Test Xerox Phaser 6010 : le laser plein de ressources !

Xerox Phaser 6010N

Spécialiste incontournable du laser dans le milieu professionnel, Xerox propose également des petits modèles d'imprimante pour PME, travailleurs indépendants et pourquoi pas les particuliers. Exemple ici avec la Phaser 6010N qu'on trouve à un tarif très abordable. Le savoir-faire de Xerox fera-t-il la différence ?

01c2000004539060-photo-xerox-phaser-6010n.jpg


Présentation et fonctionnalités

  Xerox phaser 6010N
Caractéristiques générales
Processeur 384 MHz
Mémoire - extensible 128 Mo - Non
Langage(s) GDI
Toners fournis 500 pages
Référence de toners 106R01630 2000 pages
106R01627/8/9 1000 pages
Vitesse d'impression
maximum annoncée
15 ppm noir
12 ppm couleur
Résolution d'impression 2 400 x 600 ppp
Bacs d'alimentation 150 feuilles + 10
Ecran Monochrome 2 lignes
autre(s) ? Non
Connectivité USB, Ethernet 10/100
Bruit max 49 dB
Dimensions 39,4 x 30,4 x 23,3 cm
Poids 10,7 kg
Prix dès Indisponible
La Phaser 6010N a comme un air de famille avec la Brother HL-3070CW : on retrouve en effet une finition faite de plastique clair, avec quelques notes de bleu. Mais le design apparait ici moins anguleux, ce qui confère au produit davantage de modernité. Et surtout c'est de loin l'imprimante la plus compacte de ce comparatif ! Une bonne bouille en somme.

Cette Xerox dispose d'un processeur relativement puissant de 384 MHz épaulé par 128 Mo de mémoire non extensible. Largement suffisant à priori, puisque l'imprimante ne fonctionne qu'en émulation GDI, c'est-à-dire qu'elle laisse les conversions et calculs d'image à la charge de l'ordinateur hôte. Attention, ça ne signifie par que l'imprimante ne fonctionne que sous Windows : Xerox propose aussi des pilotes pour différentes distributions Linux ainsi que Mac OS 10.5 et plus. Par ailleurs, le fabricant livre son imprimante avec des toners de démarrage assurant 500 pages chacun : c'est assez peu. Mais les cadences annoncées sont intéressantes pour un petit modèle comme celui-là : 15 pages par minute (ppm) en noir et blanc et 12 ppm en couleur. La résolution comme sur toutes les machines testées ici (sauf la Lexmark C540n) plafonne à 600 x 600 points par pouce (ppp), interpolés à 2 400 x 600 ppp en qualité optimum. Enfin, l'équipement de la Phaser 6010N reste modeste (mais dans la norme de l'entrée de gamme). Seul l'Ethernet 10/100 affiche présent : pas de Wi-Fi, ni de PictBridge ou de recto-verso ici...

012c000004538042-photo-xerox-phaser-6010-connectique.jpg
012c000004538050-photo-xerox-phaser-6010-toner2.jpg

La connectique USB et Ethernet, les toners de démarrage


0078000004538048-photo-xerox-phaser-6010-toner1.jpg
L'ergonomie de l'imprimante est particulièrement agréable. Malgré son gabarit ramassé, les accès physiques aux différentes parties de la machine sont simples : les toners sur le côté droit et les mécanismes à l'arrière (four, rouleau et courroie de transfert, tambours). Sans oublier le bac à papier en façade, doté de réglettes bien pratiques. Seul petit bémol, c'est l'écran monochrome ne disposant que de deux lignes. On a vu plus pratique pour paramétrer une imprimante en direct, même si les intitulés et l'architecture des menus s'avèrent bien compréhensibles. Et on n'a pas vraiment trouvé mieux que le classique pavé à quatre directions avec une touche retour pour naviguer.

0078000004538054-photo-xerox-phaser-6010-cran.jpg
0078000004538044-photo-xerox-phaser-6010-d-tail.jpg
0078000004538052-photo-xerox-phaser-6010-trappe.jpg
0078000004538038-photo-xerox-phaser-6010-bac2.jpg
0078000004538034-photo-xerox-phaser-6010-bac.jpg

Le petit écran deux lignes, la pavé de commande, l'arrière de la machine, le bac à papier principal et le tiroir manuel 10 feuilles


L'autre bon point ici, c'est que les pilotes, même en GDI, se montrent plutôt satisfaisants. Certes l'apparence n'est pas franchement engageante... mais l'essentiel des réglages est là sans tomber dans la surenchère. On trouve notamment un onglet « Options d'image » qui donne accès à la gestion des profils ICC. Et un mode brouillon un peu caché mais bien présent (onglet « Avancé »). Et pour les utilisateurs avancés qui voudraient gérer la machine de façon plus poussée, là, Xerox déroule le tapis rouge ! Soit en local via le logiciel PrintScout, soit en réseau via l'interface Web de l'imprimante. Informations complètes sur la machine (jusqu'au capteur d'environnement !), paramétrage de l'économie d'énergie, configuration de l'impression, mais aussi filtrage IP, gestion de multiples protocoles, serveur emails...

Premier onglet des pilotes : basique mais efficace. Dommage que l'option brouillon soit reléguée dans l'onglet "avancé"

... aux réglages d'image...

... à l'équilibre colorimétrique...

... et aux profils !

On passe au deuxième onglet "Options d'image" dont accès ...

Le troisième onglet concerne les options de mise en page

Et le dernier onglet offre différentes options, un peu en vrac

Pour avoir des informations sur les niveaux d'encre, la température de la machine ou les volumes imprimés, rien de tel que le logiciel PrintScout

Température et humidité à l'intérieur de la machine sont relevés par le capteur d'environnement

Ici on configure la qualité d'impression : dosage de toner, alignement des points, etc.

Et là on règle l'économie d'énergie ou encore le fonctionnement des alertes

Un récapitulatif complet des réglages

Et un diagnostique de l'imprimante

Vérification de l'état des consommable depuis l'interface Web

Paramétrage du mode administrateur

Filtrage IP des postes autorisés à imprimer

Un paramétrage du protocole TCP/IP on ne peut plus complet

Configuration du serveur de messagerie, en entrée et en sortie



Vitesse et qualité


On s'attendait à des performances semblables à celles des petites Canon et HP, mais la Xerox Phaser 6010N se montre en fait plutôt nerveuse. Avec 14,7 ppm en noir et blanc et 12,1 ppm en couleur, elle se place dans une bonne moyenne. Au démarrage la Xerox se met en branle après seulement 17,5 s, c'est la plus rapide de notre comparatif ! Les temps de sortie des premières pages sont aussi très bons : 14 s pour du noir et 18,3 pour de la couleur. Et une photo A4 (avec marges) ne met que 13,3 s pour atterrir dans le bac. La prestation globale est vraiment satisfaisante !

Le parcours pour l'instant réussi de la Phaser 6010N se poursuit ici avec une qualité d'impression de bon niveau. Déjà en noir et blanc, il existe une vraie différence entre le brouillon, économe en toner, et la qualité normale, produisant des traits bien pleins. En couleur, c'est pareil. Le mode photo met une bonne surcouche produisant des résultats assez lisses. On distingue juste une légère trame verticale mais pas de pointillisme. La colorimétrie apparaît plutôt juste et agréable, même si plus sobre que chez Canon. Et le toner offre une brillance correcte.

00c8000004537988-photo-xerox-phaser-6010-nb-brouillon.jpg
00c8000004537990-photo-xerox-phaser-6010-nb-normale.jpg

Rendu texte noir et blanc en qualité brouillon puis normale


00c8000004537982-photo-xerox-phaser-6010-couleur-brouillon.jpg
00c8000004537984-photo-xerox-phaser-6010-couleur-normale.jpg
00c8000004537986-photo-xerox-phaser-6010-couleur-photo.jpg

Rendu couleur en qualité brouillon, puis normale et photo


012c000004233656-photo-kodak-color-management-checkup.jpg
012c000004540280-photo-xerox-phaser-6010n-rendu-photo-300-dpi.jpg

Photo originale Kodak (version numérique du Color Management Check-Up Kit de Color Confidence) puis A4 imprimé et scanné (en 300 PPP)


Consommation et autonomie


En matière de consommation électrique, la Xerox Phaser 6010N se comporte bien, pour du laser. Elle n'exige que 9,5 watts en veille et 10,8 watts en attente (imprimante allumée mais pas en veille et sans tâche à traiter). Jusque là, rien d'exceptionnel. Mais elle ne consomme « que » 265 watts au maximum, et là c'est clairement la plus économe testée par nos soins.


Attention, lecture inversée du graphique : la plus petite valeur est la meilleure



Attention, lecture inversée du graphique : la plus petite valeur est la meilleure



Attention, lecture inversée du graphique : la plus petite valeur est la meilleure


Séduisante cette petite Xerox ? Oui... sauf qu'on arrive là au point noir de la machine : le coût à la page. Avec ses cartouches couleur 106R01627/8/9 à environ 60 € pour 1 000 pages et sa cartouche de noir 106R01630 à environ 70 € pour 2 000 pages, les coûts unitaires flambent malheureusement... 3,57 centimes pour un document noir et blanc et 21,42 centimes pour une page couleur (5,95 centimes par composante colorée) ! On est bien loin de la réputation peu coûteuse à l'usage de la technologie laser...


Attention, lecture inversée du graphique : la plus petite valeur est la meilleure



Attention, lecture inversée du graphique : la plus petite valeur est la meilleure


Conclusion


On ne peut s'empêcher d'être un peu déçu à la fin de ce test : Xerox semblait proposer la petite imprimante laser couleur parfaite, compacte, nerveuse, qualitative, pas trop énergivore... Mais voilà, tout ce beau travail est plombé par des coûts à la page élevés, loin derrière ce que propose la concurrence étudiée dans ce comparatif. Quel dommage ! Les utilisateurs plus intéressés par la fiabilité du laser que par l'économie sur des gros volumes pourront toujours se laisser séduire. Mais ceux qui ont des besoins importants trouveront plus rentable ailleurs.

Xerox Phaser 6010N

Les plus
+ Ultra compacte / bien finie / silencieuse
+ Qualité bureautique et couleur
+ Pilotes OK / réglages réseau complets
+ Conso modérée / installation simple
Les moins
- Coût à la page élevé !
- Ni Wi-Fi, ni recto/verso, ni PictBridge...
- Design vieillot des pilotes
- Ecran de navigation petit
2.5
Rapidité
Qualité d'impression
Equipement
Coût à la page



Modifié le 13/02/2018 à 22h50
Commentaires