LinkNYC : New York se couvre de Wi-Fi Gigabit gratuit

La ville de New York vient d'entamer le déploiement « du réseau Wi-Fi municipal le plus étendu et le plus rapide au monde ». À terme, les 7 500 cabines téléphoniques réparties dans la ville entière seront remplacées par un nouveau mobilier urbain offrant, entre autres, du Wi-Fi Gigabit.

Mise à jour : Les premières bornes ont été mises en service. Des précisions ont été apportées au pied de l'article.

Les médias ont assisté hier à l'installation de la première borne. LinkNYC, c'est le nom du réseau, est l'aboutissement d'appels d'offres lancés dès 2012 du temps du maire Michael Bloomberg, puis poursuivis courant 2014 par son successeur Bill de Blasio.

Appels d'offres remportés par le consortium CityBridge, constitué de Qualcomm, le spécialiste des télécommunications que nous connaissons bien, et de la société Intersection. Cette dernière est un équivalent local de JCDecaux en France, fruit de la fusion d'une régie publicitaire dénommée Titan et d'un concepteur de mobilier urbain dénommé Control Group.

LinkNYC

Du Wi-Fi à 1 Gb/s pour les passants


Les bornes LinkNYC offriront un accès Wi-Fi gratuit à très haut débit aux passants, « 100 fois plus rapide que le Wi-Fi public moyen qu'on trouve dans un café ou dans un parc », avec une portée allant jusqu'à 150 pieds (45 m). CityBridge ne détaille pas ce qu'il entend par « Gigabit Wi-Fi », mais on peut penser que chaque borne abritera un point d'accès Wi-Fi 802.11ac hautes performances, et qu'il s'appuiera sur une connexion à internet en fibre optique à 1 Gb/s.

Les bornes offriront également des ports USB pour alimenter téléphones, tablettes et autres appareils. Et en remplacement des bonnes vieilles cabines téléphoniques, elles intègreront une tablette tactile de laquelle on pourra dans un second temps téléphoner gratuitement, accéder aux services de la ville et même naviguer sur internet.

Des milliers de panneaux publicitaires pour la ville


Le réseau LinkNYC sera installé sans frais pour le contribuable de New York. Il devrait même rapporter plus de 500 millions de dollars à la ville au cours des douze prochaines années. Comment ? En recourant à la publicité, naturellement. Chaque borne sera équipée d'un écran de 55 pouces (140 cm) de part et d'autre de la structure, ce qui ajoutera quelques milliers d'espaces publicitaires sur les trottoirs.

La première borne LinkNYC a été installée à l'angle de la 15e rue et de la 3e avenue, à proximité de Union Square à Manhattan. Elle sera mise en service après des tests dans une semaine ou deux. 500 bornes supplémentaires sont attendues d'ici le mois de juillet 2016.

Mise à jour du 19/01/2016 :

Mise en service mi-janvier


Mise à jour à destination de nos lecteurs new-yorkais : le site internet The Verge, qui dispose de locaux sur place, signale que le réseau LinkNYC a été mis en service. Les passants peuvent désormais se connecter à quatre premières bornes, installées le long de la 3e avenue, entre les 15e et 19e rues, après avoir saisi leur adresse email et accepté les conditions d'utilisation. L'éditeur du service promet que les adresses ne seront pas partagées et qu'elles ne seront utilisées que pour envoyer des informations concernant le service.

Le journaliste américain a bel et bien obtenu de très haut débits, de 300 Mb/s en réception comme en émission, le maximum que son ordinateur peut atteindre. On peut donc légitimement penser que les débits seront honorables même avec une multitude d'utilisateurs connectés.

Le déploiement se poursuit désormais vers le Nord de la 3e avenue. Il s'étendra ces prochaines semaines vers l'Est jusqu'à la 8e avenue.

Publication initiale le 29/12/2015 à 15 h 14

LinkNYC

Contenus relatifs
Modifié le 19/01/2016 à 18h17
Commentaires