Test des iMac 4K et 5K 2015 : le Retina enfin à l'aise ?

L'iMac 4K fait enfin passer le modèle 21,5 pouces à l'écran Retina. Un an après le 27 pouces, le « petit » iMac se paie une mise à jour nécessaire. Outre l'écran, il adopte un processeur Intel de génération Broadwell, et de nouveaux accessoires sans fil, désormais alimentés par batterie. Parallèlement, la gamme 5K évolue en passant à l'architecture Skylake, et en embarquant de nouveaux GPU. Les iMac Retina sont-ils enfin réellement intéressants ? Si les performances sont en progrès, certains choix, notamment en matière de stockage, compliquent la réponse.

Design : "Une seule chose a changé"... Rien !


Sans surprise, les designs de Mac ayant tendance à tenir plusieurs années, les nouveaux iMac sont rigoureusement identiques à tous ceux de la dernière révision majeure en date, sortie fin 2012. La coque « unibody », les bords affinés, la bosse au centre, le pied, la connectique au dos... Rien n'a changé, et c'est certes ennuyeux au possible, mais toujours aussi élégant. Comme souvent chez Apple, on aimerait que la balance penche un peu moins du côté de l'esthétique. En conservant une épaisseur à peine plus élevée sur les bords, on aurait pu au moins glisser un port USB et le slot SD, ce qui éviterait d'avoir à retourner son écran à chaque insertion d'une carte ou d'un câble. Heureusement, il est devenu suffisamment léger au fil des ans pour que le geste ne soit pas trop contraignant.

IMac 4K 1


L'extensibilité du modèle 21,5 pouces continue à être un problème. Comme il n'y a plus de place pour loger une trappe d'accès à la mémoire vive en dessous - contrairement au modèle 27 pouces qui en dispose -, la quantité de mémoire à l'achat est donc à prendre ou à laisser.

IMac 4K 4


Du nouveau sur le clavier et la souris


Si l'iMac en lui-même n'a pas bougé, il est fourni avec de nouveaux périphériques de saisie, la Magic Mouse 2 et le Magic Keyboard. On ne va pas s'étendre sur la première. La principale différence réside dans la présence d'une batterie interne au lieu de piles. Les patins ont également été revus, et procurent une glisse un peu plus agréable que sur le premier modèle. La prise en main fait toujours débat : plate et agrémentée d'une surface tactile, elle permet de réaliser des gestes peu confortables avec un ou deux doigts.

IMac 4K 8
IMac 4K 9


La recharge par batterie aurait pu être une bonne idée si on avait pu l'utiliser en mode filaire, et c'est malheureusement impossible. Plutôt que de revoir sa souris en profondeur, Apple a préféré reprendre son design à la lettre, et le connecteur Lightning permettant la recharge est situé sous la souris.

IMac 4K 10


Le Magic Keyboard est un peu plus intéressant. Beaucoup plus plat que le précédent clavier Bluetooth, dont le design n'avait pas été revu depuis plus de huit ans, il déroute au premier abord par la course un peu plus faible des touches, et l'inclinaison réduite brise les habitudes. Passée cette période de « calibrage », on se fait à la nouvelle orientation, bien que la course, entre le clavier actuel et celui du MacBook 12 pouces, divisera, tout comme certains changements apportés à la disposition.

IMac 4K 11


Ainsi les touches fléchées gauche et droite sont désormais de pleine taille, ce qui complique leur identification à l'aveuglette. Il va falloir vous y habituer, puisque ce sera sans aucun doute le clavier des prochains MacBook Pro. Cette fois-ci, pas de recharge bizarre : le connecteur Lightning se trouve au dos, et le clavier peut être utilisé en mode filaire.

IMac 4K 14


En achetant l'iMac 4K sur l'Apple Store, il est possible d'opter pour un Magic Trackpad 2 en lieu et place de la Magic Mouse 2. En revanche, l'option est désormais payante. Pour 60 euros de plus, on pense que l'expérience de OS X au trackpad vaut le détour, alors que vous trouverez de toute façon de meilleures souris sans fil que celle d'Apple. On regrette évidemment le surcoût, d'autant plus que le nouveau pavé tactile, intégrant désormais la technologie Force Touch, nous a séduits.
Modifié le 15/11/2016 à 11h11
Commentaires