le mercredi 27 janvier 2016

Un Hyperloop en miniature pour tester des navettes

SpaceX aura, lui aussi, sa piste de test pour Hyperloop. En plus des deux zones d'essais dans le Nevada et en Californie, le projet d'Elon Musk va également prendre forme à côté du quartier général de SpaceX, à Hawthorne, en Californie.

La société Aecom est une grande entreprise américaine (plus de 100 000 employés) à laquelle on doit plusieurs projets de transports d'envergure (un tunnel ferroviaire sous Londres ou le corridor d'Alameda dans le sud de la Californie, notamment).

C'est elle qui a été choisie par SpaceX pour bâtir une troisième piste d'essai pour le projet Hyperloop, en plus de celles prévues dans le Nevada et en Californie.


« Aecom a dessiné et bâti quelques-uns des plus impressionnants systèmes de transports, et nous savons à quel point le développement d'un Hyperloop fonctionnel peut changer radicalement la façon dont les gens se déplacent entre les villes, au sein d'un pays ou d'un continent » a déclaré Michael Burke, responsable de l'entreprise.


Si ce dernier s'est refusé à dévoiler le coût de l'opération en question, il a en revanche apporté quelques précisions sur ce nouveau tube de test, qui mesurera un peu plus de 180 cm de diamètre (6 pieds) pour une longueur de 1 600 mètres environ (un mile) et sera placé « sous vide ». Ce tube, dont la construction débutera cet été, devra permettre le développement de prototypes de navettes.

Des prototypes tout droit sortis de l'imagination des milliers d'étudiants ingénieurs qui plancheront les deux prochains jours à la Texas A&M University. Le but de ce concours ? Voir son projet se concrétiser et être mis à l'essai dans le tube d'Aecom.

A lire également :
Modifié le 27/01/2016 à 16h36
Commentaires