Autopilotage - Tesla réagit à l'inconscience des conducteurs

Vidéo : Proposé depuis mi-octobre sur le Model S, le pilotage automatique de la voiture de Tesla a quelques ratés. La marque vient d'annoncer son intention de rajouter certaines restrictions.

Une mise à jour réalisée le 14 octobre dernier sur la voiture Model S de Tesla apporte le pilotage automatique évolutif au véhicule, une fonction homologuée sur les voitures circulant en France depuis la fin du mois dernier.

Pour autant, la mise à jour ne rend pas la voiture autonome, et Tesla est très clair dans son fonctionnement : l'automobiliste doit garder les mains sur le volant même lorsqu'il utilise cet Autopilot. Une consigne qui a visiblement échappé à certains conducteurs, forçant Tesla a réagir rapidement.

C'est Elon Musk lui-même qui a fait l'annonce durant une interview téléphonique, précisant que quelques contraintes supplémentaires seront rajoutées au logiciel, sans donner, pour l'heure, d'explications supplémentaires.

Modifié le 04/11/2015 à 15h47
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic