Espace membre :
flechePublicité

// Test du HTC One X : Tegra 3 arrive sur smartphone !

Partager ce dossier

Publié par le Vendredi 6 Avril 2012

Introduction

Le HTC One X est le premier smartphone quadri-coeurs Tegra 3 à pointer le bout de ses pixels sur le marché. Présenté en grande pompe au Mobile World Congress de Barcelone, le mobile s'annonce comme puissant. Lors de la conférence de lancement, HTC a également insisté sur les capacités photo et audio des terminaux estampillés « One ». Qu'en est-il dans la pratique ? Le One-X peut-il se hisser parmi les meilleurs smartphones du moment ? La réponse dans ce test !

HTC One X
Caractéristiques principales
Système d'exploitation Android 4.0
+ HTC Sense 4
Processeur / Fréquence NVIDIA Tegra 3 cadencé à 1.5 Ghz
Mémoire / Stockage Mémoire vive : 1 Go
Mémoire interne : 32 Go
Pas de slot SD
Technologie d'écran et définition 4.7 pouces HD 1280 x 720 (Super LCD 2)
protection Corning Gorilla
Appareil photo Capteur BSI 8 mégapixels AF avec flash
Capture HD en 720 ou 1080p

GPS Oui
NFC Oui
Radio FM Non
Batterie 1800 mAh
Dimensions 134,36 x 69,9 x 8,9 mm
Poids 130 grammes



HTC One X 3v



Design ergonomie retour au sommaire

L'HTC One X revêt un design sobre plutôt efficace. La coque en polycarbonate, un matériau léger et robuste, est déclinée au lancement selon deux coloris : gris mat ou blanc brillant. HTC en profite également pour se rapprocher de ce qui constitue la norme si l'on considère l'iPhone ou la majorité des smartphones Windows Phone : il n'est plus question ici de batterie amovible ou de slot micro SD.



Dès le premier démarrage, l'écran Super LCD 2 HD de 4.7 pouces avec sa résolution de 1 280 x 720 pixels impressionne notamment par le rendu des couleurs. L'image semble effleurer la surface d'affichage avec un angle de vision particulièrement généreux. De plus, la matrice est protégée par un verre anti rayures Corning Gorilla.

Les caractéristiques du terminal sont à la hauteur de l'affichage : le One X est équipé d'un processeur quadri-coeurs NVIDIA Tegra 3 dont la fréquence de fonctionnement maximale peut atteindre 1.5 GHz (pour plus de détails, consulter le chapitre dédié). Le tout est épaulé par 1 Go de mémoire vive.

Image: 1/8 | Lancer le diaporama
 
 
 
Un smartphone imposant. Les trois touches tactiles surplombées d'un large écran de 4.7 pouces.
La matrice Super LCD 2 HD de 1280 x 720 offre un rendu exceptionnel
One X vu de dos : une coque en polycarbonate inamovible résistante et ultra légère
Prise micro USB compatible MHL (sortie HDMI)
Touches de volume
Prise casque et touche Power
L'épaisseur reste raisonnable (8.9 mm)
Touches tactiles propres au système Android


HTC fait également la part belle au multimédia grâce à son objectif de 28 mm f/2,0 équipé d'un capteur rétro-exposé d'une résolution de 8 mégapixels . Outre la photo, ce capteur peut être mis à profit pour capturer des séquences vidéo en 1080p.

En matière de connectique, le HTC One X opte pour un port micro USB dédié à la charge ou à la synchronisation. Dans ce dernier cas, il faudra un ordinateur Windows ou Mac OS et le HTC Sync ou HTC Sync Manager (à paraitre). Compatibilité MHL oblige, la prise micro USB peut également être transformée en sortie HDMI (voir chapitre consacré à la vidéo). Le One X est bien sûr équipé d'interfaces sans fil Wi-Fi i802.11 a/b/g/n et Bluetooth 4.0.

Tegra 3 débarque sur smartphone ! retour au sommaire

Tegra
Au cœur du One-X se trouve la principale différence avec la génération précédente. Exit les processeurs double cœur signés Qualcomm : le One X est mû par un SoC (pour system on a chip) signé NVIDIA, le fameux Tegra 3 qui équipe notamment la Transformer Prime d'Asus. Cette puce est dotée de 4 cœurs ARM Cortex A9 fonctionnant à 1,3 GHz, alors que cette fréquence peut atteindre 1,4 GHz lorsque l'un d'entre eux fonctionne seul. En plus de ces 4 cœurs, le Tegra 3 de NVIDIA dispose d'un cœur supplémentaire, jadis dénommé « Companion », qui fonctionne à la fréquence moindre de 500 MHz.

L'idée clé de cette architecture 4+1 : séparer le traitement des tâches légères et des opérations plus lourdes. Le « Companion » prend donc en charge les activités « légères » tel que la lecture audio, l'email ou l'exécution des tâches de fond, tandis que les autres cœurs s'occupent du flash, des applications 3D ou de la lecture des vidéos HD. Le Tegra 3 peut compter dans ce cas sur ses 12 cœurs GeForce. Notez au passage que Tegra 3 est capable de décompresser des flux vidéos 1080p en High Profile avec un débit de 40 Mbps. Ce dont Tegra 2 était incapable.

Tegra2


HTC Sense 4 en quelques lignes retour au sommaire

L'ensemble des nouvelles fonctionnalités introduites par Sense 4 fera l'objet d'un article à paraitre prochainement. En attendant, voici nos premières impressions. Si HTC Sense 3.5 n'apportait rien de réellement nouveau depuis la version 3.0 apparue sur l'HTC Sensation premier du nom, Sense 4 fait souffler un véritable vent de fraicheur.

Device 2012 04 03 131006
HTC One X
HTC One X

Bureau et animation dans le menu des paramètres


Le carrousel 3D accompagné de son fond animé sur les bureaux n'est plus : HTC joue la carte de la sobriété. Cette fois, les transitions animées par un simple effet 3D surplombent un fond fixe. Bien sûr, il est possible de revenir aux fonds d'écran actifs si on le souhaite.

HTC One X
HTC One X
Device 2012 04 06 142154

Accès aux Widgets depuis l'accueil, menu des applications , dossiers sur le bureau.


Avec Sense 4.0, HTC modifie également certains aspects de l'interface d'Ice Cream Sandwich. Ne cherchez plus la galerie de Widgets dans le menu des applications, ces derniers sont désormais accessibles depuis l'écran d'accueil (appuie prolongé sur un bloc vide). On retrouve donc les mécanismes d'HoneyComb jusqu'ici réservés à l'univers des tablettes. En revanche, l'effet de transition sympathique des panneaux d'applications d'ICS (voir notre vidéo de démonstration) cède sa place à un simple défilement horizontal… dommage.

HTC One X
HTC One X
HTC One X

Effet 3D sur les bureaux, gestionnaire de tâches


Autre changement par rapport à Android 4 : le gestionnaire de tâches bénéficie d'une refonte graphique plutôt réussie qui rappelle Windows Phone ou feu Web OS (Palm). Les différentes tâches en cours d'exécution s'affichent en perspective sur fond noir. On peut les faire défiler de gauche à droite, et fermer les programmes en effectuant un mouvement vers le haut. Au final, les mécanismes demeurent inchangés, mais l'affichage par défaut des tâches d'ICS (vertical) permettait d'avoir une meilleure vue d'ensemble. HTC aurait également pu proposer une option de fermeture massive.

Internet retour au sommaire

Le HTC One X semble à l'aise avec le surf. Quel que soit le site visité, les pages se chargent presque instantanément, et la fluidité reste au rendez-vous en toutes situations. À l'instar des Galaxy S2 ou Galaxy Nexus, il est rare d'observer le moindre accroc ou ralentissement. Mieux encore, avec un score de 100 % sur l'Acid test 3, le One X prouve qu'il est possible de concilier performances et respect des standards.

HTC One X

HTC One X
HTC One X
HTC One X

En mode portrait ou paysage, on profite bien du large écran HD


On apprécie que certaines options soient accessibles directement depuis le menu de l'application, limitant ainsi le nombre de manipulations nécessaires. Par exemple, il est possible d'activer / désactiver le flash, ou l'affichage des sites en mode « bureau » en un tournemain. HTC a également conservé les fonctionnalités « Labs » telles que le menu de navigation rapide (photo de droite ci-dessous). En revanche, compte tenu des performances du terminal, on regrette qu'HTC ait fixé une limite de six pages ouvertes simultanément.

HTC One X
HTC One X
HTC One X

De gauche à droite : Menu fourni, onglets et navigation rapide (labs)


L'HTC One X fait la part belle au multimédia. Les vidéos Flash s'exécutent sans souci. En HD toutefois la fluidité est parfois entachée de quelques micro coupures dans ce cas extrême, dont on ne sait dire si elles viennent d'un problème réseau ou du lecteur.

HTC One X

Vidéo Flash HD 720p

Capture photo et vidéo retour au sommaire

L'objectif rétro exposé mis en avant par HTC tient-il ses promesses ? Si les clichés ne sont pas mauvais, on est en droit d'en attendre davantage d'un smartphone de cette trempe. Le One X fait illusion, mais lorsqu'on observe les clichés de plus près, on s'aperçoit qu'HTC n'arrive pas au niveau de l'iPhone 4S ou mieux, de l'Xperia S. Les zones sombres de l'image sont affectées par un phénomène de bruit relativement prononcé. La netteté se situe également un cran au-dessous des références citées plus haut. D'autre part, la présence d'une lumière intense « brûle » les contours des objets présents sur la scène. Le One X est équipé d'un processeur d'image, nous ne disposons pas d'informations concernant ce composant. Enfin, le One X est particulièrement réactif : plusieurs prises successives peuvent être déclenchées rapidement.

IPhone4s
Bruithtc

De gauche à droite : iPhone 4S et bruit sur HTC One X


Resize
Crop

Pas foncièrement mauvais, mais des efforts restent à faire pour arriver au niveau des iPhone 4S et autres Xperia S


C'est surtout du côté de la couche logicielle qu'HTC creuse réellement l'écart. Cette dernière offre de nombreuses options. Panorama, HDR, détection des visages, des sourires, géomarquage, retardateur… rien n'a été oublié. À tout cela s'ajoute pléthore d'effets (15 au total, voir diaporama de démonstration) qui ravirons les amateurs de clichés artistiques.


Filtres proposés en standard par HTC


Le One X se montre plus convaincant en capture vidéo. Si les résolutions HD 720 et 1080p étaient déjà acquises sur HTC Sensation, le HTC One X franchit une nouvelle étape. Double obturateur oblige, le HTC One X est capable de prendre des photos pendant que l'on capture une vidéo. Cette particularité a été désignée sous l'appellation de « vidéo pic ». Autre nouveauté : il est désormais possible de capturer des vidéos marquées par un effet de ralenti. Enfin, on note des progrès notables concernant la stabilisation.



Multimédia : lecture audio et vidéo retour au sommaire

Alors que le HTC Sensation XL proposait un unique profil « Beats Audio », le One X revient aux fondamentaux en intégrant à nouveau de nombreux profils de préréglages additionnels. Quant au mode Beats il est désormais plus convaincant avec un son plus chaud où les basses semblent rehaussées sans étouffer les aïgus et les médiums. En revanche, l'égaliseur manuel reste aux abonnés absents. D'autre part, le profil Beats est exclusif, il ne peut être combiné à d'autres effets (super basses, par exemple). Point appréciable : il est possible de lire les pistes musicales sur un appareil DLNA via Wi-Fi.

HTC One X
HTC One X
HTC One X

Lecteur audio du HTC One X avec égaliseur et fonction DLNA inégrée


Le tandem constitué d'un écran généreux associé à une puce Tegra 3 dotée d'une unité de décompression vidéo matérielle HD semble donner ses lettres de noblesse à la vidéo sur mobile. Dans la pratique, on comprend assez vite qu'il est préférable de se passer du lecteur natif. Lecture impossible de certains Divx SD, manque de fluidité ou absence pure et simple de prise en charge de la bande son avec les MKV 720 et 1080p… on s'attendait à mieux. Dommage, on aurait aimé profiter des fonctionnalités annexes intégrées à la galerie multimédia (DLNA, captures photo dans les vidéos) avec les vidéos HD. Heureusement, tout rentre dans l'ordre lorsqu'on utilise un lecteur alternatif tel que Dice Player.

HTC One X

Divx et MKV (720 et 1080p) fluides avec Dice Player. Les formats ne sont pas pris en charge par le lecteur natif


Le DLNA ne constitue pas l'unique solution permettant de profiter des contenus photo et vidéo sur grand écran. On peut aussi utiliser la sortie micro USB compatible MHL via un adaptateur optionnel (compter une trentaine d'euros).

DSC 0214 mhla

Exemple d'utilisation de l'adaptateur MHL : 720p uniquement.


LinPack


LinPack est un benchmark qui évalue la puissance du processeur. Le résultat est exprimé en millions d'opérations en virgules flottantes par secondes (MFLOPS). Par rapport à Benchmark Pi, le principal avantage réside dans la possibilité d'effectuer des tests multi threadés (si processeur à cœurs multiples).



Linpack mono thread (le résultat le plus grand est le meilleur)




Linpack multi thread (le résultat le plus grand est le meilleur)


En multi threadé, l'HTC One X se positionne derrière le trio de tête composé représenté par l'iPhone 4S, le Samsung Galaxy S III ainsi que l'HTC One S. Alors qu'on s'attendait à arriver en tête de podium, l'HTC One S pourtant équipé d'un processeur double cœur (Krait Snapdragon S4) double presque le score obtenu par le HTC One X !

Sunspider

Place au Web avec Sunspider, le benchmark JavaScript des auteurs du moteur de rendu HTML Webkit (Safari, Chrome...). Seconde victoire pour le One X mais cette fois encore, le quadri-coeurs ne creuse pas vraiment l'écart. Logique dans la mesure où il est peu probable que les quatre coeurs aient été activés.


Sunspider (le plus petit résultat est le meilleur)


GL Benchmark

GL Benchmark évalue les performances graphiques du terminal. Sans surprises, on obtient un score équivalent à la Transformer Prime, la tablette d'Asus étant également équipée d'un SoC Tegra 3. L'iPhone 4S tient toujours la dragée haute aux appareils dotés de Tegra 3.


GL Benchmark (le résultat le plus grand est le meilleur)


Autonomie

Concernant l'autonomie, la présence d'un processeur jusqu'ici réservé aux tablettes équipées de batteries de 6000 mah et plus (contre 1800 mah pour le One X) laissait craindre le pire. À cela s'ajoute une fréquence maximale de la puce Tegra 3 supérieure à celle de l'Asus Transformer Prime (1,4 contre 1,5 pour le One X).

Le coeur « compagnon » cadencé à 500 MHz qui assure l'intendance lors du passage en veille permet d'obtenir une autonomie plus que satisfaisante lorsque le terminal n'est pas sollicité. Mobile en veille, sur une durée de 16 h 20, nous avons pu constater une perte de charge de 8 %, ce qui s'inscrit clairement dans une moyenne haute. Même s'il faut prendre la gauge de batterie pour ce qu'elle est à savoir, un simple indicateur, la tendance qui se dégage laisse augurer de bons scores finaux.

L'HTC One X parvient-il à conserver une autonomie correcte lorsqu'il est sollicité ? Lors de la publication de l'article, avec la dernière version en date du firmware (1.27.401.7), la charge s'effondrait littéralement en lecture vidéo, ou lors d'une session de surf sur le Web.

Mise à jour de 21/06/12 à 16 h 10
Après un premier correctif peu convaincant (test initial), HTC a publié une seconde mise à jour à nouveau axée sur l'optimisation de la consommation électrique (1.29.401.11). Nous avons refait notre test d'autonomie, et pouvons confirmer une nette amélioration. Cette fois, l'HTC One X parvient à tenir un total de 7 h 25, soit un score plutôt bon pour un terminal haut de gamme quadri-cœur.



Autonomie vidéo (Wi-Fi activé, pas de BT, écran et volume à 50%)


Conclusion retour au sommaire

Mise à jour de 21/06/12 à 16 h 10 suite au correctif d'autonomie
Avec le HTC, le One X, le constructeur taïwanais sort l'artillerie lourde. Processeur quadri-coeurs NVIDIA Tegra 3, écran Super LCD 2 HD (1 280 x 720) au rendu impressionnant, Ice Cream Sandwich… sans oublier Sense 4.0. La fiche technique du HTC One X force le respect. Pour ne rien gâcher, HTC confirme son savoir-faire en proposant un smartphone à la finition irréprochable.

HTC one X
Concrètement, ces nouvelles évolutions se traduisent par un confort d'utilisation irréprochable même avec les activités les plus lourdes. Pour ne rien gâcher, l'autonomie en veille est excellente (merci au core companion). Lors de la première publication de l'article, le One X était plombé par une autonomie en utilisation (usage vidéo, Internet) plutôt décevante. Bonne nouvelle, depuis la publication de la mise à jour (1.29.401.11), l'autonomie en activité fait un bond en avant ! Si l'évolution est positive, dans ce domaine, le One X n'arrive toujours pas au niveau des HTC One S et Samsung Galaxy S III.

Côté multimédia, les capacités photo sont bien là, mais HTC ne parvient pas encore à se hisser au niveau des références actuelles (iPhone 4S, Xperia S, Galaxy S III).


En conclusion, le HTC One X est un smartphone véloce particulièrement alléchant. Le mobile n'aura pas de mal à séduire les amateurs, mais il souffrira tout de même de la concurrence sur le segment des terminaux haut de gamme. Son petit frère (HTC One S) affiche des performances ainsi qu'une autonomie supérieure. Il faudra également compter avec le Galaxy S III qui fait encore plus fort dans ces deux domaines… tout en affichant une supériorité en capture photo et lecture vidéo. Face au mobile coréen, le HTC One X conserve l'avantage finition / matériaux, ce qui ne manquera pas de plaire aux personnes qui pointent du doigt l'aspect « plastique » du Galaxy S III. Est-ce suffisant pour faire pencher la balance du bon côté ? Les consommateurs avertis trancheront.

Les plus

  • Puissance / Capture vidéo
  • Rendu et définition de l'écran
  • Finition irréprochable / Sense 4
  • Bonne autonomie en veille, mais…

Les moins

  • Décharge importante en utilisation
  • Capture photo décevante

HTC One X

Test de Smartphone Android

Bon

  • Finition
  • Ergonomie
  • Web / multimedia
  • Autonomie




Logo

Vous voulez en savoir plus ?

Retrouvez notre article sur HTC Sense 4 plus obtenir plus de détails sur la surcouche logicielle HTC qui équipe ce smartphone. Pour aller plus loin, vous pourrez également consulter le test de la version native d'Android 4 (Ice Cream Sandwich).

Vous aimerez aussi

Article du Vendredi 6 Avril 2012 par Paul-Emile Graff

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Outils pour professeurs

Didapages
Créer des cours interactifs sous forme de livres
NetSupport School
Programme pour l'enseignement.
Creexo
Créateur d'exercices pour les classes primaires
VCE Testing System
Crée et supervise un examen en réseau
Questy
Editeur de questionnaires à choix multiples
Freeduc CD
Une distribution linux pour les petits
flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité