Espace membre :
flechePublicité

// Test Lenovo LT2452p : un 24 pouces IPS en 1920x1200 pour 300 € !

Partager ce dossier

Publié par Aurélien Audy le Mardi 17 Avril 2012

Lenovo LT2452p

De nombreux clubiciens (y compris les membres de la rédaction) se plaignent d'avoir si peu de choix en matière de moniteurs seize dixième avec autre chose qu'une résolution de 1050 ou 1080p. Et si l'on greffe à ces critères une exigence de prix, la quête devient mission impossible ! Nous en avons tout de même trouvé un, qu'il a fallu aller chercher dans la division pro de Lenovo : le ThinkVision LT2452p, vendu aux alentours de 300 € !

Lenovo ThinkVision LT2452pwC


Présentation de l'écran retour au sommaire


Un moniteur destiné au marché pro ne se leste pas du fard dont les constructeurs abusent souvent sur le secteur grand public. Point de paillette ni de raffinement ici, le ThinkVision LT2452p est brut, taillé dans le roc. L'apparence n'est certes pas très gaie, mais ce n'est pas nous qui allons regretter l'absence de plastique brillant… En revanche, disposer d'une dalle E-IPS mate de 24 pouces, qui plus est en 1920 x 1200 pixels, nous réjouit au plus haut point ! Surtout quand on sait que l'écran est commercialisé à 259 € HT, soit environ 300 € TTC. L'E-IPS (pour Enhanced IPS) est une variante de la technologie S-IPS (Super IPS), elle-même issue de l'IPS. La technologie de base, réputée pour ses angles de vision et sa colorimétrie, est supposée bénéficier d'améliorations de ses temps de réponse et des angles de vision. Bon… pas de bol ici, notre modèle de test pourtant en très bon état affiche deux sous-pixels défectueux ! Un défaut normalement pris en charge par la garantie 3 ans de Lenovo.

Lenovo pixel mort de loin
Lenovo pixel mort

Sur un fond blanc à distance normale de l'écran, nous voyons un pixel pas tout à fait noir. Deux sous-pixels apparaissent défectueux, du moins sur leur moitié


Le LT2452p dispose d'un rétroéclairage par LED et d'un temps de réponse de 7 ms de gris à gris. Axé bureautique, le LT2452p se montre généreux en matière de connectique : DisplayPort, DVI-D (compatible HDCP) et VGA pour l'image, sortie son mini jack et 4 ports USB dont 3 situés sur la tranche. Pas de HDMI en revanche, mais ça n'est pas surprenant compte tenu de la nature du moniteur.

Lenovo ThinkVision LT2452pwC connectique
Lenovo ThinkVision LT2452pwC usb

La connectique est complète, à l'exception de l'HDMI qui manque à l'appel


Lenovo détaille les spécifications de son écran avec une luminance de 300 cd/m² et un taux de contraste de 1 000 : 1. Point de contraste dynamique ici, ça fait plaisir de ne pas avoir à avaler un taux de contraste couleuvre de dizaine de millions pour un… Ces données sont confirmées par notre sonde LaCie Blue Eye Pro, qui nous retourne par défaut un taux de contraste de 1 133 : 1 (point blanc à 294,6 cd/m² et point noir à 0,26 cd/m²). Quand nous poussons tous les réglages au maximum, le taux se maintient à 1 110 : 1 avec un point blanc à 388,6 cd/m² et un point noir à 0,35 cd/m².

Lenovo OSD6
Par défaut, le LT2452 est réglé sur le mode colorimétrique Plus rouge : nous optons pour celui nommé neutre qui donne un résultat plus naturel et nous baissons la luminosité sur 16 pour obtenir une luminance plus proche du calibrage recherché. Le taux de contraste reste alors à 1 019 : 1 (point blanc à 142,7 cd/m², point noir à 0,14 cd/m²). Il n'y a qu'une fois l'écran calibré que le taux passe sous la barre des 1 000 : 1 à 941 : 1, ce qui reste très convenable !

Lenovo taux de contraste

Taux de contraste mesurés


Quid de l'ergonomie ?


C'est assurément un des points forts de ce moniteur ! Lenovo soigne le confort de ses clients pro, censés passer des journées entières devant leur écran. Ca se comprend. Nous retrouvons ainsi toute la panoplie du parfait élève : socle rotatif, pied réglable en hauteur, pivot de la dalle à 90° et inclinaison, poignée pour lever l'écran et, c'est plutôt rare, un véritable « cable management » !

Lenovo ThinkVision LT2452pwC ergo2
Lenovo ThinkVision LT2452pwC ergo
Lenovo ThinkVision LT2452pwC poignée

La dalle pivotant, le pied réglable en hauteur, l'inclinaison de la dalle. Enfin la poignée dans le dos de l'écran


Lenovo ThinkVision LT2452pwC cable management6
Pour s'assurer que les fils ne déborderont pas partout et ne gêneront pas les éventuelles rotation de dalle, Lenovo a prévu un ensemble de dispositifs bien pensés. D'abord, un crochet au niveau de la dalle permet de faire converger tous les câbles en un même point, orientés dans le bon sens (vers le haut). Une gaine spiralée assure leur non dispersion jusqu'à l'arrière du pied. Enfin, un cache amovible vient se greffer sur le dos du pied, pour canaliser et masquer le tout hors de vue.

Lenovo ThinkVision LT2452pwC cable management4
Lenovo ThinkVision LT2452pwC cable management3
Lenovo ThinkVision LT2452pwC cable management2

Le crochet, la gaine et le cache se fixant à l'arrière du pied


Les angles de vision procurés par la dalle E-IPS sont à peu près du même acabit, et même un cran au-dessus que ceux vus sur la dalle AMVA du Philips Brilliance 241P4 : larges dans toutes les directions donc confortables. L'avantage majeur de l'IPS !

Et de l'OSD ?

Lenovo ThinkVision LT2452pwC touches
Lenovo n'a pas cherché midi à quatorze heure : son menu intégré est dépouillé de toute fioriture. On dirait un Minitel… Mais l'utilisation via les touches ondulées, seule petite folie de design que Lenovo s'est accordée, s'avère totalement opérationnelle. Les entrées sont simples à comprendre, la navigation logique et très rapide. Ce dernier point se révèle particulièrement plaisant : les touches répondent instantanément et une pression longue fait passer n'importe quelle valeur de 0 à 100 en un battement de cil. Ca change de certains moniteurs équipés de touches sensitives léthargiques. Ce qui nous intéresse ici : luminosité, contraste, colorimétrie et overdrive. Nous regrettons simplement que l'écran n'offre pas différents profils préréglés (même si ces fameux profils sont bien souvent mal réglés…).

Image: 1/8 | Lancer le diaporama
 
 
 

Un des onglets les plus importants : celui qui règle la luminosité et le contraste

L'autre onglet le plus important donne accès aux réglages colorimétriques et à l'overdrive

Ici, on trouve les réglages de l'écran (emplacement OSD, langue, durée OSD...)

Entrons dans le réglage concernant la colorimétrie...

Mais il est bien sûr possible de doser sa composante RVB manuellement

... par défaut, l'écran est paramétré sur "Plus rouge". Les réglages "Neutre" ou "sRBG" donnent de meilleurs résultats

Ici, on peut activer ou désactiver l'overdrive

Et voilà les caractéristiques de l'écran



Consommation énergétique



L'IPS est en théorie plus énergivore que la technologie TN. Mais avec un rétroéclairage LED et une bonne électronique, cette surconsommation peut être contenue. C'est le cas ici, avec une fourchette de relevés wattmètre allant de 39,6 watts au maximum à 24 watts écran calibré, en passant par un 33,4 watt par défaut. Ces valeurs sont un peu supérieures à celles du 24 pouces Philips en AMVA mais nettement inférieures au glouton Asus PA246Q. Ce dernier écran, qui engouffre 52 watts calibré et 80 watts par défaut, est aussi doté d'une dalle IPS de 24 pouces affichant 1920 x 1 200 pixels, mais avec rétro-éclairage aux néons… L'IPS avec rétro-éclairage LED est ainsi arrivé à des niveaux de consommation équivalents et même plus bas que les anciens TN à néons.

Pour un moniteur bureautique pro, il est en revanche surprenant que Lenovo n'ait pas décidé d'intégrer un interrupteur pour couper complètement la consommation. Ecran éteint, c'est un filet de 0,25 watts qui est alors gaspillé, à moins de débrancher l'appareil.

Lenovo consommation
Consommations mesurées en watts à l'aide d'un wattmètre


Quid de la colorimétrie retour au sommaire




La bonne réputation de la technologie de dalle IPS va-t-elle ici être honorée ? Oui. Par défaut, notre sonde restitue un Delta E moyen de 3,4 avec un pic à 8,2 dans le bleu. Ca commence bien, même si la luminance est clairement trop élevée et la température de couleur trop chaude. Nous passons donc en mode neutre en baissant la luminosité à 16. Le Delta E moyen passe à 3,2, le pic ne change pas, mais notre luminance atteint sa cible et la température de l'affichage se rapproche des 6500 kelvins de l'espace sRGB.

Lenovo ThinkVision rapport avant calibrage par défaut
Lenovo ThinkVision rapport avant calibrage mode neutre L16

A gauche, la colorimétrie de base, à droite en mode neutre avec la luminosité à 16


Nous passons enfin au calibrage de l'écran, en réglant la composante RVB sur 94/86/100 et la luminosité sur 23. Après analyse de la sonde et production d'un profil ICC, le rendu est impeccable. Le Delta E moyen tombe à 0,4 avec une valeur maximum à 1,4 dans le gris.

Lenovo ThinkVision rapport après calibrage
La colorimétrie après calibrage



Quid de l'homogénéité ? Le rétro-éclairage apparaît plus sombre sur le bord droit de l'écran, notamment quand nous baissons son intensité à 140 cd/m² et moins. Nous lançons donc l'habituelle série de mesures qui révèle un résultat assez surprenant. La dalle se montre plutôt homogène mais avec une répartition étrange. En effet, l'écart moyen de luminance s'établit à 9,9 %, ce qui constitue un bon résultat. Sauf que cet écart ne se forme pas par rapport au milieu de l'écran mais par rapport au point central supérieur à 146 cd/m². Le bord droit apparaît donc plus sombre parce qu'une partie de la bande centrale est trop lumineuse. Si on opte pour une luminance un peu plus généreuse (160 cd/m² et plus), les imperfections du rétro-éclairage sautent moins aux yeux. Maintenant, est-ce une caractéristique de cette référence d'écran ou un aléa à ajouter aux pixels défectueux de ce modèle ? Impossible de le savoir…

Lenovo ThinkVision LT2452pwC homogénéité
Modélisation des écarts moyen de luminance. La valeur de référence (portion supérieure centrale) à 146 cd/m² est schématisée par du blanc à R255, V255 et B255. Les autres teintes sont reproduites proportionnellement. Attention, dans la réalité l'œil compense ces écarts en utilisant une échelle non linéaire


La colorimétrie reste elle aussi plutôt constante, avec un écart de Delta E moyen qui ne fluctue jamais au-delà de 55 % par rapport à sa valeur de référence. Valeur très satisfaisante comme évoqué plus haut. Donc rien à redire de ce côté-là, c'est de l'IPS !

Et pour des images en mouvement ? retour au sommaire


Nous n'attendons pas spécialement beaucoup d'une dalle IPS à 7 ms (en gris à gris), que Lenovo n'a aucunement la prétention de proposer à des accros du jeu vidéo. A l'épreuve du feu, le LT2452p se montre au niveau de nos faibles espérances en la matière : aucune image nette, 3,2 images sur 10 avec un léger fantôme, 4 images doublées, 2,5 triplées et même 0,3 quadruplée ! Dans la même veine qu'un Philips Brilliance 241P4.

Lenovo sans OD léger fantome
Lenovo sans OD image double
Lenovo sans OD image triple
Lenovo sans OD image quadruple

Résultats obtenus, de la meilleure image à la moins bonne


Lenovo propose un overdrive « Vitesse multipliée » qui améliore sensiblement la prestation de son moniteur, sans pour autant le rendre compatible avec des utilisations exigeantes en fluidité. Nous obtenons enfin 1,2 image nette sur 10, 2,9 avec un léger fantôme, 3,9 doublées et encore 2 triplées. L'infime proportion de résultats quadruplés a disparu…

Mais la rémanence reste assez gênante lors du visionnage de films ou pour jouer à des jeux mouvementés. Les bons angles de vision ou le contraste correct ne suffisent pas pour redresser la barre. Le moniteur est clairement orienté bureautique comme en atteste l'absence de contraste dynamique ou de mode prédéfini typé multimédia. Il faudra faire avec… ou plutôt sans !

Conclusion retour au sommaire


Lenovo ThinkVision LT2452pwC ergo2
Bien qu'imparfait, ce Lenovo LT2452p dispose tout de même d'atouts sérieux. Au sein d'un marché où conformisme des fiches techniques rime avec monotonie, ce moniteur a donc de quoi se démarquer. En premier lieux, grâce à sa dalle IPS de 24 pouces en 1 920 x 1 200 pixels, une caractéristique encore rare aujourd'hui. Et d'autant plus appréciable que le tarif reste très raisonnable : environ 300 € TTC. L'autre point fort du moniteur, c'est son ergonomie poussée, avec notamment un cable management judicieux. Parfait pour de la bureautique, le LT2452p pourra également être envisagé pour effectuer de la retouche photo puisqu'il affiche des couleurs justes.

Le seul bémol qui sèmera le doute dans l'esprit des photographes les plus exigeants étant la répartition étrange du rétro-éclairage, uniforme sur l'ensemble de la dalle sauf la zone centrale haute. Est-ce un problème ponctuel comme les sous-pixels défectueux de notre modèle de test ou un défaut de conception ? Point de réponse possible... Cela dit, fort d'angles de visions ouverts, l'affichage demeure plus constant qu'avec la plupart des dalles TN. Nous avons vu de meilleurs panneaux IPS, comme celui de l'Asus PA246Q, mais le prix n'est pas le même… Enfin, le LT2452p ne sera pas recommandable pour un usage films / jeux, mais ça, nous le savions déjà avant de tester le produit. En somme, un très bon écran pour les usages préconisés, moins écologique et « polyvalent » que le Philips Brilliance 241P4 mais doté d'une meilleure résolution et d'une dalle plus homogène.

Les plus

  • Dalle IPS 24'' / angles de vision
  • Affichage en 1 920 x 1 200 pixels
  • Ergonomie / cable management
  • Colorimétrie juste / prix

Les moins

  • Trop lent pour films / jeux
  • Répartition rétro-éclairage étrange
  • Design passé / pas d'HDMI
  • Peu de réglages

Lenovo LT2452p

Moniteur LCD 24''

Bon

  • Colorimétrie
  • Réactivité
  • Ergonomie
  • Réglages

// Écran LCD : Tous les tests

// Écran LCD : Dossiers relatifs

Vous aimerez aussi

Article du Mardi 17 Avril 2012 par Aurélien Audy

Envoyer par mail Envoyer par mail
à partir de
140,27 €
à partir de
769,98 €
à partir de
109,40 €
à partir de
227,42 €
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Optimisation & Diagnostic

CCleaner
CCleaner 3 : Nettoyer et optimiser Windows en quelques clics !
Glary Utilities
Glary : Utilitaires gratuits pour réparer et optimiser votre ordinateur !
Recuva
Restauration de fichiers effacés du disque par l'éditeur de CCleaner
Auslogics Disk Defrag Free
Auslogics Disk Defrag : Défragmenteur gratuit et simple d'utilisation !
Unlocker
Débloquer les processus qui empechent de supprimer un fichier
RevoUninstaller
RevoUninstaller : Désinstaller vos applications proprement, facilement et en profondeur !

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité