Gmail et WhatsApp passent le milliard d'utilisateurs

Google et Facebook revendiquent tous deux avoir franchi le cap du milliard d'utilisateurs pour deux de leurs services phares : Gmail et WhatsApp.

En juin dernier, à l'occasion de la conférence I/O, Google partageait quelques chiffres relatives à sa base d'utilisateurs. La messagerie de Gmail comptait alors quelque 900 millions de comptes. Google est ainsi devenu le service le plus populaire en son genre. En comparaison, Microsoft se positionne en seconde place avec 475 millions d'utilisateurs d'Outlook.com, soit presque deux fois moins. Yahoo de son côté, en décembre 2014, disposait d'une base de 110 millions d'adeptes.

En publiant ses résultats financiers, la société Alphabet, maison mère de Google, publiait une mise à jour de ce chiffre : Gmail compte désormais 1 milliard d'utilisateurs actifs. La croissance est donc fulgurante ; pour mémoire, en 2012, le service comptait 425 millions d'utilisateurs actifs. Au printemps dernier, la firme de Mountain View précisait que 75% de cette base d'utilisateurs accédaient à leur messagerie depuis un terminal mobile

D'autre services du groupe ont précédemment franchi ce cap symbolique. C'est le cas du navigateur Chrome, du moteur de recherche, du système Android, de Google Maps, YouTube ou encore de la plateforme de téléchargement Google Play

gmail ban


De son côté la firme de Mark Zuckerberg indique que le service WhatsApp vient également de franchir la barre du milliard d'utilisateurs actifs. Lorsque Facebook rachetait WhatsApp, le service revendiquait 450 millions d'adeptes, deux mois plus tard, le chiffre grimpait à 500 millions. En 2014, la filiale de Facebook communiquait sur le chiffre de 600 millions d'utilisateurs uniques. L'année dernière, entre les mois d'avril et septembre, le service a gagné 100 millions d'abonnés en passant d'une base de 800 millions à 900 millions d'inscrits.

Dans une interview recueillie par Bloomberg en septembre 2014, Mark Zuckerberg affirmait :« Je pense que WhatsApp constituera la prochaine plateforme globale de messagerie texte ». Et d'ajouter : « Je pense que pour WhatsApp nous avons l'opportunité de connecter 2 à 3 milliards de personnes ». La croissance ne ferait donc que commencer.

Rappelons que.WhatsApp proposera prochainement de partager ses données personnelles avec son compte Facebook. Pour l'heure on ne sait ce qu'en fera le réseau communautaire. Il pourrait s'agir d'améliorer le ciblage publicitaire ou d'étoffer sa base de numéros de téléphone, par exemple pour l'ajouter à Messenger

whatsapp ban


Modifié le 02/02/2016 à 13h45
Commentaires