Andy Rubin formule sa vision du smartphone moderne

Au lendemain de la sortie de son premier smartphone haut de gamme, Andy Rubin, le PDG d'Essential Products, est venu partager sa vision du monde de la technologie grand public avec les participants à la conférence Code. En voici le résumé.

Andy Rubin fait part de sa vision du smartphone moderne


Il fallait s'y attendre, la discussion a tout d'abord tourné autour du tout nouveau smartphone d'Andy Rubin. Son nom officiel est Essential, mais Andy Rubin n'a jamais vraiment employé ce terme, préférant l'appeler "the phone" tout simplement.


Les principales attentes d'Andy Rubin vis-à-vis d'un smartphone ? Une batterie qui tient plus longtemps, une meilleure performance et donc un temps d'attente réduit, et une intelligence artificielle encore plus « intelligente ». La voix est selon lui : "une méthode géniale de saisie de données", mais pas forcément un moyen adapté à la communication en sens inverse : le bon vieux affichage de la réponse à l'écran est souvent une meilleure idée.

Déclarant que les connecteurs étaient "stupides", Andy Rubin a émis le souhait, à terme, de s'en débarrasser complètement. D'ailleurs, dans ce tout premier Essential déjà, les données entre les périphériques connectés se font effectivement sans fil, les connecteurs métalliques ne servant qu'à l'alimentation électrique.

Essential 5


La position dominante d'Apple et Samsung ne fait pas peur à Andy Rubin


Interrogé sur la place de son flagship sur un marché dominé par Apple et Samsung, Andy Rubin a répondu que cet état des choses ne l'inquiétait pas outre mesure, estimant la part des deux géants à 40 % du marché tout au plus. Tout en se gardant de donner une estimation du nombre de smartphones qu'il compte vendre, il a tout de même déclaré être confiant et que "les affaires tourneraient bien d'ici peu". En tout cas, Essential Products ne manque pas de cash : la trésorerie de l'entreprise se compterait en centaines de millions de dollars.

Selon Andy Rubin, le fait d'être une petite entreprise est d'ailleurs un avantage, considère-t-il, car cela permet de prendre les décisions et de mettre en place les innovations plus rapidement.

Le fondateur d'Essential a, en outre, affirmé que la commande en ligne sur le site d'Essential resterait son unique moyen de distribution, du moins pour les mois à venir.

Voir aussi :
Modifié le 31/05/2017 à 17h38
Commentaires