Parrot Disco, quand le drone se change en aile volante

Vidéo : Après les drones quadricoptères, place à l'aile volante : Parrot a dévoilé lundi à Las Vegas son premier modèle du genre, le Disco, capable de voler à 80 Km/h.

Au royaume des objets volants identifiés, on composait beaucoup ces derniers mois avec des quadricoptères de plus en plus autonomes et de plus en plus accessibles. On pourra bientôt composer avec un autre type d'engin : une aile volante préparée par le français Parrot et baptisée Disco.

Dévoilé lundi soir à Las Vegas en avant-première du salon CES, l'appareil (environ 700 grammes) adopte des lignes nettement plus agressives que le désormais traditionnel drone, avec deux larges ailes et une unique hélice en position arrière. A l'avant, une caméra permet de visualiser le parcours et de profiter d'un pilotage en vue à la première personne, par l'intermédiaire d'un smartphone ou de la télécommande développée par Parrot.

Contrairement au quadricoptère, l'aile volante ne peut pas voler à l'arrêt. Elle devra donc être lancée à la main et rester en mouvement en permanence tout en tenant compte du vent. En dépit de ces contraintes, le Français affirme avoir réussi à répliquer au sein du Disco tous les raffinements que l'on connait sur les drones grand public, qu'il s'agisse du pilotage à distance, du retour automatique près du pilote en cas de perte du signal radio ou du suivi d'un plan de vol défini à l'avance. L'atterrissage est également géré de façon automatique, avec une inversion de la poussée et une descente en rotation pour éviter la casse.

Parrot Disco

En vol, les sensations devraient toutefois se révéler nettement différentes, une aile volante n'offrant pas les mêmes possibilités qu'un appareil à quatre rotors. Le constructeur annonce une vitesse maximale de 80 Km/h et il faudra disposer d'environ 30 mètres de champ libre pour que l'aile puisse tourner sur elle-même en vol stationnaire. Favorisée par la portance, l'autonomie se monterait à environ 45 minutes.

Pour la caméra et les contrôles, la marque a capitalisé sur ses acquis : le Disco est compatible avec les applications et accessoires de la marque, et l'on retrouve le capteur 14 mégapixels stabilisé sur trois axes qui équipe déjà le drone Bebop 2.

Débuté il y a environ deux ans, le développement est déjà bien avancé puisque la marque pronostique une sortie d'ici la fin de l'année 2016. Elle se refuse en revanche à communiquer le prix final de son Disco, qui devrait procurer de belles sensations aux amateurs.

Modifié le 05/01/2016 à 06h35
Commentaires

Tous les commentaires

  • TopPc
    05/01/2016 23:07:16

    catseye Avec un Skycontroller d'origine selon les conditions entre 2 et 5 km selon les conditions (testé avec un Bebop 2).. Bon ok pas en limitant a 100mw ^^

  • Bombing Basta
    05/01/2016 21:02:19

    RonDex  Pour préciser par rapport à une de tes réponses similaire plus bas, il existe des avions pour débutant, permettant d'apprendre le pilotage [nikko même en fait par ex], avant de passer à quelque-chose de plus sérieux.

  • Bombing Basta
    05/01/2016 20:59:55

    RonDex  C'est là où je voulaéis en venir, déterminer si vous parliez d'amateur [débutant/noob/mr tous le monde] ou d'amateur [passionné] ^^

  • catseye
    05/01/2016 19:25:16

    Jusqu'à quelle distance ça se pilote, parce qu'à 80 km/h en ligne droite on perd vite le contrôle en WiFi ...

  • epi2mais
    05/01/2016 16:34:14

    Kricri  Ben en fait la confusion vient du fait que ca n'a jamais été précisé, ou que les commerciaux s'en sont toujours foutu, d'où la confusion que fait remarquer toppc :D Sur les sites spécialisés, on parle bien de quadricopters, hexacopter... Mais c'est vrai qu'un drone par definition, c'est un engin sans pilote. Par ex, les drones que les usa envoient faire leur courageuse guerre, ressemblent en fait à des avions, pas à des multirotors.

BE GEEK ! Avec clubic