Android : les mises à jour seront facilitées

Les mises à jour s'installeront bientôt plus facilement sur les smartphones Android. Google vient de revoir en profondeur le processus.

Android : le déploiement d'une mise à jour, un processus long et complexe


La dernière version d'Android à ce jour, Android Nougat, n'est installée que sur 7 % des smartphones. Ce faible taux est dû non seulement aux connexions Internet peu fiables sur lesquelles peuvent compter ses utilisateurs, vivant majoritairement dans des pays en voie de développement, mais également au processus de mise à jour hautement compliqué dont Android a du mal à se débarrasser. Ou plutôt avait, car cela sera bientôt du passé.

Actuellement, pour déployer une mise à jour, Google doit envoyer la nouvelle version aux fabricants de puces et autres composants, qui la paramètrent en fonction de leur matériel. Une fois ces modifications effectuées, la mise à jour est envoyée au fabricant du smartphone et, en dernier lieu, aux opérateurs de télécommunications. Ce n'est qu'après qu'une mise à jour arrive sur les appareils des utilisateurs finaux. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'Android Nougat n'est arrivé sur les smartphones Galaxy S7 que 7 mois après sa sortie chez Google.

Le process sera désormais différent : Google enverra les mises à jour directement sur les smartphones. Ce sera alors à leurs propriétaires de s'assurer que les drivers sont prêts côté fabricant du téléphone, avant d'installer la mise à jour. Si des problèmes risquent d'apparaître dans les cas de mises à jour majeures, ce processus permettra aussi de faire parvenir plus rapidement aux utilisateurs finaux les correctifs de sécurité, ce type de mises à jour ne nécessitant pas celle des drivers.

iOS vers Android


Android est coûteux pour l'utilisateur final aussi bien que pour les fabricants


Cette évolution résout également un autre problème. Chaque mise à jour nécessitant l'intervention du fabricant de puces, le fait d'éditer de nouvelles versions d'Android devient vite coûteux. Non seulement les mises à jour arrivent assez souvent, mais la panoplie des smartphones est très large : pour les fabricants, très vite, il s'avère que le jeu n'en vaut plus la chandelle. Ainsi, la durée de vie des smartphones sous Android est courte. Le consommateur est constamment poussé à changer de téléphone pour avoir droit à davantage de sécurité et de fonctionnalité.

Fin 2016, Andoid était présent sur 80,7 % des smartphones, tandis qu'iOS récoltait 18 % du parc.

Voir aussi :
Modifié le 15/05/2017 à 17h13
Commentaires