Internet Explorer 7, Firefox 2, Opera 9: le match

Un navigateur plus ouvert et plus sûr


Internet Explorer 7 offre désormais un champ de recherche personnalisable, qui dispense de l'installation de multiples barres d'outils tierces. On entend déjà certaines mauvaises langues y voir un moyen pour Microsoft d'imposer son moteur Live search, et c'est effectivement le moteur accessible par défaut, mais un clic sur l'icône du menu recherche permet d'accéder à une page proposant d'autres moteurs comme Google, 10, AOL ou des sites tels que Wikipedia ou eBay.

Internet Explorer 7 : la barre de recherche
Internet Explorer 7 : le choix des moteurs

La barre de recherche utilise Live Search par défaut mais d'autres moteurs peuvent être ajoutés


Le navigateur s'ouvre également aux flux RSS : lors de la visite d'un site proposant un ou plusieurs flux RSS, un clic sur l'icône RSS de l'interface vous permet d'accéder au flux souhaité, qui s'affiche alors dans une vue d'ensemble rappelant celle proposée par Safari. La page permet d'effectuer une recherche dans le flux, ou de filtrer les entrées par catégorie. Vous pouvez vous abonner aux fils, que vous consulterez par la suite depuis les favoris.

Internet Explorer 7 : icone RSS

Internet Explorer 7 gère désormais l'abonnement aux flux RSS et leur visualisation


Ces derniers font également l'objet d'une refonte : un nouveau panneau latéral réunit ainsi les favoris, l'historique et les flux RSS, accessible depuis une unique icône mais qui disparaît lorsqu'on revient sur la page. Un bouton permet de l'épingler, mais il ne conserve pas le réglage pour les utilisations suivantes.

Internet Explorer 7 : Panneau de flux RSS

Les favoris, l'historique et les flux sont réunis au sein d'un même panneau latéral


L'icône adjacente permet d'ajouter la page consultée aux favoris. Si plusieurs onglets sont ouverts, elle offre la possibilité d'ajouter le groupe, que vous pourrez alors restaurer en un clic. C'est également depuis cette icône que l'on accède à l'interface de gestion des favoris. Celle ci n'a pas vraiment évolué et propose toujours des boutons textuels quelque peu rustiques par rapport aux icônes et au double panneau de Firefox.

Les problèmes de sécurité ont suffisamment détruit la réputation d'Internet Explorer pour que la nouvelle version soit attendue au tournant sur ce point. Les contrôles ActiveX, au centre de nombreuses failles, sont désormais désactivés par défaut. Seuls les composants indispensables sont activés. Pour les réactiver, il faut se rendre dans l'onglet Sécurité des options Internet et cliquer sur le bouton « Personnaliser le niveau ». Vous pouvez alors cocher les composants un par un.

Internet Explorer 7 : les ActiveX


Le logiciel propose également un filtre anti phishing (ou « hameçonnage » comme l'appelle le navigateur). Celui ci permet de vérifier la validité d'une page en se connectant au serveur de Microsoft. L'option est bienvenue mais on regrettera que la configuration du filtre passe par les options « Avancées », une section toujours aussi peu accueillante. Pour plus d'information sur le phishing, nous vous renvoyons vers notre article consacré à ce sujet.

Internet Explorer 7 : anti phishing
Internet Explorer 7 : paramètres anti phishing

L'outil anti phishing permet de se protéger des sites frauduleux


Une protection en temps réel contre les spywares via l'intégration du navigateur avec Windows Defender est également possible. La version pour Windows Vista dispose en outre d'un outil de contrôle parental et d'un mode permettant d'exécuter un site suspect dans un environnement protégé.


Internet Explorer 7 s'intègre à l'anti spyware Windows Defender


Terminons par quelques petits plus appréciables au niveau de la visualisation des pages : la barre d'état abrite un outil de zoom proche de ce que propose Opera : il est ainsi possible de zoomer une page en avant ou en arrière tout en conservant la mise en page. De même, l'aperçu avant impression propose désormais une vue d'ensemble très agréable des pages à imprimer. Enfin, avantage ou inconvénient selon son type d'écran : Microsoft a choisi d'activer le lissage de polices Cleartype par défaut, même si ce dernier est inactif dans Windows XP. Les utilisateurs d'écran CRT pourront le désactiver en passant par l'onglet « Avancées » des options Internet.

Internet Explorer 7 : zoom de la page
Internet Explorer 7 : aperçu avant impression

Zoom avant ou arrière de la page et aperçu avant impression : deux détails appréciables


Au rang des oublis, on notera en revanche l'absence de gestionnaire de téléchargement, difficilement compréhensible puisque tous les navigateurs du marché, ou presque, disposent aujourd'hui de cette fonctionnalité. Il faudra donc pallier ce manque par l'utilisation d'un gestionnaire externe comme Free Download Manager qui, il est vrai, offre des fonctionnalités plus avancées que ceux intégrés à Firefox ou Opera.

La personnalisation d'Internet Explorer n'est pas, d'ailleurs, le fort du navigateur et cette version 7 n'améliore pas vraiment la situation. Microsoft fait tout de même un effort en mettant en avant une nouvelle page intitulée Add-ons for Internet Explorer. Néanmoins ces extensions, à la différence de celles proposées par Firefox, sont souvent payantes et certaines sont même des applications à part entière, et non des composants s'intégrant directement au navigateur. On notera tout de même quelques extensions réussies. (du reste compatible avec IE 5.5 et 6) ajoute une barre de recherche dans la page semblable à celle de Firefox, permettant notamment de surligner les occurences du mot clé recherché en direct. La palme revient cependant à l'excellent IE7pro qui dote le navigateur de nombreuses fonctions très intéressantes : blocage des publicités, mouvements de souris, restauration des onglets en cas de crash et diverses options ou « tweaks » sont de la partie, permettant notamment de restaurer la barre de menus à sa place sans passer par la base de registre.


De même, si vous n'appréciez pas l'apparence d'Internet Explorer 7, il va falloir vous y faire : aucun skin n'est disponible et, le logiciel n'utilisant plus les icônes standard de l'explorateur Windows, les différents « packs » disponibles ne changent pas grand chose à son aspect visuel.


Add-ons for Internet Explorer
Modifié le 28/06/2012 à 09h52
Commentaires