Espace membre :
flechePublicité

// Convertir ses vinyles et cassettes audio en MP3

Partager ce dossier

Publié par Stéphane Ruscher le Mercredi 10 Septembre 2008

Platine
Après la démocratisation des CD audio au début des années 90, les bons vieux supports vinyles (45 tours et 33 tours) semblaient voués à prendre la poussière dans les caves et les greniers. Néanmoins, le format, bien que réservé à une niche d'audiophiles, a toujours ses adeptes et bénéficie même aujourd'hui d'un regain de popularité puisque dans certains genres musicaux (rock, hip hop, électro), les nouveautés sortent à nouveau au format numérique et analogique, pour le grand bonheur des amateurs de belles pochettes. Pourtant, le format présente un gros inconvénient par rapport au CD : comment importer des morceaux issus d'un disque vinyle au format MP3 pour l'écouter sur son baladeur ou son ordinateur ?

On pourrait considérer la question comme inutile et se demander l'intérêt d'une telle manipulation. Plusieurs cas de figures peuvent pourtant se présenter. Ainsi, même si les maisons de disques ne manquent jamais une occasion de ressortir leurs vieux classiques au format CD (parfois même plusieurs fois, le fan n'étant jamais à l'abri d'une toute nouvelle remasterisation ou de la découverte d'un inédit resté coincé au fond du tiroir pendant des décennies), il existe encore de nombreux albums ou 45 tours qui n'ont jamais fait l'objet de rééditions en CD, notamment pour des artistes qui n'ont jamais fait plus d'un ou deux 45 tours. Il arrive aussi que les maisons de disques profitent du format vinyle, prisé des collectionneurs, pour y glisser des titres ou remixes inédits absents des autres formats. Enfin, si vous disposez d'une large collection de 33 tours, vous n'avez peut être pas envie de tout racheter en CD, d'autant plus que (considération assez subjective), certaines rééditions en CD sonnent moins bien que l'album original.

Prérequis techniques


L'importation d'un 33 tours en MP3 ne peut s'effectuer aussi facilement que depuis un CD, et la raison coule de source : le CD est un format numérique, pouvant être directement transcodé dans un autre format numérique rapidement et facilement. A l'inverse, le disque vinyle (mais notre tutoriel s'applique également à toute source analogique telle que les cassettes audio ou les bandes) est une source analogique qui nécessite donc une conversion, de la sortie audio de la platine ou du magnétophone, à l'entrée son du PC. Cela suppose donc, si on veut enregistrer un 33 tours, de le lire dans son intégralité, et d'en récupérer le son. Tout cela alors qu'une importation de CD audio ne prend généralement que quelques minutes. Cela implique également une phase supplémentaire de montage : si vous enregistrez une face de 33 tours, le fichier obtenu englobera tous les morceaux de cette face en une seule piste. Si vous souhaitez séparer les morceaux, il faudra les éditer manuellement et, le cas échéant, leur attribuer manuellement des balises ID3. Enfin, selon l'état de la source, un petit nettoyage s'imposera sans doute, pour atténuer les craquements ou le souffle inhérents aux sources analogiques. Il va d'ailleurs sans dire qu'un très bon moyen de minimiser les bruits parasites est tout simplement d'entretenir et nettoyer ses disques avant de les numériser.

Carte son


Au niveau matériel, les pré-requis sont simples : une platine disque, une carte son avec une entrée ligne et un câble audio entre les deux. Néanmoins, il faut tenir compte d'une subtilité : votre platine doit disposer d'un préampli phono. Sans rentrer dans les détails techniques, le préampli est nécessaire pour corriger l'égalisation du son effectuée pendant la gravure du disque. Ce n'est pas le cas, loin de là, de toutes les platines. On trouve néanmoins quelques platines intégrant un préampli, comme la Denon DP29. Comme nous le verrons dans la partie consacrée au logiciel Magix Audio Cleanic, celui-ci existe dans une version XXL qui inclut également un préampli sous la forme d'un petit boîtier alimenté par le port USB. En réalité, il est possible de se passer d'un préampli et de restituer la courbe d'égalisation avec un logiciel mais nous n'entrerons pas dans ces détails. Signalons enfin l'existence de platines USB, conçues spécifiquement pour être reliées à un ordinateur. La solution, notamment proposée par l'iTT USB-05 d'ION, peut être alléchante pour un néophyte. La platine intègre une interface audio : branchez-la sur un port USB et vous pourrez l'utiliser pour acquérir vos disques. Les utilisateurs les plus exigeants préféreront cependant passer par un matériel dont ils connaissent la qualité.

Une platine non USB dispose de sorties RCA (rouge et blanc/noir), vous devrez donc, si vous souhaitez la raccorder à l'entrée son de votre PC, disposer d'un adaptateur RCA vers jack. Si elle dispose d'un préampli, vous pourrez la brancher directement à l'entrée ligne (généralement bleue). Si vous devez passer par un préampli, il faudra brancher les prises RCA de la platine vers l'entrée du préampli, et la sortie du préampli vers l'entrée ligne du PC.

iON
Les platines USB ont leur intérêt pour un utilisateur néophyte



Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
à partir de
490,70 €
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels

Internet Download Manager (IDM)
Le plus connu des gestionnaires et accélérateurs de téléchargements.
Jdownloader
Gestionnaire de téléchargements dédié à Rapidshare et Megaupload
Free Download Manager
Gestionnaire de téléchargement gratuit et sans publicité
RealPlayer SP
RealPlayer SP : La nouvelle génération du pionnier de la vidéo en streaming !
Steam
Le célèbre client de téléchargement de jeux vidéo de Valve
Orbit downloader
Gère vos téléchargements et permet la capture des vidéos en streaming.
flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité