Espace membre :
flechePublicité

// Ion SLIDES2PC : le bon scanner pour mes diapos ?

Partager ce dossier

Publié par Anne Baudry le Vendredi 31 Octobre 2008

Quelle solution pour numériser mes diapos ?

	Scanner Ion SLIDES2PC
A l'heure des bits et des pixels, nombreux sont ceux qui cherchent une solution simple et efficace pour basculer leurs diapositives sous une forme numérique. Or, les rares scanners dédiés étaient jusque-là chronophages et surtout proposés à des prix prohibitifs, deux inconvénients qui font que beaucoup retardent le moment de s'attaquer à la sauvegarde de leurs archives. D'où notre intérêt lors de l'annonce d'un scanner dédié à moins de 150 euros : le SLIDES2PC de Ion.

Que peut-on en attendre pour scanner ses collections de diapos et négatifs ? Et quels sont les avantages et inconvénients du produit, par rapport à ceux des autres solutions que sont non seulement le scanner dédié, mais aussi le classique scanner à plat équipé d'un adaptateur diapos / négatifs, le recours à un professionnel ou encore la technique qui consiste à photographier une diapositive projetée.


Combien parmi nous ont goûté au charme des séances diapos, organisées en famille dans le salon plongé dans le noir pour l'occasion ? Beaucoup sans doute, même si ce genre de pratique tend à disparaitre depuis la montée en puissance du numérique. S'il est dommage de voir ainsi les soirées diapo se raréfier, c'est en partie à cause du charme inégalable qu'elles dégagent, mais aussi et surtout parce que ces petits bouts de film entourés d'un cache blanc abritent de nombreux souvenirs précieux que l'on ne peut trouver nulle part ailleurs. D'où le souhait de certains de convertir leurs archives en numérique de façon à pouvoir en disposer plus facilement sous des formes plus variées : mise en ligne, tirage, etc. Si l'intention est louable, la question qui se pose est alors celle du comment : acheter un scanner et numériser patiemment quelques heures par soirée jusqu'à être venu à bout des 5 000 diapos de notre collection ? Cette solution qui séduit tant d'entre nous montre vite ses limites, en premier parce que la motivation doit être forte pour se tenir à la tâche plus de cinq jours d'affilée. Vient ensuite le problème du coût, d'autant plus réel que les scanners dédiés haut de gamme supposent un budget d'au moins 500 euros. Avant de se lancer dans l'aventure, il faut donc avoir les idées bien claires sur nos attentes.

Pourquoi numériser ?

Quelles sont les raisons qui peuvent pousser à basculer ses archives sous format numérique ? Principalement l'envie de pouvoir les partager plus facilement, en les mettant en ligne, en les imprimant, etc. Lorsque l'on aborde la question de la pérennité, l'avantage repasse du côté des diapos, ces dernières offrant une garantie bien supérieure à celle des fichiers informatiques qui doivent être stockés sur des supports dont la durée de vie se compte en années (environ 5 pour les CD / DVD) et dont rien ne garantit que nous puissions encore les lire dans quelques décennies.

Ceux pour qui cette problématique du partage ne se pose pas pourront, sans crainte de les voir s'abimer, continuer à conserver leur fonds sous la forme qui est la sienne, à condition de respecter les deux règles de prudence que sont la mise à l'abri de la lumière et de l'humidité.

Qu'est-ce qui fait la qualité d'un scanner ?

Qu'est-ce qui fait la qualité d'un scanner ? Pour répondre à cette question essentielle et donner des points de repère, nous avons pris appui sur la fiche technique d'un scanner qui fait référence dans son domaine : le Nikon SUPER COOLSCAN 5000.

Nikon scanner COOLSPAN 5000

Qu'est-ce qui fait d'un scanner un bon scanner ?


Scanner ICE 4
La résolution d'analyse : elle correspond au nombre de points que le scanner peut produire pour une surface de un pouce. Aujourd'hui, la résolution maximale est de 4 000 dpi (ou ppp).
La densité : la densité peut être présentée comme l'aptitude à voir dans le noir et dans le blanc, c'est-à-dire comme la capacité à couvrir une vaste plage dynamique. Alors que les négatifs peuvent être qualifiés de « pâlichons », il en va tout autrement des diapos qui présentent un fort contraste et qui nécessitent donc un matériel qui monte en densité (jusqu'à 4,8 DMax chez Nikon). Cette exigence est particulièrement vraie pour les Kodachrome qui sont les diapositives les plus denses du fait des sels d'argent qu'elles contiennent.
Le capteur d'image : dans le cas du SUPER COOLSCAN 5000, il s'agit d'une barrette de capteur CCD.
L'éclairage : l'éclairage est obtenu au moyen de LED qui évitent le préchauffage, garantissent une grande stabilité et une grande pérennité dans le temps.
Les adaptateurs :le SUPER COOLSCAN 5000 fait partie des rares scanners à pouvoir accepter des adaptateurs de type chargeur automatique et adaptateur pour films en bandes. Si ces adaptateurs contribuent à peser dans le budget (comptez environ 500 euros pour chaque), ils apportent un confort d'utilisation incomparable. Grâce à l'adaptateur diapos, vous pouvez en effet charger jusqu'à 50 diapos et laisser la numérisation se faire automatiquement : une série de 50 diapos à 4 000 dpi sera numérisée en environ 1h30.
L'anti-poussière : les seuls performants sont les anti-poussières matériels du type du ICE 4 qui détectent la présence d'éléments parasites au moyen d'infrarouges.


Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
à partir de
252,27 €
à partir de
159,45 €
à partir de
20,16 €
à partir de
218,90 €
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels

3D World Map
Le monde en 3D.
Electric Sheep
Economiseur d'écran psychédélique généré par l'interconnexion des utilisateurs
FlowBubbles
Ecran de veille avec des bulles
Charles Bush Kaleidoscope
Un économiseur d'écran kaléidocopique!
Webshots Desktop
Gestionnaire de fonds d'écran
Really Slick Screensavers
Collection d'économiseurs d'écran Open GL
flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité