Quel avenir pour l'intelligence artificielle ?

Vidéo : Quel avenir pour l'intelligence artificielle ?

Des scientifiques et chercheurs se sont penché sur ce que pourrait être en 2030 notre vie en compagnie de l'intelligence artificielle.

Après une année de recherches et de projections, le projet One Hundred Year Study à l'Université de Stanford a abouti et a permis d'émettre quelques règles et recommendations sur l'intelligence artificielle, les logiciels intelligents et les machines.

Peter Stone, l'un des dix-sept membres experts de ce projet, a dit que les avancées en matière d'intelligence artificielle permettront d'améliorer l'économie mondiale ainsi que la qualité de vie. Cependant, Stone lance un avertissement sur le fait que cette technologie peut engendrer de grands conflits en matière d'emploi et de revenus, ainsi que d'autres problèmes éthiques que l'on devrait commencer à étudier dès maintenant, de façon à ce que l'intelligence artificielle puisse profiter à chacun.

Modifié le 20/01/2017 à 13h47
Commentaires

Tous les commentaires

  • drago81
    24/01/2017 11:49:46

    Vankovic Je partage l'idée que l'intelligence artificielle et la robotisation vont conduire à une destruction massive d'emplois. Nous sommes au tout début d'une révolution technologique sans précédent. Certains ont beau avancé que de nouveaux emplois seront créés par cette révolution technologique, il est très peu probable que cela suffise. Actuellement les études économiques montrent que le numérique détruit déjà de l'emploi. La robotisation aura en toute logique un effet encore plus dévastateur sur l'emploi. L'objectif n'est même pas de savoir si l'on est pour ou contre cette révolution. Elle a lieu et il faut faire avec. Il faut l'accompagner et anticiper ses conséquences. Si nos politiques ne sortent pas le nez de la prochaine primaire ou élection à venir pour regarder un peu plus loin et anticiper les effets de cette révolution, le jour viendra inéluctablement où les problèmes d'emploi entraîneront des corrections sociales violentes. Je ne sais pas si le revenu universel est une réponse mais c'est un outil qui est évoqué par des personnes de tous horizons, de Benoît Hamon à Gaspard Koenig en passant par Dominique de Villepîn. Certains organismes ont planché en détail sur son financement et ça ne paraît pas être infaisable. Reste à savoir si les effets escomptés se produiraient vraiment. Ce qui me navre par contre c'est l'attitude de ceux qui sont contre par principe en se retranchant derrière la pseudo-valeur travail alors même que c'est bien le travail pour tous qui semble en danger. Considérer que le travail est une valeur est déjà une défaite de la raison. Étymologiquement et culturellement, d'après les valeurs judéo-chrétiennes dont on nous rebat les oreilles, le travail est une souffrance et une malédiction. C'est assez caricatural mais ça a le mérite de remettre le travail à sa place : il sert à subsister. À partir du moment où il ne sert même plus à subsister, il n'a plus la moindre utilité.

  • Vankovic
    23/01/2017 12:17:36

    Les IA vont remplacer beaucoup de personnes dans l'avenir. La REVOLUTION c'est que ce ne sont plus seulement les emplois manuels qui sont en danger mais TOUS les emplois, intellectuels compris. Ceux qui se prenaient pour des ELITES vont devoir redescendre sur terre. La solution : un salaire fixe pour tous, financé par les sommes colossales qui vont aujourd'hui dans la poche des actionnaires. Contrairement à ce que certains pensent, ce n'est pas du communisme, ce n'est pas une utopie, mais une RÉALITÉ inéluctable qui devra être mise en place pour maintenir un système de type commercial et d'échanges. L'autre solution étant bien sûr que les plus riches assassinent les moins nantis pour que leur monde purement technologique reste vivable...

  • zaxxonFive
    22/01/2017 01:18:04

    l'intelligence artificielle commence quand un jeune renonce à réfléchir et laisse son smartphone décider pour lui ce qu'il doit acheter, manger, voter. Elle commence quand l'intelligence réelle cesse d'être utilisée.

BE GEEK ! Avec clubic