Core i7 5960X : test de la nouvelle bombe à 8 coeurs et 1000 euros d'Intel

intel logo
L'été s'achève, la rentrée arrive à grands pas, nos envolées lyriques sont de retour et Intel lance une toute nouvelle plate-forme haut de gamme. À quelques jours de l'IDF, sa conférence annuelle dédiée aux développeurs du monde x86, le fondeur renouvelle son système haut de gamme à destination des utilisateurs enthousiastes. Un marché toujours aussi réduit - le ticket d'entrée étant pour le moins onéreux - mais qui continue de faire rêver.

Exit donc la plate-forme X79 au catalogue depuis la sortie des processeurs Sandy-Brige Extreme en novembre 2011 (voir Intel Core i7 3960X : Sandy Bridge E pour le haut de gamme !). À la place, Intel nous propose un nouveau chipset, le X99, et une nouvelle gamme de processeurs basés sur la micro-architecture Haswell : les Haswell-E, où le E signifie Extreme. Et si l'on connaît bien la micro-architecture Haswell qui équipe les processeurs Core de quatrième génération, Intel fait évoluer son offre haut de gamme en rajoutant des cœurs. Les nouveaux Core i7 5960X sont en effet pourvus de 8 cœurs d'exécution contre 6 précédemment.

Tandis que la plate-forme X79 n'avait pas marqué les esprits, faute de nouveautés fonctionnelles (l'USB 3.0 n'était même pas géré nativement !), Intel promet de remédier à cela et s'offre même le luxe d'inaugurer un nouveau type de mémoire : la DDR4. Ce n'est pas rien puisqu'il faut remonter à l'année 2007 et la sortie du chipset P35 d'Intel pour retrouver le précédent changement de mémoire. Déjà utilisée dans le monde serveur, la DDR4 fait donc son entrée sur le marché des PC de bureau, mais là où Intel intronisait la DDR3 sur les machines milieu de gamme en 2007 (le P35 était l'équivalent d'un Z97 d'aujourd'hui) la marque choisit le très haut de gamme pour la DDR4, un choix qui ne risque pas d'aider à la démocratisation de cette mémoire.

Intel X99 (19)
Modifié le 01/09/2014 à 11h30
Commentaires