L’iPhone classerait vos photos sexy… ou pas

Un micro-scandale s'est développé sur Twitter le 30 octobre 2017 après le tweet d'une utilisatrice d'iPhone : cette dernière aurait découvert que son iPhone a un dossier particulier où sont stockées les photos d'elle en soutien-gorge. Le message a rapidement été retweeté près de 10.000 fois : pourquoi Apple aurait-il un système de classement des photos sexy de ses utilisateurs ?

La réponse est simple : le groupe n'en a pas. En fait @ellieeewbu a tout simplement découvert le système de tag automatique des photos.

Le terme « brassiere » peut être cherché dans les photos


L'utilisatrice @ellieeewbu a lancé l'alerte sur Twitter et, avec ses 19.000 abonnés, le post est devenu quasiment viral. Elle aurait découvert que le terme « brassiere », soit soutien-gorge au Canada, est un terme qu'il est possible de chercher par défaut sur l'application Photos disponible sur l'iPhone. La recherche affiche, sans surprise, toutes les photos représentant une personne en soutien-gorge, donc potentiellement toutes les photos sexy des utilisatrices.

Lorsque le mot-clé est cherché, l'application Photos semble avoir créé un dossier spécial où toutes ces photos sont stockées. En réalité ce n'est pas le cas, sans compter que des sites ayant fait le test, comme Quartz qui a été le premier à identifier ce début de polémique, dévoilent que les résultats sont très mitigés : l'intelligence artificielle d'Apple commet encore de grossières erreurs.




Le tag automatique dans les métadonnées


Ce que l'utilisatrice @ellieeewbu a surtout découvert, c'est le système utilisé par Apple pour son intelligence artificielle : cette dernière scanne les photos et va créer des tags automatiques dans les métadonnées de l'image. Ainsi, il est possible de chercher pour des chats, des chiens ou encore des maisons. Le terme « brassiere » s'est retrouvé dans le lot mais sans aucun doute à l'insu d'Apple qui a dû insérer des milliers de termes dans son système de tags automatiques.

Pour ce qui est de la vie privée, surtout, il n'y a pas d'inquiétude à avoir : si les photos montrant un soutien-gorge sont bien taguées, cette opération n'a lieu que sur l'iPhone. Les photos ne sont pas envoyées à Apple ni mises en ligne (sauf sur l'iCloud pour celles et ceux qui l'utilisent) et, surtout, les employés d'Apple n'y ont absolument pas accès.

Modifié le 31/10/2017 à 10h51
Commentaires