Facebook vous alertera en cas d'usurpation d'identité

Facebook travaille sur un nouvel outil capable de détecter les comptes suspects, d'internautes souhaitant se faire passer pour d'autres personnes.

Un peu plus tôt ce mois-ci, Facebook annonçait recevoir en moyenne 1 million de rapports offensifs par jour. Il peut s'agir de menaces ou de harcèlements. Et puis il y a aussi ces internautes qui tentent de se faire passer pour leurs victimes en publiant des contenus pouvant porter atteinte à leur image.

C'est précisément sur ce dernier point que la firme de Mark Zuckerberg souhaite améliorer son service. Selon Mashable, Facebook serait en train de concevoir un nouvel outil capable de repérer si un utilisateur de sa plate-forme a changé son nom et sa photo de profil, pour se faire passer pour quelqu'un d'autre. En cas de détection positive, la victime sera mise au courant de ce compte a priori non légitime.


Une fois l'internaute notifié, il lui sera demandé de consulter le compte suspect et d'affirmer si son détenteur tente bel et bien de se faire passer pour lui, par exemple en faisant usage de ses informations personnelles. Si tel est le cas, une équipe de Facebook passera manuellement en revue ce profil.

L'outil serait testé depuis le mois de novembre et à l'heure actuelle, il serait fonctionnel sur 75% des pays dans lesquels Facebook est présent. Selon Antigone Davis, directeur de la sécurité chez Facebook, ce mécanisme devrait être plus largement déployé à l'avenir.

Facebook  hq ban

D'une part, cela permet à Facebook de limiter les tentatives de harcèlement, d'autre part, cela permet de renforcer sa politique d'utilisation visant à faire usage de son nom réel sur son réseau. M. Davis précise que cette fonctionnalité est principalement pensée pour rassurer les femmes qui utilisent le réseau et craignent des tentatives de harcèlement ou de revenge porn.

D'ailleurs, lorsqu'un internaute rapportera une photo pour cause de nudité, il aura prochainement la possibilité de s'identifier et de déclarer que ce cliché sensible le concerne directement. Il disposera alors de divers conseils pour rejoindre un collectif de victimes de revenge porn ou pour mener des actions en justice.

A lire également :
Modifié le 24/03/2016 à 17h33
Commentaires