Apple et Samsung, les champions de l'obsolescence programmée

Vidéo : À défaut de prouver si les fabricants de smartphones s'adonnent, ou non, à l'obsolescence programmée, OpinionWay a demandé aux Français quels fabricants ils suspectaient le plus.

En pleine vague d'annonces de nouveaux smartphones au salon MWC de Barcelone, l'institut OpinionWay a demandé à un panel d'un millier de Français quels étaient, selon eux, les constructeurs de smartphones qui pratiquent le plus l'obsolescence programmée. Commandée par Back Market, un vendeur de smartphones reconditionnés, cette enquête repose uniquement sur la perception des consommateurs sur cette pratique.

Résultat, 55 % des personnes interrogées suspectent Apple de s'adonner à l'obsolescence programmée. Depuis l'affaire de la batterie non-remplaçable de son premier iPod, l'américain est devenu une icône de l'obsolescence programmée. Un statut qu'il entretient en 2016 avec le dépôt en janvier d'une action collective accusant le fabricant de rendre l'iPhone 4s trop lent, et obsolète, en forçant la mise à jour vers iOS 9.

Plus d'informations : Apple et Samsung sont perçus comme les champions de l'obsolescence programmée

Modifié le 23/02/2016 à 15h13
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic