Test HP Pavilion dv6 : un portable sous Llano

HP Pavilion dv6
A l'heure où nous écrivons ces lignes, l'APU Llano d'AMD est encore très peu utilisée par les constructeurs, Intel croquant une très large part du gâteau avec ses nouveaux Core Sandy Bridge. Pourtant, HP est de ceux qui a tenté l'aventure Fusion, avec notamment ce dv6.

Présentation

HP Pavilion dv6
Caractéristiques techniques
Réf. exacte 6149sf
Ecran - Définition 15,6" pouces WXGA
1 366 x 768 pixels
Processeur AMD A6-3410MX 1,60 GHz (2,30 GHz avec TB)
Nombre de cœurs 4
Mémoire vive 2 Go + 4 Go DDR3 1 333 MHz
Carte graphique
Radeon HD 6755G2
Stockage 750 Go 5 400 RPM
Toshiba
Wi-Fi 802.11 b/g/n (Broadcom 4313)
Bluetooth 2.1 + EDR
Lecteur de cartes SD, MMC
Connectique PC 4 USB 2.0, Ethernet Gigabit
Connectique A/V HDMI, VGA, 2 casque, micro
Webcam 1,3 Mpix
Clavier 93 touches chiclet avec pavé numérique
Touchpad 94 x 55 mm, 2 boutons
OS Windows 7 Home Premium 64 bits
Garantie 1 an
Batterie 6 cellules 5225 mAh
Dimensions 378 x 246 x 35,2 mm
Poids (avec batterie)
2,55 Kg
Mais avant de passer aux composants, petit tour du propriétaire ! Le dv6 est un portable sérieux, sans fioritures, dont le châssis inspire confiance. L'ensemble parait en effet robuste, et les charnières qui soutiennent l'écran (lui donnant par ailleurs un peu de hauteur) semblent résistantes : pas de risque, à priori, de les voir prendre du jeu.

HP dv6

Cet aspect robuste se ressent sur la balance : avec 2,55 Kg (batterie incluse), c'est loin d'être le plus léger de ce comparatif, sans être le plus lourd non plus. Ses dimensions sont également dans la moyenne, même si le dv6 nous semble tout de même un peu épais.

Côté esthétique, on aime les rondeurs du châssis, la bordure en métal qui confère une certaine classe au produit, mais on aurait préféré un plastique de meilleure qualité pour entourer l'écran ou le clavier. Cela aurait peut-être évité quelques traces de doigts...

HP dv6

Terminons cette présentation en parlant de l'écran de ce portable : la dalle est, comme souvent à ce prix, assez médiocre. Les angles de visions sont assez réduits, luminosité et contraste sont tout juste bons, mais globalement, on est dans la moyenne au niveau de ces prestations.

Composants, équipements

AMD Fusion - Llano - 2
De ce portable somme toute assez anonyme, on retiendra surtout le choix des composants, HP ayant fait le pari Fusion. En effet, le constructeur américain a équipé ce dv6-6149sf de l'APU A6-3410MX d'AMD. Si le terme APU ne vous parle pas, nous vous renvoyons vers notre article sur Llano. Pour rappel, le concept d'APU est liée à la technologie Fusion d'AMD : plus de processeur d'un côté, et de GPU de l'autre, AMD a réuni les deux parties sur la même puce. Cela doit, en théorie, permettre une économie d'énergie et une compacité améliorées, deux critères importants lorsqu'il s'agit d'ordinateurs portables. Au niveau de la compacité, nous l'avons vu, ce n'est pas vraiment ça, du moins pour ce modèle HP... Qu'en sera-t-il de la consommation ?

Les 4 coeurs du A6-3410MX sont cadencés à 1,6 GHz et peuvent même monter à 2,3 GHz grâce au Turbo façon AMD. Pour la partie graphique, HP a associé le Radeon HD 6520G inclus dans son APU avec une Radeon HD 6750M, grâce à une dispositif nommé Dual Graphics. Au final, cet assemblage prend pour nom commercial le Radeon HD 6755G2. Vous suivez ? Nous verrons quelles en sont les performances, mais côté consommation, cette combinaison risque d'annihiler quelque peu les efforts d'AMD pour réduire la demande en énergie.

Pour épauler ces composants, HP a prévu pas moins de 6 Go de mémoire vive DDR3, tandis que le stockage est assuré par un disque dur Toshiba fonctionnant à 5 400 tours par minute. L'équipement de ce dv6 est on ne peut plus classique, avec un lecteur de cartes, une sortie HDMI, une autre au format VGA, et une prise Ethernet gigabit. Deux originalités tout de même : la présence de prises casque (sympa pour regarder un film à deux dans le train...), et l'absence de connectique USB 3.0, puisque ce sont 4 prises USB 2.0 qui équipent ce portable. La connectivité est assurée par un module Broadcom gérant le Wi-Fi 802.11n et le Bluetooth 2.1 + EDR.

HP dv6
 
HP dv6

La webcam HP TrueVision HD autorise des vidéos en 1 280 par 800 pixels, ce qui n'est pas une garantie de qualité. En effet, sans réglages, elle gère particulièrement mal les contre-jours. Heureusement, le logiciel Youcam de Cyberlink, inclus par HP dans son portable, permet d'effectuer les ajustements nécessaires afin d'obtenir une image qui, au final, est plutôt bonne.

Webcam dv6

Un dernier mot sur les enceintes qui équipent ce dv6 : proposées par Altec Lansing, elles manquent (très) cruellement de basses et produisent un son très criard, parmi les pires de ceux que nous avons eu à supporter durant ce comparatif. Elles restent néanmoins suffisamment puissantes pour couvrir les nuisances sonores générées par la ventilation du portable, qui produit un bruit sourd et bien contenu.

Ergonomie

A l'usage, ce dv6 est plutôt agréable, notamment grâce à un touchpad aux dimensions très importantes, à la fois en hauteur et en largeur. Les deux boutons qui l'accompagnent sont suffisamment durs, hauts et larges également. Seul point noir de ce dispositif au demeurant réactif, le système de chariot. Pour activer cette fonction, vous devez maintenir appuyé votre doigt dans le coin supérieur gauche, pendant que d'un second doigt, vous faites défiler la page. Un système éprouvé, mais qui malheureusement souffre de quelques ratages... Dommage. Enfin, notez que ce touchpad est entouré d'une fine bordure éclairée d'une lumière bleue. Inutile ? Sans doute, mais plutôt joli.

HP dv6

Concernant le clavier, il y a du bon et du moins bon. La taille importante du touchpad implique de fait des touches un peu justes en hauteur. Un phénomène renforcé par le choix du clavier chiclet. Cela est très visible notamment au niveau des touches « haut » et « bas » du pavé directionnel, alors que le problème est tout aussi présent pour les touches de fonction, mais moins gênant.

HP dv6

Les autres touches du clavier sont en revanche de bonne taille, notamment les touches « Enter » ou « Backspace ». On se félicite également de la présence d'un pavé numérique digne de ce nom, HP ayant utilisé la quasi-totalité de la largeur de son portable. Le dv6 est enfin, équipé de quelques raccourcis usuels (luminosité, Wi-Fi, son, multimédia...), mais également d'une touche spéciale, placée au-dessus de l'écran, et qui permet de lancer son navigateur préféré.

HP dv6
 
HP dv6

Dernière remarque concernant ce portable : HP a prévu un système commun à l'extraction de la batterie et à l'ouverture du capot inférieur, qui protège les composants du portable. Une bonne idée, sauf que non seulement le capot en lui-même est particulièrement récalcitrant au moment de reprendre sa place, mais en plus le système d'ouverture semble poser rapidement problème, si bien qu'à l'heure où nous écrivons ces lignes, impossible pour nous d'ouvrir ce capot...

HP dv6

Côté offre logicielle, notez que HP ne propose quasiment rien : les entrées « Music and media » et « Theft protection » du menu démarrer ne sont que des liens vers le service Snapfish d'HP et vers le site d'un éditeur de solution spécialisé, respectivement. Notez enfin que c'est Windows 7 Home Premium 64 bits qui est installé sur ce PC.


Performances

Compteur performance

Que donne ce portable face à ses concurrents ? Quelles sont ses performances en terme de calcul brut, d'affichage 3D, de consommation et d'autonomie ? Vous trouverez des résultats chiffrés et comparés sur les pages suivantes :

Notre avis

Seul portable proposant une solution AMD dans ce comparatif, ce HP dv6 possède des qualités indéniables : un châssis robuste, un touchpad de grande dimension, un clavier aéré, doté d'un pavé numérique, et côté composants, pas moins de 6 Go de mémoire vive. Las, mis à part dans les jeux, les performances de ce dv6 sont parmi les moins bonnes de ce comparatif. En revanche, bon point du côté de l'autonomie : 4h15 selon notre protocole. Merci la batterie de plus de 5 000 mAh !

Au final, ce portable HP est assez moyen : côté équipement et performances, ce n'est pas vraiment ça, mais le design, l'ergonomie et l'autonomie pourront suffire à satisfaire certains d'entre vous. Dommage que le prix ne soit juste pas un peu plus faible.

HP Pavilion dv6

Les plus
+ Touchpad large et haut
+ Pavé numérique
+ Autonomie
+ Design / Finition
Les moins
- Performances
- Pas d'USB 3.0
- Prix un peu trop élevé
2.5
Performances
Autonomie
Ergonomie / Finition
Positionnement tarifaire


Modifié le 26/09/2017 à 16h53
Commentaires