Espace membre :
flechePublicité

// Test du routeur Cisco E4200 : une grosse déception ?

Partager ce dossier

Publié par le Mercredi 7 Septembre 2011

Test du Cisco E4200 : un routeur décevant ?


Conception matérielle du produit retour au sommaire

Le E4200 mise tout sur un design sobre gris / noir aux formes convenues qui tranche radicalement avec l'allure d'aileron bleu pailleté du WRT 610N. La finition demeure excellente et la coque arrière intégralement perforée permet d'assurer une bonne aération des composants. Du côté des connectiques, on retrouve quatre ports Ethernet (gigabit) dédiés au réseau local ainsi qu'un cinquième port, lequel devra être connecté au modem. D'autre part, à l'instar des autres routeurs de nouvelle génération, cet E4200 est également équipé d'une prise USB destinée à accueillir un espace de stockage (clé USB, disque dur) en vue de le partager sur le réseau.

Test Cisco E4200 (Clubic.com) 001
Test Cisco E4200 (Clubic.com) 003

E4200 vu de face puis, de dessous.


Sur le plan technique, le E4200 propose une double connexion simultanée dual band (2.4 et 5 GHz). Il est également doté d'un serveur media UPnP pour assurer le partage évoqué ci dessus.
Test Cisco E4200 (Clubic.com) 004
Test Cisco E4200 (Clubic.com) 006

Coque grillagée qui permet une bonne aération. À droite : ports Ethernet gigabit, prise Wan RJ45, USB


À propos de l'interface Web (+installeur) retour au sommaire

L'interface bleue un peu austère ne dépaysera pas les habitués de la marque et pour cause, cette dernière n'a quasiment pas bougé depuis les fameux WRT54G. Contrairement à nombre de concurrents, Cisco (ex Linksys) organise ses rubriques au sein d'onglets horizontaux, et non via un menu vertical sur la colonne de droite. Le choix peut être un peu déroutant au début, mais on retrouve assez vite ses marques.

Test Cisco E4200 sshot(Clubic.com) 011
Test Cisco E4200 sshot(Clubic.com) 001

Interface Web et installeur Windows


À noter que l'utilisation de l'interface Web reste facultative dans la mesure où Cisco propose un assistant d'installation Windows nommé Cisco Connect. Ce dernier permet de configurer les fonctions essentielles du routeur simplement, sans avoir à mettre les mains dans le cambouis.

Redirection de ports et DMZ retour au sommaire

Lorsqu'on a besoin d'accéder à l'une de ces machines (ou à n'importe quel dispositif IP) de l'extérieur, il est important de disposer d'une fonction de redirection de ports. Le E4200 ne fait pas l'impasse sur cette fonctionnalité. Pour les 5 premières redirections, Cisco propose un menu déroulant offrant 11 choix correspondant aux protocoles les plus utilisés (FTP, Telnet, http, pop3, etc.). 15 autres ports personnalisés peuvent être configurés manuellement, ce qui porte le total à 20 redirections.

Test Cisco E4200 sshot(Clubic.com) 016

Redirection de port


Si une unique machine héberge plusieurs services Web qui doivent être accessibles depuis l'extérieur, il est possible de se simplifier la vie en configurant un DMZ (zone démilitarisée). Dans ce cas, la machine dont l'IP est saisie dans la rubrique DMZ est directement exposée à l'Internet, et n'est donc pas protégée par le firewall interne du routeur (il est donc important de s'assurer qu'elle est équipée de protections adaptées). À noter qu'il est toutefois possible de limiter le DMZ à une plage d'adresses IP externes précise.

Test Cisco E4200 sshot(Clubic.com) 017

DMZ


DNS Dynamique retour au sommaire

Cette rubrique s'adresse aux personnes qui sont équipées d'une liaison internet dont l'adresse IP est dynamique (changement d'adresse quotidien, où a après une déconnexion). Même si ce cas de figure devient de plus en plus rare, le routeur apporte tout de même une solution pour pouvoir joindre son réseau depuis l'extérieur en toutes circonstances. Depuis l'onglet DDNS (dans configuration), on trouve un client compatible avec DynDns.org (l'un des services les plus utilisés) ou TZO.com.

Test Cisco E4200 sshot(Clubic.com) 018

DNS Dynamique


Un partage USB tué par ses bugs ? retour au sommaire

Le E4200 est équipé d'une prise USB. Grâce à cette dernière, il est possible de raccorder un périphérique de stockage comme une clé USB ou un disque dur (formaté en NTFS, FAT ou HFS+.) en vue de partager son contenu (partage de fichiers ou streaming DLNA). Si en théorie, l'idée est excellente, nous verrons que la pratique n'est pas si évidente…

Lors de nos tests, il nous a été impossible de partager des ressources présentes sur une clé USB pourtant reconnue et formatée depuis le routeur lui-même (tous les problèmes cités ont été constatés sur Internet Explorer et Google Chrome).

Test Cisco E4200 sshot(Clubic.com) 006
Test Cisco E4200 sshot(Clubic.com) 007

Bug de gauche : la liste des dossiers ne s'affiche pas alors qu'ils ont bien été créés depuis l'interface sur une carte formatée depuis le routeur lui-même. À droite, ce bug a disparu, mais il manque toujours la gestion des droits.


Après insertion d'une seconde clé USB de marque différente, nous avons enfin eu accès à la liste des répertoires présents sur la carte (en vue de les partager)… de façon aléatoire. Quel que soit le navigateur utilisé (IE ou Chrome), les répertoires apparaissaient ou disparaissaient au bon vouloir de l'appareil.

Pour tenter de supprimer définitivement le problème, nous avons redéployé (pour la seconde fois) la mise à jour logicielle, et avons restauré les paramètres d'usine. À l'issue de cette opération, les dossiers sont enfin apparus, dans la fenêtre de partage… tout en passant à la trappe sur la page principale du routeur, rendant impossible l'opération de partage. En l'attente d'une nouvelle mise à jour, il ne faudra pas trop compter bénéficier de cette fonctionnalité. Dommage, il s'agissait d'un point fort du routeur que nous avions apprécié sur le WRT610n.

Test Cisco E4200 sshot(Clubic.com) 008

Dans cet exemple, la gestion des droits n'est pas proposée (fenêtre « Dossier Partagé ») et la liste des dossiers n'apparait pas dans la liste « Disque1 : Generic STORAGE DEVICE » de la fenêtre principale.



Un réseau Wi-Fi secondaire pour les invités retour au sommaire

En plus du réseau Wi-Fi principal, le routeur permet de configurer un réseau secondaire « isolé » destiné aux invités, afin de fournir un accès à Internet sans pour autant ouvrir la porte du réseau local. L'interface permet de paramétrer le nombre maximum d'accès autorisés (de 1 à 10).

Test Cisco E4200 sshot(Clubic.com) 009

Réseau Wi-Fi invité


Transformer le routeur en point d'accès secondaire ? retour au sommaire

Lorsqu'on dispose déjà d'une box, on peut se questionner sur les possibilités d'ajout d'un second point d'accès pour étendre la portée du réseau Wi-Fi (cette démarche est souvent nécessaire dans une maison). Les équipementiers réseau proposent des points d'accès prêt à l'emploi, mais il peut être intéressant de leur préférer un routeur afin de disposer d'un certain nombre de fonctionnalités avancées (partage en USB par exemple, même si ce n'est pas le fort de cet E4200).

Test Cisco E4200 sshot(Clubic.com) 011

Mode point d'accès secondaire


Sur le E4200, cette opération s'effectue le plus simplement du monde en reliant un RJ45 dans la prise Ethernet WAN, et en configurant l'appareil en mode pont dans les options de configuration de base (mode point d'accès simple). Remarque : pour placer le point d'accès Wi-Fi secondaire (E4200, par exemple) à bonne distance du point principal (box du FAI), il suffit de relier les deux points en utilisant une liaison de type CPL.

Conclusion retour au sommaire

Cisco E4200 wireless n router
Alors que le WRT 610 N proposait des débits impressionnants, cet E4200 se montre très décevant. En conditions « optimales » (routeur posé à côté du PC portable récepteur), le E4200 fait à peine mieux que le TEW-673 GRU de TrendNet dont le taux de transfert était l'un des plus mauvais du comparatif. À 12 mètres de distance cette fois, la donne reste inchangée. Avec un débit de 1.2 Mo/s, le routeur se situe en queue de peloton, réussissant l'exploit de faire pire que la Livebox 2.

Comme si cela ne suffisait pas, les problèmes de bug de l'interface lors du partage de l'espace de stockage USB finiront d'achever les plus sceptiques. Dommage, dans la mesure où l'E4200 disposait de solides atouts sur le papier (gigabit, haut débit Wi-Fi, partage USB). De plus, les nombreuses possibilités de configuration offertes par l'interface Web apportent un réel plus aux utilisateurs avancés en mal de « customisation », et on apprécie la facilité de configuration du routeur en mode point d'accès simple (pas toujours présent chez la concurrence). Malheureusement, compte tenu des performances désastreuses, toutes ces bonnes idées tombent à l'eau.

Les plus

  • Point d'accès invité
  • Esthétique / Ports gigabit
  • Mode point d'accès Wi-Fi
  • Assistant d'installation

Les moins

  • Revêtement salissant
  • Bug de partage stockage USB
  • Mauvaises performances Wi-Fi

Routeur Cisco E4200

Les routeurs Wi-Fi n

Bof

  • Prix
  • fonctionnalités
  • Portée Wi-Fi


Vous aimerez aussi

Article du Mercredi 7 Septembre 2011 par Paul-Emile Graff

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Gestion & Projet

Celtx
Outil de création de scénario gratuit et pratique !
GanttProject
Planifier des projets grâce à des diagrammes de Gantt
ToDoList
Gestionnaire de projets de programmation
Open Workbench
Outil de gestion de projet Open Source
Freemind
Organiser ses idées sous forme de diagramme
ProShow Producer
création de diaporamas
flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité