Espace membre :
flechePublicité

// Test Steelseries 7H USB : une valeur sûre pour les gamers

Partager ce dossier

Publié par Aurélien Audy le Mardi 1er Mars 2011

Steelseries 7H USB

Pas forcément connue du commun des mortels, la marque Steelseries est pourtant une référence dans le monde du jeu. Le fabricant danois s'est spécialisé dans les accessoires de jeu vidéo, dont les casques font partie. Nous testons ici le 7H USB.

Steelseries 7HUSB

Le Steelseries 7H USB


Présentation du casque

Sur l'ensemble des casques vendus via le le site français de Steelseries, le 7H USB est le plus haut de gamme. Le constructeur en demande 129,99 €, ce qui le place en directe concurrence avec un Megalodon de Razer ou un PC 333D de Sennheiser par exemple.

La technique

Pas de doute là-dessus, le 7H USB est bien un casque circum-auriculaire fermé. Très fermé même : c'est un des plus isolants de ceux que nous avons testés ! Cela est lié à la bonne épaisseur des coques des écouteurs mais aussi à la pression exercée par l'arceau, suffisante pour bien plaquer les coussinets autours des oreilles. Notez que l'isolation diminue quand on utilise la deuxième paire de coussinets en velours. Steelseries est par ailleurs le troisième constructeur de ce comparatif avec Corsair et Creative à utiliser des « grands » transducteurs de 50 mm.

Steelseries 7HUSB écouteur

Les écouteurs circum-auriculaires offrent une très bonne isolation


Et ces transducteurs semblent en avoir sous la pédale, en potentiel avec une réponse en fréquence très large (10 – 28 000 Hz) comme en puissance (pression acoustique maximum de 112 dB). Ce avec une impédance classique de 32 ohms. Des caractéristiques assez proches de celles du casque Sennheiser. Pour l'acquisition, Steelseries propose un micro unidirectionnel rétractable qui couvre là-aussi une plage bien large (50 – 16 000 Hz). La sensibilité est donnée à -39 dB.

Steelseries 7HUSB micro rentré
Steelseries 7HUSB micro sorti
Steelseries 7HUSB micro

Le micro s'enroule dans l'écouteur gauche et se déploie facilement


L'objet

En dehors du choix discutable de la couleur des coques, sorte de gris moucheté d'argenté brillant, il n'y a que du positif avec le 7H USB. A commencer par des dimensions raisonnables qui se répercutent directement sur le poids : 234 g seulement sur la balance ! Et cela sans compromis sur la finition. Côté confort, certaines têtes pourront trouver que le 7H USB serre un peu trop. Mais globalement, les coussinets sont agréables, le rembourrage d'arceau efficace, les articulations de branches et d'écouteurs ergonomiques. Nous n'avons ressenti aucune gêne sur la durée. Mais « LA » particularité du 7H USB, c'est qu'il se démonte. Les deux branches se séparent du haut de l'arceau d'une simple pression sur un clip et le câble se détache. Parfait pour le transport !

Steelseries 7HUSB branche
Steelseries 7HUSB éclaté
Steelseries 7HUSB éclaté connectique
Steelseries 7HUSB écouteur connectique

Les branches réglables et les écouteurs qui se démontent


Téléchargement pilotes
Niveau connectique, Steelseries a pensé polyvalence. Le 7H USB dispose ainsi de deux fiches jack 3,5 mm pour le casque et le micro, d'une rallonge de 2 mètres (portant le câble à 3 mètres au total) et d'une carte son USB. Notez qu'il vous faudra télécharger les pilotes sur le site de Steelseries, et que l'installation nécessite un redémarrage de la machine. Voilà qui casse un peu l'élan de mobilité, que le côté démontable apportait...

Steelseries 7H USB télécommande
Steelseries 7HUSB carte son

Connectique jack 3,5 mm avec télécommande et carte son USB


A l'écoute sur…


Pour bénéficier du son surround, il faut installer et utiliser la carte son USB fournie avec le casque. Comme pour la plupart des casques testés, il s'agit ici de surround simulé. On découvre les mêmes pilotes que ceux utilisés par Corsair, avec moteur audio Xear3D, mais pas de Dolby Headphone ni de Pro Logic II ici. Les pilotes, un brin allégés par rapport à ceux du HS1 mais toujours aussi laids graphiquement, sont découpés en quatre onglets. Le premier permet le choix du nombre de canaux et propose entre autres le traitement « 7.1 Virtual speaker shifter » (sorte d'équivalent au Dolby Pro Logic II). Le second « Mélangeur » sert à régler les différents volumes. Le troisième rassemble un égaliseur 10 bandes ainsi que des effets de simulation d'environnements acoustiques (salle de concert, chambre, auditorium…). Le dernier baptisé « Karaoké » porte sur la gestion des voix, en lecture comme en acquisition.

Steelseries 7H USB pilote 1
Steelseries 7H USB pilote 2

Le premier onglet donne accès aux réglages les plus intéressants : choix des canaux et 7.1 Virtual Speaker Shifter


Steelseries 7H USB pilote 3
Steelseries 7H USB pilote 4
Steelseries 7H USB pilote 5

Les pilotes qui accompagnent le 7H USB sont les mêmes à peu de choses près que ceux du casque Corsair


Du jeu vidéo


Left 4 Dead 2
Nous passons donc sur 8 canaux avant de lancer Left 4 Dead 2, jeu en 7.1. Le résultat est assez proche de ce qu'on obtient avec le Corsair HS1, en légèrement moins ample et aéré pour ce qui est de la spatialisation. Il faut dire que le casque de Corsair est vraiment surprenant à ce niveau… Mais le Steelseries ne démérite pas. On notera que le traitement Xear3D, certes plus discret que le Dolby Headphone, présente l'avantage de ne pas générer d'effet d'écho. Le 7H USB se montre par ailleurs très équilibré en reproduction de fréquences : il offre naturellement plus de basses et des aigus moins perçants que le HS1.

Avec Call of Duty : Modern Warfare 2 et Battlefield Bad Company 2, même topo. La diffusion profite d'une géométrie naturelle, qui peut paraître modeste par rapport au traitement Dolby mais qui sonne plus réaliste. Pas d'excès de basses venant exagérer les explosions, mais un son qui reste dynamique. Il est simplement dommage que, comme sur le casque de Corsair, il n'y ait pas de commande physique permettant de basculer entre stéréo et multi-canal, autrement qu'en passant par les pilotes…

Call of Duty : Modern Warfare 2
Battlefied Bad Company 2

Call of Duty : Modern Warfare 2 et Battlefield Bad Company 2


Du film


Là encore, le côté discret mais tout à fait naturel du son 7.1, sans écho ou réverbération, passe plutôt bien. Le traitement opère mais se fait facilement oublier en somme ! Et là encore, on apprécie le rendu équilibré du casque, avec des basses présentes mais pas opulentes, des aigus clairs mais pas criards, et des mediums détaillés. Par rapport au HS1, on retombe sur le même constat : la spatialisation semble moins aérée mais la sonorité apparait plus douce (notamment grâce à des aigus moins hauts).

Illustration Dolby
Blu-ray Dolby

Le Blu-ray Dolby de test propose des contenus variés exploitant le 7.1


De la musique

Le 7H USB se montre parfaitement à l'aise sur de l'écoute musicale. Contrairement au HS1, il n'y a pas ici de réelle nécessité d'aller modifier l'égaliseur : le casque sonne très bien de base. Légèrement plus froid que le Corsair (sur les mediums) et moins ouvert mais clairement parmi les meilleurs ! Basses et aigus sont bien dosés, le rendu apparait fidèle sur tous les styles de musique.

Et si on veut un son surround sur une source stéréo ? A la différence du HS1 de Corsair, le 7H USB ne propose pas de Pro Logic II. Et le 7.1 Virtual Speaker Shifter tend plus à transformer le son stéréo en mono qu'en multi-canal… Il ne donne aucune profondeur à l'image sonore. Cela se traduit aisément sur le « shifter » en bougeant les satellites : seul l'axe gauche/droite apporte des modifications, avant/arrière ne fait rien. Bref, encore une fois pour la musique c'est la stéréo qui prévaut.

Et le micro ?

Fait étrange sur la partie micro, le 7H USB se comporte de deux façons différentes selon qu'on le branche en USB ou via les jacks. Dans ce dernier cas, le son est très bon, avec une reproduction fidèle des timbres, un bon volume et peu de souffle. Mais sur notre exemplaire, lorsqu'on se branche en USB, le micro produit un sifflement, parfois continu, parfois intermittent, mais toujours pénible. Espérons que ce soit juste un défaut de ce modèle précis…

Conclusion


Steelseries est en terrain connu et ça se sent. Le constructeur n'a laissé passé aucun détail (ou presque) pour séduire sa cible : port confortable, son équilibré et puissant, branchements polyvalents, structure démontable, micro rétractable et un 7.1 efficace en jeu. Comme le casque sonne naturellement très bien, il pourra également être utilisé pour écouter sa musique sans déranger ses voisins. Le Dolby Pro Logic II ne manque pas spécialement, compte tenu du résultat aléatoire observé en général. Au rang des critiques, on évoquera l'absence d'une commande physique pour passer du stéréo au multi-canal, ou encore le fait qu'il faille redémarrer la machine après l'installation des pilotes. Mais le casque compte clairement parmi ce qu'il se fait de mieux !

Les plus

  • Équilibre des transducteurs de 50 mm
  • Spatialisation 7.1 naturelle
  • Port confortable / super isolation
  • Démontable / micro rétractable

Les moins

  • Problème de micro en USB sur notre modèle
  • Redémarrage du PC après installation
  • Pas de Pro Logic II (est-ce grave ?)
  • Bascule 2/8 canaux via pilote seulement

Steelseries 7H USB

Casque gamer

Très bon

  • Qualité audio
  • Qualité micro
  • Surround
  • Confort


Vous aimerez aussi

Article du Mardi 1er Mars 2011 par Aurélien Audy

Envoyer par mail Envoyer par mail
à partir de
42,83 €
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Skin & Interface

Rocket Dock
Dock animé inspiré de Mac OS X
Vista Inspirat Pack
Donner un look Windows Vista à votre XP
Dexpot
La nouvelle version du gestionnaire multi-bureau Windows fluide et esthétique !
Windows Embedded Style
Redécouvrez le thème Windows Embedded sous Windows XP !
XP Royale Black Thème
Redécouvrez le thème Royale en noir sous Windows XP !
BricoPack Crystal Clear
Le nouveau thème des auteurs de Vista Inspirat

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité