La Norvège crée un coffre qui protègera les données en cas d’apocalypse

La Norvège a récemment ouvert un coffre-fort ultra sécurisé, destiné à archiver des données venues du monde entier, afin qu'elles puissent survivre à l'apocalypse.

Un coffre-fort pour sécuriser les données en cas de fin du monde


La Norvège a récemment ouvert un coffre-fort, officiellement appelé Arctic World Archive, qui archivera des données. Un film développé spécial sera utilisé afin de les protéger en cas d'apocalypse. Localisé à 900 km du pôle Nord, le coffre a été construit sur une ancienne mine de charbon. Tous les pays sont encouragés à transmettre les données qu'ils jugent particulièrement importantes pour leur culture.

Apocalypse

C'est une société norvégienne, du nom de Piql, qui est en charge de la conversion des données digitales en des pellicules analogiques photosensible à plusieurs couches. Selon l'entreprise, ces pellicules ont une durée de vie qui va de 500 à 1 000 ans. Une fois que les données ont été converties, elles sont placées dans une boîte sécurisée puis stockées dans le coffre ultra-fortifié.

Le Mexique et le Brésil souscrivent au projet


Pour l'instant, seuls le Mexique et le Brésil ont souscrit au projet de coffre-fort sécurisé. Le Brésil a ainsi transmis des documents historiques, tels que la Constitution brésilienne, tandis que le Mexique a soumis des fichiers importants, qui remontent à la période des Incas.

Si le scénario apocalyptique semble improbable, il n'est pas impossible. En cas de catastrophe totale qui verrait l'intelligence artificielle remplacer les humains, le système mis en place par la Norvège éviterait que tombent dans l'oubli certains des aspects les plus importants de l'héritage de la vie humaine sur terre.


Modifié le 06/04/2017 à 19h18
Commentaires