Nokia va supprimer 1000 postes, dont 400 en France

Vidéo : Suite au rachat d'Alcatel-Lucent par Nokia en avril 2015, le spécialiste des télécoms annonce supprimer un millier d'emplois pour abaisser ses coûts.

Un an après avoir racheté son concurrent dans les équipements télécoms, et une semaine après avoir annoncé son retour dans la téléphonie mobile, Nokia supprime plus de 1000 postes.

Cette annonce s'inscrit dans le cadre du plan de réduction des coûts consécutif au rapprochement avec Alcatel-Lucent. Ces suppressions de postes concerneront la Finlande, où l'équipementier emploie un peu moins de 7000 personnes.

Nokia prévoit de supprimer 400 postes en France, d'ici à 2018, notamment dans les activités de support de branches en décroissance – provenant surtout d'Alcatel-Lucent, telles que la 3G, 4G et la gestion des données des abonnés.

Réaffirmant l'importance de la France pour lui, le Finlandais décidait de faire des sites de Nozay et Lannion des centres de technologie mondiaux tournés vers la cybersécurité, l'Internet des objets et la 5G.

A lire : Nokia "revient", mais supprime 1 000 emplois

Modifié le 23/05/2016 à 14h08
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic