Espace membre :
flechePublicité

// Samsung Galaxy Note 10.1 : le stylet fait son come-back sur tablette !

Partager ce dossier

Publié par Paul-Emile Graff le Lundi 17 Septembre 2012

Introduction

Après une Galaxy Tab 2 qui ne nous avait pas vraiment enthousiasmés, Samsung récidive en proposant la Galaxy Note 10.1. Prenez une Galaxy Tab 2, ajoutez une pincée de Galaxy Note, mélangez le tout, vous obtiendrez la tablette qui fait l'objet du présent test. Sur Note 10.1 le contrôle tactile capacitif est complété par une prise en charge du stylet. La technologie est-elle au point ? L'offre logicielle est-elle adaptée ? Les performances sont-elles au rendez-vous ? On vous dit tout dans quelques instants !

Galaxy Note 10.1
Caractéristiques principales
Système d'exploitation Android 4.0.4
Processeur / Fréquence Processeur quad core @1.4 Ghz
Mémoire / Stockage Mémoire interne : 16, 32 ou 64Go
Ajout d'une micro SD jusqu'à 32Go
2 Go de mémoire vive
Technologie d'écran et définition 10,1" Ecran TFT
(1280 x 800 pixels)
Appareil photo Webcam de 1.9 mégapixels
APN de 5 mégapixels avec flash LED
GPS Oui
Radio FM Non
Batterie 7000 mAh Li-Ion
Dimensions 257.8 x 175.3 x 8.9 mm
Poids 580 g (avec batterie)



Samsung Galaxy Note 10.1 blanc 1




Design et composants retour au sommaire

La Galaxy Note 10.1 reprend le design de la Galaxy Tab 2. Même si les formes ne sont pas originales, elles demeurent agréables. De plus, on apprécie toujours l'emplacement des haut-parleurs qui diffusent le son face à l'utilisateur, et non au dos de la tablette.

À l'arrière, un flash LED (absent sur Galaxy Tab 2) fait son apparition. De quoi accompagner le capteur de 5 mégapixels. Le tout est complété par une Webcam de 1,9 mégapixel implantée en façade.

Autre petite nouveauté par rapport à la Galaxy Tab 2 : Samsung a intégré une cellule infrarouge sur la tranche supérieure, qui doit permettre d'utiliser la tablette comme une télécommande (voir plus bas). Sur les côtés, on retrouve une prise casque accompagnée d'un slot micro SD supportant des cartes de 32 Go.

Finalement, les plus grands changements sont invisibles. Série « Note » oblige, l'écran tactile capacitif de 10.1 pouces est cette fois compatible avec un stylet. En cas de besoin, ce dernier peut être rangé dans un emplacement dédié situé dans la tranche inférieure de la tablette. Seul petit bémol, Samsung conserve une définition de 1280 x 800 pixels. Pas de quoi faire grimper la densité de pixels qui plafonne à 149 points par pouces, contre 215 ppp pour la Nexus 7 d'Asus.

Image: 1/14 | Lancer le diaporama
 
 
 
Galaxy Note 10.1 : un air de Galaxy Tab 2
Le dos plastique bombé peut être légèrement enfoncé sur la partie centre : on s'attendant à une meilleure finition.
Connecteur propriétaire
Emplacement dédié au stylet.
APN de 5 mégapixels et flash LED.
Touche de volume et touche Power.
Prise jack, diode infrarouge, slot micro SD.
Haut-parleur sur l'avant de la tablette : une bonne idée
Câble USB avec connectique propriétaire.
Adaptateur permettant de connecter une clé USB ou un disque dur.
Adaptateur secteur.
Kit piéton stéréo avec microphone et touches de volume. Des embouts de taille différente sont fournis dans le pack.
Stylet avec touches.
Stylet, « mines » de rechange et bague permettant de retirer une mine du stylet.


Seconde face émergée de l'iceberg : Samsung dépoussière (enfin ?) l'architecture vieillissante de la Galaxy Tab 2. Cette fois, la Note 10.1 se dote d'un processeur quadri cœur Exynos 4412 cadencé à 1,4 GHz, accompagné d'un GPU Mali 400, soit un couple similaire à celui qui équipe le Galaxy S3. La Galaxy Note 10.1 est équipée de 2 Go de mémoire vive (contre 1 Go pour la Tab 2).

Du côté des interfaces, Samsung conserve une prise propriétaire dont la forme rappelle le fameux connecteur dock d'Apple. Pour ce qui est des circuits sans fil, la Note 10.1 est équipée de puces Wi-Fi a/b/g/n et Bluetooth 3.0 (AVRCP, A2DP).

Internet retour au sommaire

Exit les lenteurs constatées sur Galaxy Tab 2. Cette fois, le navigateur par défaut d'Android offre d'excellentes performances en toutes circonstances ! Chrome n'est pas encore intégré par défaut comme sur Nexus 7 (Jelly Bean), mais l'application est d'ores et déjà disponible via le Play Store.

Test Galaxy Note 10.1

Navigation en mode paysage


En revanche, il ne faudra pas compter sur le format Flash d'Adobe. Le plug-in fait de la résistance sur certaines tablettes et smartphones Ice Cream Sandwich, mais la Note 10.1 fait exception à la règle. Flash n'est pas intégré, ni proposé via le Play Store. En revanche, les vidéos s'appuyant sur les standards HTML 5 fonctionnent sans poser de problème.

Test Galaxy Note 10.1
Test Galaxy Note 10.1
Test Galaxy Note 10.1

Navigation en mode portrait avec vidéo Flash non prise en charge, et clavier virtuel, puis, vidéo HTML 5 YouTube compatible.


Un système revu et corrigé par Samsung retour au sommaire

Samsung ne se contente pas de proposer une version native d'Ice Cream Sandwich. Le système est saupoudré d'améliorations plus ou moins notables. Dans le lot, on retiendra surtout la possibilité d'afficher deux applications simultanément sur l'écran. Attention, seuls le navigateur Web, le lecteur vidéo, Polaris Office , S Note, Galerie et email sont compatibles avec le partage d'écran.

Test Galaxy Note 10.1

Deux applications sur un même écran


En second lieu, Samsung propose plusieurs claviers virtuels, dont certains - comme le découpage en deux parties optimisé pour le mode paysage illustré ci-dessous - évoquent immanquablement un environnement concurrent.

Test Galaxy Note 10.1
Test Galaxy Note 10.1

Claviers virtuels : un air de déjà vu (sur iPad, ou sur la bêta de Windows 8)


Autre ajout : un petit dock fait son apparition. Ce dernier reste toutefois limité à quelques outils utiles au quotidien (calculatrice, calendrier, horloge mondiale, etc.) qui font double emploi avec les programmes embarqués. L'ajout d'applications classiques au sein de ce dock n'a pas été prévu par Samsung.

Test Galaxy Note 10.1

Un dock, mais pas pour les applications classiques


Une tablette taillée pour le dessin ! retour au sommaire

La Galaxy Note 10.1 est équipée d'un écran tactile qui peut être utilisé de deux façons différentes. Le mode capacitif classique au doigt est complété par une technologie Wacomm qui permet d'utiliser un stylet. Ce dernier offre une excellente précision, et gère différents niveaux de pression. Concrètement, sur Note 10.1, on se situe à mille lieues de ce que l'on pourrait obtenir avec un stylet pour écran capacitif. Autant dire que les applications de dessin, de retouche photo et de prise de note fournies par Samsung prennent tout leur sens.

Lorsqu'on approche le stylet à moins d'1 Cm de l'écran, la tablette désactive automatiquement la couche tactile capacitive. L'idée est excellente dans la mesure où théoriquement, ce dispositif permet de poser sa paume sur l'écran (en mode stylet) sans risquer d'entrainer des actions non sollicitées. Seul problème : en pratique, on ne garde pas toujours la pointe du stylo à moins d'un centimètre de l'écran.

Test Galaxy Note 10.1
Test Galaxy Note 10.1

Photoshop Touch (ici, opération de détourage) et manipulation de calques.


Sortie de la boite, la Note 10.1 intègre Photoshop Touch, un programme de retouche photo relativement puissant doté d'une gestion de calques. Pour le dessin et la prise de note, S-Note offre un large choix d'instruments (crayon, pinceau, surligneur, etc.). Pour chacun d'eux, l'utilisateur peut modifier l'épaisseur du trait ainsi que la couleur. L'application S-Note, intègre également un module de reconnaissance d'écriture cursive plutôt performant. Les joueurs en herbe pourront quant à eux découvrir, ou redécouvrir, l'excellent Crayons Physics (également fourni), un jeu pensé pour être contrôlé au stylet.

Screenshot 2012 09 14 16 35 06
Test Galaxy Note 10.1

S-Note et Crayon Physics avec ses contrôles au stylet taillés sur mesure.


Quand la tablette se transforme en télécommande universelle retour au sommaire

Tout comme la Sony Tablet S (voir notre test), la Galaxy Note 10.1 est équipé d'une diode infrarouge. Cette interface permet de transformer la tablette en télécommande universelle en utilisant le programme Smart Remote. Même si dans l'ensemble, le système fonctionne plutôt bien, le tandem Smart Remote / Galaxy Note 10.1 s'avère nettement moins puissant qu'une télécommande Logitech Harmony.

Test Galaxy Note 10.1

Diode infrarouge + Smart Remote = télécommande universelle.


Par exemple, les macros d'allumage ou d'extinction de l'ensemble des appareils n'ont pas été prévues. Malgré cela, on salue tout de même les efforts consentis par Samsung pour se distinguer de la concurrence. On apprécie aussi le fait que Smart Remote ne soit pas limité aux seuls appareils de la marque sud-coréenne.

Multimédia retour au sommaire

Les efforts délivrés par Samsung pour améliorer la couche multimédia s'avèrent payants. En premier lieu, on apprécie la compatibilité quasi-totale avec l'ensemble des formats vidéo existants. Du Divx au MKV 1080p en passant par le Xvid, la Note 10.1 lit tout ce qui se présente à elle sans sourciller... Merci au SoC Exynos 4412 hérité du Galaxy S3.

Test Galaxy Note 10.1

Lecture vidéo parfaitement fluide avec un MKV 1080p


Autre point fort : cette Note 10.1 prend totalement en charge le standard DLNA via AllShare. On peut donc, diffuser les contenus photo / audio / vidéo stockés dans la tablette sur n'importe quel appareil compatible (boitier ou téléviseur HD, ordinateur, etc.). Le système fonctionne aussi en mode « client », ce qui signifie que la Note 10.1 est capable de lire les contenus distants via DLNA. Autre bonne surprise : alors que ce protocole de partage est souvent restrictif en termes de formats vidéo, la tablette parvient à lire des fichiers Xvid en DLNA. Une aptitude suffisamment rare pour être soulignée.


Screenshot 2012 09 14 10 30 37

Prise en charge du DLNA


Seul petit regret, aucune sortie HDMI n'est proposée. Pour en bénéficier, il faut acquérir un adaptateur HDTV facturé 39 euros.

Le lecteur audio se voit également profondément remanié. En complément de l'intégration de All Share, Samsung ajoute un égaliseur qui propose pas moins de 12 profils pré réglés (Pop, Rock, Jazz, etc.). En cas de besoin, les amateurs ont aussi la possibilité d'agir manuellement sur 7 courbes de tonalités accompagnées de 5 potentiomètres supplémentaires dédiés aux effets (3D, Bass, Reverb, etc.)... Difficile de faire plus complet.

Test Galaxy Note 10.1
Test Galaxy Note 10.1
Test Galaxy Note 10.1

Un lecteur audio abouti


De plus, Samsung propose un kit piéton stéréo doté d'un micro. Certes, il ne faudra pas s'attendre à des miracles. Les basses sont trop timides et le rendu se dégrade rapidement dès qu'on pousse le volume. Néanmoins, saluons tout de même l'initiative de Samsung, qui a le bon goût d'intégrer cet accessoire, ce que d'autres ne font pas systématiquement.

DSC 0024 border

Casque fourni par Samsung


Capture photo et vidéo retour au sommaire

La tablette est équipée d'un APN de 5 mégapixels accompagné d'un flash LED. En extérieur, le capteur s'en sort plutôt bien. Même si l'on n'atteint pas le niveau d'un photophone de référence, le résultat est suffisant pour immortaliser les instants du quotidien. En revanche, dans les environnements faiblement éclairés, on note l'apparition d'un bruit chromatique dès 160 ISO.

Test Galaxy Note 10.1  (APN)
Test Galaxy Note 10.1    (APN)

Un APN correct, sans plus.


Au rang des options additionnelles sympathiques, Samsung propose un mode de déclenchement par sourire, un filtre vidéo « cartoon » ainsi qu'un mode panorama. Le tout est complété par trois filtres (Negatif, Noir et blanc, Sépia).

Test Galaxy Note 10.1    (Webcam)
20120917 145132

Une Webcam pour la visioconférence (à droite, filtre cartoon).


De son côté, la Webcam de 1.9 mégapixel assure le minimum syndical. Elle reste néanmoins suffisante pour la visiophonie.

Les photos sont correctes, mais on ne pourra pas vraiment en dire autant de la capture vidéo. Étrangement, alors que le Galaxy S3 équipé du même processeur propose un mode de capture 1080p, la Note 10.1 se limite à une définition de 1280 x 720. La limitation n'aurait pas vraiment été gênante si la qualité avait été au rendez-vous. Malheureusement, la tablette déçoit en produisant des séquences manquant cruellement de détails.



Autonomie en vidéo retour au sommaire


Pour mesurer l'autonomie de la Galaxy Note 10.1, nous utilisons une vidéo SD (résolution vidéo) que nous lisons en boucle, jusqu'à extinction de la batterie. La luminosité et le son sont réglés à 50%, le Wi-Fi est activé et le Bluetooth désactivé. À noter qu'en dessous de 5 % de batterie, la Galaxy Note 10.1 baisse automatiquement la luminosité sur sa valeur minimum.



Avec 575 minutes mesurées, la tablette de Samsung s'insère dans le peloton de tête. La Note 10.1 joue à armes égales avec l'iPad de nouvelle génération. Un bon point, donc.

Compteur performance

Tests de performances retour au sommaire


Que donne cette tablette face à ses concurrents ? Quelles sont ses performances sur des tests théoriques ou en situation pratique ? Vous trouverez des résultats chiffrés et comparés en consultant la page suivante :

Conclusion retour au sommaire

L'arrivée massive des écrans tactiles capacitifs (sans stylet, donc) constitue un progrès incontestable sur smartphone. Il faut dire que les petites diagonales des écrans des téléphones mobiles ne se prêtaient pas vraiment à l'exercice.

Samsung Galaxy Note 10.1 blanc 6
Sur tablette, cette Galaxy Note 10.1 nous rappelle que ce périphérique de pointage est encore digne d'intérêt. Lorsque la technique est au point – ce qui est le cas sur Note 10.1 – le stylet se montre redoutable pour les applications de dessin, de retouche photo (merci Photoshop Touch) ou de prise de note. On peut cette fois profiter pleinement d'une surface d'affichage confortable pour laisser libre cours à sa créativité ! Seul petit bémol : en mode dessin, on aimerait pouvoir désactiver totalement la couche tactile capacitive pour poser sa paume sur l'écran sans risquer de déclencher une action non sollicitée. Le dispositif qui débraye automatiquement cette dernière lorsque la pointe du stylet se situe à 1 cm de l'écran n'est pas suffisant. Pour poursuivre sur les regrets, même si l'écran tactile hybride est au point, il est tout de même dommage que la définition n'ait pas évolué depuis la Galaxy Tab 10.1.

D'aucuns critiquerons également le design timide qui s'approche (trop ?) de la Galaxy tab 2. Heureusement, il ne s'agit là que de la surface émergée de l'iceberg, Samsung ayant profondément revu l'architecture de sa tablette. Cette dernière s'articule désormais autour d'un SoC Exynos 4412 hérité d'un certain… Galaxy S3. Dites adieu aux lenteurs constatées avec sa grande sœur : la Galaxy Note 10.1 répond au quart de tour ! Autre changement : l'ajout d'une diode infrarouge permet de transformer sa tablette en télécommande universelle.

Abordons cette fois la question du prix. À 489 euros en version 16 Go (extensibles), Samsung se positionne au niveau d'Apple. Par rapport à la concurrence iOS, la Galaxy Note 10.1 ravira les amateurs de dessin et autres nostalgiques du Télécran. Autre force : l'intégration du DLNA, la compatibilité vidéo quasi-totale ainsi que le lecteur audio performant constituent autant d'atouts complémentaires. L'iPad brandira l'argument de la haute définition, ainsi que la ludothèque riche en applications optimisées tablette.

Asus joue également sa carte grâce au concept modulable « Transformer » (dock – clavier) idéal pour la bureautique. Cette fois encore, il conviendra de définir les usages pour départager ces compétiteurs. Une chose est certaine : cette Galaxy Note 10.1 apporte un souffle de fraicheur bienvenu sur le marché des tablettes !

Les plus

  • Performances globales
  • Télécommande IR intégrée
  • stylet au point, logiciels fournis
  • Applications multimédia au top !

Les moins

  • Finition moyenne
  • Pas encore d'écran HD
  • Il faudra attendre pour Jelly Bean
  • Peu d'applications optimisées tablette

Samsung Galaxy Note 10.1

Test de tablette Android

Bon

  • Finition
  • Ergonomie
  • Web
  • Multimédia



Logo android polo nakedg

Vous voulez en savoir plus ?

Retrouvez notre article sur Android 4.0 (ou Ice Cream Sandwich) qui décrit plus dans le détail le système d'exploitation mobile qui gère ce smartphone.

// Tablette : Tous les tests

// Tablette : Dossiers relatifs

Vous aimerez aussi

Article du Lundi 17 Septembre 2012 par Paul-Emile Graff

Envoyer par mail Envoyer par mail
à partir de
46,04 €
à partir de
42,00 €
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Humour

Ardisson Sampler
Retrouvez les Jingles cultes de l'émission tout le monde en parle.
Stress Reducers
Déstressez en explosant virtuellement votre écran !
Cartoonist
Réalisez d'excellentes caricatures de vos proches, amis, animaux et autres célébrités en quelques clics !
Sourimètre
Comptabilisez les statistiques de votre souris
8 ball
Posez vos questions à la 8 BALL
BabyMaker
Réalisez le portrait improbable de votre futur bambin avec cette pépite inutile, mais totalement indispensable !

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité