le mercredi 09 mars 2016

Facebook brevette la détection des termes argotiques

Facebook entend mettre au point un dictionnaire d'argot, une initiative qui lui permettrait de rester toujours "dans le coup" auprès des jeunes.


Sur Facebook, l'âge moyen des utilisateurs recule d'années en années, alors pour être toujours à la page la société a breveté un mécanisme capable d'identifier les termes argotiques en vogue pour les ajouter au sein d'un dictionnaire spécifique.

Aux Etats-Unis, entre 2011 et 2014, le nombre de membres âgés 13 et 17 ans a reculé de 25,3%. Alors que les 18-24 ans comptaient pour 30,9% de la base totale des aficionados de Facebook en 2011, ils ne représentaient qu'une part de 23,3% trois ans plus tard. Le cabinet ISL, qui rapporte ces chiffres, estime que sur cette période, 3 millions d'adolescents ont quitté Facebook.

Il n'est donc pas surprenant que la société de Mark Zuckerberg souhaite rajeunir son image et pour ce faire, il faut parler un langage bien spécifique. C'est sans doute la raison pour laquelle les ingénieurs ont imaginé un dispositif capable de repérer très tôt les termes de l'argot mais également les néologismes et les nouveaux acronymes.

Facebook  hq ban


Pour ce faire, un algorithme passe au crible chacune des publications des quelque 1,4 milliard de membres. Le système comparera les mots à sa base et si l'un d'entre n'en fait pas partie, il l'ajoutera. Pour l'heure le brevet ne mentionne pas encore les usages liés à ce nouveau dictionnaire mais on imagine que Facebook pourra mettre au point un mécanisme de saisie prédictive en retournant des suggestions plus pertinentes pour les mobinautes.
Modifié le 09/03/2016 à 17h05
Commentaires