Espace membre :
flechePublicité

// Transformer Pad Infinity TF700T : Asus passe le cap de la Full HD

Partager ce dossier

Publié par Paul-Emile Graff le Jeudi 12 Juillet 2012

Introduction

Après des tablettes Transformer et Transformer Prime plutôt réussies, Asus récidive en dotant sa gamme d'un premier modèle « full HD » sous Ice Cream Sandwich. Introduite en grandes pompes lors du Mobile World Congress qui s'est tenu à Barcelone en février dernier, la Transformer Pad Infinity entend bien faire de l'ombre à l'iPad sur le secteur des tablettes haut de gamme.

Asus Transformer Pad Infinity TF 700
Caractéristiques principales
Système d'exploitation Android 4.0
Processeur / Fréquence Modèle Wi-Fi : NVIDIA Tegra 3 quad core @1.6 Ghz
Modèle 3G : MSM 8260A Krait dual core @ 1.5 Ghz
Mémoire / Stockage Mémoire interne : 32 ou 64 Go
Slot Micro SD jusqu'à 32 Go (et slot SDHC sur dock)
Technologie d'écran et définition Ecran LED super IPS capacitif 10.1 pouces HD (1920x1200)
Appareil photo 8 mégapixels au dos / 2 mégapixels en façade
GPS Oui
Radio FM Non
Batterie Li-Po (25Wh)
Dimensions 263 × 180.8 × 8.5mm
Poids 598g (avec batterie)


Transformer Pad TF700



Design et composants retour au sommaire

La Transformer Pad Infinity TF700 reprend globalement le design de la Transformer Prime. La principale différence réside dans la présence d'un écran Super IPS HD d'une résolution de 1920 x 1200 pixels. Une résolution qui est donc supérieure de 120 pixels de haut (en mode paysage) au full HD classique (1920 x 1080). La densité de pixels évolue de façon significative depuis la Transformer Prime, passant de 149 pixels par pouces pour cette dernière à 224 pixels par pouces pour la Transformer Pad Infinity TF700. L'iPad de nouvelle génération et son écran Retina reste tout de même la référence en matière de densité de pixels avec 264 pixels revendiqués par pouces. Au-delà des considérations de pixels, l'affichage est protégé par une surface minérale ultra résistante, autrement dit un verre, de type Gorilla Glass 2.



En façade, Asus fait du classique. Ici, la large dalle est entourée d'un cadre noir de 2 cm conçu pour faciliter la prise en mains. Le constructeur a tout de même pensé à intégrer une Webcam frontale de 2 mégapixels accompagnée d'un capteur de luminosité ambiante. Le dos est toujours constitué d'un aluminium brossé recouvert de cercles concentriques.

Image: 1/12 | Lancer le diaporama
 
 
 
Transformer Pad Infinity TF700 combinée à un dock clavier provenant de la Transformer Prime : l'ensemble s'ajuste à la perfection.
Écran IPS HD de 1920 x 1200 pixels entouré d'un large cadre noir qui facilite la prise en mains.
Un dos en aluminium brossé aux aspérités circulaires
Transformer : un concept qui a fait ses preuves.
APN de 8 mégapixels avec flash.
Les deux encoches situées de part et d'autre de la prise dock servent à fixer la tablette sur le dock clavier.
Unique haut-parleur externe.
De haut en bas : slot micro SD, port micro HDMI, prise casque.
Touche de volume.
Prise jack, micro HDMI, slot micro SD.
Connecteur de rechargement et de synchronisation.
Une bande plastique : probablement pour favoriser les transmissions sans fil (Wi-Fi, Bluetooth).


Outre les modèles 32 et 64 Go Wi-Fi (extensibles via micro SD), la Transformer Prime Infinity devrait également être disponibles en version Wi-Fi et 3G. Attention, le processeur quadri cœur NVIDIA Tegra 3 cadencé à 1.6 GHz est uniquement disponible avec la version Wi-Fi. Le modèle 3G sera équipé d'un SoC (Système on a chip) double cœur Snapdragon S4 Krait cadencé à 1.5 GHz. Un moindre mal dans la mesure où la puce de Qualcomm a largement fait ses preuves en terme de performances, et d'optimisation de la consommation électrique ( voir benchmarks suivants ).

Côté interfaces, outre le Wi-Fi, la Transformer Pad Infinity TF700 est également équipé d'un circuit Bluetooth V3.0 A2DP. La recharge et la synchronisation s'opèrent via une connectique propriétaire comparable au connecteur dock d'Apple. Asus a également pensé à doter sa tablette d'une sortie micro HDMI.

Home screen Transformer Pad TF700

Ecran d'accueil d'ICS


Concernant les packs disponibles, dans un premier temps, Asus proposera uniquement les modèles 32 et 64 Go Wi-Fi accompagnés du dock-clavier vendus respectivement 500 et 700 euros. Dommage, les possesseurs actuels de Transformer Prime qui souhaitent craquer pour cette nouvelle tablette auraient probablement apprécié de pouvoir réutiliser leur clavier, ce denier étant parfaitement compatible avec la Transformer Pad Infinity TF700.

L'écran HD dans la pratique retour au sommaire

L'écran Super IPS+ de 1920 x 1200 pixels offre un excellent rendu. Finesse de pixels, noirs profonds, angle de vision pouvant aller jusqu'à 178°, luminosité de 600 nit (candela/m²)… Asus ne nous trompe pas sur la marchandise. Le rendu des couleurs est quasi similaire à celui de la Transformer Prime. Seule différence : les rouges sont un poil plus intense, sans toutefois sombrer dans les excès d'un Super AMOLED.

Transformer Prime
Transformer Pad TF 700

De gauche à droite : Transformer Prime, Transformer Pad Infinity TF700 (luminosité maximale, sans IPS +)


Enfin, à l'instar de sa petite sœur, la Transfomer Pad Infinity TF300 propose un mode « IPS + » qui a pour conséquence de booster la luminosité lorsqu'on utilise la tablette en extérieur en plein soleil. Il faudra toutefois éviter d'en abuser, ce mode étant logiquement plus gourmand en énergie.

Ips plus on

Activation du mode IPS + depuis le volet d'options



Quel est le réel bénéfice du Full HD par rapport à la Transformer Prime, ou à la Transformer TF 300 ? La haute définition évoque souvent les usages vidéo. Paradoxalement, dans ce domaine, l'apport est loin d'être évident. C'est finalement pour les activités de lecture (Web, lecture de livres électroniques) que la densité de pixel importante se fait vraiment sentir. La finesse d'écran permet d'obtenir des caractères « propres » quel que soit le niveau de zoom. Cette caractéristique semble anodine au premier abord, mais dans la pratique, on y gagne réellement en confort de lecture.

face à face : densité de pixels





La haute résolution pose-t-elle des problèmes de compatibilité avec les applications Android ? HD ou pas, rappelons brièvement que les applications optimisées pour le format tablette sont encore mal représentées sur Android, même si de gros progrès ont été faits depuis les premières heures d'HoneyComb. Au sein du Play Store, l'absence de véritable distinction entre les applications tablettes et smartphone en dit long sur la question. Une rubrique « à la une sur tablette » essaie de combler ce manque, mais les applications sont empilées en vrac sans qu'il soit possible de les classer par catégorie.

Screenshot 2012 07 12 11 24 50
Screenshot 2012 07 06 13 23 32

Catégorie « fourre-tout» tablette, option d'upscaling pour les programmes smartphone


Application smartphone sur tablette
Application smartphone sur tablette
Application smartphone sur tablette

Applications phares non optimisées pour le format tablette


En dehors de cet aspect, la présence d'une nouvelle résolution fait toujours resurgir le spectre de l'incompatibilité logicielle. Après avoir testé de nombreuses applications, nous n'avons pas rencontré de problèmes particuliers. Dans la grande majorité des cas, les jeux et les applications s'accommodent parfaitement de cette nouvelle résolution. Sur l'ensemble des jeux que nous avons pu tester, seul Riptide GT souffre d'un upscaling qui dégrade fortement la qualité graphique. Avec les jeux en 3D, Tegra 3 se montre à la hauteur en haute résolution. La 3D semble aussi fluide que sur la Transformer Prime (Tegra 3) qui est pourtant équipée d'un écran de résolution inférieure (1280 x 800 pixels), du moins avec les jeux actuels.

Test Transformer Infinity TF 700
Test Transformer Infinity TF 700

Application optimisée… ou pas (cliquer pour agrandir).


Internet retour au sommaire

L'interface du navigateur par défaut s'inspire de Chrome desktop. Contrairement à son homologue smartphone, « Navigateur » propose une navigation par onglets (16 simultanément au maximum).

Screenshot 2012 07 06 15 39 00
Test Transformer Infinity TF 700

Affichage en mode paysage


Côté performances, si la fluidité est globalement au rendez-vous, la tablette semble être mise en difficulté lorsqu'on effectue un zoom multipoint sur un site chargé en contenus (saccades grossières, affichage par blocs). Des petites faiblesses que l'on ne retrouve pas sous Dolphin HD qui semble être nettement plus à son aise, ni sur le navigateur natif de la Transformer Prime.

Test Transformer Infinity TF 700
Test Transformer Infinity TF 700
Test Transformer Infinity TF 700

Affichage par blocs lors d'un zoom multipoint en présence d'un site chargé en contenu


Multimédia retour au sommaire

Techniquement, l'écran de 1920 x 1200 pixels permet de lire les films HD dans leur résolution native. En revanche, le lecteur embarqué d'Ice Cream Sandwich se montre incompatible avec les formats HD les plus couramment utilisés (MKV, Divx et variantes). Qu'à cela ne tienne, il suffit d'installer un lecteur alternatif tel que BS Player pour contourner le problème. Cette configuration permet de lire les MKV 1080p avec une fluidité parfaite. Même si le ratio 16:10 manque de polyvalence, le format est idéal avec les activités vidéo.

Test Transformer Infinity TF 700

Lecture d'un MKV HD : une lecture parfaitement fluide en résolution native


Le DLNA n'a pas été oublié. Ce standard de diffusion de contenu en Streaming n'est pas supporté par Ice Cream Sandwich, mais Asus a comblé cette absence en ajoutant une application additionnelle nommée MyNet. Le programme permet d'envoyer les contenus audio, photo ou vidéo stockés dans la tablette vers un appareil compatible (TV HD, boitier multimédia, ordinateur), et vice versa. Une bonne idée qui reste tout de même limitée dans la mesure où les formats couramment utilisés tels que le Divx, Xvid ou MKV ne sont pas pris en charge.

Screenshot 2012 07 06 15 48 41
Test Transformer Infinity TF 700

MyNet assure le support du standard dlna


Vient enfin la sortie micro HDMI. Une fois connectée à un téléviseur ou moniteur HD, la tablette bascule automatiquement sur un mode « clone ». Idéal pour consulter ses photos, regarder un film, ou jouer à un jeu vidéo sur une diagonale généreuse. De plus, Tegra 3 oblige, certains jeux peuvent être rendus en 3D stéréoscopique sur un téléviseur compatible. Il ne faudra toutefois pas s'emballer dans la mesure ou le résultat se situe bien au deçà de 3D vision sur PC. Lorsque la stéréoscopie est activée, l'aliasing s'intensifie, la résolution diminue (720p maximum contre 1080p en 2D) et des ralentissements et/ou drop frame se font souvent sentir.

3dvision

La 3D s'invite sur tablette… à condition de ne pas être trop exigeant. Pour le reste, la présence d'une sortie micro HDMI apporte un vrai plus !


Capture photo et vidéo retour au sommaire

Même si la photo n'est pas prépondérante sur tablette, Asus a tout de même doté la Transformer Pad Infinity TF700 d'un APN dorsal autofocus de 8 mégapixels (ouverture F 2.2). Sur l'exemplaire de test, nous avons pu observer la présence d'une poussière à intérieur de l'optique.

APN Transformer Pad TF700
APN Transformer Pad TF700 (détail)

A APN décevant, à moins que le problème soit lié au modèle de test.



Cet intrus suffit-il à expliquer les nombreux défauts que nous avons pu observer sur les clichés ? En guise de mise en bouche, le mode « Autofocus continu » choisi par défaut produit systématiquement des clichés flous en extérieur. Le mode « Autofocus auto » sauve l'APN de la noyade, mais on reste encore très loin du compte.


Asus Transformer Pad Infinity TF700
Asus Transformer Pad Infinity TF700
Asus Transformer Pad Infinity TF700
Asus Transformer Pad Infinity TF700

Zones floues extraites des meilleures photos que nous avons pu prendre (mode « Autofocus auto »)



De nombreuses zones de l'image sont impactées par un flou important. À cela s'ajoutent des proportions déformées, un bruit non négligeable en cas de sous-exposition ainsi que des aberrations chromatiques. On s'attendait clairement à mieux.

Capture d'écran 2012 07 09 à 11.20.02

Manque d'homogénéité : de gauche à droite, du net au flou.


La capture vidéo se montre nettement plus convaincante. La Transformer Pad Infinity TF700 parvient à enregistrer des séquences 1080p fluides et nettes. À l'instar de la couche photo, il est possible de choisir la zone de mise au point en effectuant une sélection tactile sur l'écran pendant la capture.



Compteur performance

Tests de performances et d'autonomie retour au sommaire


Que donne cette tablette face à ses concurrents ? Quelles sont ses performances sur des tests théoriques ou en situation pratique ? Vous trouverez des résultats chiffrés et comparés en consultant la page suivante :

Conclusion retour au sommaire

La Transformer Prime TF 700 est la seconde tablette Android (après l'Acer A700) à être équipée d'un écran full HD. La haute résolution pouvait lever des interrogations concernant la compatibilité avec les applications disponibles sur le Play Store (ex Android Market), mais les craintes n'ont finalement pas lieu d'être. En dehors de rares cas isolés, les programmes s'adaptent parfaitement à cette nouvelle définition.

Compte tenu de l'écart de prix qui sépare la Transformer Infinity du modèle TF300 (environ 100 euros), on est en droit de se questionner sur les apports concrets de la HD. À l'instar du nouvel iPad, la différence se fait surtout sentir avec les activités de lecture (Web, livres électroniques, etc.). Quel que soit le niveau de zoom, la haute définition gomme les effets d'escaliers sur les caractères, améliorant de fait le confort de lecture. Au passage, même si la densité de pixels est légèrement inférieure à celle de l'écran Retina de l'iPad, force est de reconnaitre que la différence est difficilement perceptible.

Transformer Pad TF700
De plus, on apprécie toujours autant le concept modulable découlant du dock-clavier. Seul petit bémol : on aurait apprécié qu'Asus propose un modèle nu vendu à un prix plus abordable. Dans un premier temps, la Transformer Infinity TF700 sera uniquement commercialisée avec un dock clavier.

Côté performances, Tegra 3 se montre à la hauteur, sans sacrifier l'autonomie pour autant. Il ne reste qu'à espérer que ces points forts soient encore de la partie avec les modèles 3G qui seront équipés d'un processeur Snapdragon S4 Krait cadencé à 1.5 GHz. Abordons cette fois les quelques points négatifs. Tout d'abord, le navigateur embarqué semble être moins à son aise que sur Transformer Prime. Affichage des pages par blocs, zooms multipoints parfois saccadés. Heureusement, ce petit point d'ombre peut être corrigé en installant Dolphin Browser. Jelly Bean (Android 4.1) pourrait également apporter une bouffée d'oxygène.

Vient ensuite l'APN qui se montre décevant. Zones floues su l'image, soucis de mise au point… il ne reste qu'à espérer que ces piètres performances soient liées à notre exemplaire de test.

Au final, cette nouvelle Transformer se montre convaincante, mais il ne faudra pas pour autant occulter la concurrence iOS. Face à l'iPad, Asus conserve certains avantages matériels tels que la sortie HDMI native ainsi que le slot micro SD, sans oublier le dock clavier. En revanche, l'iPad bénéficie toujours d'un plus grand nombre d'applications optimisées pour le format tablette.

Quoi qu'il en soit, la Transformer Pad Infinity TF700 reste l'une des meilleures tablettes Android disponibles sur le marché à l'heure actuelle.

Les plus

  • ICS / Sortie micro HDMI native
  • Concept modulable avec clavier
  • Ecran IPS HD / Application DLNA

Les moins

  • Pas de version sans clavier ?
  • APN décevant / Performances Web
  • Pas assez d'applications optimisées tablette

Asus Transformer Pad TF700

Tablette

Bon

  • Finition
  • Ergonomie
  • Web
  • Multimédia


Logo android polo nakedg

Vous voulez en savoir plus ?

Retrouvez notre article sur Android 4.0 (ou Ice Cream Sandwich) qui décrit plus dans le détail le système d'exploitation mobile qui gère ce smartphone.

// Tablette : Tous les tests

// Tablette : Dossiers relatifs

Vous aimerez aussi

Article du Jeudi 12 Juillet 2012 par Paul-Emile Graff

Envoyer par mail Envoyer par mail
à partir de
45,91 €
à partir de
42,00 €
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Curseur & Icone

ObjectDock
Object Dock : Gérer vos raccourcis avec un Dock !
ToYcon
Créez des icônes d'excellente qualité à partir de vos images !
IcoSauve
Sauvegarder la position des icônes sur le bureau
Exe Icon Changer
Pour changer et personnaliser les icônes des fichiers exécutables
Axialis IconWorkshop
Création, manipulation et gestion d'icônes pour Windows
CursorXP
Personnaliser l'affiche du curseur sous Windows 2000/XP

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité