Espace membre :
flechePublicité

// Test Belkin F6D6230 N+ : bon routeur, mais un USB sous exploité

Partager ce dossier

Publié par Paul-Emile Graff le Vendredi 10 Septembre 2010

Test du Belkin : F6D6230 N+


Conception matérielle du produit

Le design du routeur N+ de Belkin rappelle les formes du Netgear WNDR3700 mais cette fois, le monolithe noir est surplombé de deux grosses antennes de 14 cm. D'autre part, contrairement à Netgear qui propose plusieurs dispositions (à plat, à la verticale, accroché au mur, etc.), le N+ est uniquement prévu pour être posé à la verticale sur une surface plane. Autre différence : Belkin n'a pas fait l'erreur de recouvrir intégralement son routeur d'un plastique glossy qui met en valeur la moindre trace de doigts ou grain de poussière. La majeure partie du corps de l'appareil est constituée d'un plastique noir mat. L'ensemble inspire plutôt confiance, Belkin reste fidèle à sa réputation.


DSC 0048 border
DSC 0056 border
DSC 0062 border

La finition est exemplaire.


Du côté des connectiques cette fois, en dehors des standards (4 prises réseau ainsi qu'une prise WAN RJ45), on note tout de même la présence d'un connecteur USB. Cette dernière peut être utilisée pour connecter une mémoire de masse (clé USB ou disque dur externe) en vue de partager des fichiers sur le réseau, ou pour télécharger des fichiers Bittorrent de façon autonome (voir chapitre consacré aux fonctions annexes pour plus de détails).

À propos de l'interface Web

L'interface Web du routeur est sobre, mais efficace. Les différentes rubriques sont regroupées sur la colonne de gauche. Le corps de la page affiche l'ensemble des paramètres qu'il est possible de modifier pour une catégorie donnée. Les informations sont bien hiérarchisées (réseau Internet, réseau local, réseau sans fil). On trouve relativement rapidement ce que l'on cherche. En toutes situations, l'interface Web se montre réactive.

Interface


Redirection de ports et DMZ

Si le réseau local abrite un serveur Web public, Belkin propose de mettre en place des redirections de ports. Au total, il est possible de créer 20 serveurs virtuels (ou 10 s'il faut rediriger les ports UDP et TCP pour un même serveur). Le constructeur a eu la bonne idée de proposer pas moins de 132 profils de configurations pré renseignés ! Dans cette longue liste, on trouve les usages courants (FTP, par exemple) ainsi qu'un grand nombre de jeux vidéo PC. Lorsqu'on sélectionne un profil type, il ne reste qu'à saisir l'adresse IP du PC serveur pour achever la configuration.

Serveur virtuel
Serveur virtuel2


Les personnes qui ne sont pas à l'aise avec les redirections ont la possibilité de paramétrer un DMZ. Dans ce cas, l'ordinateur dont l'adresse IP est enregistrée en DMZ sera directement exposé à Internet. Cette option évite de paramétrer une ou plusieurs redirections de ports, si un ordinateur abrite un serveur. Attention, dans ce cas, la machine ne sera pas protégée par le pare-feu intégré du routeur.


Dns Dynamique

Belkin propose de configurer un service de DNS dynamique. Une telle fonctionnalité est utile lorsque l'adresse IP publique est renouvelée régulièrement par le FAI. L'utilisateur n'a pas le choix des armes : le F6D6230 se limite uniquement aux services qui sont proposés par le site dyndns.org. L'absence de choix n'est pas handicapante dans la mesure où il s'agit d'un des meilleurs prestataires gratuits du genre.

Dyndns



USB : un Client Bittorrent intégré

Le routeur est équipé d'une prise USB, mais attention, contrairement au Netgear WNDR3700, il ne sera pas ici question de monter un serveur FTP personnel pour réaliser des petits partages entre amis. Ce modèle signé Belkin ne propose pas de possibilités d'upload, il se limite au téléchargement de fichiers BitTorrent. Lorsqu'on connecte une mémoire de masse au routeur (clé USB ou disque dur externe), on peut télécharger un fichier torrent sans avoir à laisser son ordinateur allumé en permanence.

Bittorrent


USB : la diffusion de vidéo en streaming

La possibilité de connecter une mémoire USB à même le routeur ne se limite pas aux fonctionnalités BitTorrent. En effet, le routeur est équipé d'un module UPnP qui est capable de diffuser les contenus photo, audio et vidéo sur l'ensemble du réseau local.

Les fichiers présents sur le disque USB connecté au routeur pourront être lus sur un ordinateur (via Windows Media Player sur Vista et Windows 7), ou sur tout appareil compatible UPnP ou DLNA (boitier multimédia HD, Xbox 360, PS3, etc.) via le réseau local.

Après test, on constate que le petit serveur multimédia fonctionne bien, même lorsqu'on lit une vidéo HD 1080 (d'un birate de 1Mo/s) via Wi-Fi à 12 mètres de distance (voir tableau de performances Wi-Fi en fin d'article).

Upnp
Dolphin



En revanche, même si les performances sont au rendez-vous, il ne faudra pas forcément se réjouir trop vite. En effet, concernant la vidéo, il est important de préciser que la prise en charge de l'UPnP ne signifie pas nécessairement que tous les codecs et les conteneurs vidéo sont pris en charge.

À l'issue du test, nous avons pu constater que les deux formats vidéo les plus utilisés par le grand public (.avi encodé en DivX et .mkv encodé en x264) ne sont pas compatibles avec le serveur de Belkin. Les mkv n'apparaissent tout simplement pas dans la bibliothèque des machines clientes. Quant à eux, les fichiers avi sont bien visibles, mais le lecteur ne parvient pas à les décoder lorsqu'ils sont encodés en DivX.

Un réseau Wi-Fi secondaire pour les invités

Belkin n'a pas oublié de proposer un mode Wi-Fi « invité ». Lorsque ce dernier est activé, le routeur émet un second point d'accès restreint indépendant. Le but de la manœuvre consiste à offrir un accès à Internet à ses proches sans pour autant leur ouvrir les portes de votre réseau local.

Pour limiter l'accès à cette seconde borne Wi-Fi virtuelle, Belkin propose un classique mode protégé via une clé de type WPA/PSK ainsi qu'un mode « hôtel » qui affiche une page d'accueil html sur laquelle il faudra saisir une clé d'accès. À noter que contrairement au routeur de Netgear (WNDR3700), Belkin ne permet pas de supprimer totalement les restrictions d'accès par code ou mot de passe.

Invité


Comment transformer son routeur en un simple point d'accès additionnel ?

En cas de besoin, le routeur de Belkin peut être transformé en un simple point d'accès Wi-Fi. En clair, si vous disposez déjà d'un routeur, mais que vous n'avez pas de point d'accès Wi-Fi, ou si votre réseau Wi-Fi n'est pas suffisamment étendu, cette solution est idéale. Pour la mettre en place, il suffit d'activer cette option puis, de connecter le routeur Belkin à un réseau local filaire (et non à la prise WAN d'un modem). Il se transforme alors en une antenne annexe qui étend la portée globale d'un réseau. On aurait également pu envisager de remplacer totalement le point d'accès d'une box, mais les débits se situent en déca de ce que l'on attendait (voir résultats des tests techniques Wi-Fi).

Point d'accès


Conclusion

Avec son F6D6230 N+, Belkin propose un routeur de qualité doté de quelques fonctionnalités annexes bienvenues. Par exemple, on apprécie de disposer d'un second point d'accès indépendant pour offrir un accès à Internet aux invités sans pour autant ouvrir la porte de son réseau local.

D'autre part, si la présence d'une prise USB semble constituer un atout majeur, il faut bien avouer que les utilisateurs avancés resteront cruellement sur leur faim. Parmi les possibilités offertes, le client BitTorrent intégré se distingue nettement du lot : les accrocs du P2P apprécieront de lancer un téléchargement sans pour autant laisser leur ordinateur allumé en permanence. Petit point d'ombre toutefois : même après de multiples contacts avec le support, nous n'avons pas été en mesure de lire le contenu du disque depuis un ordinateur sous Windows 7 (via l'explorateur, ou via le programme « belkin storage manager »). Lorsqu'un téléchargement est achevé, il faut donc débrancher le disque du routeur pour récupérer les fichiers qu'il contient.

Parlons cette fois de Streaming. Que ce soit en SD ou en HD, il ne faudra pas trop en demander au serveur UPnP dans la mesure ou ce dernier s'avère être incompatible avec deux des formats les plus utilisés tels que le mkv (x264) ou les fichiers AVI (Divx).

Au final, le produit est loin d'être mauvais et comme le prouvent nos tests, les performances Wi-Fi sont au rendez-vous. Nous regrettons simplement que l'USB soit sous exploité. On attendait au minimum de disposer d'un serveur FTP doté d'une gestion multi-utilisateurs.

Les plus

  • Interface rapide et claire / Serveur UPnP
  • Client Bittorrent intégré / Matériel robuste
  • Bonnes performances Wi-Fi / switch gigabit

Les moins

  • Samba non supporté
  • Pas de serveur FTP intégré

Routeur Belkin F6D6230 N+

Les routeurs Wi-Fi n

Bon

  • Prix
  • fonctionnalités
  • Portée Wi-Fi

Vous aimerez aussi

Article du Vendredi 10 Septembre 2010 par Paul-Emile Graff

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels

Live Media Plugin
Des radios et TV françaises accessibles depuis Windows Media Player
XBMC
Découvrez un media center multi plateformes et personnalisable !
PowerDVD 12
PowerDVD 12 : la version 12 du lecteur DVD, BluRay 3D, Vidéo de Cyberlink !
Serveur Média Orange
Diffusez les médias de votre PC sur tous vos appareils connectés
Media Go
Partagez vos fichiers multimédia avec une PSP ou un téléphone Sony Ericsson
Ekahau HeatMapper
Optimisez la répartition de votre réseau Wi-Fi en cartographiant la puissance des signaux !

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité