Rapidité d’Internet : mauvais classement pour la France

La France fait pâle figure par rapport au reste des pays occidentaux en matière de rapidité de connexion à internet. L'Hexagone est en effet classé à la 51e place d'un classement établi par la société Akamai.

Une mauvaise performance liée au retard pris par la France dans l'adoption du haut débit.

La France en retard dans le haut débit


En termes de rapidité d'accès à Internet, les performances de la France sont mauvaises : le pays se classe à la 51e position, derrière la plupart des pays européens et occidentaux, selon le classement établi par Akamai (une société américaine de mise à disposition de serveurs et caches pour les entreprises).

Avec une vitesse moyenne de connexion 10,8 Mbit/s, la France est loin de la Corée du Sud, en tête du classement, qui affiche une vitesse moyenne de connexion de 28,6 Mbit/s. Un mauvais score lié au retard pris par la France dans l'adoption du haut débit, même si le déploiement de la fibre s'accélère sur le territoire français. En France, le taux d'adoption du haut débit à 4 Mbit/s n'est que de 70 % contre 82 % au niveau mondial, soit 12 points d'écart entre la France et la moyenne mondiale !

Fibre optique


Un classement dominé par les pays scandinaves


Le top 10 du classement est dominé par les pays scandinaves : Norvège (2e), Suède (3e), Finlande (6e) et Danemark (9e). Les pays asiatiques enregistrent également de bonnes performances, avec la Corée du Sud (1re), Hong-Kong (4e), Singapour (7e) et le Japon (8e). La Suisse et les Etats-Unis font également bonne figure, puisqu'ils se classent respectivement à la cinquième et dixième places.

Les performances de ces pays sont liées à leur conversion au haut débit. En Corée du Sud par exemple, le taux d'adoption du haut débit à 4 Mbit/s est de 98 %, soit 28 points de plus qu'en France !


Modifié le 06/06/2017 à 17h28
Commentaires