Espace membre :
flechePublicité

// Samsung Series 5 Ultra : le premier ultrabook 14"

Partager ce dossier

Publié par le Vendredi 9 Mars 2012

Ultrabook Samsung
Alors que nous nous étions habitués à voir la famille des ultrabooks se décliner en châssis 13,3", (MacBook Air, Asus UX31E, Acer Aspire S3, Toshiba Z830...), Samsung vient rompre la monotonie en diversifiant le format avec un châssis de 14''. La démonstration, avec ce nouvel Ultra issu de la Series 5 du constructeur.

En effet, Samsung sort des sentiers battus en proposant le 530U4B, un ultrabook de… 14 pouces. Quelques millimètres de plus qui changent tout ? Nous verrons qu'au niveau des composants, du point de vue de l'équipement et concernant le poids du portable, les différences sont importantes par rapport à un modèle 13,3 pouces.

Mais comment Samsung peut-il qualifier son portable d'ultrabook, alors que ce dernier n'a pas grand-chose en commun avec les modèles cités plus haut ? Pour le comprendre, il convient de rappeler ce que cette « appellation » créée par Intel désigne.

Un ultrabook est un ordinateur portable qui respecte certains critères. Il doit tout d'abord être réactif : la sortie de veille prolongée doit s'effectuer en moins de 7 secondes, ce qui impose en principe l'utilisation de mémoire Flash pour le stockage pour que l'Intel Rapid Start puisse jouer à plein. Il doit également être endurant : pas moins de 5h d'autonomie en utilisation normale.

Puis intervient la notion de taille. Et c'est là que le concept se noie quelque peu. Car aucun critère de profondeur ou de largeur n'existe dans l'appellation « ultrabook », mais uniquement un critère d'épaisseur. Ainsi, un portable dont le châssis est inférieur à 14 pouces ne doit pas dépasser 18 mm d'épaisseur. Mais à partir de ces 14 pouces, Intel autorise les constructeurs à aller jusqu'à 21 mm.

Notre Samsung 530U4B, avec ses 20,4 mm d'épaisseur, ses 1 740 grammes et son châssis 14 pouces, est donc bel et bien un ultrabook ! Que nous allons vous détailler de ce pas.

Ultrabook Samsung Series 5


Présentation retour au sommaire

Samsung Series 5 Ultra
Caractéristiques techniques
Réf. exacte 530U4B-S01FR
Ecran - Définition 14.0" WLED HD
1 366 x 768 pixels
Processeur Intel Core i5-2467M
(1,6 à 2,3 GHz)
Nombre de cœurs 2 (4 avec HT)
Mémoire vive 6 Go DDR3 1 333 MHz
Carte graphique
AMD Radeon HD 7750M
(1024 Mo)
Stockage 1 To 5 400 RPM + 16 Go SSD
Lecteur optique Graveur DVD
Wi-Fi 802.11 b/g/n (Centrino)
Bluetooth 3.0
Lecteur de cartes SD, SDHC, SDXC, MMC
Connectique PC 1x USB 2.0, 2x USB 3.0, Ethernet Gigabit
Connectique A/V VGA, HDMI 1.4, casque/micro
Webcam Webcam 1,3 mégapixel
Clavier 81 touches chiclet sans pavé numérique
Touchpad 100 x 53 mm
OS Windows 7 Edition Familiale Premium.
64 bits
Garantie 1 an
Batterie 8 cellules 6 290 mAh
Dimensions 333 x 230 x 20,5 mm
Poids
1,74 Kg
Revenons un instant sur les dimensions de cette machine. Avec ses 33,3 cm de large, ses 23 cm de profondeur et ses 1 740 grammes sur la balance, le Samsung est plus proche d'un Dell XPS 14z que d'un Toshiba Z830. En revanche, côté design, on s'approche davantage d'un Asus UX31E, notamment grâce à l'utilisation d'aluminium brossé gris qui recouvre la coque de ce portable.

L'effet donné est agréable à l'œil : ce Samsung est séduisant. Une impression renforcée par une finition tout à fait à la hauteur de ce que l'on est en droit d'attendre d'un ultrabook. L'assemblage est soigné, le clavier ne s'enfonce pas et l'écran ne plie pas à la moindre pression.

Ultrabook Samsung Series 5

Petit bémol toutefois pour les charnières : alors qu'elles semblent très rigides lorsqu'on lève l'écran, elles deviennent ensuite beaucoup plus lâches, ce qui occasionne une légère vibration de l'écran au moindre mouvement de ce dernier. Le réglage de la rigidité de ces charnières aurait mérité davantage d'attention.

Ultrabook Samsung Series 5
 
Ultrabook Samsung Series 5

Attardons-nous justement un instant sur l'écran, puisque ce dernier est à la fois un excellent atout pour l'ultrabook Samsung, mais il comporte également un défaut majeur. Le point négatif, c'est cette définition qui reste cantonnée à 1 366 par 768 pixels. Dommage que Samsung n'ait pas mis à profit son châssis de 14 pouces pour passer en HD+. Le bon point en revanche, c'est l'utilisation d'une dalle mate qui ravira ceux qui utilisent leur portable dans des conditions de lumière pas toujours maîtrisées.

Ultrabook Samsung Series 5

Terminons cette présentation par un dernier grief de mécontentement : le transformateur alimentant cet ultrabook dispose de dimensions bien trop généreuses à notre goût. Un élément qui s'ajoute au poids déjà important du 530U4B.

Ultrabook Samsung Series 5


Configuration matérielle retour au sommaire

Badge Intel Core i5
Qui dit ultrabook dit autonomie importante, et donc composants peu gourmands en énergie. C'est le cas du processeur qui équipe ce Samsung , un Intel Core i5-2467M pourvu de 3 Mo de mémoire cache et dont les deux cœurs peuvent fonctionner entre 1,6 et 2,3 GHz (sur un seul des deux cœurs). Un processeur qui a fait ses preuves, puisque c'est également ce composant qui équipe l'Acer S3, le Toshiba Z830, le Folio 13 de HP, l'Asus UX21E ou encore le Samsung Series 9.

Pour l'accompagner dans ses tâches, Samsung a ajouté pas moins de 6 Go de DDR3-1333. Une capacité de mémoire vive généreuse, dont pourra bénéficier le HD 3000, la partie graphique du processeur d'Intel. A moins que vous n'utilisiez l'autre puce graphique dont est pourvu cet ultrabook, à savoir le Radeon HD 7550M qui, avec son gigaoctet de mémoire GDDR3 dédié, se doit de surpasser le HD 3000 d'Intel. Suffisant pour jouer dans la résolution native de cet ultrabook ? Tout dépend à quel titre, et selon quel niveau de détail. Nous verrons plus avant quels sont les résultats de cette puce lors de nos différents tests.

Logo AMD Radeon Graphics Premium
L'ajout d'une puce graphique se fait souvent au détriment de l'autonomie d'un portable. Samsung compte toutefois sur le switchable graphics d'AMD pour réduire la consommation de son ultrabook quand ce dernier n'est utilisé que pour du surf ou de la bureautique. Ce choix nous a surpris, mais il révèle une partie de la stratégie de Samsung concernant cet ultrabook : concevoir un modèle plus polyvalent que ceux de ses concurrents.

La partie stockage va également dans ce sens. En effet, là où les Asus Zenbook et autres Aspire S3 se contentent d'un SSD dont la taille est limitée à 128 ou 256 Go pour les plus fortunés, l'ultrabook de Samsung est équipé d'un disque dur de 1 To. Une capacité de stockage très confortable, mais avec une vitesse de rotation de 5 400 tours par minute, on peut craindre au niveau des performances de la machine. Heureusement, un SSD de petite taille (16 Go, un SanDisk iSSD P4) est associé à ce disque dur, afin de lui servir de cache. Le tout est est orchestré par le logiciel Express Cache de Diskeeper, qui officiait déjà dans le portable gamer de la marque que nous testions récemment (voir Test Samsung 700G7A : un série 7 pour gamer). Nous verrons plus loin si ce dispositif est, ou non, suffisamment efficace pour rivaliser avec les SSD des autres ultrabooks.

Avec son châssis de 14 pouces, le 530U4B bénéficie d'un niveau d'équipement qui n'existe sur aucun autre ultrabook actuellement commercialisé. On retrouve ainsi un graveur de DVD (dont on doute quelque peu de l'utilité), mais également une connectique très complète : un port VGA, une sortie HDMI, deux ports USB 3.0 plus un autre à la norme 2.0 ainsi qu'un port Ethernet et un lecteur de cartes 4-en-1.

Ultrabook Samsung Series 5


Il lui manque juste un port eSATA pour être parfait. D'autant que la connectivité n'est pas mise de côté : Wi-Fi 802.11n et Bluetooth 3.0 sont de la partie.

Ultrabook Samsung Series 5
 
Ultrabook Samsung Series 5

Si la webcam 1,3 mégapixel ne montre rien d'exceptionnel, les enceintes placées sous l'écran de cet ultrabook étonnent en revanche : le son est plutôt bon pour un portable de cette taille, même s'il faudra repasser pour les basses. Enfin, Samsung a équipé son ultrabook d'une batterie à la capacité confortable : 6 290 mAh pour 8 cellules. De quoi lui offrir une autonomie intéressante.

Ultrabook Samsung Series 5
 
Ultrabook Samsung Series 5


Ergonomie, à l'usage retour au sommaire

Avec un châssis de 14 pouces, on s'attend à un confort légèrement accru par rapport à un ultrabook 13,3 pouces. Et c'est effectivement le cas, dans une certaine mesure. En effet, si l'on mesure le clavier d'un ultrabook comme le Folio 13 de HP, on s'aperçoit que de la touche tabulation à la touche entrer, il n'y a que 3 mm de différence en faveur du clavier du modèle Samsung. En revanche, la largeur supplémentaire de ce dernier permet l'insertion d'une colonne de touches supplémentaires, qui évite l'utilisation de raccourcis. Un gain de confort donc, même s'il reste modéré.

Ultrabook Samsung Series 5

Le clavier de ce 530U4B est donc tout à fait satisfaisant. Et même si on ne note aucune grande originalité dans les raccourcis (mis à part ceux qui donnent accès à l'Easy Settings ou au Silent Mode) et si l'on regrette que le pavé directionnel soit quelque peu étroit, ce clavier ne souffre d'aucun défaut majeur rendant son utilisation désagréable.

Ultrabook Samsung Series 5
 
Ultrabook Samsung Series 5

Au niveau du touchpad (désactivable), le constat est identique : le dispositif est large, assez haut, et la glisse est franchement bonne. Tout autant que la gestion du multipoint : le défilement à deux doigts est parfaitement dosé, fluide et réactif. Une réussite !

Ultrabook Samsung Series 5

Comme souvent chez Samsung, la suite logicielle est relativement fournie. Mais aucune grande nouveauté à se mettre sous la dent, tous les logiciels et programmes présents sur cet ultrabook étant connus depuis longtemps. On retrouve ainsi les Cyberlink Media Suite et Youcam, respectivement pour la lecture de vos fichiers multimédias et la gestion de la webcam, ainsi que la solution WiDi d'Intel qui permet, pour rappel, d'utiliser la connexion Wi-Fi du portable pour diffuser une vidéo. A condition d'être équipé d'un récepteur adéquat...

Cyberlink Media Suite
 
Youcam

Au rayon maintenance, on se fiera à l'Easy Support Center, qui donne accès aux mises à jour Samsung (via l'Easy Software Manager), à quelques utilitaires système comme l'Express Cache de Diskeeper et la gestion des 16 Go de cache, ou encore au Samsung Recovery Solution 5, qui vous permet de gérer vos sauvegardes et de restaurer vos fichiers ou partitions le cas échéant.

Easy Support Center
 
Easy Settings
 
Recovery Solution 5

Notez également la présence du très utile Easy Migration, qui effectue pour vous les opérations de copie ou de clonage de vos fichiers ou système, et du moins indispensable Easy Launcher, qui regroupe dans une barre de lancement les applications de votre choix. Enfin, c'est une édition Familiale Premium de Windows 7 64 bits qui anime cet ultrabook.

Easy Migration
 
Easy Launcher



Performances

Performances : les scores du Series 5 Ultra retour au sommaire

Qu'en est-il des performances de cet ultrabook dans la pratique ? Que donne-t-il face à d'autres ultrabooks ? Vous trouverez des résultats chiffrés et comparés dans les pages suivantes :


Notre avis retour au sommaire

Samsung Series 5 Ultra
Nous l'évoquions en introduction, cet ultrabook 14 pouces est pour nous un paradoxe. Certes, il rentre bien dans les critères exigés par Intel pour obtenir l'appellation tant convoitée. Mais des modèles inspirés du MacBook Air, au format et au poids réduit, on passe ici à un portable plus encombrant, plus lourd aussi, et qui ne se distingue finalement des ultraportables que par sa finesse. En attendant les ultrabooks 15 pouces, comme le M3 d'Acer...

Là où ce Samsung déçoit, c'est dans la définition de son écran. Pourquoi se cantonner aux 768 lignes quand 900 tiennent largement ? C'est d'autant plus dommage que la dalle mate de ce portable est un vrai atout. De même, si équiper un ultrabook d'une puce dédiée n'est pas une mauvaise idée en soit (ça rend le portable plus polyvalent que ceux qui se contentent du HD 3000 d'Intel), quel est l'intérêt si le processeur ne suit pas ?

L'utilisation d'un châssis de 14 pouces possède certains avantages. L'échauffement moindre des composants en est un et de ce point de vue, l'ultrabook de Samsung est intéressant. Tout comme il l'est au niveau de l'ergonomie, même si l'on pourrait parfaitement remplacer la colonne de touches supplémentaires par des raccourcis.

Globalement, le 530U4B n'est pas une mauvaise machine : bien finie, au design attrayant, bien équipée, relativement véloce et réactive, disposant d'une bonne autonomie et d'une capacité de stockage confortable. Garantie un an, elle est commercialisée aux alentours de 950 euros, ce qui la rend compétitive par rapport à ses concurrentes directes. Mais on sent que le concept d'ultrabook est ici tiré vers le plus traditionnel notebook, comme pour signifier que la nouvelle référence, c'est désormais elle. En plus cher...

A vouloir généraliser son concept d'ultrabook à toutes les sauces, Intel galvaude selon nous cette appellation qui ne devient plus qu'un nouvel argument marketing sur lequel sautent les constructeurs. Le fondeur cherche à relancer le marché du portable ? Soit. Mais dans la course qu'il livre aux tablettes, le critère de légèreté est probablement le plus décisif. Et un modèle comme ce Series 5 Ultra, avec presque 1,8 Kg sur la balance, ne risque pas de la faire pencher en faveur des portables.

Les plus

  • Design, finition
  • Ecran mat
  • Equipement complet
  • Ergonomie remarquable

Les moins

  • Trop lourd !
  • 1366 x 768 seulement
  • GPU dédié inutile ?

Samsung Series 5 Ultra

Ultrabook

Bon

  • Performances
  • Autonomie
  • Ergonomie / Finition
  • Positionnement tarifaire

    // Ultrabook : Dossiers relatifs

    Vous aimerez aussi

    Article du Vendredi 9 Mars 2012 par Frédéric Cuvelier

    Envoyer par mail Envoyer par mail
    Chargement des commentaires...
    ( les afficher maintenant )

    flechePublicité

    Les bons plans !

    Partenaire Clubic.com

    Top logiciels Distributions Linux

    Gparted Live CD
    Live CD pour partitionner votre disque dur avec GParted !
    UNetbootin
    Créez une clé USB bootable à partir d'un fichier ISO et découvrez 36 moutures de Linux !
    Linux Live USB Creator
    Créer une clé USB Live Linux avec Lili USB Creator, un utilitaire gratuit, accessible et pratique !
    kaella (Knoppix Azur)
    Utilisez Linux sans installation sur n'importe quel PC
    Fedora Live USB Creator
    Fedora Live USB Creator : Créez votre clé USB bootable Fedora en mode persistant !
    Mandriva Linux Free
    Mandriva Linux Free / One à emporter ou à installer !
    flechePublicité

    BE GEEK ! Avec Clubic Logo

    flechePublicité