Dropbox, Spotify, SkyDrive... le cloud au quotidien

2000px Cloud computing icon.svg
Le cloud computing (l'informatique dans les nuages, dont nous vous parlions l'année dernière) est une technologie qui consiste à exploiter les énormes capacités de calcul des ordinateurs et des centres de données répartis un peu partout dans le monde, reliés entre eux via le réseau Internet, pour offrir des services et des applications toujours plus poussés. Réseaux sociaux, messageries, plateformes d'écoute de musique en ligne, sites de partage de vidéo, gestionnaires de notes, synchronisation multiplateforme de documents, etc. sont autant d'outils basés sur le cloud computing que nous utilisons au quotidien. Coup de projecteur sur les services les plus emblématiques...

Le Web 2.0 sur un petit nuage

Tout le monde utilise depuis longtemps, parfois même sans le savoir, des applications basées sur le cloud computing. Il inclut des Webmails (Yahoo! Mail, Hotmail, Gmail...), des réseaux sociaux (Facebook, MySpace, Twitter...), des services de partage de photos et de vidéos (Flickr, Dailymotion, YouTube...), ou encore des plateformes d'écoute de musique en ligne (Google Music, Spotify, Deezer...) et bien d'autres... Bref, tous les services « stars » du Web 2.0 exploitent cette technologie qui se révèle un véritable accélérateur d'innovations.

Logo iCloud
Les services passés en revue dans ce dossier


En cas de succès, de petites start-ups peuvent en effet s'émanciper très rapidement sans avoir à faire de lourds investissements comme par le passé. A la fin des années 90, les fondateurs de Google racontent qu'ils devaient consacrer chaque centime gagné à l'achat de nouveaux serveurs (qu'ils stockaient dans un garage) pour pouvoir continuer à développer leur moteur de recherche, alors que les start-ups d'aujourd'hui peuvent tout simplement louer, en fonction de leurs besoins, des ressources informatiques avec une puissance de calcul infinie auprès d'un opérateur de cloud computing. Des prestataires comme Amazon (à l'origine de la création du cloud computing), Google, HP, IBM ou encore Microsoft font partie des nombreux acteurs qui fournissent ces services à la demande.

iPhone illustration


Google Maps
Mais si l'on parle de plus en plus du cloud computing, c'est aussi et surtout en raison de l'émergence des smartphones et des tablettes. Cette technologie leur permet d'utiliser de puissantes applications (Google Maps, par exemple) que leur configuration matérielle ne pourrait pas gérer autrement. Outre les ténors du marché (Google, Microsoft, Facebook, etc.), de nouveaux acteurs ont réussi à s'imposer sur le marché du cloud computing en moins de trois ans ! Des jeunes pousses telles que Dropbox, Evernote, ou encore Spotify ont réussi à conquérir des millions d'utilisateurs à travers le monde avec des services particulièrement novateurs. Après le succès mitigé de ses premiers services sur le nuage, iDisk et Mobile Me, Apple sort la grosse artillerie avec iCloud et commence à proposer l'ensemble de ses services via le « nuage ». De son coté, Microsoft peaufine ses services autour de Windows Live Skydrive, tandis que Google enrichit son offre déjà colossale avec Google Music. La guerre du cloud computing bat son plein !
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )