peu plus performante.




2. Intel NUC NUC7i5BNH

Mini PC nu. PC à tout faire ou Media Center 4K.

Le NUC7i5BNH, lancé lors du CES de Las Vegas 2017 sera prochainement disponible en France.

Avec son processeur bi-cœur i5-7260U 2,2 GHz de 7ème génération et sa puce graphique Iris Plus 640, il constitue un excellent choix pour lire des vidéos en 4K.

Intel NUC NUC7i5BNH

Il dispose de deux emplacements DDR4 et accepte jusqu'à 32 Go de mémoire vive. Pour la mémoire de masse on trouve un port SATA3 pour connecter un disque dur ou un SSD classique, mais aussi un emplacement pour connecter un SSD M.2 de type barrette de mémoire.

Si l'on ne se sert de ce mini-PC que comme media center et que les films sont stockés sur un disque dur externe, on pourra opter pour le modèle NUC7i5BNH plus petit et sans port SATA interne, qui ne pourra accueillir qu'un SSD M.2.

Côté connectique, on trouve à l'avant deux ports USB 3.0, un jack audio et deux micros pour dialoguer avec Cortana l'assistant de Microsoft ; et à l'arrière deux autres ports USB 3.0, un port Thunderbolt, un port HDMI 2.0 et un port Ethernet. L'indispensable lecteur de carte micro SD est accessible sur le côté, près de la face avant.

Au final, un mini-PC très complet qui pourra remplacer votre vieille tour ou servir simplement de media center et qui ravira les geeks grâce à ses excellentes spécifications. Sachez qu'il existe également un modèle pourvu d'un processeur i7.


1. Lenovo ThinkCentre M900-Tiny 10FM003HFR

Le plus puissant de cette sélection, sous Windows 10 Pro.

Cette déclinaison des minis PC professionnels de Lenovo séduira ceux qui ont besoin d'une bonne puissance de calcul mais ne veulent pas faire trop de compromis sur l'encombrement.

Lenovo Thinkcentre m900 10FM003HFR

Il mesure environ 18 x 18 x 3,5 cm, mais est suffisamment léger (1,3 kg) pour être accroché à l'arrière d'un écran grâce à son support VESA. Posé sur le bureau il peut être utilisé en position horizontale ou verticale (recommandé).

C'est le modèle le plus puissant de notre sélection. Son processeur Intel Core i7 6700T est cadencé à 2,8 GHz pour une enveloppe thermique de 35 W. Il est équipé de 8 Go de DDR 4 et d'un SSD de 256 Go.

La face avant comprend deux ports USB 3.0 et deux jacks audio (micro et casque). La face arrière compte pas moins de quatre ports USB, un port Ethernet et un Display Port. Attention : il n'y a pas de port HDMI.

Ce n'est pas un modèle familial, mais il ne faut pas le restreindre au monde de l'entreprise. Il pourra également intéresser les travailleurs à domiciles et les indépendants.

Modifié le 03/05/2017 à 16h00
Commentaires