La menace terroriste prive les Apple Store français d’iPhone X

Si vous n'avez pas pré-commandé votre iPhone X, inutile de vous rendre en boutique vendredi 3 novembre dans l'espoir d'en acheter un. Les boutiques françaises et belges d'Apple n'en proposeront aucun qui n'aura pas été réservé au préalable. Apple invoque le plan Vigipirate renforcé et le contexte sécuritaire pour éviter les attroupements dans la rue.

Une décision identique avait été prise l'année dernière pour le lancement de l'iPhone 7.

La sécurité des clients avant tout ?


Les fans d'Apple vont être déçus. Du moins ceux qui n'auront pas réservé en ligne leur iPhone X vendredi 27 octobre. Il est semble-t-il fini le temps des queues interminables dès la veille au soir devant les Apple Store, pour être parmi les premiers acheteurs du dernier smartphone de la marque à la pomme. Pour des raisons de sécurité, Apple ne proposera le jour de son lancement aucun iPhone X dans les Apple Store français et belges, exceptés les exemplaires précommandés.

Quelques appareils seront installés tout de même en démonstration, mais seuls ceux qui l'auront précommandé auront droit de venir le retirer en boutique. C'est une volte-face de dernière minute qui peut surprendre, car la semaine dernière encore, Apple invitait ses clients à venir l'acheter dans ses magasins dès 8 heures dans ses magasins du monde entier. Mais le risque élevé d'attentat terroriste fait craindre à Apple de ne pas pouvoir garantir la sécurité de ses clients rassemblés à l'extérieur.

iPhone X


Retards industriels


On sait gré à Apple de se préoccuper de la menace terroriste, à l'heure où le gouvernement français lève l'état d'urgence en vigueur depuis près de deux ans. Mais cette décision permet peut-être aussi d'habiller d'une raison difficilement contestable la pénurie d'iPhone X qui risque de gâcher son lancement mondial. Depuis des mois, Apple se débat dans des problèmes de production liés à la rareté de certains composants critiques de son système de reconnaissance facial Face ID.

Des difficultés reconnues d'ailleurs du bout des lèvres par Tim Cook lui-même dans une interview récente accordée à Buzzfeed. Un analyste chinois du cabinet KGI Securities, réputé pour la fiabilité de ses informations concernant Apple, avançait même un chiffre permettant de mesurer l'ampleur de la situation : sur les 20 millions d'iPhone X espérés par Apple d'ici la fin de l'année, le groupe n'en produirait finalement que 2 à 3 millions d'unités, alors que 40 millions de clients dans le monde auraient précommandé l'iPhone X. Pour l'avoir au plus tôt, restent les opérateurs et la grande distribution. Sans garantie qu'ils en aient en stock avant plusieurs jours...

Modifié le 02/11/2017 à 16h26
Commentaires